Je vous présente mon nouveau sac, le sac seau de Céline.

Ouais, mais bien sûr que je vous présente mes sacs. Non mais parce que quand un petit nouveau entre dans la famille, il peut être sûr que je vais user et abuser de lui jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus de voir ma tronche tous les jours, de peser 12000 kilos, d’être transporté n’importe où et de passer son temps par terre malgré les recommandations de l’Association pour l’Hygiène Saco-besacière.

Donc obligé de lui envoyer un petit welcome chaleureux.

Mon Sofia Coppola est tellement jaloux que j’ai été obligée de l’emmener en Australie, juste pour lui prouver que je ne l’abandonne pas, même s’il n’a pas quitté le fond de ma valise, le pauvre.

Je suis comme ça. Tellement fidèle à mes accessoires que si un photographe de streetstyle décidait de me suivre il s’arracherait les cheveux. L’anti-Anna Dello Russo par excellence, la Giovanna de la lose, le niveau zéro de la rotation de garde-robe. Tant pis.

Du coup que je choisis mes accessoires avec beaucoup d’attention. Celui-ci, je l’ai vu alors que j’étais à la présentation Céline avec Carole, mon amie de Département Féminin. J’ai poussé un cri.

J’ai tout suite adoré ses couleurs, son côté 80′s pas sérieux du tout, limite mauvais goût mais chic en même temps. J’ai tout de suite vu que mon appareil photo et mon agenda et mon Ipad et mon make up et mon goûter et mon portable et mes magazines et… Bref ma vie pourraient rentrer dedans.

J’ai aimé qu’il soit porté épaule et me laisse les mains libres pour faire les millions de trucs que je fais avec mes mains, genre vivre.

Je me suis dit que j’attendrais qu’il arrive en boutique pour aller l’acheter.

Il y a quelques jours, je l’ai reçu par la poste, dans un joli paquet siglé Département Féminin. Un cadeau de Carole.

Aaaaah. Carole. Je t’aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaimeuh ! Bisou !