dreamon
Lifestyle

Mes Premières Fois…
Du Rêve à la Réalité

Ceci est le volet V de l’histoire en V volets de comment j’ai trouvé ma voie, si tant est que je l’ai trouvée. Après être passée par des jobs d’été défiant les lois de l’économie, une fac de fête jusqu’au bout de la night et un premier job acquis grâce à une paire de bottes, j’étais enfin décidé de confronter mes peurs… Et de me lancer. Après le rêve, la réalité. Mais la dégringolade n’était pas encore finie…

– NDLG – Désolée de vous faire attendre des laps de temps indéfinis entre ces épisodes mais vu ma façon d’écrire – à l’inspiration – parfois faut que j’attende un peu que ça vienne. Là, par exemple, je suis à Sydney, au 35 étage dans une chambre d’hôtel, vautrée sur mon lit et jet-laguée à souhait, c’est donc l’instant idéal pour vous raconter ma life. Ah j’oubliais. J’ai bien entendu une boîte de cookies, une théière d’Earl Grey sous la main, et il pleut des cordes dehors. J’adore. Allez, hop, dernier épisode, c’est parti ! –

Donc après avoir prit congé de la connasse l’agent qui m’avait dit que je n’avais pas le look de l’emploi, j’étais bien entendu allée dûment me cuiter avec mes copines en râlant sur la cruauté du monde de connasses sauvages dans lequel on vivait.

Puis j’étais rentrée chez moi, et je m’étais remise au travail.

Et les semaines sont passées, et ce qui devait arriver, arriva. Mon travail s’est amélioré. J’ai commencé à avoir de plus en plus de commandes. J’étais devenu une vraie… Illustratrice. Au début, rien que de prononcer ce mot quand on me demandait ce que je faisais comme travail me rendait folle de joie. Illustratrice.

Tiens, au début ça se passait comme ça :

Un directeur artistique m’appelait pour me commander un job. Avec ma voix la plus suave je lui disais qu’il fallait que je jette un oeil à mon agenda pour checker si j’allais pouvoir le caler, puis comme par miracle, je lui trouvais un créneau (TU M’ÉTONNES JOHN, MON AGENDA ÉTAIT VIDE !!!) puis je raccrochais, puis j’attrapais Sanouk, mon chat, que je faisais tournoyer dans les airs et en lui promettant un avenir plein de croquettes Purina (les plus chères), puis je faisais une danse de la victoire devant mon amoureux (un zeste de Dancing Queen mélangé avec quelques restes de cours de danse africaine), puis j’appelais mes amies en conf call pour leur hurler qu’il était temps d’aller exploser la carte bleue chez Margiela, puis j’appelais ma mère en lui disant : “Tu vois, tu vois, je t’avais dit que j’y arriverais. T’es fière, T’ES FIÈRE ?”

Tout ça, donc, pour un quart de page dans un magazine, ce qui paye environ…

Accrochez-vous. Vous êtes prêts ?

200€. Maxi. Et pour un bon magazine, hein. Ah, ça, c’est sûr. La CB, elle allait chauffer. Margiela, attention, Gaga arrive !

Nan mais attendez j’ai pas fini. C’est que quand on est un jeune illustrateur, on n’a pas confiance en soi. Donc forcément, le directeur artistique, il n’a pas confiance en vous. Donc il va vous demander de modifier votre dessin. Pour le rendre plus gai, ou plus sexy, ou plus coloré.

Et comme c’est le début, et que vous voulez que le directeur artistique vous aime pour toujours, vous dites oui. À tout. Et vous vous retrouvez à faire des changements sur vos dessins. Ça peut aller jusqu’à 25, 50 petites modifs.

À la fin, vous y avez passé la semaine.

Le dessin que vous rendez n’a plus rien à voir avec ce que vous imaginiez. C’est moche ! Ça vous donne envie de pleurer.

Et, ah oui, j’oubliais. Vous avez gagné 200€. Je me répète ? Ah bon ?

Ensuite le magazine sort. La première fois, vous vous ruez dans les kiosques pour voir votre dessin imprimé sur le papier glacé. Vous le montrez au marchant, à vos amis, vous voyez votre nom imprimé, vous dansez dans la rue (un zeste de Dancing Queen mélangé avec quelques restes de cours de danse africaine), vous ouvrez le champagne, vous envoyez une copie à vos parents, tout le monde est émerveillé, à part votre mère qui est toujours aussi sceptique, mais c’est un autre sujet.

Au bout de trois parutions, tout le monde s’en fout.

Et vous retournez à votre bureau, bosser pendant des heures, tout seul, à vous demander exactement ce qui vous a prit de faire un choix de carrière aussi casse-gueule.

Illustrateur, c’est un métier de taré.

Et voilà comment, alors juste que je venais de toucher du doigt mon rêve, je l’ai vu s’évaporer devant mes yeux, comme ça. Alors c’est ÇA être illustratrice ? Merde alors.

La vie nous joue de ces tours, non mais vraiment.

Bref.

Pour résumer le tableau, j’étais en train d’endurer une déception sévère. J’avais presque perdu l’envie de faire du dessin.

Toujours est-il qu’au fond de ma loose, j’ai découvert Internet. J’avais appris à faire mon site Internet toute seule pour montrer mes dessins, du coup plein de copains me demandaient de leur filer un coup de main et de designer leurs sites… Et j’adorais ça, donc je recherchais des designs, des idées. Je me plongeais avec délice dans internet et dans la foulée, je découvrais les blogs.

Voilà.

Un jour, trop frustrée par le métier d’illustrateur, j’ai décidé de chercher un nouveau boulot. Je ne savais pas encore quoi. Mais je tenais à garder le dessin à côté, un truc que je ferais pas pur plaisir, sans pression. Comme une passion.
Et pour qu’une passion vive, il faut la partager.
Et pour la partager, je me suis dit que la meilleure chose que je pouvais faire ce serait…

D’ouvrir un blog.

————-

C’est donc la fin de cette minisérie sur mes premières fois because la suite, et bien. Vous la connaissez.

————–

Si vous avez des questions sur des détails où des trucs auxquels j’ai fait référence mais pas approfondi, parce que je sais que vous en avez des tas parce que je reçois beaucoup de mails auxquels je n’ai malheureusement pas le temps de répondre (encore moins que les coms…), posez-les moi dans les commentaires et j’essayerais de faire un post / épilogue pour vous répondre.

Bon en même temps, je suis un modèle en rien, hein, oh la la. Juste peut-être du fait que c’est pas grave d’avoir une trajectoire bizarre. Que l’important, c’est d’être en mouvement. Enfin ça dépend. Parce que dès fois c’est bien de s’arrêter aussi. Enfin quoi.

Disons qu’il n’y a pas de règle, pas de modèle. Et surtout jamais, jamais, jamais de chemin tout tracé.

Bisou !


Vous devriez également aimer

  • Career / Alison Loehnis
    Histoires
    Career / Alison...
  • Alison on…
    Histoires
    Alison on…
  • Chill
    Histoires
    Chill
  • Career / Nicolas Ouchenir
    Histoires
    Career / Nicolas...

241 comments

Ajouter le votre
  • mamzelle carnetO 2 décembre 2010, 11:15 / Répondre

    “J’ai bien entendu une boîte de cookies, une théière d’Earl Grey sous la main, et il pleut des cordes dehors” ah voilà, je voudrais être installée comme ça pour te lire (et j’adore cette histoire, petit morceau par petit bout). mais en fait je suis assise à un bureau blanc avec de la neige dehors et une pâle lumière crue. Il fait froid, j’ai des mitaines noires un peu épaisses et décousues, je pense à ma couette (épaisse, moelleuse, douillette), je pense aux cartes de visite que je voulais faire pour la soirée Elle blogueuses de ce soir, je pense que je vais courir les imprimer chez moi à midi, je pense que les trottoirs seront glissants et l’air glacé, je pense à Bruxelles ce week-end avec mon amoureux et la neige qui tombera dehors comme des miettes de coton et c’est doux…

  • mademoiselle.chan 2 décembre 2010, 11:20 / Répondre

    j’ai juste envie de te dire “MERCI ” Garance !

  • Bénédicte 2 décembre 2010, 11:20 / Répondre

    quand on a 20 ans, en licence de psychologie, prête a partir 1 ans faire jeune fille au pair au canada… c’est que du bonheur de lire sa :) merci!

  • Julie 2 décembre 2010, 11:24 / Répondre

    Cool!! J’adore toute ta série !! Moi j’avoue que je viens surtout par ici pour voir tes dessins (bon et aussi les photos, les textes..bon tout en fait!).
    Et puis c’est cool de voir que tout le monde ne trouve pas sa voie à 18ans… :)

  • Charline 2 décembre 2010, 11:29 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Tu as raison. Il n’y a pas de règles ni de chemin tout tracé. Hélas, on veut souvent nous faire croire le contraire! Ayant un parcours peu conventionnel, j’ai souvent douté en ce qui concerne mes choix…Pourtant, c’est tout simple mais il faut rester soi-même et garder sa personnalité.
    Je suis heureuse de voir que les divers chemins que tu as pris t’ont permis de trouver un épanouissement certain aujourd’hui.
    J’ai toujours autant de plaisir à te lire. Continue comme ça!

    Bises
    Charline

  • Paulette 2 décembre 2010, 11:30 / Répondre

    Ah, voilà l’origine de Dancing Queen, dont tu me disais un jour que tu en étais la chorégraphe officielle, grâce à une gestuelle bien à toi.

    Et Sanouk, toujours à tes côtés ?

  • salomé 2 décembre 2010, 11:32 / Répondre

    Tu me donnes confiance et l’envie de continuer et de persévérer ds les nombreux projets que j”ai entrepris cette année avec ma meilleure amie…!! ;))
    Merci!!!
    http://deshistoiresdepieds.blogspot.com/2010/12/lingerie-sexy-part-2.html#links

  • isis 2 décembre 2010, 11:34 / Répondre

    “Bon en même temps, je suis un modèle en rien, hein, oh la la. Juste peut-être du fait que c’est pas grave d’avoir une trajectoire bizarre. Que l’important, c’est d’être en mouvement. Enfin ça dépend. Parce que dès fois c’est bien de s’arrêter aussi. Enfin quoi.

    Disons qu’il n’y a pas de règle, pas de modèle. Et surtout jamais, jamais, jamais de chemin tout tracé.”
    Je vais garder tes phrases car elles sont vraies !! Moi j’ai connu le même parcours pour devenir journaliste…..
    Aujourd’hui, je vivotte avec un petit blog… mais la vie est faite de surprise et j’y crois !
    Merci Garance !!!

  • Linda 2 décembre 2010, 11:36 / Répondre

    MERCI MERCI MERCI

  • Elle de DuoDIdees 2 décembre 2010, 11:36 / Répondre

    Je me souviens encore des débuts de ton Blog, peut être pas les débuts exacts, mais quand même! C’etait d’ailleurs marrant quand on y pense, cette naissance de la blogosphère, certaines (dont moi à l’époque) ont vite laissé tombé leur blog (pour en reprendre un autre des années plus tard), d’autres ont persévéré, et ton talent mélangés à ton humour t’ont permis d’en arriver là où tu es (hum…ou du moins dans une chambre à Sydney devant une boîte de cookies!)

    Alors moi j’avais une question malgré tout: et ton style, comment a-t-il évolué? Dans quel sens ton blog t’a-t-il influencé, (ou inversement, si ça a du sens?)… ou bien cela fut il lié aux heures passées à l’entrée des défilés parisiens (la grande époque où il n’y avait que quelques bloggers à patienter avec leurs appareils non professionnels, eh eh)…
    Parce qu’il a évolué un truc de dingue quand même, au point qu’un jour tu apparaissais même dans les photos de The Sartorialist (je m’étais alors empressé de t’envoyé un email pour te prévenir… auquel tu avais adorablement répondu, et je me suis tjs demandé si finalement tu connaissais alors déjà Scott où si c’était à cette occasion que vous vous étiez rencontrés, mais bon, ça ne me regarde en rien hein… ^-^)

    Voilà, pleins de bisous Garance, et j’espère que ce rêve éveillé que tu vis aujourd’hui ne s’arrêtera pas, et surtout que tu n’auras pas un jour tellement de boulot que tu n’en auras plus le temps de nous faire partager tes goûts, tes aventures, et des petites tranches de ta vie…

    xxx

    Elle de Duo D’Idees

  • Matt 2 décembre 2010, 11:38 / Répondre

    Ah, life is perfect sometimes…how it all just falls together, I’m still waiting.

