Je n’arrive pas à croire que déjà commence une nouvelle fashion week, je n’arrive pas à croire que :

- Les mannequins soient toujours aussi maigres (Ça me choque toujours les premiers jours. Puis après, je m’habitue).

- Les photographes de streetstyle sont à présent plus nombreux que le nombre d’éditeurs (et parfois encore plus hyper sapés, et je veux dire, Anna Dello Russo sapés).

- La tendance pour l’hiver prochain, cherchez pas, c’est la fourrure. Il y en a partout, dans les défilés comme dans la rue (je me demande ce que ça dit de notre époque)

- Je suis toujours à peu près incapable de planifier une garde-robe (Sauf que maintenant, je trouve que ce n’est pas grave du tout).

- Mes amis m’envoient des messages de Paris me félicitant pour mon bonnet gris. Attendez. Mais comment ils peuvent savoir que je porte un bonnet gris aujourd’hui ? (on peut maintenant voir en direct ce qui se passe aux défilés, même dans la salle. Par exemple quand un show a trois quart d’heures de retard, on peut s’emmerder avec le public pendant trois quarts d’heure. Et se moquer de mon bonnet gris).

- La mode est au chic, à une certaine élégance moderne qui me plaît vraiment beaucoup. (Mais faudrait quand même pas que ça devienne bobo – bourgeois-boring -)

- Et si elle ne devient pas trop bobo, je sens que cette saison va être magnifique.

Et sinon, je crois que je vais devoir faire un choix. Ce sera mon blog ou les soirées. Par exemple hier soir je suis allée à un dîner, et je suis rentrée tellement épuisée que je vous écris ce post à la dernière seconde et que je vais tout devoir traduire en anglais toute seule sans Tim.

Pfffffffff ça va pas, je ne vais pas y arriver.

Alors, je choisis : Ce sera mon blog. Bisou !