Women sitting in the ruins of Skoura

Je me souviens, quand j’étais enfant, je ne pensais qu’à une chose, voyager. Dès que j’ai eu l’âge, vers 14 ans, j’ai commencé à travailler l’été pour pouvoir me payer mes premiers voyages. D’abord en famille d’accueil vu ma jeunesse, puis, très vite, toute seule.

J’adorais prendre l’avion. J’adorais ce mélange  d’excitation et d’appréhension qui me saisissait à mon arrivée dans un pays.

J’adorais découvrir, rencontrer des gens, m’asseoir à un café, rouler pendant des kilomètres, rêver. Et j’adorais par dessus tout y être toute seule… Mais petit à petit, j’ai trouvé des compagnons de voyage. Ma meilleure amie qui vivait en Syrie et avec qui j’ai traversé mon premier désert (et bu un thé avec des Bédouins, une expérience hallucinante), mon premier amour avec qui j’ai fait un tour d’Europe en stop (j’avais 22 ans, et mes parents m’en veulent encore), mes trois meilleures copines avec qui j’ai fait un voyage en Espagne dont la simple évocation nous fait encore hurler de rire… (Si je vous dit qu’on a dormi sur un rond-point, ça vous donne une idée du niveau de la loose du voyage…). Bien sûr j’ai aussi eu quelques mauvaises expériences. Il faut bien choisir les gens avec qui l’on voyage !

Et depuis, quand j’y pense, peu de choses qui ressemblent vraiment à l’aventure…

C’est sûr, je me déplace beaucoup en ce moment. J’ai d’immenses moments d’émerveillement. Mais ces pérégrinations trop courtes, trop vite, pas assez loin sont finalement rarement ce que j’attends du voyage, du vrai. Me noyer dans la contemplation d’un paysage. Sortir de ma zone de confort et accepter de ne pas tout comprendre. Apprendre des autres et de moi.

Ce trip au Maroc fut bien sûr trop court, mais nous éloigner des sentiers battus et des grandes villes modernes (la prochaine fois j’espère vous montrer le côté moderne du Maroc) nous a vraiment émus. J’aurais aimé décrire chaque instant de mon voyage et le partager avec vous, mais tout est allé trop vite et les émotions m’ont souvent submergée.

Parce qu’en plus de faire un vrai voyage, je guidais Scott sur des terres où j’ai mes origines. Ma grand-mère était Berbère. Et même si ne connais que très peu le pays, beaucoup de choses m’y sont familières. Les gens, surtout, dont j’adore la gentillesse et le sens de l’humour.

Et ce voyage, même s’il fut parfois un vrai choc des cultures, nous a totalement dépaysés, et encore plus rapprochés. Ça fait du bien.

 

 

 


Vous devriez également aimer

  • Weekend Inspiration #171
    Lifestyle
    Weekend Inspiration...
  • Weekend Inspiration #51
    Lifestyle
    Weekend Inspiration...
  • Weekend Inspiration #50
    Lifestyle
    Weekend Inspiration...
  • At Home in the Jungle
    Voyages
    At Home in the...

49 comments

Ajouter le votre
  • ophelia 4 décembre 2011, 9:27 / Répondre

    I definitely share your love for flying!

    http://cestlavieopheia.blogspot.com

  • Catherine dolphyn 4 décembre 2011, 9:37 / Répondre

    Merveilleuses photos!
    Texte émouvant, tellement proche de nous toutes les curieuses, les admiratives, les amoureuses des odeurs, des couleurs, des sons purs….
    Merci!

  • Natacha 4 décembre 2011, 9:39 / Répondre

    WOW merci pour ce joli récit … émouvant.
    Tu sais, moi aussi ma grand-mère était kabyle … lorsque tu racontes tout cela, je peux aisément comprendre tout ce que tu vis, ce que tu ressens. Décidément nous avons des points communs ! ;-) Une double culture est une grande richesse. Et tout comme toi, j’ai pas mal voyagé. Toutes ces expériences forgent une personnalité et nous permettent de voir les choses de la vie avec beaucoup de recul. Le dépaysement est une sensation tellement géniale ! Même si ces voyages ne sont pas lointains, cela reste une évasion et une exaltation. Fais-nous encore voyager avec tes images et tes mots. C’est ENORME ! Encore merci Garance !

  • melissa lee 4 décembre 2011, 9:49 / Répondre

    Boy have you got me wanting to travel and I hate the airplane thing and the delays and the rough plane rides, and the jet lag, but I love when I am somewhere and forget about my other life… Has that ever happened where you could just as easily stay where you are and not return to your home??