  • Grace Escudero - The Afeminada 2 décembre 2010, 11:39 / Répondre

    I adored the story. Sometimes my career aspirations seem so out of reach but to hear your story and your struggle and to see where you are brings me joy. Perhaps one day I will be able to tell my story.

    http://www.theafeminada.blogspot.com

  • perrine 2 décembre 2010, 11:40 / Répondre

    Oser , Tenter , Douter … et Réussir à trouver sa voie …

    Bravo pour ce jolie parcours .Rester soi-même dans une société comme celle-ci , de plus en plus dur , aujourd’hui …

    Les chemins tout tracés je ne les aime pas non plus . C’est d’une Tristesse . Je préfère de loin les parcours atypiques (svt les gens sont plus intéressants -ou pas) . Vive la liberté d’Etre … on n’a qu”une Vie alors autant en profiter , faire ce que l’on aime , choisir ce que l’on a envie de faire , la personne que l’on a envie d’être , réaliser ses rêves …. Fonçons !!

    good luck & best wishes pour la suite !
    bisous
    Perrine (tiens , moi aussi , je vais me faire un théière d’Earl Grey)

  • Céline D. 2 décembre 2010, 11:41 / Répondre

    Ah, quand même!!! Ce suspense a failli me tuer ;)

    Je serais curieuse de voir à quoi peut bien ressembler un mix de Dancing Queen + danse africaine… Une vidéo peut-être? (oui, c’est beau de rêver ;)

    Félicitations pour cette obstination en tout cas, qui n’en est (à mon sens) que plus admirable devant le scepticisme de nos proches, souvent dur à encaisser…

    Bonne journée!

  • Anne-Laure 2 décembre 2010, 11:42 / Répondre

    Comme toi, la vie m’a joué de ces tours. Alors je me suis mise en mouvement…
    http://www.jesuisvenuetelire.fr

  • Fatzo 2 décembre 2010, 11:43 / Répondre

    U rock Garance!
    Je viens d’apprendre que ta grand mère était marocaine, trop la classe!!! je savais bien qu’on partageait des tas de choses toutes les 2 (je suis Marocaine aussi, tu l’auras deviné…)
    Donc si tu viens au Maroc, tu m’envoies un mail et je s’occupe de tout tu s’occupes de rien! j’ai plein de gens sympa et fashion à te présenter… (un peu comme ce que t’as fais à Istambul, et même mieux!!)
    Et j’allais oublier: ça fait 6 mois que je me dis que je vais ouvrir mon blog aussi… mais j’attends j’attends… je remets à demain… faut vraiment que je m’y mette, hein Garance?

  • Ali 2 décembre 2010, 11:46 / Répondre

    Thanks Garance! You are missing out on the sound of cicadas up on the 35th floor, they sound lovely on the ground here now the rain has stopped. Hopefully we can get some sun for you tomorrow!
    x

  • kate 2 décembre 2010, 11:48 / Répondre

    Quel bonheur de lire tout ces volets ;.)
    C’est tellement vrai tout ce que tu racontes. Je me retrouve vraiment à travers ton histoire (mais en tant que maquilleuse), et ça me réconforte tellement!
    En tout cas, merçi beaucoup Garance pour tout ces articles;.)

    Kate
    http://katewalk.blogspot.com/

  • RamboX 2 décembre 2010, 11:51 / Répondre

    Quel parcours, tu nous démontre bien que la vie est faite de bons moments de réussite et de décéptions, mais il faut savoir rebondir, et puis affronter les diffucultés. Ta mère doit être drôlement fière de toi aujourd’hui car tu es devenue une valeur sûre de la sphère fashion, et tu continues à faire du dessin, des marques font appel à toi pour des shootings des campagnes de pubs, tu travailles, tu voyage, tu fais ce que tu aimes. Bravo Garance et bonne continuation pour la suite.

    Mais pourrai-tu nous dire si il est possible de donner un nom de métier à ce que tu fais à présent?

  • Brigadeiro 2 décembre 2010, 11:54 / Répondre

    Oh Garance, you make me hang on each and every word of yours…LOVE your final installment to THE story! And it is so inspiring how it all turned out so beautifully, because you persevered (also, because you are so multi-talented!).

    All’s well that ends well…but this is just the beginning ;)
    xx

  • Cdm 2 décembre 2010, 11:56 / Répondre

    Une école de stylisme, des stages et des stages chez des créateurs, un long stage dans une maison de couture, une promesse d’embauche et me voilà aujourd’hui organisatrice de mariage et créatrice de robe de mariée. On a tous un destin je crois mais il faut parfois comme tu l’as dis passé par des chemins diverses pour y arriver.

  • Julie Z 2 décembre 2010, 12:01 / Répondre

    Merci pour ce récit !
    Tu en as vécu, des aventures ! Mais ce qui fait ta richesse maintenant, c’est toute cette voie que tu as tracé toi-même avec tes rêves, des déceptions et tes espérances. Bravo d’avoir su rester toi-même.

  • Lolotte 2 décembre 2010, 12:04 / Répondre

    Salut,
    Je lis tes pérégrinations des que j’ai du temps et me marre bien. J’aime bien la façon que tu as d’exprimer les choses, c’est simple, j’aime bien la simplicité.
    J’aime aussi beaucoup tes photos, un style bien particulier, sobre, moderne et épuré… j’aimerais bien savoir quel(s) objectif(s) tu utilise pour la plupart de tes portraits de rues (et autre)…

    Au plaisir de te lire…

  • jeanne erre 2 décembre 2010, 12:05 / Répondre

    Merci pour ce post très drôle et surtout très très vécu !!! Je suis impatience de lire la suite.

  • Flannie 2 décembre 2010, 12:06 / Répondre

    Ca fait plaisir de lire les aventures de tes débuts et tu as un avantage, en plus de tes illustrations et photos, c’est que tu manies très bien la plume. Une artiste complète tu es !!! :-)

  • Anne 2 décembre 2010, 12:06 / Répondre

    Et oui mais finalement ce sont des bonnes surprises.
    Moi aussi j’ai un parcours atypique j’ai fait des pieds et des mains pour pouvoir être journaliste et bien déçue aussi je suis dans la pub maintenant. Mais j’ai toujours une petite rubrique pour le plaisir.

    Continue comme ça et surtout ne change pas ! (mais je me fais pas de souci).

  • jeanne berre 2 décembre 2010, 12:07 / Répondre

    juste pour rectifier le nom, j’avais oublié un b !!!

  • kaye i 2 décembre 2010, 12:18 / Répondre

    Merci, dear Garance!!! You give me hope. Sometimes there are days that I feel like I’m running out of time. I’m not getting any younger and still don’t have enough confidence and not sure what I really want in life – successful people call it “career”… what career?! LOL. But there is hope. I will get there… eventually. I just have to work harder and try everything I like until I narrow it down to one… the one that I love and have a passion for :)

  • Cristin 2 décembre 2010, 12:22 / Répondre

    Garance, right now, I don’t know which emotion is more intense inside of me – to laugh my head of or to cry my heart out…
    I know exactly what you mean, about life playing tricks on you. I guess that’s why they say that “life’s a bitch and then you dye”!

    And your wrong, you’re story IS an inspiration, always! It’s to easy to get lost in this world, people being what they are! It’s to easy to lose faith in yourself!

    Thank you so much for sharing you’re story! Not many people would it, to be this open and honest about everything. You’ve opened you’re self to the world and I thank you so much for it! (OMG here they come – the tears!)

    BIG BIG HUGS

  • diane 2 décembre 2010, 12:23 / Répondre

    “jamais de chemin tout tracé” exactement!

    J’ai eu plaisir à lire tes aventures! cela donne énergie et espoir! Merci Garance et bravo!

  • Margaux 2 décembre 2010, 12:25 / Répondre

    Bonjour Garance,

    C’est avec le sourire de pouvoir lire ton dernier volet à ce sujet..
    Splendide !
    Effectivement je suis une des personnes qui t’a envoyé un mail pour avoir une information comme parmis t’en d’autres je suppose.

    Alors mes questions sont :

    Pour travailler dans le domaine de la mode qu’elle serait ton conseil d’étude ? Pour être dans la “meilleure voie” ?

    Et

    Quelles seraient les atouts qu’il faudrait avoir ou mettre en place pour avoir ce petit quelquechose en plus ?

    Merci d’avance pour tes réponses, et sache que c’est toujours un plaisir de te lire… !

    Bonne journée,
    Margaux

  • Piia P.Harris 2 décembre 2010, 12:27 / Répondre

    Well said!!!I agree and relate!!

  • The Working Girl 2 décembre 2010, 12:29 / Répondre

    Je retiens que tu as toujours suivi ton instinct…

    C’est ainsi que l’on s’accomplit, en avançant vers ce qui nous attire, sans regret de ne pas avoir essayé, et, souvent, si l’on y met du coeur, avec de beau résultats.
    Bon bien entendu, il faut de la chance, un peu, et du talent, beaucoup.

    De talent, tu ne manques certainement pas. Quelle belle histoire, Garance ? ? ?

    http://www.the-working-girl.com

  • Miss M 2 décembre 2010, 12:30 / Répondre

    “C’est pas grave d’avoir une trajectoire bizarre. L’important, c’est d’être en mouvement”

    MERCI!!

    J’aime beaucoup aussi cette realite tres vraie du job de reve devenu un cauchemar. Parce que finalement, le job de nos reve, c’est nous qui devons le creer..

  • Nat PHAM 2 décembre 2010, 12:33 / Répondre

    Merci beaucoup Garance :)

  • Rosa&Carlotta 2 décembre 2010, 12:38 / Répondre

    I’m in love with that drawing! You’re really a great illustrator :)
    .
    check out our fashion illustrations at http://www.illustrated-moodboard.com/ :)

  • Aline 2 décembre 2010, 12:39 / Répondre

    Tu l’as très bien dit «Parce que dès fois c’est bien de s’arrêter aussi» je concède, mais c’est pas le dernier épisode, Garance!…

    Et je suis sûre que ta mère est très fière de toi.

    C’est toujours un plaisir de te lire.

    Bonne continuation à Sydney

    Besos porteños =^.^=

  • Angie P. 2 décembre 2010, 12:43 / Répondre

    Juste Merci pour ton récit !!!!!!
    ça donne un peu de courage pour la suite. Je suis étudiante dans une école de photo mais le dessin me poursuit aussi…donc, même si c’est pas tout à fait la même chose, TU ES un véritable modèle à suivre pour moi !!!

    Bonne continuation pour tout !

  • Lisa 2 décembre 2010, 12:56 / Répondre

    Hi Garance,
    Thanks for telling part 5 of your story. I loved reading them.
    merci merci merci

    http://www.kaytetmadison.com

  • Eleonore Bridge 2 décembre 2010, 12:58 / Répondre

    Je me souviens quand je t’ai rencontrée et que tu étais illustratrice, ça me faisait rêver aussi illustratrice, je trouvais ça tellement classe !

    Tout comme être graphiste me faisait fantasmer en sortant de mon école d’arts appliqués, avant que je découvre combien ce job était dur, frustrant et mal payé…

    Et comme toi j’ai ouvert un blog, et ça a tout changé pour moi aussi :)

  • Elsa 2 décembre 2010, 1:01 / Répondre

    Quelle est cette directrice artistique ?

  • Al 2 décembre 2010, 1:07 / Répondre

    This post of yours was really something important to me…
    I don’t know why but you know those little things that one day can happen, and even if they are so small they lighten up your day?

    When I was little I had a big talent with drawing, and also acknowledged. But then, for a series of (wrong?) decisions I never studied further and one day, because of the frustration of not being able to express what I have in my head (you do need techniques…) I just stopped.

    One year ago I started to realize that I needed to bring back life, beauty and colours in my life but I didn’t know how. Two weeks ago I had suddenly everything clear: I opened my little tiny blog, so that I could share with my friends my thoughts, the things I like and, with time, my drawings.
    I still didn’t start to draw yet, but on saturday I’m going to buy pencils, paper and watercolours.

    And I felt so stupid but now that I read this from you I feel empathy with what you wrote and I feel way better. And encouraged.

    I’m sorry for the long comment but it was really important for me to tell you.

    Merci, Garance.

    Al

    - The Red Dot -

  • Clémence, a little girl 2 décembre 2010, 1:24 / Répondre

    En fait tu es devenue blogeuse illustratrice pour le plaisir

  • Sunny Side 2 décembre 2010, 1:25 / Répondre

    J’ai loupé un truc Garance … est-ce l’appareil photo que Scott t’a offert qui a tout déclenché ? Le passage du dessin … à la photo … ??? Merci

  • noelle 2 décembre 2010, 1:30 / Répondre

    For those of us around 25-40 years of age (somewhere there), it is often a struggle to get past the ideas and examples we saw of our parents and other adults as we grew up- they much more often tended to have a career path, and do it, and keep doing it, and that was it. For us to justify the idea of following dreams and ideas is tough! (like as in winning over your mother to the idea). So many choices are now available to us, and we feel and have been told “we can do anything” that it is hard to ever settle for less than what we want. HOWEVER, yes, my point is, G, I think for you, for many people, what is most important no matter where and what you’re doing for making a living, who you meet and the friends you make along the way are what makes it, not even the actual work. To all you who (like me too) are looking to make a new career path, remember you choose how your life is everyday and that includes all the inbetween times too. Nothing’s going to be “perfect” when you reach a certain goal, enjoy every part of it.

