Nous voici à Londres, et voilà,

Il pleut. Et sinon…

Shopping : Toutes les parisiennes font leur pèlerinage obligatoire chez TopShop (qui n’est pas encore implanté à Paris). Toutes les New Yorkaises font leur pèlerinage obligatoire chez Cos (qui n’est pas encore implanté à NYC).
Ce coup-ci, je suis allée chez Cos. Ça y est, je suis officiellement New Yorkaise.

Sinon, à part ça, beeeen… Il pleut.

It-Girl : La It-Girl est définitivement un phénomène anglais, à New York on n’en voit pas tant en front row. La question que je me pose c’est : comment elles font pour arriver toujours tirées à quatre épingles aux shows ? Sont-elles payées pour assister aux défilés ? Ou est-ce que ça leur fait de la pub ? Ou est-ce que ça dépend de leur degré de célébrité ? Vous savez, vous ? Ok, vous avez gagné, je lance une enquête.

Oh, et… Il pleut !

Gossip : Dans le Grazia anglais, ils disent que Blake Lively va reprendre le rôle de Carrie Bradshaw et la jouer quand elle était jeune.
Carrie trop vieille ? Pffffff alors ça c’est toute une époque qui fout le camp. N’empêche, hyper curieuse de voir la suite. Vu que je ne tolérerais pas une autre aventure en talons aiguille sous les palmiers.

Ah, tiens. Je crois que j’ai vu le soleil, attends…

Fashion : Mulberry fait des sacs magnifiques, Burberry fait des trenchs sublimes, Margaret Howell fait des chemises à tomber et les soirées les meilleures du monde sont à Londres. Mais si c’est le cas pourquoi tous les shows commencent à 9h du mat ? Hein, pourquoi ?

Ah non merde c’était le phare d’une voiture.

Good News ! Les mannequins sont un peu plus remplumées à Londres. Chez Mulberry, j’ai même cru entrevoir… Des seins ! Des vrais seins qui bougent (un peu) ! Wouhou !

Attends je prends un parapluie à l’hôtel.

Ouh putain merde les parapluies d’hôtel sont trop grands (en plus d’être rose fluo) (tout ça pour pas qu’on les vole ? Mais ils nous prennent pour qui ?)

Bad News ! Je viens presque d’éborgner une rédactrice de mode qui a l’air très très connue vu comment je la vois en front row tous les jours. Je ne sais pas qui elle est, mais je me confonds en excuses et je jette le parapluie à mon chauffeur. C’est le genre de truc qui peut te jeter l’opprobre fashion à vie. Comme couper la route à Anna Wintour (déjà fait). Se gourrer de seating et être assise à la place d’un VIP à un défilé (déjà fait).

Du coup bon tant pis, je laisserais la pluie me pleuvoir dessus.

C’est Londres et c’est très beau comme ça, non ?