erin-mc-kenna_babycakes

Ahhhh, je suis surexcitée à l’idée de vous parler d’Erin !

Erin McKenna est la très cool créatrice des bakeries BabyCakes. Une “bakery”‘est ce qu’on appelle, aux États-Unis, l’endroit où l’on peut trouver cupcakes (yum), donuts (aaaaah), cookies (iiiiiiih), prendre un latte et le plus souvent, repartir avec un grand sourire… Et légèrement mauvaise conscience.

Pas chez Babycakes. Voyez-vous, non seulement ses gâteaux sont délicieux, mais ils ne contiennent ni sucres raffinés, ni produits laitiers, ni oeufs, ni gluten et pas de sucres raffinés. On a presque l’impression qu’on en mangeant un donut on se fait du bien :-)

Voici, en quelques questions, comment Erin a décidé lâcher son job de rêve comme assistante styliste pour se lancer sans filet dans la création de Babycakes, à 29 ans, et en quelques années construire une vraie success story à l’américaine, avec 4 bakeries à travers les US (dont une à DisneyLand !), plein de livres de cuisine, un courage et un humour à toute épreuve (il FAUT que vous voyez ses vidéos) et même, à l’heure où je vous parle… Un bébé en route !

Wow. Inspirante, Erin…

Hello Erin ! Tu as commencé par travailler dans la mode, n’est-ce pas ?

Oui ! J’ai étudié la communication, et ensuite j’ai eu la chance de décrocher un stage de six mois auprès d’un rédacteur, chez Flaunt. Il y avait une compétition énorme, j’ai beaucoup bossé : j’arrivais toujours super tôt le matin, je me rendais entièrement disponible et complètement investie pour montrer ma motivation.

Ça a marché : on a fini par me proposer d’être assistante mode !

C’était quoi, le travail de tes rêves, à l’époque ?

Je voulais être acheteuse…

Tu avais l’air bien partie, qu’est ce qui s’est passé ? Pourquoi est-tu passée de la mode aux gâteaux ?

C’est bizarre, mais je me suis rendue compte que je n’étais pas satisfaite par mon travail. Aller au défilés et aux showrooms pour voir les collections m’angoissait complètement. J’aurais dû être sur un petit nuage mais ça ne prenait pas.
Du coup, pour me défouler, je rentrais chez moi le soir et je faisais des gâteaux.

Et là, c’était des moments de pur bonheur. J’ai fini par démissionner du magazine au bout de huit mois, parce que j’avais envie de retourner travailler dans un restaurant. J’adorais être serveuse !

Attends… Tu adorais être serveuse ? Vraiment ? Moi aussi j’ai été serveuse et je détestais ça !

Oui !!! Quand j’étais toute petite, je rêvais d’être serveuse. J’ai toujours adoré les restaurants et tout ce qui tourne autour de la nourriture… Par contre je faisais attention de travailler dans des endroits que je respectais…

Donc, pour reprendre, je démissionne du magazine, et trois jours plus tard, à un anniversaire, j’ai eu l’idée de créer Babycakes.

Et voilà comment ça a commencé ! Quinze mois plus tard j’ouvrais boutique dans un coin désert de Broome Street, dans le Lower East Side (NDLR : 6 ans après c’est l’un des coins les plus cools de New York…).

Je suis sûre que Babycakes ne s’est pas ouvert par magie… Qu’as tu fait pendant ces quinze mois ?

J’avais deux jobs de serveuse – parfois trois. J’essayais d’économiser le plus d’argent possible pour acheter mes ingrédients au magasin bio… C’était super cher.
Je faisais mes gâteaux le matin, prenais des notes sur mes recettes, puis je planchais sur mon business plan avant de retourner travailler au restaurant.
Si je mettais le doigt sur une recette, je la recommençais depuis le début dès mon retour.

J’étais obsédée et très déterminée – je ne pensais qu’à ça, et la vérité c’est que je me régalais !
Bon par contre ma vie sociale en a pris un coup – Babycakes était devenu ma priorité.

Où as-tu trouvé l’argent pour financer Babycakes ?

Au début j’avais prévu de faire un prêt, mais à la dernière minute, alors que je venais juste de signer mon bail, la banque l’a rejeté.
Du coup je suis allée voir tous les gens qui m’avaient dit qu’ils m’aideraient et investiraient dans mon projet. Et voilà comment je m’en suis sortie – avec dix investisseurs.

En fait quand j’étais serveuse souvent j’apportais mes gâteaux au travail. Les gens les goûtaient et me disaient “Si un jour tu as besoin d’aide, appelle-moi !”. Je les ai pris au mot, mais seulement une poignée d’entre eux ont vraiment tenu parole.
C’est comme ça : beaucoup de gens te disent qu’ils vont t’aider mais peu d’entre eux vont vraiment joindre l’acte à la parole.

La première année, je ne me suis même pas payée – ma priorité c’était de pouvoir payer mes factures et mes employés.

Quels sont les meilleurs et les pires moments de la vie d’une jeune chef d’entreprise ?

Ce dont je suis le plus fière c’est de tous les emplois que j’ai créés parce que j’ai eu le courage de prendre un risque.
Et les moments les plus difficiles, c’est quand je dois me séparer d’un employé que j’aime mais qui ne correspond pas à l’esprit de la compagnie.

Après Babycakes New York, tu as ouvert Babycakes à LA et même à Disneyland à Orlando ! Ça fait quoi de gérer à distance ?