  • luna 2 décembre 2010, 1:38 / Répondre

    Je vous ai envoyé un mail mais je pense qu’il est passé aux oubliettes et comme je suis de nature chiante et perspicace je réitère! :)

    Bonjour!

    je me dis que peut être, si vous avez le temps vous irez faire un tour sur mon blog-de-la-mort-qui-tue.
    Je vous rassure je n’est pas 14 ans, une acné virulente et pense que pinky(ie?) c’est le sommet de la fashiooooon…
    Non en fait c’est pire… J’ai 20 ans je suis en graphic design à Londres(pas trop encore bilingue) et j’ai ouvert un blog d’illustraion (Bah oui en français…)

    Question, Mais pourquoi donc ce distingue t’ il des autres :
    je vous répondrais par cela: http://blog.elle.fr/la-vraie-vie-de-fonelle/2010/11/24/les-gribouillis-ont-ils-du-genie-oui/ (Bien j’ai le droit de me la ramener un peu avec ca, non?)

    Le speech, une fille Lu est folle amoureuse d’un garçon, qui pour des raisons de confidentialité s’ appellera Roger. Et Roger est un mec, qui la calcule pas vraiment, voir pas du tout. Donc par tous les moyens Lu va essayer de se faire remarquer, ou se poser des question EXISTENTIELLES du genre je fais comment pour aller aux toilettes quand Roger est à côté.

    Si vous avez le temps,

    passez y faire un tour!

    http://laviedelu.weebly.com/

  • Shamini 2 décembre 2010, 1:42 / Répondre

    ça peut paraître bizarre mais ça me fait du bien cette petite série de billets que tu as bien voulu partager avec nous. Alors je te dis merci Garance.

  • FashionLifeCoach 2 décembre 2010, 1:47 / Répondre

    Back and forth, but the importance is to go ahead…always.
    http://www.fashionlifecoach.com

  • Florina 2 décembre 2010, 1:51 / Répondre

    J’attendais enthousiasmée le dernier volet de ton histoire! Merci pour l’avoir partagée avec nous. T’as pensé à écrire un livre? :D

  • Emilie 2 décembre 2010, 1:53 / Répondre

    Je voulais juste dire MERCI Garance.
    C’est un automatisme dans ma journée, je me connecte à garancedore.fr pour retrouver le sourire les jours où ça ne va pas ou simplement pour le garder quand ça va. Je ne poste jamais de commentaire habituellement mais cette histoire en V volets me redonne le courage nécessaire à continuer; que pour se lancer dans des études/une, il faut en baver, pleurer, échouer, recommencer mais qu’à la fin c’est beau. Je l’oubliais déjà.

  • Kate 2 décembre 2010, 2:00 / Répondre

    3 ans que je suis ton blog et je dois dire que cette dernière année tu es passée à la vitesse grand V !!! juste une chose qui m’intéresse, car je fais de la photo, comment es tu passée à la prise de vue ? Quel a été le déclic ?…

    Voilà en tous les cas Bravo, c’est génial que tu puisses continuer à alimenter ce blog, que finalement tu n’oublies pas que cela a véritablement commencé par là !…

    Merci pour ce volet en 5 épisodes ! j’aime beaucoup la façon que tu as de raconter tes histoires, j’ai l’impression d’être au café en face de toi !!!

  • Lee Oliveira 2 décembre 2010, 2:05 / Répondre

    WOW.. right now I am in tears!.. you know why?
    I have a story similar to yours..
    Recently I quit job. Actually a good job that paid me well.
    Working 4 years for this job I always felt something was missing..!
    I always had the dream to be a fashion photographer.. that never happened because I never had the money to buy a good camera or even start a photography course!.. well.. “poor me..” blah..blah..blah..
    I had a client that I used to serve in one of the shops I work. As we become closer friends I told him about my dream.. he said I should pursue it because I had a good eye for fashion.
    After explaining the reasons I couldn’t do it (money wise) he mentioned that he had an old camera when he used to be a professional photographer and he doesn’t use anymore.
    So, he asked if I wanted to borrow.. I was very embarrassed to say “yes”.. Can you imagine if I break it?! How am I going to pay for it?.. I guess life is all about taking chances… So I said yes.
    I worked so hard for the past few months to save a bit of money to pay for my photography course and so far I have completed 2 classes.
    And let me tell Garance.. it’s the best feeling.. It feels like I was born to do this.
    Ever time I hold mine (his) camera I feel the connection between me and photography.
    I know I have a lot to do and learn.
    Nowadays, I wonder the streets of Sydney looking for street fashion photography, (just like Scott) and blog on my website.
    My blog is only 7 months and I see a lot of improvement on my photos already.
    You and Scott are the biggest inspirations I have to keep me going…
    I hope one day I will get to met you and photograph you.
    It will be my Christmas present that I was wished.

    Big kisses from one of your biggest fan!
    Lee Oliveira – Sydney

    PS I hope you are enjoying my city right now

  • Ylenia 2 décembre 2010, 2:13 / Répondre

    the impact technology had on certain jobs is tremendous.
    I used to be an illustrator mysself but with the computers and teh internet the whole world changed.
    I moved to webdesign myself either. Then, I moved to a more wide role in communications that no longer include drawings or designing.
    This is the reason (like you) I take pictures, draw just for my own pleasure and have this cute blog where I can be creative, experiment and enjoy art my way.

    I think it’s almost natural to evolve and change interests but changes nowadays are so rapid that it takes some time to connect to new worlds (see how people communicate between each other)

    anyway, have a look if you like, between one biscuit and the other ;-)
    http://longuette.blogspot.com

    ciao
    Ylenia

  • Jean' 2 décembre 2010, 2:15 / Répondre

    Wooh!

    Merci pour ton partage! C’est vraiment chouette et enrichissant de lire ton expérience…

    Mais une petite chose continue à me titiller l’esprit… Je te lis depuis quelques mois maintenant et je me demande toujours comment tu as réussi à gagner ta vie grâce à ton blog… ?
    En espérant que ma question n’aura pas été trop indiscrète…

    Encore merci!
    Baci.

  • Kat 2 décembre 2010, 2:18 / Répondre

    I just want to let you know that meant something to me. I’m only 18 and life isn’t going the way I planned but you’ve given me faith :) xx

  • Alexia 2 décembre 2010, 2:19 / Répondre

    j’adore quand tu racontes ta vie :) En fait je vais te dire, j’adore largement plus quand tu racontes ton quotidien ou ce que tu as fait dans le passé (parce-que tout le monde n’a pas un parcours comme le tien et que tout le monde ne voyage pas régulièrement à travers le monde tout simplement!) que quand tu nous parle de telle femme, créatrice, éditrice parfaite, sublime, super sympa etc… Je préfère largement connaître ton point de vue sur les choses que celui d’autres personnes que finalement je ne connais pas! merci de le partager donc, c’est toujours un grand plaisir de te lire!

  • paulinoups 2 décembre 2010, 2:21 / Répondre

    Bien jeune fille!
    Juste pour te rappeler de ne pas oublier de faire le post des métiers les plus fous que tu rencontres!

  • Sabine Rapa 2 décembre 2010, 2:31 / Répondre

    I can just say thank you, because I have started my own blog for 2 reasons – your blog and this one: http://cupcakesandcashmere.com/
    I guess there are hundreds of blogs, but still haven’t found any other that I would enjoy just as much!

  • Kristina 2 décembre 2010, 2:37 / Répondre

    Garance – I admire you more and more than words can say. You have just, in the matter of 1,000 words or less, described what I’m going through and how I feel as a (copy)writer. A million cheers to you in truly accomplishing your dreams. I can only hope to one day find the courage in me to do what you have done!

  • Noem 2 décembre 2010, 2:37 / Répondre

    MERCI MERCI MERCI BEAUCOUP !!!!!!!!

  • vanessa 2 décembre 2010, 2:42 / Répondre

    Garance j’ai vraiment ADORÉ cette mini série ! Merci de nous avoir raconté ce moment de vie. Mnt on sait qu’avant le loft à NY (!!!!!!!!) il y a eu pas mal de galères et ca rend cette réussite encore plus belle…

    Mais je t’avoue que je ne comprends tjrs pas le “Vous n’y arriverez jamais, vous n’avez pas le bon look” et encore moins le fait que tu nous dises qu’elle avait raison…

    Bisous de Bruxelles

  • Lapetitemarmoset 2 décembre 2010, 2:43 / Répondre

    I’m so amazed by what you’ve done! Just goes to show you don’t need to follow one straight path, things kind of fall in or out of place to lead you where you want to be!

  • pauline 2 décembre 2010, 2:53 / Répondre

    merci, vraiment
    je suis encore étudiante et toute perdue avec plein de rêves
    et la phrase “pas de chemin tout tracé” me donne…. plein d’espoir !
    :)

  • SOPHIE 2 décembre 2010, 2:56 / Répondre

    merci Garance !
    c’est vrai que quand on étudie on a une idée de dingue de ce qu’on veut faire.
    J’ai des potes graphistes,qui finalement font du design-Blanche Porte/Cofidis/Dominos Pizza…
    Moi ,mon taf,c’est d’imprimer ces trucs là,ça me fait vivre et me laisse l’energie mentale pour les vrais passions <3

    un fuerte Abrazo :-)

  • Mouche 2 décembre 2010, 3:07 / Répondre

    Actuellement étudiante en Info-Com et véritable usine à projets irréalisables, j’suis dans la période “Qu’est-ce que je suis en train de foutre de ma vie ?”. Avoir lu ces cinq volets m’a un peu rassuré. Pourquoi seraient-ils irréalisable d’abord ?

  • Alice No 2 décembre 2010, 3:12 / Répondre

    Ton parcours ne peut susciter que l’admiration, tu as su trouver ta voie, même si, comme tu nous l’a si bien expliqué, les chemins ont parfois été sinueux.
    J’adore te lire.

    Alice.

    NOALICENO.BLOGSPOT.COM

  • Julie 2 décembre 2010, 3:16 / Répondre

    Ah Garance
    c’est vrai, à tout âge, on attend la fierté de sa mamam…. comme si c’était quand même la seule chose nécessaire avant tout le reste…
    bravo pour ce chemin …

  • Eudoxie 2 décembre 2010, 3:17 / Répondre

    Tu parles que c’est la loose d’être illustratrice! C’est la méga loose même! ça fait deux ans que je pleure ma maman parceque ça démarre à une lenteur tenant de la science-fiction! Mais c’est pas graaaaaaaaaaaave. On y arrive!!!!! Tiens, il y a même une fille qui s’appelle Garance qui s’est méga bien tirée d’affaire. Et heureusement qu’elle existe sinon, il n’y aurait pas même la lueur d’une allumette dans la nuit.
    Bon tout ça pour dire que merci Garance pour cette leçon de foi. Et que je vais bientôt arrêter d’être illustratrice pour être… la suite au prochain épisode.

  • Anne 2 décembre 2010, 3:28 / Répondre

    Merci Garance, j’ai adoré !

  • camilla 2 décembre 2010, 3:30 / Répondre

    Oh, I loved this series.
    But you have left so many questions hanging!
    It’s been several years now since I’ve first started following your blog.
    Your blog has changed, in the meanwhile.
    You drawings have changed.
    I am curious and I would like “la suite, la suite”!
    Becasue if many changes and opportunities have happened under our eyes, shared with us on your blog, many haven’t and so, there I go:
    * You still do drawings, would you like doing more?
    * The pictures: you have your style, but how did it all start? How did it all evolve? Gradually I suppose, but there must have been some milestones, in your encounters or opportunities/deceptions all the way since you posted your first picture. tell us more!
    * Your passion for fashion has always been apparent. Now you’re much closer to this world, than when you first got interviewd by “la connasse”, wearing a comfy parka.
    What are your feelings about it? Are they changed? This glittering world, so fascinating (but also so scary: it sometimes feels a bit empty viewed from the outside) , how is it like, for real?
    * last time, you left us telling how you did discover the way we look was so important for the kind of work you do. Can you tell us a bit more?
    * Did your success estrange some of your early friends?

    I hope my question are not “inopportunes”!
    :)

  • Vanessa 2 décembre 2010, 3:34 / Répondre

    J’aime beaucoup savoir par quel chemin tu est passée pour te rendre là où tu es, ça m’inspire énormément!
    Beaucoup de personnes autour de moi me conseille de devenir illustratrice alors c’est chouette de savoir à quoi cela ressemble vraiment, bien que j’habite au Canada et qu’il y a surement quelques différences.

    Seulement, j’aimerais bien savoir lorsque l’on se lance dans ce métier si l’on doit disposer d’un certain style dans nos dessins? Ou comme tout métier dans ce genre, cela est une variable trop dur à identifier clairement?

    Bref, j’ai adorée lire tes posts sur tes premières fois (:
    Merci!

  • debbie 2 décembre 2010, 3:39 / Répondre

    garance! cookies! margiela! grateful that you are willing to share your stories. helps people to keep going and try harder! im glad you kept your curly hair and you draw with your own line.

  • Sunny Side 2 décembre 2010, 3:40 / Répondre

    Waouh je viens d’aller voir le post du 20 décembre 2006 où tu te réjouis de l’humour de Gad, Valérie Lemercier et Louise Bourgoin ! et t’as UN commentaire !!! Vais essayer de retrouver ceux où t’as tes premières photos !

