Je suis toujours très impressionnée par les filles tirées à quatre épingles. J’adore. Genre, j’adore Dita Von Teese. Certainement parce que je suis à totalement à l’opposé*.

D’ailleurs je ne sais même pas comment s’appelle cette manière de peindre ses ongles (vous savez, vous ?) mais ça m’évoque Mad Men, la perfection des toilettes des femmes et les heures passées à se faire une beauté à cette époque là.

J’aurais détesté y vivre, mais j’adore y rêver.

————-

* Après une période d’obsession de la manicure, retour au simple vernis transparent. Les bon jours. Le reste du temps, pas de vernis du tout.