C’est la partie la plus difficile de mon travail de ne pas pouvoir être dans les quatre boutiques au même moment. On m’avait prévenue, mais on ne peut pas comprendre tant qu’on ne le vit pas.
C’est compliqué de ne pas voir comment les choses se passent et comment mes employés se comportent avec nos clients, par exemple.
La clé c’est d’avoir quelqu’un de confiance sur place – mais de ne pas leur donner trop de liberté. Je l’ai appris à mes dépends mais il faut arriver à trouver l’équilibre.
C’est à dire faire confiance, mais aussi vérifier à chaque instant que tout a bien été fait.

C’est quoi l’expression, déjà ? Give him enough rope and he’ll hang himself… (“Donnez trop de corde et ils se pendront””)

Quelle est ta relation avec l’argent ?

J’ai toujours aimé prendre des risques – je crois que je suis née comme ça. Je n’ai peur de rien, j’ai confiance en moi et je n’hésite pas à prendre des paris.

Il faut dire aussi que j’ai grandi dans une grande famille – on était 12 frères et soeurs – et nous n’avions pas d’argent, donc je sais ce que c’est que d’être fauchée.

La plupart des gens sont terrorisés à l’idée de la pauvreté mais moi je l’ai connue, et elle ne me fait pas si peur que ça.

Est-ce que tu as eu un mentor ? Est-ce que quelqu’un t’a soutenue ou guidée ?

Mon mentor, ça a été la méditation. Pendant toute cette période j’ai médité une demi-heure chaque jour. C’était très important pour moi d’avoir de la gratitude pour tout ce que j’accomplissais et apprenais, et pour tout ce qui allait arriver…

Tiens par exemple, prenons le glaçage de mes cupcakes. Je n’arrivais pas à imaginer la recette idéale, et je me suis dit, ne stresse pas, médite, visualise le résultat. J’ai fait ça pendant des mois et des mois, sans perdre espoir. Et finalement un jour j’ai trouvé !

Ce qui est marrant c’est que c’est LA recette qui a fait parler de nous.

Est-ce que tu as eu des moments de désespoir, où tu t’es gavée de cupcakes en pleurant sur ton sort ?

Plein ! Il y en a un dont je me souviens particulièrement. C’était un 2 janvier, il y a 6 ans, cinq mois après l’ouverture. C’était la fin des fêtes, on avait été débordés pendant des semaines… Et soudain la boutique était vide. Le désert. Peut-être trois clients en tout et pour tout ce jour-là. À cinq heures, je me suis retournée vers me soeur en pleurant :

“Babycakes est fini !!! Les gens ne veulent plus de nous !”

Bon bien sûr après j’ai réalisé que le jour d’après le Nouvel An tout le monde se met au régime, mais sur le coup j’ai cru que c’était la fin !!!

On a regardé tes vidéos… a) Non mais ça va pas bien dans ta tête ? b) ON ADORE !!! Qui a eu cette idée géniale ?

Ahah, j’ai la chance d’être mariée à un homme intelligent, hilarant et talentueux, qui s’appelle Chris Cechin. Il a tout de suite compris Babycakes et il a eu l’idée de créer ces petites vidéos pour donner une idée de la personnalité de nos boutiques.

Maintenant racontes… Ça fait trois fois que tu passes dans le show télé de Martha Stewart. Elle est comment ? C’est un peu la Anna Wintour du lifestyle, non ?

Elle est hallucinante et c’est carrément ça ! Elles ont toutes les deux des talents de visionnaires et elles sont intrépides. Je pense que beaucoup de gens, spécialement les femmes, ont du mal à demander ce dont elles ont besoin mais elle, elle n’hésite pas.
Elle n’a pas peur de mettre les gens mal à l’aise. Ça lui a apporté un succès incroyable.

J’ai remarqué que les gens sont très anxieux en sa présence – mais en étant tout simplement moi-même, tout se passe bien. En fait, c’est comme si elle pouvait sentir la peur !

Question hyper cruciale : Comment fais-tu pour avoir ce corps de rêve alors que tu es entourée de brownies au chocolat toute la journée ? Et que tu es enceinte !

Bon. D’abord laisse-moi te dire un truc, je viens de déchirer mon pantalon. J’étais déterminée à l’enfiler, j’ai forcé, et crac !
Mais je fais du sport tous les jours. J’ai commencé il y a 10 ans quand j’ai arrêté de fumer, et maintenant c’est parfaitement naturel pour moi. Avant ma grossesse, je faisais du SoulCycle, j’en étais tellement dingue que j’étais en passe de me transformer en l’un de filles complètement hystéros qui vont à la gym le samedi soir – mais j’ai du me calmer parce qu’étant enceinte, je ne suis pas supposée faire d’exercices aussi intenses.
Aujourd’hui je fais de la barre au sol.

Des projets à venir pour Babycakes ?

On vient juste de lancer des préparations pour gâteaux, cookiex et brownies sur notre eshop. On est en plein lancement de notre quatrième boutique à Los Angeles et je suis aussi en train de rédiger de mon prochain livre. Tout est calme, quoi :-)

Et enfin, quel est le meilleur conseil que tu aie jamais reçu ?

Huummm, je dirais que c’est mon frère Frankie qui me l’a donné quand il a lui-même lancé son business. Il m’a dit de ne jamais m’écarter de ma vision et de ne laisser personne m’influencer, quel qu’en soit le prix.