  • Marguerite 2 décembre 2010, 3:42 / Répondre

    Belle conclusion. Ça fait rêver tout ça. :)

  • Olivia (à Paris) 2 décembre 2010, 3:57 / Répondre

    Très bon billet qui me parle beaucoup, pour le coup.
    Au début c’était comme ça, sous payée, pas de budget, et puis un jour quand on est illustrateur, on tape du poing, on veut être payée correctement et ça marche, mais t’as sué des litres sur ta chaise le téléphone à la main! ;)

  • Caroline 2 décembre 2010, 3:59 / Répondre

    Thank you for writing the 5th installment of the story! The whole series has been incredibly entertaining. I don’t think that anybody can follow your exact path, but as Matsuo Basho said, “Do not seek to follow in the footsteps of the wise. Seek what they sought.” The most I can ask of myself is that.

  • jimjims 2 décembre 2010, 4:02 / Répondre

    ya! this is awesome as usual!

    more power to ya!

    DIY!

    jimjims.net

  • Jen 2 décembre 2010, 4:12 / Répondre

    Garance, THANK YOU SO MUCH for sharing this!

    I am always so inspired by other people’s life stories…But I can’t seem to find my own, am 24 and still searching, thought it was journalism but it seems not to be. I feel like I am never to find what I am meant to do…feel so stupid, I wish I was like some people who just know…

    How do you know???

    Big hugs

    Jen

  • Rose 2 décembre 2010, 4:27 / Répondre

    Garance, so what is the reason you “didn’t have right look”? I though you would answer in this post why you thought this made sense some time after it happened.
    Love everything you post!
    Bisous!

  • Mona 2 décembre 2010, 4:28 / Répondre

    Garance,

    Your story is very inspiring. I’m currently in pursuit of fulfilling my dreams. I’m working in advertising but i’m completely enamored by fashion writing and photography. I have started my blog, Geeky Chic (www.geekychic.ca) and i’m really excited about the possibilities that come from it!

    Keep up the great work!

    Mona
    http://www.geekychic.ca

  • katia 2 décembre 2010, 4:32 / Répondre

    Garance, ce serait intéressant de savoir comment tu t’es mise à la photo.

  • Carole 2 décembre 2010, 4:36 / Répondre

    oh c’est une belle histoire Garance, et on sait que ça finit bien, comme dans les films américains. J’espère qu’il aura plus de mini séries, très inspirantes. Parce que là, j’essaye d’être photographe, je ne suis pas payée pour mes photos, mais parfois (2 fois) publiée (pas d’argent), je ne suis plus toute jeune, et bientôt mère célibataire à l’autre bout du monde. Alors l’inspiration, ça me fait du bien.
    Bisou à toi.

  • Manata 2 décembre 2010, 4:37 / Répondre

    Dearest Garance,

    Thanks so much for sharing your story . I was wondering if you would mind sharing how you got into photography? Were you always interested or did you learn after starting your blog?

    Thanks so much!

    Manata

  • AlwaysItsApril 2 décembre 2010, 4:47 / Répondre

    Just wanted to say that I absolutely adore your illustrations!!!! So gorgeous! Your story is also quite inspirational! Always remember to do what you love!

    besos

    http://alwaysitsapril.wordpress.com/

  • Serena 2 décembre 2010, 4:55 / Répondre

    j’adore mais alors j’adore quand tu racontes ta vie!! tu écris tellement bien… j’en suis sur que même les choses ininterressantes tu les racontes trop bien!! enfin bref, je voulais te demander, (je suis passionné de dessins moi aussi) quel type de crayons et d’instruments tu utilises pour faire tes dessins? sa serait trop bien que tu me répondes!!
    merci d’avance et xoxo

  • Quatre 2 décembre 2010, 5:02 / Répondre

    Thanks again for sharing this story of your journey.. feels like it needs to be heard in the world where things get condensed to 1 hour, straight to the prize, movies.

    :)

  • K.rolyne 2 décembre 2010, 5:15 / Répondre

    Je suis toujours fan de tes dessins. Heureusement, tu n’as pas laissé tomber et tu as même fini par te faire ta place !

    Tout en me faisant rêver, ça me laisse un je ne sais quoi d’amertume… L’envie sans doute. Mouais, j’envie drôlement ton courage. Voilà c’est dit. Bibiz.

  • Graphgirl 2 décembre 2010, 5:17 / Répondre

    Haaaaa Garance,
    comme je te comprends.

    Moi c’est la rencontre avec mon chéri qui vivait à Paris pendant que moi j’étais à Montréal au Québec (Canada) qui m’a forcé à sorti des agences de pub pour fonder ma boîte de design. Et avoir du temps libre pour aller visiter chéri et sa ville régulièrement…

    Six ans plus tard, il vit à Montréal et nous travaillons fort à faire grandir mon studio.

    Tu es un de mes stops matinaux avant d’attaquer des journées folles, remplies ET toujours agréable car j’ai trouvé MA voix.

    Bisouxx

  • Leila 2 décembre 2010, 5:21 / Répondre

    Merci pour ce dernier épisode. Sûre qu’il n’y en aura pas d’autres ?
    Car l’ouverture de ton blog n’est que la suite de tes pérégrinations professionnelles et pas une fin en soi.

    En tout cas, c’est vrai que tu donnes du courage à toutes celles et tous ceux qui ont choisi des voies peu ou pas conventionnelles. En partageant ton parcours atypique, tu incites à la persévérance… et tu ne fais pas d’angélisme dégoûlinant (cf les 250 euros gagné pour les 2 semaines de boulot). L’envers du décor est instructif !

    Une question : ta maman maintenant elle en pense quoi de ton métier ? Toujours aussi sceptique ? Ou très fière de ta réussite et de ton épanouissement ?
    Bonne journée Garance et merci !

  • FASHION SNAG 2 décembre 2010, 5:23 / Répondre

    Wow, what an amazing story! Thank you for sharing with us! x

  • eve 2 décembre 2010, 5:29 / Répondre

    this series was just downright lovely. I enjoyed every installment. Thank you for sharing.

  • Annick 2 décembre 2010, 5:32 / Répondre

    Thank you so much for sharing your story; this series has been one of the highlights of your blog for me. As a freelance editor about to move to New York to find my niche in fashion, feeling as though I’m making a huge gamble, your experiences prove both inspiring and reassuring. Your passion and humility mirror my own sense of self-deprecating distress and mutual joy of enduring the process of discovery and hopeful achievement. You find excitement and beauty in the little things and small successes, and that, I’m finding is sometimes the best reward:)

  • Cynthia Grow 2 décembre 2010, 5:46 / Répondre

    this is the most basic question, but how do you do most of the illustrations we see on your site? Do you do them by hand on a sketch pad and then photograph for your site? Or, are they all done now by a graphic design program? Just wondering. Thanks for sharing!!
    bisou

  • Kristi Redman 2 décembre 2010, 5:54 / Répondre

    Salut Garance!! Once you started the blog, how long until it was successful? Did it take a year? A month? Did it happen over night, once the hits started coming in? Basically, how long had you worked on blog when you realized you had discovered something amazing?
    Thanks so much! KR

  • christelle is flabbergasting 2 décembre 2010, 5:55 / Répondre

    Bravo pour cette série en V volets Garance ! C’était un plaisir de te lire… c’est si vrai, si sincère ! Et puis, tu décris très bien le métier “d’illustratrice-guerrière”… Enfin, je retiens ton précieux conseil : pour qu’une passion vive, il faut la partager… Merci !!

  • Gabrielle 2 décembre 2010, 5:56 / Répondre

    J’adore la précicion sur tes mooves de Danse… j’ai moi aussi pris des cours de Danse Africaine, CEST LA CHOSE LA PLUS LIBÉRATRICE DU MONDE!! Bref, mais ton post en entier est magnifique et inspirant. On espères toutes se trouver une voie brilliante aussi!

  • Alba 2 décembre 2010, 6:02 / Répondre

    Merci Garance, with your series of how you found your calling you have given me the possibility that I can make my calling a way of life too!

    http://intermediatetones.blogspot.com

  • Marion 2 décembre 2010, 6:02 / Répondre

    Ha si moi je veux savoir pourquoi tu nous à dit que la (connasse d’)agent avais bien raison de te rembarrer pour ton look … c’est quoi un look de je-réussi? oui je sais pas de formule magique blabla personnalité blabla en tâtonnant on fini par se trouver blala, mais tout de même ça m’intrigue :)

  • Lucille 2 décembre 2010, 6:03 / Répondre

    J’ai 15 ans, et qu’une envie être illustratrice. Cette article explique totalement tout ce que m’effraie dans ce métier, et pourquoi les gens autour de moi me décourage très souvent, en tout cas je compte m’y accroché et peut être même ouvrir un blog… :)

  • Sarah Doyle 2 décembre 2010, 6:04 / Répondre

    You are so inspirational Garance!

    Burn the Blonde

  • V. 2 décembre 2010, 6:08 / Répondre

    But wait — how did you become A PHOTOGRAPHER????

  • TAPS 2 décembre 2010, 6:18 / Répondre

    Garance, I love your story. You had the gusto to follow your dreams. I love that you persevered even when people told you that you didn’t have what it takes and you took positive actions to change your circumstances at a time of tribulation.

    You are a real inspiration.

    CESTDEMODE.blogspot.com

  • Jennifer 2 décembre 2010, 6:24 / Répondre

    I absolutely adore your blog, I found it quite by chance but I love to read it over a coffee in the morning or a glass of wine in the evening, I too am an illustrator and you speak for me in every respect, I love your pictures and your style, my best friend is French and I see her in you. Keep doing what you’re doing. Thank you X

  • mathilda 2 décembre 2010, 6:44 / Répondre

    C’est toujours un bonheur de te lire Garance !
    Depuis Toronto où le temps est …. glacial !
    A bientôt pour de nouvelles aventure !

  • floriali 2 décembre 2010, 6:45 / Répondre

    Non il y a plus chères que les croquettes Purina :)les Urinary, Obesity Management… (si si ces noms existent)
    Ta trajectoire est intéressante merci Garance !

  • Lauren 2 décembre 2010, 6:55 / Répondre

    thank you for sharing your story, i really enjoyed reading it. i can only hope that my path also leads to great success, such as yours…

    merci encore, Lauren

  • titi 2 décembre 2010, 6:59 / Répondre

    J’adore quand tu nous racontes tout ça.
    Au fait on pourrait pas avoir une vidéo de ton fameux pas de danse ?
    Merci d’avance

  • christell 2 décembre 2010, 7:21 / Répondre

    J’aimerais juste pouvoir acheter une de tes illustrations, 40 x 50, par exemple, pour pouvoir les accrocher chez moi. J’ai fait quelques cadres avec celles que tu as postées, c’est déjà beau mais je me dis qu’en plus grand l’effet sera mille fois mieux. Alors crois tu que ce soit possible ?

  • Raechel 2 décembre 2010, 7:26 / Répondre

    Garance! Thank you for this post!
    I’ve just started working as an illustrator and it’s starting to get frustrating– not to mention my BOSS quit due to the stress of the newspaper and lack of creative freedom! I’m glad to know I’m not the only illustrator that feels strangled by publications…
    I may just up and leave if the job makes me hate drawing. :-/

  • Becca 2 décembre 2010, 7:32 / Répondre

    Please, please, please show us some examples of your early works. It’s fascinating to read how you’ve progressed to wear you are today but to actually see how you’ve progressed with your illustrations would be even cooler. What did that first advert look like? You have a really interesting story Garance, it’s inspirational and eye-opening. It re-affirms all the ideas that one must work hard to get to achieve ones dreams. Too often people admire celebrities or other people who are at the top of their field and they think that they must have had some kind of magical help along the way, and sometimes they have had more advantages or good fortune than others, but at the end of the day hard work is key. Thank you for reminding me of that, whenever I get miserable about not getting somewhere quickly enough I can just think about what it means to persevere and how far that could get me.

  • Desi 2 décembre 2010, 7:45 / Répondre

    Thank you so much, Garance. This makes me so happy. I’m so glad that your making it. It gives me hope.

    Keep it up.

    Desi

  • Cat 2 décembre 2010, 7:46 / Répondre

    Hey Garance

    I was just wondering if you allowed people to get tattoos of your illustrations? Love your blog and looove your illustrations!

    –Cat

  • Sophie Mhabille 2 décembre 2010, 7:49 / Répondre

    Sans cette frustration face à la réalité du métier d’illustratrice (dans sa réalité économique, je veux parler), tu n’aurais pas créé ton blog. C’est vraiment un mal pour un bien. Souvent les plus belles choses naissent de soufrances !

  • Eléonore 2 décembre 2010, 7:59 / Répondre

    Garance à quand le film! Les votes à “coms levés” sont ouverts pour savoir qui aimerait voir ton parcours sur grand écran! Ca serait juste génial! Vraiment dans l´air du temps. J´imagine déjà le passage où tu souhaites donner un virage à ta vie, tu te rends compte que tu as envie de donner la chance aux autres, qu´il est temps de transmettre tes connaissances sur ce fabuleux métier/passion. C´est alors que tu choisis au hasard de tes coms une jeune fille pour devenir ton assistante…. (Suspense insoutenable)… MOI haha ! Ca sent l´opportuniste à plein nez me diras-tu!!! So I still dreaming….