    That happens a lot to me.. As long as my kids are by my side I could just remain where I am…

    xox

    Love to hear that it brought you both more closeness…

    m

  • Lacey 4 décembre 2011, 9:52 / Répondre

    I love your words about travel! I feel the same way.

    I think once a traveler, always a traveler. People think I will always tire of it and one day become old enough to no longer long for the road but they obviously haven’t traveled far enough!

    How wonderful your grandmother was a berber! I never felt so at ease with others than I did with the berbers.

    I think next you and Scott should go to India next!! The colors! The chaos!

    xx

  • Dora 4 décembre 2011, 9:55 / Répondre

    Flying for me is not the great part of the trip. That’s because I’m afraid of planes, but still, like a child in the roller-coaster, I keep on hopping on them at any time. But, yes, it’s true that a travel -even the bad ones- can be a self-discovering experience. And that I admit, after spending 6 horrible months in Germany as an exchange university student. What I discovered was not a new me, but the real, the authentic me, hiding behind layers that I had no idea how they got there. Oh, I also discovered Paris and Vienna. And how bad I want to return to Paris. Now, if possible!:-)

  • Taru 4 décembre 2011, 10:08 / Répondre

    I share your love for travel. That is why my boyfriend and I are sailing around the world with our own boat. Left Barcelona one year ago. We made a stop in Morocco last December, was an amazing experience. See some of my photos from it here: http://sailingaroundtheglobe.blogspot.com/2010/12/one-night-in-souk.html

    We have crossed the Atlantic Ocean and are currently sailing around in the Caribbean, will set sail towards the South Pacific in the beginning of next year. There are great adventures behind each corner of the world…

    xx
    Taru

  • Diana 4 décembre 2011, 10:10 / Répondre

    What an amazing, touching description. I’m really moved. Definetly love your way to share your feelings and unusual points of view. I’m in love with your mood!
    Best blog ever :)

  • Kompsotita 4 décembre 2011, 10:16 / Répondre

    You remind me of Kavafi’s (Greek poet born in Alexandria-Egypt) poem Ithaka (or Ithaki)…

    http://www.youtube.com/watch?v=9puxoJ1f6YU

  • So Elhas 4 décembre 2011, 10:21 / Répondre

    C’est le Maroc que j’aime retrouver à chacun de mes voyages là-bas : un Maroc brut et intense où les gens doivent s’adapter à leurs environnements pour y vivre avec simplicité et où on appréhende autrement le temps qui file…un séjour dans ces terres équivaut à plusieurs séances de méditation et de relaxation !

  • fatou2002 4 décembre 2011, 10:38 / Répondre

    depuis une semaine je n’arrive pas a suivre don blog sur google reader. est-ce probleme de ton cote ou de mon?
    merci

  • agneslamexicaine 4 décembre 2011, 10:40 / Répondre

    oh oui, le voyage, le vrai… c est la seule chose qui m interesse vraiment. Et non, ne nous montre pas le Maroc moderne, c est celui qui est plus difficile d accès qu il faut découvrir!

  • anne-chloé 4 décembre 2011, 10:48 / Répondre

    Ton texte m’a fait pleurer, c’est tellement beau ce que tu écris. Merci, merci pour tout ce que tu nous offre ! :’)

  • Thy Nefelibata 4 décembre 2011, 11:03 / Répondre

    Hi Garance,
    when I first started reading your blog I could feel the connection to what you wrote, but did not know where it would come from… at least it was not easy to recognize. I think I know where it comes from know… I have been trying to find a word for it and the closer I got is a path seeker/trail seeker as I was called by one of my friends. All of us (my friends and I) would fall into that category, if there is such.
    Travelling is certainly a way to open your soul, to expose yourself and through that way grow, find… whatever there is to find.
    That is one of the reasons why after 10 years of travelling I also decided to open a blog which I would love to share.
    I am not a big fan of promoting myself, but if you feel the connection you will in an atural way. If so, please follow me at thynefelibata.com or Thy Nefelibata by Carola Solis on Facebook.
    All welcome with love,
    Carola

  • zeynep 4 décembre 2011, 11:10 / Répondre

    c’est la vie!

  • Nina 4 décembre 2011, 11:16 / Répondre

    “Life begins at the end of your comfort zone” — Neale Donald Walsh

    Et le voyage est sans objection un des moyens les plus efficaces pour en sortir, de cette petite zone.. Mais comment fait-on alors lorsqu’on a tant l’habitude de voyager qu’être en vadrouille devient à son tour un état confortable ? Toi qui voyages tant, tu peux peut-être nous éclairer là dessus..