Vous devriez également aimer

  • At Narcissa
    Lifestyle
    At Narcissa
  • Career / Alison Loehnis
    Histoires
    Career / Alison...
  • Alison on…
    Histoires
    Alison on…
  • Are you “healthy” obsessed?
    Histoires
    Are you...

137 comments

Ajouter le votre
  • Sara 5 janvier 2012, 9:10 / Répondre

    My dream! become a baker and remain stylish, sounds difficult as i’m finishing my engineering studies, but you never know!

    Anyway, great inspiration.

    singinonmymind.blogspot.com

  • La flore et la faune 5 janvier 2012, 9:11 / Répondre

    Ah, la vidéo…

    Elles se produisent à domicile pour la chandeleur ?

  • Serdane 5 janvier 2012, 9:11 / Répondre

    O M G !! C’est vraiment du génie pur là ! J’adore ce qu’elle fait… La vidéo est vraiment dans l’air du temps. On ne peut qu’aimer…

    #Justsayin

    http://www.younglington.wordpress.com

  • jicky 5 janvier 2012, 9:15 / Répondre

    elle en a gardé un joli manteau, de l’experience styliste!

  • Méluchette 5 janvier 2012, 9:19 / Répondre

    J’adore cette fille.
    Question mode: la marque de son manteau sur la photo?

  • Sunny Side 5 janvier 2012, 9:21 / Répondre

    Oh cet interview est génial, il me fait un bien fou à un moment crucial !

  • GlobeModeuse 5 janvier 2012, 9:23 / Répondre

    j’adore son manteau !!! C’est une bonne idée d’adresse :) si on part aux EU :)

  • Clémence 5 janvier 2012, 9:25 / Répondre

    C’est tout à fait l’article qu’il me fallait today!! mille mercis!
    elle a l’air trop sympa et je suis impressionnée par son courage et sa détermination comme quoi il faut toujours s’accrocher dans la vie!
    Bisous

    http://www.clemenceandme.com/

  • miniNigella 5 janvier 2012, 9:26 / Répondre

    ahlala, j’adoooooore d’amour le 1er livre de Babycakes même si c’est dur dur de trouver des produits vegan en France…..je trouve cette interview super inspirante surtout la phrase “parce que j’ai eu le courage de prendre un risque”….je vais la méditer très fort…..

  • Carole (NY etc.) 5 janvier 2012, 9:28 / Répondre

    Très très inspirant au moment où je réfléchis à lancer ma propre petite boutique à LA. 15 mois ? Voyons si j’y arrive. (mais ce ne sera pas une patisserie, bien que ce soit très tentant).

  • Loulune 5 janvier 2012, 9:28 / Répondre

    Un interviez inspirant, merci ! J’ai besoin des histoires comme celle-ci, en ce moment où beaucoup de gens voient le monde en gris, je suis en train de partir sur un nouveau projet dans ma vie…(ça rime! :))
    Visualisation et confiance, j’y crois!

    http://www.loulune.wordpress.com

  • Brianne 5 janvier 2012, 9:29 / Répondre

    Very inspiring! I am thinking of starting my own small business and this was great to read! I love how she worked as hard as she could to make extra money while planning the business and buying supplies.

  • Lydia 5 janvier 2012, 9:30 / Répondre

    What an inspiring read! I only wish there were some questions about the products, like why she chooses to work with the ingredients she uses for her baked goods.
    At any rate, think I might pick up a cupcake (or two) later!

  • paristempslibre 5 janvier 2012, 9:36 / Répondre

    oh son manteau!!!!!
    ah et dommage que tu te sois expatriee a ny garance… on veut des bons plans a paris!
    de gros bisosu et bonne annee a toi et scott! bonheur,amour et santé

  • So 5 janvier 2012, 9:37 / Répondre

    Merci pour ce genre d’article.
    Je suis étudiante et je veux devenir acheteuse depuis que j’ai 10ans, mais je ne sais pas si le monde de la mode est aussi incroyable que dans mes pensées… De plus je suis comme Erin, j’adore les gâteaux! Voir qu’on peut réaliser ses rêves et trouver sa voie à 30 ans me rassure!

  • B. 5 janvier 2012, 9:45 / Répondre

    Really like these interviews ! careerwoman really deserve some attention and the questions and answers are interesting and fun to read

    mm I really feel like brownies and cupcakes now..

    http://www.tripsandtreasures.blogspot.com
    fashion & lifestyle in BElgium

  • blondehaus 5 janvier 2012, 9:45 / Répondre

    She is so adorable! What a wonderful, beautiful person to feature.

  • B. 5 janvier 2012, 9:45 / Répondre

    Really like these interviews ! careerwoman really deserve some attention and the questions and answers are interesting and fun to read

    mm I really feel like brownies and cupcakes now..

    tripsandtreasures.blogspot.com
    new outfit post

  • Nomadic D 5 janvier 2012, 9:46 / Répondre

    What a great story! Most of us are dying to get into the fashion business, and it’s so refreshing to hear the other side of that, someone who got in and wanted out, and did so in such a successful way. Thanks for posting this inspiring interview!

    http://nomadic-d.blogspot.com/

  • Julie 5 janvier 2012, 9:47 / Répondre

    ooh j suis allée à babycakes par hasard à LA c’était top !!!!!!!!!!!!!!!!! :)

  • La Xaru 5 janvier 2012, 9:51 / Répondre

    Super enrichissant! merci Garance!!!