  • Kasia 2 décembre 2010, 8:20 / Répondre

    Wow. I’m 18 and I have to make one of the most important decision in my life. Choose a profession. I’m kind of confused about it, but your story is very uplifting and shows that searching for THE profession can last long, but doesnt have to depend on the job chosen before. So thank you for that Garance! It gives hope :)

  • popi 2 décembre 2010, 8:22 / Répondre

    Garance,

    You are so real in telling your stories-something that is very rare these days!!!
    You give inspiration to everyone who reads your blog!!Including me!!!
    I am so happy for you and wish you energy and strength in what you are doing.
    Enjoy your time in Sydney.

    Bisous,
    Popi

  • L'habitué 2 décembre 2010, 8:32 / Répondre

    Thank you Garance! This was an amazing series and I really admire you even more for not giving up on your dreams. That´s really important to me. With this, you have inspired so many people from so many parts of the world, with so many different dreams, that I hope life is good to you because you are incredible and yes, you are a model to me.

    THANK YOU.

    http://lhabitue.blogspot.com/

  • FH 2 décembre 2010, 8:33 / Répondre

    Merci pour cette mini série très instructive :-))
    Belle leçon de vie !!
    Bon séjour

    Fanny
    http://fannyhillphotographer.blogspot.com/

  • Wendy 2 décembre 2010, 8:48 / Répondre

    Bonjour Garance,

    finalement, moi j’ai une question, peut-être idiote je n’sais pas ! Combien de temps s’est-il passé entre l’ouverture de ton blog et la réussite dont nous sommes tous témoins ? Comment as-tu amorcé ton travail de communication pour passer d’un simple blog d’illustration à photographe de mode/ globtrotter ?!!
    C’est toujours un plaisir de te lire, cela donne le courage de se battre pour ce en quoi l’on croit réellement même lorsque les autres pensent qu’il est fou de se lancer dans des voies incertaines.
    Merci !

  • pinassotte 2 décembre 2010, 9:48 / Répondre

    Merci Garance, et tes dernières phrases sont le chemin d’une vie de rêve !!

  • Craolina 2 décembre 2010, 9:51 / Répondre

    Garance!! You inspire me! Thankyou!
    I would like to know what model of Canon do you use?
    Carolina from Argentina!!

  • Sarah So Trendy 2 décembre 2010, 9:54 / Répondre

    Hello Garance !

    Magnifique ! Magnifique Garance !
    Et surtout un grand merci ! Car grâce à toi, et en te lisant, je me booste !

    “Disons qu’il n’y a pas de règle, pas de modèle. Et surtout jamais, jamais, jamais de chemin tout tracé.”

    Tellement vrai !

    Bisous

    Sarah
    http://www.sotrendyinthecity.blogspot.com

  • leigh ann 2 décembre 2010, 9:55 / Répondre

    what a lovely path…thankyou thankyou!! xoxo (are you a self-taught photographer?)

  • meili 2 décembre 2010, 9:57 / Répondre

    garance, juste un MERCI !!!

  • MrsEmy 2 décembre 2010, 10:01 / Répondre

    Merci, moi à 21 ans je ne sais toujours pas ce que je veux faire il y a tellement de domaine dans lesquels je me verrais (ou pas^^), ça me fais du bien de te lire, je me sens moins seule et comme tu as réussi ça m’encourage.

    Encore merci !

  • no&me 2 décembre 2010, 10:46 / Répondre

    C’est fou comme les métiers artistiques peuvent se ressembler au fond … Tout ce que tu écris, je connais tellement par coeur ! Et puis cette sensation bizarre, ce moment où tu arrives à la désillusion … au point où tu finis par ne presque plus aimer ton métier malgré la passion qui l’anime …
    Franchement, j’adore mon boulot, il est plaisant, passionnant, c’est tellement mieux que de faire des chiffres et des tableaux excel toute la journée, c’est une telle chance que de créer, mais les conditions dans lesquelles ce boulot est exercé cassent franchement le délire …
    Voilà, pour ma part, j’en suis au stade juste avant le blog, quand tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir faire de ça … de ce métier qui te passionne … alors tout comme toi, je suis en train de me lancer dans le partage, dans ce que j’aime faire. Je n’ouvre pas un blog, je monte une boite avec une amie, et je ne te cache pas que cette impulsion, elle est en partie grâce à toi. Ton exemple, ta motivation, ton enthousiasme, ta passion et ta réussite, m’ont motivée ! Je me dis qu’il faut que je me lance, et qu’après tout, ils n’y a que ceux qui ne font rien, qui ne font jamais d’erreur. Je me lance ! MERCI GARANCE ! (ça rime :-) Et j’espère vraiment que mon projet aboutira.
    Je tchine ( du verbe tchiner, faire tchin-tchin ) mon thé contre ton earl grey !
    Gros Bisous !

  • Wrenaissance Art 2 décembre 2010, 10:52 / Répondre

    Another great illustration–her expression has something of the style of magazine illustrations of the 1950s and ’60s.

    You can never stand still. Once you’ve left your house and walked down the road, you have to climb the hill. And once you’ve climbed the hill, you have to take the next step in the journey and climb the mountain. :-)

  • sunday 2 décembre 2010, 10:52 / Répondre

    so good to know that creative people sometimes hate their jobs too.. i thought it was just me – the corporate rat.. who continually experiences the overwhelming desire to slam the door in my boss’ face :)

  • PIM 2 décembre 2010, 11:11 / Répondre

    Oui une question ! Comment as tu appris à faire un (si joli) site internet ?

  • Comme fraiche 2 décembre 2010, 11:30 / Répondre

    thank-you for sharing “from dream to reality” as many of us can relate to your experiences. More often than not we find failure and not success. You have the tenacity to keep trying and sometimes that makes all the difference.

  • JILL 2 décembre 2010, 11:50 / Répondre

    Thanks for telling your story. I have thoroughly enjoyed this mini series! It gives me hope for my own novel of life. It just proves everything works out the way it is intended and talent never goes un-noticed. blessings!
    Jill
    http://www.4efffssake.blogspot.com

  • Rachel 2 décembre 2010, 11:52 / Répondre

    Garance these stories have given me such a ray of hope for the career changes I’m facing right now. After 6 years of studying/working in neuropsychology research, I’m moving into fashion styling, and some photography as well. Huge changes, but like you I was a little late to discover my passion. It was always there, I just wasn’t aware that I could make a living out of it (well, hopefully I can!). Thank you so much for the inspirational words of wisdom. x

  • Gabby / Gypsy*Diaries 3 décembre 2010, 12:24 / Répondre

    Oh you must tell us how photography came into your life and how did you become such an amazing photographer!!! :)
    xxx

    http://gypsy-diaries.blogspot.com/
    http://blogcouture.bigcartel.com/

  • Nini 3 décembre 2010, 12:25 / Répondre

    Bonjour Garance,

    J’attendais la suite avec impatience !! Et j suis pas déçue;-) mais il y a tellement de questions que j’aimerai te poser !!

    J’ai laissé les emplois dit “normaux” et “sécurisés” (j’ai vraiment touuuuut plaqué) au graaaand désespoir de ma madre et d’une partie de mon entourage… Pour faire ce que je souhaitai faire depuis toute petite… créer des robes (en autodidacte, pas d’école de stylisme, pas d relations dans le milieu, rien, rien, rien…just my dream)

    Bon, je reçois de nombreux compliments aussi, mais c’est bizarre comme un regard, une critique peut tout detruire en si peu de temps… (Ca doit peut être faire partie du club des connasses dont tu parles…sorry;-p), et tant douter me fait perdre un temps précieux je le sais, mais c’est plus fort que moi.

    Alors mes questions vont du psycho au technique :

    - Comment as tu fait pour faire face aux découragements, ou pire encore aux “faux encouragements” tu sais ceux accompagnés d’un regard qui veut dire “ma pauvre chérie… dans quel monde tu vis” et pire encore “toutes ces etudes pour rien…” ? les réflexions qui te mettent à vouloir sauter par la fenêtre quoi… tu peux nous parler des moments où tu doutais, et que tu te disais “Bon bah m’en vais trouver un taf 9h-17h” pour faire comme les autres ?

    - Comment as tu fais pour te faire connaitre et multiplier le nombre de tes commandes ? Au bout de combien de temps as tu pu vivre de ta passion ?

    Voila merci de tes réponses, et mon Dieu à l’heure qu’il est je donnerai un bras pour être sur un lit d’une chambre d’hôtel à Sidney … en tout cas te lire m’a redonner le sourire ;-)

    Nini
    PS : pardon pour la longueur de mon com…

  • Diane 3 décembre 2010, 12:52 / Répondre

    Tiens oui, une petite question pour l’épilogue:

    La réponse de cette femme “vous n’êtes pas assez bien habillée pour ça” (ou quelque chose d’approchant, je n’ai pas relu le volet IV…^-^’)

    Tu précisais que cette femme avait raison.
    J’ai du mal à comprendre et approuver ta réponse (et pourtant, tu dois l’avoir sacrément murie!)

    Pourquoi quelqu’un qui ne porte pas sur lui les codes vestimentaires acceptés (validés comme étant “bons”) par son époque ne pourrait être douée/réussir? (les deux ne vont bien sûr pas toujours ensemble, loin de là. mais dans mon hypothèse, oui)
    Avoir la confiance de son éditeur/agent?

    (En écrivant tout ça, je repense à cette phrase à double sens de bret easton ellis:
    “The better you look, the more you see”)

  • cabu 3 décembre 2010, 1:43 / Répondre

    C”est vraiment bien ton parcours,et la façon que tu le raconte.Je suis certaine que ta mère t’a beaucoup influencé a être comme tu es,même que parfois d’une façon pas gentille,elle a reussi à faire une “fille pas comme les autres”…Et nous avons qu’à la remercier….J’aimerai aussi connaitre tes débuts comme photographe.C’est Scott
    que t’as tout appris?Merci et continuez!

  • jojogogo 3 décembre 2010, 2:07 / Répondre

    YAY! inspiring story. I love it I love it I love it. YAY

  • BusiChic 3 décembre 2010, 2:33 / Répondre

    Dearest Garance,
    Thank you for sharing your story and keeping us inspired. I started a streetstyle blog earlier this year- taking photos of what people wear to work to keep us inspired in our day jobs – whatever they may be. I’m based in Melbourne, Australia and have just heard through thevine.com.au that you are also currently in Melbourne – if I could take a photo of what you wear to work, I’d be extremely honoured but also recognise the late notice! Xx Cheryl

  • Ruban-Mauve 3 décembre 2010, 3:24 / Répondre

    Hello !

    Merci infiniment pour cette histoire ! Je suis l’une des personnes qui t’avait envoyé des mails pour en savoir plus sur ton chemin. Je suis présentement au collège, je cherches ma voie et de lire comment tu as trouvé la tienne m’inspire beaucoup. (Merci encore)

    J’oserais cependant te quémander un 6ième volet. Ton blog, comment il est devenu aussi populaire ? Et toi, dans tout ça, comment es-tu devenu une des grandes figures de la mode ?

  • KS 3 décembre 2010, 3:30 / Répondre

    I am curious to know how you started to market your blog to the point where you could blog as your full time job.

  • chloé 3 décembre 2010, 3:52 / Répondre

    mais et “le bon look”… (“Je n’ai compris que bien plus tard ce qu’elle voulait me dire”)???
    Moi, j’aimerais comprir aussi : P

  • H. Devore 3 décembre 2010, 4:00 / Répondre

    I’m so thankful you’ve decided to share your passion. I stare at/consider your illustrations all the time to spark my own. I’ve saved them to a special folder on my ipad so whenever I need a sprinkling of inspiration it’s only a click away.
    I adore your blog and your art.

  • emrose 3 décembre 2010, 4:23 / Répondre

    All I ever say is follow your dream, when 99% of the folks thinks you’re crazy, then you’re on the right track…

    But yes it is tough, and you need ego of steel to keep going..it is worth it..trust me..

  • Nicole 3 décembre 2010, 5:32 / Répondre

    You’re in Sydney? Yay! The weathers a bit more sunnier today than the last couple of rainy days. Whenever we have rain over here I almost feel embarrassed and guilty for the tourists, like ‘Sorry, I let you down. I knew you were expecting sunshine’. Haha, have fun!

    Nicole

  • Cassaundra 3 décembre 2010, 7:23 / Répondre

    Bonjour Garance!
    As a university student coming to the end of my studies I am left wondering…what am I going to do next? Thank you for sharing your story :) It can be difficult when you come to a crossroad in life because there are important decisions to be made. Your story offers great motivation. I hope to be successful and happy in what I do like you one day!
    -C.

  • faraway 3 décembre 2010, 8:02 / Répondre

    Ton parcours et tes recherches de travail me rappellent les miens, au moment où on commence à travailler dans le vrai monde, on déchante ..
    Quoi qu’il en soit, il faut persévérer pour trouver sa voie, et comme tu le dis très bien, rien n’est tracé, et rien n’est tracé droit d’ailleurs !
    Mais je trouve que les parcours alambiqués sont souvent les plus riches.

  • Lady 3 décembre 2010, 8:08 / Répondre

    Congratulations :-)

    It’s motivating to know that even the most effortlessly fabulous folks, like you, have experienced struggle in getting to where they are.