  • Simo 4 décembre 2011, 12:22 / Répondre

    loved reading about your younger years

  • Gülay 4 décembre 2011, 12:46 / Répondre

    Garance, I L O V E your blog!!!

    lovely greetings from Austria,
    Gülay

  • Chasing Ruins 4 décembre 2011, 12:47 / Répondre

    Travel is one of the best way to learn about the world. Added with reading books and watching History or National Geographic channel, traveling help me learn about the history of a country or culture. I enjoy following your journey, Garance! The pictures were beautiful!

  • Clemence 4 décembre 2011, 1:20 / Répondre

    J aime beaucoup ton texte so true !!!
    Moi qui n est que de très mauvaises nouvelles en ce moment … Je me retrouve dans la simplicité et l authenticité de tes envies de voyage !!! C est ça l important ….

    http://www.clemenceandme.com

  • Zahia 4 décembre 2011, 1:33 / Répondre

    Comme je partage ton point de vue sur les voyages! Que j’aime les voyages! à chaque fois, je pars toute heureuse des belles rencontres que je vais faire! Je pars également seule! J’ai fait de telles rencontres seule! Mais depuis peu, je désire partir avec qqn, idéalement avec un amoureux! ;-) j’ai envie de partager ces voyages!
    Concernant tes origines, moi aussi je suis Berbère d’origines, mais de l’Algérie! Je connais également les Berbères du Maroc pour y avoir vécu qq années et ce fut magique de retrouver des similitudes entre eux et moi, des rencontres magiques et inoubliables; on réalise qu’avant les frontières n’existaient pas! Les Berbères sont des gens accueillants, simples, mais d’une grande générosité, j’aime me retrouver dans le village de mes parents et retrouver cette authencité!
    Les photos que tu nous offres sont magnifiques! as tu eu l’occasion d’apprendre qq mots durant tes dernières vacances?

  • sasha 4 décembre 2011, 1:34 / Répondre

    wow, you should write a post about your grand mother. I’d love to read it. :) did you travel around the places she lived?

  • Khadija 4 décembre 2011, 3:34 / Répondre

    oh c’est super touchant ton post!
    je suis également berbere et je connais meme un peu trop la culture, magnifique mais parfois envahissante pour la femme moderne que je suis

    quant aux voyages que tu évoques, on en est pas encore à dormir sur les ronds point avec mes potes mais je me rappele d’une nuit sur une plage privée en Italie ou on s’est fait reveillé par le bruit du camion qui “nettoie” le sable, on a faillit y passer!

    merci encore pour tes photos le temps à Paris est juste :-(

  • Flaviena 4 décembre 2011, 4:02 / Répondre

    I like the way you describe that particular feeling about travelling!

  • Elizabeth P. 4 décembre 2011, 5:57 / Répondre

    Je partage complètement ta passion pour le voyage.
    J’adore rencontrer de nouvelles personnes et partager leur cultures et leurs habitudes!
    Merci pour ces magnifiques images qui me permettent de découvrir ce pays au travers tes yeux.
    Elizabeth

  • Clau 4 décembre 2011, 6:33 / Répondre

    Je partage totalement ta passion pour les voyages. J’ai énormément voyagé en étant enfant avec mes parents puis adolescente avec mes amis mais c’est en prenant seule la route que m’est venue la véritable passion. J’ai fait mon premier grand voyage en solitaire à 18 ans, plusieurs mois à l’autre bout du monde, avec juste mon sac à dos et mes rêves. Depuis, des que je peux, je repars (je suis étudiante donc pas toujours facile mais je préfère sacrifier d’autres choses plutôt que me désirs d’horizons nouveaux). C’est sur la route que je me sens le mieux, vivante.

    Merci pour toutes ces belles photos du Maroc! Et de partager cette belle aventure avec nous.

  • Mariam 4 décembre 2011, 6:56 / Répondre

    I long to travel too! I am young and as far as I can remember, have always wanted to travel. I cannot wait to begin my travels and hope they will be as memorable as yours. Garance, I (and I am sure many others) would love it, if you could expand on your early travels – the ones with just yourself for company and the ones with your best friends!

  • Life of Phi 4 décembre 2011, 9:37 / Répondre

    i love this post. made me laugh and cry :)

    after everything is gone, the only thing you have left is your memories…and let them be filled with laughter, love and travel.

    xo dina
    http://www.lifeofphi.com

  • Emmy 4 décembre 2011, 10:35 / Répondre

    Great prose to go with all these amazing pictures of Morocco.