  • marion 5 janvier 2012, 9:52 / Répondre

    Quelle reussite ! impressionant!

  • Rose71 5 janvier 2012, 9:57 / Répondre

    La marque du manteau svp!

  • Monica Lee 5 janvier 2012, 10:09 / Répondre

    Oh I have followed Erin and Babycakes for sometime. I had to start eating gluten free and I felt like she was the light at the end of my “no more baked goods tunnel!” I am so thrilled she is coming out with mixes! Perfect for those of us who can’t get to her stores. Lovely interview and thank you for asking how exactly a baker stays so thin!

  • Isabelle 5 janvier 2012, 10:19 / Répondre

    Très inspirant ce post et la vidéo, J’ADORE!

  • IB 5 janvier 2012, 10:31 / Répondre

    Super interview!!!

  • Lilla Hornyák 5 janvier 2012, 10:32 / Répondre

    Her dedication is very inspiring, thank you for sharing it with us :)

    http://31west54thstreet.blogspot.com/

  • Estelle 5 janvier 2012, 10:33 / Répondre

    Enjoyed the interview and I hope the best to Erin.

  • Geraldine 5 janvier 2012, 10:39 / Répondre

    Babycakes sound yummy… Great to hear from women entrepreneurs who succeed!

    My friend Emilie also passionate about good food launched http://www.EmilieFrenchChef.com in New York City area and her Speculoos paste is divine :-)

  • gse 5 janvier 2012, 10:42 / Répondre

    fantastic garance and erin! love, love, love it and hope to try the sweets in Larchmont.

  • Monsieur J 5 janvier 2012, 10:43 / Répondre

    C’est tellement ça la vie!
    Vivre ses envies.

    Bon j’y retourne, moi aussi j’ai mes envies en route!

  • Heather 5 janvier 2012, 11:04 / Répondre

    Super inspiring, Garance, thanks for the interview!

  • Lucy 5 janvier 2012, 11:08 / Répondre

    She is brilliant!

  • Margaux 5 janvier 2012, 11:10 / Répondre

    On a toutes craquée je pense.

    Je viens à NYC en août et j’ai juste hâte de découvrir et surtout de déguster un de ces cupcakes ;-)

    Belle journée,
    M.

  • Peroxide Blonde 5 janvier 2012, 11:10 / Répondre

    Super inspiring and so frightening at the same time…so much could have gone wrong!

    Peroxide Blonde
    http://theperoxideblonde.blogspot.com/

  • Pritta 5 janvier 2012, 11:10 / Répondre

    Inspiring interview.., and I wish I could visit one of her bakery shop someday.. =)

  • Julia 5 janvier 2012, 11:19 / Répondre

    So inspiring. Thanks Garance!

  • Silvia 5 janvier 2012, 11:23 / Répondre

    I can’t believe about that! Hahaha the videos are amazing! So funny!

    Kisses

    Silvia
    http://bornineightytwo.com

  • Marianne 5 janvier 2012, 11:35 / Répondre

    Super interview ! Et les vidéos sont vraiment géniales, complètement délirantes !! C’est cool de voir des gens avec autant de talent … Ca me donne envie de faire des cupcakes ;)

  • Lionel 5 janvier 2012, 11:52 / Répondre

    Ca c’est de l’inspiration! Moi qui suis toujours engoissé à me dire que si je m’engage dans un truc, j’y resterais enchainé jusqu’à la fin de mes jours, solitaire et triste. Amen.
    Faudrait qu’elle nous file sa recette de glaçage, car les miens sont quelque peu… disons que y’a de quoi éradiquer la faim dans le monde avec un gateau quoi.
    Merci pour ce petit billet de motivation !
    Bonne soirée!
    Lionel,
    http://thetrendytrooper.blogspot.com

  • urban notes 5 janvier 2012, 11:54 / Répondre

    i don´t know what to say. just love it. un point c´est tout.

  • Ambyr 5 janvier 2012, 12:07 / Répondre

    This is awesome. What an inspiring story and motivating push. I’m brinking on a career switch and hoping everything just falls together perfectly. Which it won’t, but I’m ready to see my ups and downs, failures and successes and use them to grow. I need to try these cupcakes, and I don’t even eat desserts! I’m excited to get some for my mom, she can’t eat dairy so it’ll be a nice little treat for her!

    xoxo
    http://www.thewrittenrunway.com

  • Cristián Pavez Díaz 5 janvier 2012, 12:34 / Répondre

    I love the change she did from fashion to bake. I wish I could do more stuff!

    Greetings from Santiago, Chile.

    http://carethewear.wordpress.com
    @cristianpavezd on Twitter.

  • Jaunemoutarde 5 janvier 2012, 12:34 / Répondre

    C’est un super article. Cette fille est d’un naturel désarmant. Elle n’a pas de crainte à montrer qui elle est, et que le succès n’arrive jamais seul, il faut bosser et y penser tout le temps!

  • Jessica 5 janvier 2012, 1:20 / Répondre

    “Je voulais être acheteuse” Une très belle réponse ;)

    La photo est parfaite !

    xx.

  • Andrea 5 janvier 2012, 1:20 / Répondre

    SUPER INSPIRING!!!! I find it really fresh to read about ppl who had the courage and started something on their own!!!

  • Molliee 5 janvier 2012, 1:28 / Répondre

    wow what an inspiration!!