  • Philippe 3 décembre 2010, 8:12 / Répondre

    “Disons qu’il n’y a pas de règle, pas de modèle. Et surtout jamais, jamais, jamais de chemin tout tracé.”

    mmmmh je pense qu’ils sont tracés, mais pas complètement. peut être que si l’agent ne t’avais pas dit que tu ne “valait” rien, tu ne serais pas ou tu en es aujourd’hui.

    des petits détails, des petites choses qui changent tout je pense.

    au plaisir =)

    le petit suisse

  • Chalantine 3 décembre 2010, 8:43 / Répondre

    really insipiring…its good to know that not everybody had it all figured out…

  • kitty 3 décembre 2010, 8:47 / Répondre

    i love this entry! and i love you changed during the day :)

  • kristine 3 décembre 2010, 9:16 / Répondre

    Merci !! la fin de la saga, mais le début d’un vrai plaisir pour toutes celles qui vous lisent , moi la première.
    Tous les matins, avec un café à côté de l’ordi, je clique en espérant qu’il aura un nouveau post, dessin, photo, texte tout est un régal, à voir, à lire.
    grace à vous on parcourt le monde “géographique” et le monde de la mode, que du bonheur !!
    belle journée, m^me s’il pleut encore des cordes.
    kristine

  • like a tiara 3 décembre 2010, 9:29 / Répondre

    Quelle succès story! Merci d’avoir partagé cela avec nous tous, ton parcours incroyable n’est peut-être pas un modèle mais reste une source d’inspiration, d’espoir! Et de (gentille) jalousie aussi hehe

  • genevieve @ oxalydes 3 décembre 2010, 9:40 / Répondre

    Jolie récit, Garance.
    Utile et encourageant, j’en suis certaine, pour de nombreuses habituées de ce blog.
    Avec un dessin (je les attends toujours avec impatience) !
    J’ai éprouvé un peu de nostalgie à te lire : tes aventures de jeune illustratrice me rappelaient mes débuts de journaliste ! Assez similaires pour résumer !-)
    Que l’histoire se poursuive !

  • Margo 3 décembre 2010, 10:28 / Répondre

    Je ne commente plus autant qu’avant mais continue à te lire dans l’ombre. En tout cas, moi, je me rappellerai toujours qu’il y a 3 ans, c’est toi qui m’a conseillé de me lancer. Et merci pour ce précieux conseil!

  • La Demoiselle Pierre 3 décembre 2010, 11:24 / Répondre

    Merci Garance de nous faire partager tout ça!!! Tu es extrêmement douée, ton parcours m’inspire. Merci d’avoir ouvert ton blog pour partager toutes tes aventures avec nous. J’aime l’idée que rien n’est tracé et que tant qu’on est en mouvement…ça roule!
    Bises

  • Helli 3 décembre 2010, 11:32 / Répondre

    Rrra j”ai vraiment trop hyper adoré cette série!
    Merci Garance de nous avoir fait partager ça sans enjoliver ni faire de trop ta Causette, et bien sûr BRAVO pour tout ce chemin, tu peux vraiment être fière de toi!

  • Jolita 3 décembre 2010, 11:39 / Répondre

    Super, Garance. Great. You are talented writer. A teacher? Good work to show your own direction, how your dream come true. Difficulties…broken illusions and movement to be free, to do what you want most. Also for that we must pay…Congratulations, respect.

  • Malayka 3 décembre 2010, 11:42 / Répondre

    Ah Garance!

    J’ai super la flemme de lire les commentaires qu’on t’a postés, et sans doute qu’il y aura redondance dans mes propos, mais il fallait vraiment que je te dise ça.

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt cette mini série, parce qu’à 25 ans je suis au moment de ma vie où j’aperçois plein de possibles on the corner, et où fatalement je prends des décisions non conventionnelles. Je ne me suis jamais sentie comme ça, j’ai peur et à la fois je suis hyper excitée, les gens autour de moi ne comprennent pas, et je n’ai peut-être pas non plus envie de leur expliquer tout comment ça se passe à l’intérieur de moi.

    Enfin tout ça pour dire que parfois dans la vie, c’est le moment, c’était pas avant (je crois que je n’étais pas prête) et ce ne sera pas plus tard (je regrette parfois de ne pas avoir eu conscience de ça plus tôt). Ca ne veut pas dire que tout sera rose ensuite, mais en tout cas, tout coule de source pour moi. Et je te remercie d’avoir partagé ça avec nous, je suis heureuse pour toi, de façon générale je suis heureuse quand les gens se découvrent, et j’aimerais que plus de gens prennent le temps de définir ce qu’ils veulent réellement pour leur propre vie.

    Ca n’a rien de facile, mais c’est tellement agréable ensuite de vivre la vie que l’on aime.

    Tout ça est assez décousu, mais je sais que tu comprends ce que j’ai voulu exprimer. Merci.

  • camille 3 décembre 2010, 11:50 / Répondre

    Un épilogue!Un épilogue! (foule en délire) J’aimerais bien que tu racontes comment tu es arrivée au streetstyle et à la mode en général.
    D’avance, merci ! Bonne journée !

    Camille
    http://www.dispatch-box.blogspot.com/

  • juliette 3 décembre 2010, 12:51 / Répondre

    Merci! merci! c’est chouette de vous lire et de regarder vos photos!
    Et là votre texte, c’est tellement ça.
    Je suis illustratrice-animatrice-un peu graphiste aussi parfois et c’est clair que c’est pas toujours évident d’arriver à faire ce qu’on aime.

  • lalectrice 3 décembre 2010, 1:48 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Voilà, ton dernier épisode me laisse sur ma faim, parce que j’espérais que tu développerais les derniers mots du post précédent : » Vous n’y arriverez jamais. Vous n’avez pas le bon look. » (…) Je n’ai compris que bien plus tard ce qu’elle voulait me dire. Je n’ai compris que bien plus tard à quel point… Elle avait raison.” Alors ma question est : quand, comment, as-tu compris cela? Il me semble que ça fait partie de l’histoire, non?

    Bises

  • Anne Chic and Geek 3 décembre 2010, 2:45 / Répondre

    MERCI Garance !
    C’est toujours un plaisir de lire tes aventures.
    Ce chapitre clôt la première partie, mais rassure-moi, tu vas aussi nous faire un feuilleton sur les dessous des shootings pour les grands magazines de mode ?
    Et un sur comment tu as trouvé l’amour ?
    et aussi une série sur tes différentes maisons…
    Bon ok, quand sort ton livre ?
    Bisous ;)
    Anne

  • Rebecca Ogden 3 décembre 2010, 4:54 / Répondre

    Ahhh such a lovely story. Perhaps someone has already asked this but . . .I am interested to know how, if and when did you change your image to the ‘right’ image for an illustrator? As you said the agent said you didn’t have the ‘look’ and from what I can see you are a stylish lady?

  • VintageShaun 3 décembre 2010, 5:14 / Répondre

    I love that you are telling your story! Let’s have a toast to the freelancers!
    http://www.etsy.com/shop/vintageshaun

  • Emi 3 décembre 2010, 5:40 / Répondre

    These posts are so great to read! Thank you so much for sharing :)

    http://itoemi.blogspot.com/

  • Clémence Bonislawski 3 décembre 2010, 6:38 / Répondre

    C’est le coeur gonflé de joie que j’entame ce petit commentaire. Les cinq volets de ton récit m’ont énormément rassurée pour plus tard. En effet, du haut de mes quinze ans, j’aspire à devenir journaliste et ce métier est très “casse-gueule” aussi. Je sors d’ailleurs d’un stage dans un journal qui m’a confirmé que c’était ma voie. Alors juste un grand merci. Un grand merci parce que tu nous a prouvé qu’en étant tenace et passionné, on pouvait réussir dans un métier pas toujours facile, et en ne prenant pas toujours le chemin le plus pratique pour y parvenir. C’est le premier commentaire que je te laisse, mais sache que je suis une lectrice assidue de ton blog depuis bientôt deux ans : il est exceptionnel et c’est mon petit plaisir du matin, quand je bois mon café. Vraiment, ce que tu fais est génial. A très bientôt, Garance, et bonne continuation ! XOXO

  • fanny 3 décembre 2010, 6:56 / Répondre

    La suite, on la connait…mais on veut la lire de ta main chère Garance !

    J’adore tes textes, je me marre trop..cette légèreté, ce style “no prise de tête”…c’est ma pause dans ma journée de boulot !

    Je veux la suite ! je suis trop fan….c’est pas pareil quand c’est toi qui raconte ! :o)

  • S. 3 décembre 2010, 8:00 / Répondre

    J’espère avoir moi aussi une fin heureuse comme toi. Ou plutôt un commencement. La pour être franche je suis coincée dans une petite ville.

    Je fais une formation qui ne m’interesse en rien et je vais en commencer dans l’année qui suit des études dans le management et communication. Tout ça en rêvant un jour d’être une styliste.

    J’ai commencé avec une page sur FB ou je poste des créations superbes mais jamais mes esquisses. J’avais aussi pensé à avoir un blog mais j’ai eu peur que personne ne s’y interesse et que ça me décourage encore plus.

    Je ne peux qu’avoir de l’admiration pour les personnes qui vivent de leur passion comme toi et c’est ainsi que j’aimerai aussi vivre.

  • Charlotte 3 décembre 2010, 9:07 / Répondre

    La main qui tremble en sollicitant un rendez-vous au téléphone, les sujets improbables qui tombent à la dernière minute, les premières parutions que l’on attend, le coeur battant, et les quelques dizaines d’euros qui tombent enfin, après des heures de travail pour une demi-page dans un journal…je vois beaucoup de commentaires de journalistes ici, et à 23 ans, après seulement un an d’expérience, je m’y retrouve déjà…merci de nous donner envie de nous accrocher. Avoir une passion est déjà un don assez rare, tu as raison de nous rappeler que nous n’avons pas le droit d’abandonner. Merci Garance!

  • Sofia 3 décembre 2010, 9:27 / Répondre

    Je partage l’idée de fanny, ” La suite on la connait ”
    Moi je veux connaitre tous les moindres details de la suite. Du jour de la creation de ton blog; jusqu’a aujourdhui
    Ta vie me passionne :D ( celle de gabrielle bonheur chanel aussi je passes mes journées a lire ses biographies)

  • Lola polignone 3 décembre 2010, 9:29 / Répondre

    J’aime ,j’aime ,j’aime !!
    J’aime lire l’histoire de ta vie ,j’aime tes magnifiques croquis !!
    :D xoxo

  • belinda 3 décembre 2010, 10:07 / Répondre

    Merci Garance!
    bisou de Montréal…

  • Sabine ten Lohuis 3 décembre 2010, 11:05 / Répondre

    Hej Garance,

    I think several people have already asked you this, but you haven’t answered anywhere yet, so here I go as well: What did the agent mean by “not the right look”? Did she mean your personal look or the look and feel of your illustrations?
    I was hoping the last part of your story would clarify this, but instead I’m still left wondering…

    I’m actually a beginning illustrator myself and this story has kept my interest for the past weeks. I was hoping to get some kind of positive pep-talk feeling at the end, but now I’m left disappointed… Yes, there are a lot of bad paying jobs out there for beginning illustrators. But I always thought this is a phase you have to go through at the beginning of your career. Just like you can’t become a successful business man from day one, it takes years to get to the “top” and get better jobs.
    Right now I just graduated and I’m still looking for the right look or feeling in my illustrations. So I’m hoping you could share some more of your experiences with me and maybe even give me some feedback!

    Still, it was nice to read your life story and know that the path to finding your passion is not always linear. Right now I’m just not ready to give up on my first big dream. I’m going to keep on going in a straight line for a bit longer ;)

    http://www.tenlohuis.nl

  • Agathe 3 décembre 2010, 11:46 / Répondre

    Garance, tu es un très beau modèle. Alors que je suis persuadée que le reste de ma vie va se jouer dans les 5 prochaines années, je me rend compte, peu à peu, que rien n’est jamais joué, cela en grande partie grâce a toi. Tu fais rêver… Mais ca, tu le sais déjà ;)

  • Amélie 4 décembre 2010, 12:07 / Répondre

    Si on m’avait dit un jour que je travaillerai un vendredi soir sur des imprimés textile, soit un projet entamé une heure après la fin des terribles cours de stylisme.
    J’aurai répondu MOI JAMAIS.
    Si seulement tout roulé comme sur des roulettes, mais Oh tragédie, Oh désespoir.
    Et puis c’est mieux comme ça.
    Et puis il y a garance ( a qui un jour j’ai mystérieusement allumé une cigarette, non non n’insiste pas garance je ne te dirais pas).
    Merci pour ces articles, (qui me permettent de prolonger mes pauses cigarettes)

  • Becky 4 décembre 2010, 1:17 / Répondre

    I don’t usually read too much of the writing on this blog, I just like to look at the pictures, but somewhat serendipitously paused this time and read to the end…I’m thankful for this post and feel validated in my ‘bizarre trajectory.” I moved to NY to start my “career” in the arts, fell in to design, moved to chicago, pursued a masters in interior architecture and now do what I can to cobble together any kind of design related job, spending my enormous amounts of free time tinkering with websites, graphic design and fashion. All the while, a wavering sensibility (but necessary to continue on) that one of these days it’s all going to fall in to place. This story helps to sustain this wavering sensibility. Thanks! <3

  • Maev 4 décembre 2010, 3:47 / Répondre

    Ca fait du bien de lire l’histoire de votre chemin car, a la fin, c’est trop souvent oublier…qu’il n’ya pas de regle, et a chaqu’un de faire se qui l’interesse dans la vie any way that he or she can.

