Vous trouvez que votre look est aussi chouette que celui de toutes les éditrices et stylistes que vous voyez tous les jours sur les blogs de streetstyle ? Vous trouvez que c’est injuste que ce soit toujours les mêmes ?

Écoutez, la fashion week de Paris arrive, c’est le moment de libérer la Anna Della Russo qui sommeille en vous. Si vous rêvez de faire immortaliser votre look par un photographe de streetstyle, ne partez pas sans ces quelques conseils :

1/ LES ÉLÉMENTS DE BASE

Le photographe de streetstyle réagit à des stimuli très simples. Pour exciter son instinct, il vous faut:

• Porter des couleurs —> Ça fait des photos qui popent.

• Ne porter que du noir —> Ça fait rédactrice de mode.

• Porter de grandes lunettes noires / Porter de grandes lunettes de vue / Porter un grand chapeau —> Moins on vous voit, plus on vous veut.

• Porter des talons. Super hauts OU/ET Super bizarres OU/ET Super colorés. Si votre talons est fait avec une vieille poignée de porte / des légos / Un animal empaillé, +2 pts.

• Mixer des imprimés improbables.

• Porter des chaussures ouvertes sans collants en hiver / de la fourrure en été —> S’habiller hors-saison, c’est très éditorial.

• Porter une pièce phare de la saison. Cette saison, c’est :
- Une jupe longue (attention il vous faut le coup de vent qui va avec).
- N’importe quoi de chez Prada.
- Une fourrure énorme.
- Un imprimé léopard (un peu last season, mais passe encore)
• Porter n’importe quoi —> Portez une chaussure en chapeau, faites vous une jupe avec votre rideau de douche, empruntez une veste à un travailleur en bâtiment pour aller avec votre sac en plastique Jil Sander. C’est miraculeux comme ça marche.

2/ L’ATTITUDE QUI CHANGE TOUT

Si vous n’avez au moins 2 des 10 éléments cités ci-dessus, il vous reste encore des chances d’être prise en photo. Le secret ? Miser sur l’attitude.

• Attitude N°1 = Le téléphone, bien sûr ! Mais attention, on ne parle pas, ça photographie mal. On écoute, ou on envoie des texto.

• Attitude N°2 = L’air occupé ! Ayez un carton d’invitation à la main (—> vous allez quelque part) (Vous n’en avez pas ? N’importe quel bout de carton fera l’affaire) et marchez vite (—> votre chauffeur vous attend, vous êtes importante) avec un peu l’air d’avoir envie qu’on vous foute la paix, mais pas trop (tout est dans le dosage).

• Attitude N°3 = Hélez un taxi. Comme si vous dansiez pour le lac des cygnes. Ça allonge !!!

PS : Vous arrivez en taxi ? Ne vous faites JAMAIS déposer juste devant l’entrée, malheureuse. Faites vous déposer en face, il faut au moins traverser la rue pour donner aux photographes le temps de vous repérer.

WARNING : Anna Dello Russo arrive en même temps que vous ? Vous allez louper votre entrée. Laissez-lui 10mn pour faire son effet wow, c’est le temps minimum qui lui faut pour parcourir les 200 mètres qui la séparent du défilé.

3/ SI VOUS ÊTES DESESPÉRÉS

Les photographes de streetstyle sont attirés par les autres photographes de streestyle, quelle que soit la tenue que vous portez.

Si vraiment vous avez tout essayé et que vous êtes sur le point de jeter l’éponge, emmenez avec vous deux ou trois amis avec de gros appareils photos et demandez leur de courir devant vous pour vous prendre en photo.

4/ SI VOUS ÊTES VRAIMENT DÉSESPÉRÉ

Repérez Anna Dello Russo, Giovanna Battaglia ou Taylor Tomasi Hill et collez-vous à elles pendant qu’elles se font prendre en photo.
Avec un peu de chance, hop, vous atterrirez sur la photo. Il faut un début à tout, hein.

5/ MAIS ATTENTION, N’AYEZ SURTOUT PAS L’AIR DÉSESPÉRÉ

Les photographes de streetstyle sont comme n’importe quels chasseurs : ils détestent les proies trop faciles, aussi chics soient elles.

Ne vous servez pas en pâture : ne restez surtout pas en position PRENEZ MOI EN PHOTO devant un show.

Sachez-vous faire désirer. Voire, soyez désagréable, ça rend le plaisir d’avoir une photo plus vif – Tout le monde rêve de prendre la photo parfaite d’Anna Wintour, parce qu’elle ne s’arrêtera jamais pour se faire prendre en photo.

6/ ÇA Y EST, VOUS AVEZ ÉTÉ PRIS EN PHOTO !!! COMMENT NE PAS TOUT GÂCHER.

• Si l’on vous demande qui vous êtes, faites semblant de ne pas parler anglais, ni français, ni japonais, ni rien. Dites juste votre nom et laissez les gens s’imaginer que vous être rédactrice en chef du Vogue Pays de Loire.

• Si on vous demande d’où viennent vos fringues et que vous n’osez pas dire Kiabi, dites vintage.

• Ne demandez jamais où vous pourrez voir la photo (cf Attention, n’ayez pas l’air désespéré).

PS : inutile d’aller traîner devant un show le soir. La lumière est pourrie, les photographes de streetstyle ne sortent pas la nuit, vu que c’est le moment où ils éditent leur photos.

Et la prochaine fois, je vous expliquerais comment NE PAS Être Prise D’assaut Par Une Horde De Photographes de Streetstyle, parce qu’être une star des blogs de Streetstyle, paraît que c’est hyper épuisant. Bisou !