  • Robin Oliveira 5 janvier 2012, 1:49 / Répondre

    I adore Babycakes. I live in Seattle but travel to NYC about twice a year, and my priority is to make it to Babycakes on Broome Street each visit. I have Celiac Disease, which means no gluten, and I drool over Erin’s offerings in her adorable bakery. I was just there in October and nearly died when I saw that she had started making donuts: before I was diagnosed, I was in love with donuts. I took a half dozen home with me, on my lap, on the airplane all the way to Seattle. I froze them and chose a time to eat them when I really needed a treat, savoring every bite. I just finished them and am not bereft. Oh, how I wish she would open a bakery in Seattle. AND, I’ve been in her bakery several times when she was there, baking and frosting. Erin is SO nice. I admire her work ethic, but I have to admit that I might admire her cupcakes and donuts more. Hmm, I think I might just call them up and ask them to ship me some more donuts via Fed Ex. I’m not sure I can live without them.

  • sev 5 janvier 2012, 2:03 / Répondre

    mais j’ai l’impression que tu parles de + en + de femmes enceintes ou de bébés…? ;)
    Sinon merci pour l’article : j’adore lire les femmes entrepreneuses, chefs d’entreprise et mode et jolies à la fois, c’est très inspirant !!
    Et sinon, le e-shop de babycakes, il livre en Suisse…? Ca fait trop envie !!!

  • Karine 5 janvier 2012, 2:11 / Répondre

    Merci Garance pour cette interview mais également pour nous avoir fait part de ton parcours.
    Ces échanges d’expériences me permettent d’avoir confiance en moi (et plus particulièrement en mes projets)…avec du travail, de la passion et de la conviction, tout est possible !

  • Ptite fofolle 5 janvier 2012, 2:15 / Répondre

    J adore ce petit grain de folie….
    Ta copine est top Garance !

  • Marie 5 janvier 2012, 2:18 / Répondre

    ma bakery favorite dans un de mes quartiers-chouchous. (J’ai même un vieux -2ans- tee shirt “I left my heart at newyork babaycakes”, tellement j’avais craqué sur tout dans cette boutique)…les gens adorables, les cupcakes aussi. Viva Erin!

  • Fanélie 5 janvier 2012, 2:42 / Répondre

    Salut Garance!
    Merci pour cette nouvelle tranche de carrière, ça donne super envie de se lancer!
    Par contre est ce que tu sais pourquoi on ne peut pas lire les vidéos sur IPad?
    Ça craint, non? Chui toute triste ;)
    La photo est canon: on a qu’une envie c’est de rentrer dans le monde d’Erin direct…
    Bisou!

  • Mariatru 5 janvier 2012, 2:48 / Répondre

    Such stories help in the hard moments to bring oneself back to … well – life! and reality! and just GodDamnItStopBeingMiserable!.. Thank you So much Ms. Dore for such beautiful, inspiring stories.

  • Juju 5 janvier 2012, 2:55 / Répondre

    Il faut savoir prendre des risques dans la vie…C’est admirable !!

    J’ai tout de suite pensé à cette nouvelle série, en lisant son histoire : ” 2 broke girls…bosser en tant que serveuses, faire profiter les clients des cupcakes et se faire connaitre..” Quand la réalité, rejoint la fiction dira t’on….

    But maybe, it’s just the dream of NYC! !!!

  • Anne 5 janvier 2012, 3:03 / Répondre

    Super intéressant ! // Garance-équipe de Garance D., j’adore ce blog/son humour/sa répartie etc. et ce depuis des années. Je crois qu’avec son succès et sa “puissance”, il serait à envisager d’engager un-e réviseur-e pour les fautes qui se glissent dans chaque entrée. Rien de grave, mais un blog sérieux et autant visité ne peut se permettre cela à mon avis, ça lui enlève de sa puissance, justement. J’espère que vous prendrez cela en considération.

  • Ella 5 janvier 2012, 3:19 / Répondre

    I really enjoyed this interview.

    I’m glad you didn’t shy away from the tough questions and that they were answered so honestly.

  • Maëlle 5 janvier 2012, 3:22 / Répondre

    Tout d’abord meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
    Je consulte ton blog quotidiennement depuis quelques années et je suis admirative de ton travail.
    Merci beaucoup pour ce beau portrait. J’achève mes études en cinéma cette année et je dois dire, qu’en ces temps de pessimisme ambiant, ce post donne espoir. Quelle énergie ! Ca donne envie de la rejoindre et de bosser dans son équipe !

  • naomi 5 janvier 2012, 3:25 / Répondre

    This is a great read! I love all ‘career girl’ posts, but this one really spoke to me as I starting the e-commerce side of my business this month. Learned some things and got a great dose of inspiration. Merci! xxo

  • Philippe 5 janvier 2012, 3:39 / Répondre

    Woow YUMM

    je vais ajouter cette adresse à ma liste des shop à visiter quand j’irai é NY dans 2 mois !! top merci =)

    http://www.philippe-girard.blogspot.com

  • Gala 5 janvier 2012, 3:41 / Répondre

    Je trouve génial cet interview! Moi qui suis en train de monter ma boîte, ça me donne du cœur à l’ouvrage!

  • angela 5 janvier 2012, 3:44 / Répondre

    I love babycakes!! We have one here in LA.
    Thank you for the great interview and inspiration!

  • Meredith Howard 5 janvier 2012, 4:04 / Répondre

    I love hearing from people who have worked hard and taken risks. So inspiring!