  • Laureen 5 décembre 2011, 1:05 / Répondre

    J’ai adoré ce post, j’ai 22 ans et je travail l’été et voyage seule depuis que j’ai 16 ans. Même si j’aime les grandes villes, les découvrir et y vivre. Les longs voyages comme tu les décris sont uniques, trop de bons souvenirs, de fou rire, de galère, d’engueulades… Mais on fond, c’est tout ça qui les rend si mémorables !
    Cet été, l’Inde a sûrement été mon plus grand dépaysement !

    Merci pour toutes ces belles photos.

  • Linda 5 décembre 2011, 3:35 / Répondre

    Merci Garance pour avoir parlé avec ton cœur sur le Maroc…Ça nous a toutes et tous, je pense, émus… J’ai hâte que tu retournes dans ce beau pays pour nous faire partager ta vision sur le coté moderne cette fois!! :)

    Linda

  • melaestla 5 décembre 2011, 3:44 / Répondre

    oula… garance… petite larme du coin de l’oeil… te bile pas,la quantitié fait pas la qualité.

  • Philippe 5 décembre 2011, 3:45 / Répondre

    wow, le voyage est, je pense, l’une des plus belles aventures de la vie, découvrir la terre, se dire que rien n’est pareil et que tout le monde vie différement.

    je suis un rêveur qui vis pour voyager et découvrir, j’ai beau moin voyager que toi, toutes ces photos sur ton site me font quand même, un peu, décoller de mon bureau =)

    merci beaucoup garance !

    bisous
    http://www.philippe-girard.blogspot.com

  • Sanatha 5 décembre 2011, 9:38 / Répondre

    Tu es tellement adorable, Garance.
    Je donnerais cher pour avoir une amie telle que toi.

  • Valentina 5 décembre 2011, 10:41 / Répondre

    comme toutes les fois j’adore te lire et cette fois je te dirais que mois aussi j’adore partir….parce que on sait jamais qu’est-ce qu’on va trouver :)
    bisou
    Valentina

  • ema / la bienveillante 5 décembre 2011, 5:34 / Répondre

    Je te jure, j’ai aussi dormi dans la rue avec 2 copines en Espagne. En réalité, dans un jardin public après avoir été délogé de la gare. Sous le toboggan, parce qu’il pleuviotait.

  • amala 5 décembre 2011, 10:55 / Répondre

    c’est beau Garance ! ce sont ces voyages là qui nous transforment le coeur et l’âme. même s’ils sont courts, on en revient plus vivant, plus profond, plus soi, quoi. et ensuite rien n’est jamais vraiment comme avant et c’est tellement bon !

  • Agu 6 décembre 2011, 8:22 / Répondre

    Great and beautiful post, Garance! I share your thoughts on traveling. I also enjoy doing it on my own – just sitting in a cafe and watching people. Sometimes it’s actually better than rushing to see the tourist attractions. Merci!

  • f 6 décembre 2011, 12:09 / Répondre

    thanks for always so eloquently sharing your thoughts…

  • Betül 6 décembre 2011, 2:14 / Répondre

    I love your descriptions about travel here !!
    **
    J’adore comment tu expliques ce que le voyage signifie pour toi! ton écriture est adorable Garance!
    xo

    http://balladofseasons.blogspot.com/

  • Astrid 7 décembre 2011, 4:27 / Répondre

    “Me noyer dans la contemplation d’un paysage. Sortir de ma zone de confort et accepter de ne pas tout comprendre. Apprendre des autres et de moi.” Cette ligne me fait beaucoup penser à Nicolas Bouvier, un écrivain-voyageur. Je ne sais pas si tu connais mais je te recommende vivement “L’Usage du Monde”:

    «Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait.»

  • Crystal 7 décembre 2011, 10:35 / Répondre

    Hi from Hong Kong!
    I love reading your blog Garance! It’s totally inspiring and most of the time, you speak my mind! Let me know if you visit my country one day, I would love to show you around!

  • marilena 8 décembre 2011, 1:48 / Répondre

    amazing picture!love your blog and your style!http://msfashionstreet.blogspot.com/

  • thevertàlamenthe 11 décembre 2011, 8:28 / Répondre

    OOh Berbere de la même région que mes parents :))

  • THa 18 avril 2012, 4:28 / Répondre

    Accepter de ne pas tout comprendre.. tout est dit

  • My lovely bled 15 novembre 2013, 4:32 / Répondre

    Tres belle photo, c de Maroc, mob Maroc a moi que j’adore, thanx Garance

In The Spotlight