J’ai beaucoup aimé cette collection Louis Vuitton – Un peu comme on aime les choses interdites, j’avoue…

Surtout qu’une amie est sortie du show, furieuse, me prenant à témoin parce qu’elle était révoltée par l’aspect fétichiste et sévère de la collection – les références au film Portier de Nuit l’ayant portée vers des pensées bien plus sombres que celles qui m’ont envahies pendant le show. Je n’en ai rien dit.

J’ai aimé les vêtements et j’ai aimé les accessoires, j’ai aimé l’humour de Marc Jacobs qui avec ces menottes évoquait l’attachement fétichiste que certaines femmes ont avec la mode. Et même, pour certaines, la délectation avec laquelle elles se soumettent à la discipline qu’elles pensent que la mode impose.

J’ai aimé la mise en scène, avec ces ascenseurs qui montaient et descendaient à chaque mannequin et leurs grooms très chics. Et enfin, j’ai aimé le casting.

J’ai adoré voir Kate Moss marcher, nonchalante, sa cigarette à la main, plus si jeune c’est vrai, mais d’autant plus scandaleuse et cinématique.

Elle m’a fait penser à Jeanne Moreau, au stars de cinéma disparues et au mystère.

————-

Cliquez sur les flèches pour voir toutes les images.