    - Meredith
    http://www.findingsoulbalance.blogspot.com

  • Lablune 5 janvier 2012, 4:22 / Répondre

    My dream job… et juste ce qu’il faut d’audace =)

  • IB 5 janvier 2012, 4:23 / Répondre

    Au fait, c’est moi ou elle ressemble grave à Peggy Olsen dans Mad Men?

  • maria 5 janvier 2012, 4:34 / Répondre

    Absolutely a fantastically spot on fun video!
    Maria

  • Sarah @ Designsgood 5 janvier 2012, 4:38 / Répondre

    Thanks for this post, Garance. It’s so great to read stories about successful women!

  • Coralie pour Made In SisterS 5 janvier 2012, 4:45 / Répondre

    Salut Garance,
    Cet article tombe à point nommé! merci! je suis entrain de tout faire pour monter ma boîte spécialisé dans les cupcakes, et autres saveurs irrésistibles, et ça me met du baume au coeur, car c’est pas toujours facile de monter une entreprise en France!

    En tout cas, toujours autant de plaisir à lire tes billets journaliers, c’est l’évasion garantie!
    Je te souhaite une très bonne annéée 2012.

    A très bientôt!
    http://www.madeinsisters.com/

  • minakimina 5 janvier 2012, 4:55 / Répondre

    Thank you for this Garance, this is seriously inspiring!

  • Nom* emilie 5 janvier 2012, 5:04 / Répondre

    wahoouuu, une fille qui a l’air fantastique !!!
    En tous cas j’adore l’idée de babycakes…Merci de nous avoir fait découvrir tout ça.
    bye

  • Kura 5 janvier 2012, 5:55 / Répondre

    What better way to start the new year then reading a gorgeous interview about a strong, independent and talented woman following her dreams. x

  • Victoire 5 janvier 2012, 6:04 / Répondre

    Mon Dieu, c’était LE Post interwie qu’il me fallait, moi qui suit étudiante en école hôtelière en train de se poser des questions de reconversion et poursuites d’études ! (Et qui aime NY et sa gastronomie à la folie)

    MERCI GARANCE !

    (Garance Doré, ma partenaire inspiration, ma bulle de décompression, mes fous rires du matin depuis 2008 ! ;)

  • Grace Escudero - The Afeminada 5 janvier 2012, 6:33 / Répondre

    This is such a darling interview Garance! I love it!

    -Grace

    http://www.theafeminada.com

  • Jeanne 5 janvier 2012, 7:37 / Répondre

    vraiment vraiment inspirant
    pour tous ceux qui craignent le fait de changer de carrière, surtout quand on réussit.
    merci !

  • Allison 5 janvier 2012, 7:42 / Répondre

    Lovely!
    Really hope Erin opens a BabyCakes in Toronto one day! x

  • Andréa 5 janvier 2012, 8:27 / Répondre

    Le manteau est un Carven…

  • Bec 5 janvier 2012, 8:56 / Répondre

    I’m so glad you did this!! I love Erin’s “frosting goes on the top of the cupcakes” video.

  • Cohiba 5 janvier 2012, 9:12 / Répondre

    Merci Garance, merci Erin, pour cette interview !
    Même si je n’a pas pour le moment l’intention de crer une entreprise, tout ce que nous liver Erin est vraiment rassénérant. J’adore les personnes comme elles, pleines d’énergie et disposées à partager les secrets de leur réussite.
    Cela me convainc de persévérer dans la méditation. J’avais fini par laisser tomber plus ou moins ces derniers temps après plusieurs mois de pratique irrégulière. Donc, je suis résolue à reprendre et continuer. Preuve est faite que ça marche !

  • Juliette 6 janvier 2012, 12:31 / Répondre

    Erin rules ! Go vegan !

  • Zooey 6 janvier 2012, 12:35 / Répondre

    I’m from Australia but recently visited New York for the first time and I love Babycakes! I went there all the time!

    My favourite part of this article was learning there’s a store in L.A, which is where I’m heading next. Will definitely be dropping in.

    Great interview, Garance. Thanks!

  • Rachel 6 janvier 2012, 12:36 / Répondre

    Lovely interview and her coat in the photo is gorgeous!

  • Blaise 6 janvier 2012, 12:39 / Répondre

    This is, by far, the best career interview you did and featured! Thanks for sharing. ;)

  • Caroline (from Singap) 6 janvier 2012, 1:37 / Répondre

    Excellente cette video!! Et beau tamoignage ca donne vraiment du peps tout ca, merci!!

  • Sandra Haller 6 janvier 2012, 2:26 / Répondre

    Dans la vie il faut savoir foncer !!

  • no&me 6 janvier 2012, 3:07 / Répondre

    MMMMMMMMMMMMMiammmmmm ! Quel post appétissant ! Je viens d’aller faire un tour sur ses vidéos, et je dois bien avouer qu’à 8h30 du matin, ça me donne envie d’aller me faire un big petit dej ! Mais enceinte moi aussi, je dois faire un petit peu attention ;-)

    J’aime bien cet esprit d’entrepreneuse, de battante, et à l’origine de ce caractère, la passion !!!

    C’est très inspirant ! En plus, Erin n’est qu’un sourire à elle toute seule, elle semble hyper heureuse !
    Bravo Erin et Merci Garance pour la découverte, je vais envoyer ma petite soeur NYorkaise se régaler de toutes ces gourmandises pour moi, du délice par procuration !

    Bisous !