    And so, well done on the vibrant and interesting road you have invented for yourself
    And thank you for sharing it.

  • ainhoa 4 décembre 2010, 4:10 / Répondre

    J’ai bcp aimé ton dessin du volet III. Merci Garance de partager ces volets avec humour et finesse :).

  • Mathilde :) 4 décembre 2010, 6:19 / Répondre

    J’aimerai avoir la même voie mais je pense que je n’aurais jamais le cran de me lancer, faire du saut à l’élastique et bien sans élastique …

    Tu peux te vanter d’être une battante qui réussit :)

  • Mel 4 décembre 2010, 7:29 / Répondre

    Merci Garance… Modèle d’authenticité, modèle de sincérité ! Bonne route…
    Plein de bises

  • irosis 4 décembre 2010, 7:53 / Répondre

    Merci Garance… J’ai depuis longtemps lu tes posts et adoré tes dessins. J’aurais adoré avoir ce talent. Et merci pour les images aussi ! Mais commence passe t’on de l’illustration à la photo, avais tu aussi l’oeil pour la photo? J’ADORE !!!

    Dans mon métier en province, je ne suis pas du tout dans le milieu de la mode mais j’essaie d’avoir tjs un super look et de trouver pleins de nouvelles boutiques et de nouvelles marques !!! J’essaie d’etre un petit guide de bonnes adresses à mon niveau.

    J’ose depuis quelques jours mettre des posts.

    Je suis assez d’accord quand tu dis que rien n’est tracé dans la vie…
    Merci pour les voyages… surtout la Turquie car c’était mes vacances d’été et je n’ai pas eu le temps de voir Istambul.

    Bizous

  • florence 4 décembre 2010, 9:07 / Répondre

    xoxo You are too fun / sweet / talented for words!

  • Cindy 4 décembre 2010, 11:19 / Répondre

    Thank you Garance, for sharing! What a wonderful post. You are amazing and so very talented!! It is inspiring and so encouraging to hear of the journey that lead you to where you are today. Thank you for a peek, behind the scenes, of your fabulous life.
    Blessings to you ~
    Cindy

  • helene celine spil 4 décembre 2010, 11:24 / Répondre

    Bonsoir garance! You must be one of the most influential women i have ever seen(or better, have read about!)! You can’t possibly imagine how much i’ve learnt from you, from how to drow a straight line, to how to make my unrully-recently-damaged-from-a-bad-perm, shiny and sleek! i searched every salon in athens to find a treatment like yours which made your hair sleeek and poker straight! guess what! I ruined them again! I guess i’m a total freak when it comes to my hair… But anyway, here’s my story in two or three lines; i got into university in philology but i always had a passion for fashion design, books and acting, all these i’ve never said to anyone because i’m so afraid, my mom will kill me. I only dream of my future master i’ll do in byzantinology or literature, as i regard it as my ”escape”. Who knows, maybe a fashion editor will be smitten by my talent and hire me in a magazine or something. I’m only hopping and patiently waiting for that day when someone will tell me that i’m somehow special, that i’m exceptional at something. You are a true inspiration to me Garance and i have you in my heart and consider you a dear friend.

    Sorry for my blah-sort-of-letter, i tend to do that a lot. I hope we meet someday in Paris, my favourite city in the world.

    Bises,
    Helene from Athens, Greece

  • Ophélie 4 décembre 2010, 11:34 / Répondre

    Quelle histoire! J’ai adoré lire ces 5 volets de votre vie, ils sont vraiment très intéressants et plein d’espoir… Ca m’a éclairé sur bien des choses, mais j’ai encore à peu près les mêmes questions que la fois dernière (dans le “about”) et j’attends avec impatience que vous ayez le temps de faire ce fameux post/épilogue. =) Je voulais donc savoir comment vous gagnez votre vie à présent? Vous avez définitivement abandonné le métier d’illustratrice?

    Toujours un grand merci pour ce blog enchanteur?

  • Clémence 5 décembre 2010, 12:46 / Répondre

    Merci Garance… pour ce petit message d’espoir qui me conforte dans le fait qu’il faut que je me lance .. mais comment faire quand on a une carrière financière ennuyeuse, qu’on est passionné de mode et assez forte là dedans (si finance et mode peuvent aller de pair) et qu’on vient de suivre son amoureux aux états-unis…. et sans visa de travail… maybe je vais ouvrir un blog!
    Happy soirée

  • candees 5 décembre 2010, 2:37 / Répondre

    Garance, I loved this series so much! As a aspiring illustrator myself, I have been filled with hope reading these. Thank you for the inspiration and it is always fun reading your posts.
    I know you are incredibly busy but if you ever have the chance to touch upon, how did you get so good?! just practice practice practice?

  • Carla @ Chasing Cakes 5 décembre 2010, 3:40 / Répondre

    Hi Garance! Thanks for sharing your story with us all. I used to be an illustrator and also used to get very discouraged. Your post has inspired me to continue drawing! Also, welcome to Sydney- it’s my hometown, and I always get excited when I hear that you are visiting! There are so many stylish men and women who would love to get their picture snapped by you here in Sydney! Hope you have a good time! xoxo

  • La Maraisienne 5 décembre 2010, 6:34 / Répondre

    Waow! is the only thing I could say after reading your post. I did it, I just did it. Get finally my blog public, let people leave comments, open my texts and share my world with the entire world!
    Hooray! What you said just confirmed what I just did a couple of days ago.

  • anne 5 décembre 2010, 11:48 / Répondre

    Il émane de toi tellement de spontanéité et de fraîcheur ! J’adore te lire… Ah oui, et puis aussi, il y a une saine distance dans ce que tu écris. C’est très important. Tu as un ton que j’adore. Mais je me répète. Bye !

  • Morgane 6 décembre 2010, 2:18 / Répondre

    Salut Garance, je me demandais, puisque tu travailles dans le milieu de la mode, si tu connaissais des designers ou des magasins qui offraient des vêtements respectueux de l’environnement et des humains. J’aimerais surtout connaitre des designers “eco-friendly” comme on dit. ;)
    Merci beaucoup!

  • Dona 6 décembre 2010, 3:36 / Répondre

    Dear Miss Garance Doré,
    I’m a sophomore in highschool who is also an aspiring artist. I too want to become an artist or illustrator and your story gave me hope! I guess the key to beat them all is perseverance.
    How did you begin your journey to what you wanted to become in high school?

  • blog mode 6 décembre 2010, 10:46 / Répondre

    très joli dessin, une fois encore :D

  • Café Gaby 6 décembre 2010, 11:27 / Répondre

    Bien dit!

    Einstein disait que “la vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre”… Forcément, les routes sont rarement droites et c’est ça qui rend la vie piquante!

    http://cafegaby.over-blog.com/

  • Ithaa 6 décembre 2010, 11:31 / Répondre

    J’ai suivi tes débuts sur la blogosphère quand tu recevais 5 commentaires par jour. L’évolution est impressionnante et je suis vraiment ravie pour toi.
    Tout ce qui t’arrive c’est parce que tu n’as pas cherché à avoir une vie tracée. Tu as tout fait par amour et par passion et bravo.

  • emi 6 décembre 2010, 12:00 / Répondre

    i just had a bang my face against the wall day so I can’t tell you how nice it was to read this.
    so is it true that you have now the perfect job that involves no banging your face against the wall???

  • Sascha 6 décembre 2010, 2:58 / Répondre

    I LOVE these posts about your (sometimes rocky) road to success. I recognize many of your stories, like here when you talk about your first works coming out in a magazine. When I first got published as a journalist, it was the same thing! You are not only a great illustrator, but your writing is amazing as well.

  • Anouck 6 décembre 2010, 3:42 / Répondre

    C’est un joli parcours, et en effet, il n’y a jamais de chemin tout tracé !
    Tes illus ont beaucoup évoluées, j’imagine que ce n’est qu’en dessinant et dessinant encore que tu y es parvenue mais comment s’est fait le passage à la photo ?

  • Jane 6 décembre 2010, 8:07 / Répondre

    Hi Garance!

    I love this post/series! But I am wondering, how did you afford food and a home and clothes while you were struggling to become an illustrator? Did you have a day job?

  • angeles 6 décembre 2010, 9:59 / Répondre

    so inspiring!! and so humble of you to share with us your beginnings, fears, first impressions… when everybody else just tries to look cool and look like the expert on everything…. It’s so hard to find a candid account of the start of a career in this way… don’t ever change Garance!!

  • christy 7 décembre 2010, 5:52 / Répondre

    thank you for sharing this garance, i love stories of other people’s lives, especially unique ones. i suppose i’ll be the drudge-y one and ask…how did you make rent? :)

  • Juliette 7 décembre 2010, 11:11 / Répondre

    YOUHOUUU merci Garance ! :)

  • Valentine 8 décembre 2010, 1:23 / Répondre

    Great this post…

    I feel like I have gone through some of the same stage as you being a fashion designer/stylist…

    I think it’s always hard when you choose an artistic path… People are amazed that you decided to live from you passion (which most of the times means living poorely hehe), but it also means getting hurt in your ego, as when people criticize your work, they mostly criticize you… And it hurts.

    Anyway… it is worth working hard to live off of your passion as their is nothing like waking up everyday happy to be doing what you love.

    Well done Mamzelle Garance!!!

    http://valentineavoh.blogspot.com/
    -diary of a fashion stylist-

  • angelina 8 décembre 2010, 6:26 / Répondre

    This post is honest, funny & inspiring all at the same time and I can totally relate. I’m a Fine Arts graduate and a budding illustrator, and your experiences and how honest you are about your feelings make me feel like I’m not alone. My parents, though very good and loving people, still have doubts in my chosen career but I do understand since no one else in my family has gone into the arts. And I too have a victory dance! hahaha

    Thank you for being generous in sharing your life in your blog. Have a nice day, Garance! :)

  • Nell 8 décembre 2010, 5:16 / Répondre

    Thank you for this post! I thoroughly enjoyed reading it and find myself in a similar position. After 8 years in the corporate world of advertising sales, I quit – feeling yucky about that industry and uninspired. Then I took a photography class and fell in love. I decided to do a 365-day photo project to keep myself inspired and share my daily photos with my facebook friends, etc. Then I started a blog and started writing about the experience as well. Now, I am starting to get people interested in buying my photos – and though I’m still lacking confidence, I am inspired and energized and want to take it to the next level. I want to build a site to feature my work… how did you teach yourself that part of it? What site-building service did you use?

    Merci!

    Nell

  • Natasha 8 décembre 2010, 6:42 / Répondre

    Wow Garance, you have such a way of expressing truths we all can relate to…and you are so funny and inspiring. You are in my original home town and I wish I could hop over to the Junction just to meet you. Have fun!

  • Pauline 8 décembre 2010, 9:08 / Répondre

    MARCHAND !!!!!! pas marchanT !! OMG je suis choquée XD !

  • Genevieve 9 décembre 2010, 5:15 / Répondre

    Hey Garance,
    It would be great to hear about what other opportunities the blog has opened up for you regarding collaborations with people and companies i.e. Vogue. It has been an absolute treat to read about your backstory.
    On a whim I recently quit my job in hospitality and did a few overseas stints that included Europe and Japan. The amazing fashion in Reykjavik and Tokyo was more than this little Australian could fathom. My bank account is now a barren wasteland but my wardrobe is a mystical garden of glory! And that’s what matters hahah.

    Also, while you’re in my motherland, Sunshine Coast, Queensland is worth a visit. The fashion has a long way to go but a cool drink on the balcony looking over the stretch of coastline in the afternoon sun is a tropical splendour.
    Thanks again,
    Genevieve

    http://www.wishboneenterprises.wordpress.com

  • Inga 12 décembre 2010, 1:16 / Répondre

    Garance, it is always so exciting to read your blog! And it inspires a lot. As I am also into fashion illustration, I am very interested, how you started drawing illustrations and have you attended any schools to learn this or it just came all naturally, while improving on your own?

  • Into the Fashion 13 décembre 2010, 12:27 / Répondre

    Thank you once again for sharing your experiences!

    Diana

    http://www.intothefashion.com
    http://www.Anothermag.com

  • K as in H, I, J... 14 décembre 2010, 11:40 / Répondre

    Hello Garance,

    Inspired by your posts, I plan to take on board the following five lessons:

    1.) Dreaming is good, but only action can turn your dreams into reality.

    2.) Practical skills like learning web design are as important as the skill of drawing itself.

    3.) The senior people who have the power in an industry don’t always know what their talking about, the best critic of your work is you yourself.

    4.) Don’t ditch your day job for your dream, work on your dream after work. Remember that your dream job won’t pay very well at the beginning.

    5.) You cant get lucky if you’ve given up.

    Thanks for the careers advice.