  • Camille 6 janvier 2012, 3:24 / Répondre

    Merci beaucoup pour ce portrait ! C’est formidable de voir des filles aussi entreprenantes qui réalisent leurs rêves avec conviction et humour.
    Je suis moi-même en pleine préparation d’un projet, c’est génial de lire les sucsess-stories des autres pour se redonner confiance dans les moments de doutes. MERCI !

  • Awura 6 janvier 2012, 3:37 / Répondre

    This is truely an inspiring story. The path to our destiny might not be straight and paved, nevertheless we’ll get there if we have courage and do not give up… Thanks Erin. Thank you Garance. <3

  • Elise 6 janvier 2012, 4:10 / Répondre

    Love, Love, Love!
    Babycakes LA did my wedding cake and cupcakes.
    Erin, any chance you want to franchise into Florence, Italy?

  • Tour d'ivoire 6 janvier 2012, 4:12 / Répondre

    Quelle inspiration ! (et puis, quels cheveux, et quel sourire, et quel manteau !)
    Moi qui envisage en ce moment de démissionner (ce qui semble une hérésie en période de crise “quoiiii tu as un CDI et tu n’en veux pas ?!”) et éventuellement de me lancer, cette interview m’a mis du baume au coeur.
    Et il va sans dire que si j’arrive à réaliser mon deuxième rêve = aller à NYC, j’irai faire une razzia chez Babycakes !

  • caitlan 6 janvier 2012, 5:27 / Répondre

    Great interview, very inspiring! I love that it took Erin to get the job she wanted to realise the job she really wanted!! x

  • Laureline 6 janvier 2012, 5:40 / Répondre

    WOW Super Garance et Erin, j’adore cet article ! Super !

  • aurore 6 janvier 2012, 5:47 / Répondre

    Whaou ! J’adore cette interview, le parcours d’Erin fait rêver, je suis très admirative face aux personnes qui prennent des risques.
    Et cette vidéo, à mourir de rire !!!

    Juste une dernière question pour Erin : d’où vient ce manteau absolument canon que tu portes sur la photo ???

  • Nine Trendy 6 janvier 2012, 5:48 / Répondre

    J’adore la philosophie d’Erin ! Je lui souhaite une très très bonne continuation.

  • Simone 6 janvier 2012, 7:52 / Répondre

    truly inspiring!!

    I just want to open a shop by myself after reading this great interview ;)

  • Angela 6 janvier 2012, 7:55 / Répondre

    Ca a l’air super tout ce qu’elle fait !

    Sinon…. ce matin après avoir couru chercher mon ELLE dans la boite aux lettres, que vois-je ? GARANCE EN INTERVIEW ! Tu es superbe, comme toujours ! :)

  • Bethany Bull 6 janvier 2012, 9:12 / Répondre

    So inspiring! I love this kind of tale.. it’s always awesome when dream chasing pays off! x

  • T. 6 janvier 2012, 9:20 / Répondre

    Cakes without milk and eggs? I don’t know.

  • Jill 6 janvier 2012, 11:26 / Répondre

    “Never waver from your vision and don’t let anyone else influence on you, no matter what’s involved.”

    Thank you for sharing this post! I’m at a turning point in my career now and this is just what I needed to read! :)

  • melissa lee 6 janvier 2012, 12:49 / Répondre

    I have been gluten free for over 10 years, and believe me, 10 years ago gluten free products where like eating cardboard… So, I just stopped eating carbs and focused on organic meats fishes and veges, along with brown rice..

    If I want a great gluten free cupcake when I travel to New York I now go to “Baby Cakes”…
    She really did get in to a market that at the time was starving for a “Gluten Free” bakery…
    So, there were a whole population of Gluten Free eaters that were just waiting for Erin to come forward with her stores…

    If her products tasted like cardboard, then it would have tanked, but because they are beyond amazing, due to her dedication and focus in start of the venture, she has been rewarded with loyal customers…

    xoxo
    m

  • Le Fiancé du Pirate 6 janvier 2012, 1:00 / Répondre

    Ce post est top ! Tellement raffraichissant ! Et ça donne faim ! De tout ! De l’avenir, de la vie, des rêves, des accomplissements…et des cupcakes !!!!

  • juliet 6 janvier 2012, 4:09 / Répondre

    Such an inspiring interview! Im starting my own business as well and its so wonderful to hear about a stylish yet entrepreneurial woman see success. I love her last comment about never wavering from your vision – i found it to be so true!

  • juliet 6 janvier 2012, 4:10 / Répondre

    Such an inspiring interview! Im starting my own business as well and its so wonderful to hear about a stylish yet entrepreneurial woman see success. I love her last comment about never wavering from your vision – i found it to be very true!

  • Jessie 6 janvier 2012, 5:09 / Répondre

    i have only heard wonderful things about this place! super cute and she is such an entrepreneur! i hope to be the same one day …. or that i am already in the process :)
    xx, http://wordbyjessie.com/

  • Denisse 6 janvier 2012, 5:51 / Répondre

    She should open one in Chicago! I like reading about people that started their own businesses. It must be so freeing to be one’s boss. Great post!

  • Kathryn 7 janvier 2012, 2:15 / Répondre

    That coat is stunning on her, thank you for the lovely interview!