    K

  • MarieJ 20 décembre 2010, 4:36 / Répondre

    woua ça fait quand même rêver ton parcourt je trouve ^^.
    j’ai juste deux questions … comment tu faisais au début pour les droits d’auteur et tout ? enfin pour ne pas que l’on te pique les idées ?? :s
    et la deuxième … tu dessinais quoi dans ton book ? un peu de tout ou surtout de “l’illustration de mode” ?
    entout cas le résultat est la . tu est une formidable illustratrice .
    bravo a toi et bonne continuation . :)

  • Loue 21 décembre 2010, 8:13 / Répondre

    Bonjour, je suis encore très jeune, et passionnée par tout sa, mais en faite pas très douée, ou pas assez soucieuse pour finir un projet. J’aimerais beaucoup savoir comment a tu fait pour devenir illustratrice. Je dessine mais si simplement :/. Du coup je voudrais savoir, peut on vraiment apprendre a trouver sa voies de dessin, sa technique, son style en gros, et s’améliorer dans les détails les perspectives, les mouvements ou est-ce un don ( si c’est un don je me suicide, j’ai toucher a la musique et j’ai jamais était foutue de finir se que je commençait, du coup je me repose sur mes acquis et aide des amis en panne d’inspiration mais Moi faire un MORCEAU seul poua bien trop compliquée … ) Voila j’aimerais savoir si c’est possible de s’améliorer vraiment et arriver a quelque chose qui nous plaise pour de bon. ( He oui encore une de ses petites filles qui rêve de Ralph lauren ou lagarfeld…. )

  • Nina 22 décembre 2010, 3:09 / Répondre

    Hi Garance,

    you’re such an inspiration! Thank you for sharing your experience; it’s not an easy road but life is just full of surprises. I went into law because when I was at that tender age of 18, everyone around me was telling me that I need to build a solid career, have a real job and real skills. I wanted to become a photographer, but I was too scared to make the wrong move and no one actually thought it was a “real job”… So I listened, got my diploma, worked for a while and found out it wasn’t for me. I’m still torn about my choices, my family think I’m a failure and a random man told me the same thing last week too. But… I can’t live my life according to someone else’s ideas about what’s respectable and what’s just pffft of a job… It’s hard to please just one person in life, let alone all of those who cast a judgment on us… So I’m going for it, I’ve always loved arts, and photography really is my major passion. Try and fail but at least you can say, you’ve tried once-twice instead of asking yourself till the end of your life : what if… ??? It’s not all about glamour as some might think but being truthful to yourself…

  • Bella 3 janvier 2011, 7:23 / Répondre

    LOVE love love this personal warmth!
    http://1thousanddresses.blogspot.com/

  • aurel 7 janvier 2011, 2:09 / Répondre

    j’adore ton histoire, c’est exactement ça.
    Le jour ou un agent m’a dit de changer de métier (illustratrice), le magazine ELLE m’appelait pour illustrer la rubrique société et ce toutes les semaines!!!

    Je suis un peu à la traine question blog mais une amie m’a parlé du tiens, j’aime bien, je reviendrai!

  • Lou 15 janvier 2011, 3:45 / Répondre

    Salut! Tu ne vas surement pas lire ce message mais, au cas ou… ;)
    Je suis plutôt jeune et j’adore tes articles, tes photos, tes dessins et comment tu parles de la mode!
    J’aime vraiment beaucoup, et bien ; à peu près tout ce que tu fais. :)
    Et je me demandais, quel stylo utilises tu pour faire ces dessins? Je me pose cette question depuis, une éternité!

    xxx Lou xxx

  • Alia 5 février 2011, 1:54 / Répondre

    This post is something amazingly close to what I’ve been through with illustration, and it’s so refreshing to hear a super-illustrator such as yourself who feels the exact same way! Illustrating is something I love more than anything in the world, and the internet thankfully gives you the chance to draw for fun, for yourself and share it with anyone who’d like a peek. Lovely! Thanks for writing what so many illustrators must be thinking x

  • Lili 12 février 2011, 2:45 / Répondre

    Je n’ai pas le earl grey mais il pleut a torrent je suis a Sydney et allongé sur mon lit!
    Quel plaisir de te lire!

  • Lucy 19 mai 2011, 12:12 / Répondre

    OMIGOD I bet every art director who ever underpaid you for a drawing is kicking himself now!?

    “WHOOPS!!!! We let Garance Dore slip through our fingers! We should have put her on a retainer in 1990!”

    :)

    Love your work GD. Big hugs all the way from Melbourne Australia. x

  • Marine 10 juillet 2011, 5:07 / Répondre

    Un immense merci Garance pour cette histoire qui donne vraiment envie de s’accrocher quand même.. Je vous ai envoyé un mail pour encore plus de détails croustillants, alors si vous avez le temps d’y répondre ce serait un plaisir pour moi :)

  • Eli 14 août 2011, 12:23 / Répondre

    Thank you so much Garance for sharing this story! I’m dreaming of becoming an illustrator, even with here in Mexico it’s kind of harder than in Paris, but you’ve shared such an attitude, tips and hints to make it that I decided I’ll follow that dream too.
    Hugs and kisses and (oh my lord) a ton of thanks!

  • Loulou 8 septembre 2011, 11:14 / Répondre

    Juillet, août à mon boulot il n’y a pas beacoup de boulot à faire. Je peux donc dire que j’ai passé mon été à lire tous tes posts, c’est-à-dire à peu près 1500 pages de tes histoires ce que j’alternais avec des épisodes de Sex&City pour parfaire mon éducation :)
    Et bien, en fait je voulais juste te dire que j’ai trouvé beaucoup d’inspiration dans cette série “Mes premières fois” et que j’aime ton énérgie :)

    http://loulune.wordpress.com/

  • Camille C 28 septembre 2011, 5:15 / Répondre

    En tombant sur un récent article ou tu parlais d’archives je suis retombée sur justement cette mini-série “mes premières fois” ! A vrai dire cela doit faire plus de 3 ans que je te lis très (très) régulièrement mais que je n’ai jamais osé poster un commentaire. Je suis aujourd’hui étudiante et il est vrai que l’on cherche tous a un moment ou un autre sa voie. Je crois malgré tout que tu as raison et que ce qu’il faut retenir c’est “qu’il n’y a pas de règle, pas de modèle. Et surtout jamais, jamais, jamais de chemin tout tracé.” Mon rêve qui est mon projet serait de travailler en tant que journaliste pour la presse féminine et être capable avec de simples mots et articles de faire rêver les générations futures, et de pouvoir envoûter les lectrices, les faire rire afin qu’elles passent un bon moment tout comme je le fais lorsque je lis tes aventures, tes chroniques beauté, mode …
    Après ce long post, je te souhaite une bonne soirée.
    C.

  • flO 29 septembre 2011, 6:03 / Répondre

    Bonsoir,
    Je viens de lire tes 5 volets ” de comment j’ai trouvé ma voie …” et tu peux pas savoir à quel point ça m’a fait du bien …
    En effet styliste depuis prés de 15 ans , je me trouve à un tournant de ma vie … lancer enfin ma propre marque , ce qui me parait d’un point de vue rationnel tout a fait impossible (manque de moyens ,La Crise , mon manque de confiance etc…) .
    Pourtant en te lisant , et en considérant l’admiration que j’ai pour toi , je me recharge de tous mes rêves que j’ai depuis l’enfance , me lancer et suivre mes rêves … Et je sais ,à travers ton expérience que c’est possible , pas facile ,mais possible …MERCI pour ça et aussi pour la simplicité que tu as gardé malgré ton grand succès, ça MOTIVE ….

  • Agu 2 octobre 2011, 9:35 / Répondre

    Thanks for sharing this story. I’m happy things gave worked out so well for you. I feel like I’m in a situation not quite unlike you were a few years ago. 27 and feeling like I don’t quite know what I really want to do, just same vague ideas. But I’ll work on them and hopefully one day this little extra spark will come and everything will come together!

  • laura 9 novembre 2011, 2:28 / Répondre

    Bonjour,

    J’avais déja lu ce post à sa sortie, et le relire ce matin me fait beaucoup de bien.

    Je me suis lancée, je fais depuis 8 mois ce que j’ai toujours voulu faire. Créatrice en joaillerie, sans avoir les études qui vont avec, juste l’apprentissage du terrain…

    Mais c’est aussi le quasi même statut qu’un free, et franchement, je suis contente d’avoir ton post sous les yeux.
    Ca fait du bien.

    Les gens pensent que la vie de free c’est formidaaaaable ; ben non.
    Il y a la peur constante de pas gagner d’argent et de devoir arrêter ce qu’on aime.
    Je sais pas si c’était pareil pour toi, mais je trouve que de bosser seule, c’est à dire sans “collègues” ni “voisins”, c’est peut être ce qu’il y a de plus lourd.
    Et comme t’es en free (“c’est formidaaaaaaaaaaaaable, tu peux te lever quand tu veuuuuuuux”), si tu essaies juste d’avoir un peu d’empathie de la part de tes amis, tu sembles juste ingrate.

    Mais j’aime ce que je fais. Et c’est à travers ton parcours, celui aussi d’une autre blogueuse (rien à voir; dans les jeux vidéos celle-ci), etc… que je me dis… tiens bon, tant que tu aimes ce que tu fais.

    Merci pour le lien qui ramenait vers ce post Garance, pour le coup, tu aides vraiment quelqu’un là.
    Alors tu ne me connais pas, mais je t’embrasse.

    Laura.

  • Mélie 9 novembre 2011, 4:56 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Je constate qu’aujourd’hui, tu es passé par l’agence Color’z pour créer ton site , pourquoi ne pas avoir créer le tien , aux couleurs de ta personnalité ?

    As tu encore le temps de créer des sites ?
    ( Non pas que je sois interessée hein, mais si en fait ! )

    Bonne journée, et encore félicitation pour ce parcours du combattants !

  • Emma 6 janvier 2012, 2:29 / Répondre

    It was fascinating to read how you manifested your dream job! Thank you for sharing!

    I realize this comment is a bit past due.. I just have been in desperate need for some encouragement lately (and so came to review your working girls section, i genuinely love the stories you choose to share). It is pretty tough being a 24 year old, post graduate with an idea that will take ttiimmmeee to accomplish – so thanks for reminding me that perseverance and gumption are monumental in reaching one’s achievements.

    ~ Good luck in all your endeavors this year!

  • w. 9 juin 2012, 2:52 / Répondre

    Bonjour Garance,
    Je viens juste de découvrir ton blog et (grâce à mon orientation légendaire ^^) je ne trouve pas le début de tes péripéties, pourrais-tu m’orienter ?

    Merci :)

    Ps: J’adore ton blog, très inspirant, il nous donne envie d’oser rêver, de devenir plus ambitieux encore. Je suis sous le charme !

  • Camous 11 décembre 2012, 8:35 / Répondre

    Merci Garance :)

  • Deb 9 mars 2013, 4:01 / Répondre

    Garance, I am so glad to have found your blog. I, too never went to art school and feel a lot the same as you did when you first started out, but you have inspired me to keep going. I hope you will do another piece explaining how you got from feeling disappointed at making $250 for a week’s work to making a living as an illustrator – that process and the moment you felt like you got it, that you had figured out how to live your passion.

  • Emilie 4 mai 2013, 12:01 / Répondre

    J’ai des frissons en lisant ton histoire! J’ai 23 ans et j’ai aussi récemment décidé de suivre ma passion de yoga et de bien-être physique et spirituel….même si j’ai déjà fait mon cours d’ingénieur! Je travail dans un café en ce moment pour sauver des sous pour faire mon cours de yoga et ensuite j’aimerais accomplir mon rêve de vivre en France (je suis canadienne-française). J’ai aussi envie d’écrire…un livre…un blog peut-être (j’en ai déjà un, mais il faut vrmt l’améliorer). J’ai toujours eu peur que mes passions soient trop bizarres et différentes, mais j’ai décidé depuis quelques semaines que je m’en fou carrément! Anyways, gros merci pour avoir partagé ton histoire, c’est très encourageant! Xxxxxx

  • Anouk 9 mai 2013, 11:43 / Répondre

    Je te remercie tellement pour ce récit ! Il m’a donné tellement de rêve et de confiance dans ma quête vers la carrière qui me rendra heureuse. Merci pour ce moment Garance.

  • Jeanne 11 juin 2013, 8:49 / Répondre

    Hello Garance,

    Tous les jours depuis plusieurs années je me régale en lisant ton blog.
    L’autre jour, tu étais de passage à Paris et ça va paraître stupide mais le simple fait de t’apercevoir m’a donné le déclic pour ouvrir le mien. C’est un blog d’art contemporain et d’inspirations, dans lequel je fais surtout le portrait de gens créatifs.
    C’est par ici :http://lecabinetdelamateur.wordpress.com/

    Encore merci pour cet humour et cette fraicheur quotidiens.

In The Spotlight

  • Pardon My French/Anna Dello Russo Dancing
    Histoires
    Pardon My French/Anna Dello...
  • A Night Out
    Style
    A Night Out
  • Comment… porter le sweat de votre petit frère
    Style
    Comment… porter le sweat...
  • Chez Anna, au Ritz
    Style
    Chez Anna, au Ritz
  • Mes Premières Fois…Mes jobs d’été
    Histoires
    Mes Premières Fois…Mes...