    XX Kathryn

    http://lacoquettedelamode.wordpress.com/

  • kim 7 janvier 2012, 3:37 / Répondre

    Awesome – that’s something I’d love to do! Only slightly concerned at the amount of hair that must get in all that baking though :-P

  • Alda Mori 7 janvier 2012, 1:09 / Répondre

    Hello Garance,

    Cette interview demontre qu’il faut croire en soi et y aller a fond! C’est drole car j’ai moi meme recemment interviewe un jeune fashion stylist. Il est tellement positif alors qu’il travaille d’arrache pied pour aller au bout de ses reves (comme dans la chanson). Tout cela ne peut qu’inspirer.

    Alda

    http://aldamori.blogspot.com/

  • I ?Dior 8 janvier 2012, 8:31 / Répondre

    Super interview,j’ai aussi vu que tu t’étais faite interviewer par ELLE (j’adore ce magazine^^) et ton blog est super!!!

  • Haley 8 janvier 2012, 9:15 / Répondre

    Really love your working girl series- inspiring!

  • Axelle 8 janvier 2012, 11:10 / Répondre

    ça remonte le morale de voir sa réussite, ça donne de l’espoir :D
    En plus sa petite histoire me fait penser à une série que j’ai commencer depuis qq mois “2broke girls” (bon bien sur vu d’une façon romancée et comique mais je trouve que ça correspond pas mal ^^)

    Bisous bisous

  • Andrew 8 janvier 2012, 1:04 / Répondre

    Erin must be “Max” from the American tv show …”2 Broke Girls”

    They must have written this funny show thinking of Erin . Waitress who is working toward
    opening a cupcake bakery !

    But wonderful for Erin as she has made it !

    Maybe this will give French women la courage to challenge Pierre Hermé and
    open Macaron bakeries !

  • Sophie 8 janvier 2012, 4:53 / Répondre

    Erin is an absolute inspiration. I pray that I’m as successful as her in 5 years time.

    This article is going in my favourites :)

  • amy robinson 8 janvier 2012, 5:04 / Répondre

    Wow! and she did it all by herself with only meditation to help! AMAYYYYYZING!

  • Cécile et Thaïs 9 janvier 2012, 3:43 / Répondre

    Comme quoi avec de la volonté et énormément de travail on peut y arriver, c’est une belle histoire. La vidéo est juste folle !!

  • ainhoa 9 janvier 2012, 4:58 / Répondre

    le peintre qui a paint la cuisine, il y a deux semaines,.. me dit ” tu peux faire comme moi, autoentrepreneur… je lui répondre..”je sais, j’ai entendu parler de cet statut..mais il faut savoir quoi faire….et lui me dit: “coiffer, de la coiffure ?”…”mais non :))))… quoi faire, une idée :)))” …bref il va falloir déjà que je révise mon français :)))… thanks for interview :)

  • Céci 9 janvier 2012, 8:05 / Répondre

    Erin c’est la Mildred Peirce des années 2000.

  • The eternal now 9 janvier 2012, 2:05 / Répondre

    Une success story qui nous donne tellement envie de nous lancer et suivre nos passions !

  • Sharzad Kiadeh 11 janvier 2012, 10:16 / Répondre

    I LOVE babycakes!!! And might I mention that I have been calling my hubby babycakes pretty much since the day we met ; ) Keep up the great work!!!!

  • Danielle 11 janvier 2012, 1:25 / Répondre

    Thanks, Garance, for interviewing such an inspiring woman! Love this story! x

  • mary 11 janvier 2012, 2:46 / Répondre

    Ms. Dore,

    I have read this article twice now, and each time it brings a little sniffle and a tug at my heart. It’s lunch time at a job that I too so dread returning to and hope to heaven that someday I can do what Ms. Erin did here. Thank you for this interview, I really appreciate it.

    -M

  • Monica 11 janvier 2012, 8:59 / Répondre

    So inspiring! Glad I stopped by to read this, as I’ve been wanting to create my own makeup collection for so long now.

  • Gigi 14 janvier 2012, 8:51 / Répondre

    Et m**** Garance! Je reviens New York (ce matin !!) et j’ai raté cette bakery que je ne connaissais pas avant aujourd’hui en lisant ton post! Aaaaaargh! … ce sera pour la première fois!

  • Gigi 14 janvier 2012, 8:57 / Répondre

    P.S/ Un sacré exemple de réussite cette Erin, j’ai besoin de lire des histoires comme la sienne en ce moment… :)

  • nira 14 janvier 2012, 2:13 / Répondre

    voulant également travailler pour mon propre compte, son histoire m’a donné beaucoup de courage, je la félicite pour sa détermination.
    Il y a également 2 choses qui m’ont touché dans cette ITW, c’est lorsqu’elle parle de la méditation et du conseil que son frère Frankie lui a donné. J’ai adoré!

    PS: je lisais l’hebdo ELLE du 6 janvier 2012 et je tombe sur une ITW de toi Garance. j’ai parcouru ton blog et j’aime beaucoup ce que tu fais et tes dessins son trèèèès beau :)

  • soniachocolat 18 janvier 2012, 3:53 / Répondre

    Génial!

    j’aimerais tellement avoir autant de confiance en moi et de talent pour réaliser ma passion! Ca me laisse rêveuse!

  • Flavia Style Source 19 janvier 2012, 1:24 / Répondre

    Loved the reading! Very inspiring for all who start a business on their own.
    Thanl you for sharing!

  • Flavia Style Source 19 janvier 2012, 1:25 / Répondre

    Loved the reading! Very inspiring for all who start a business on their own.
    Thank you for sharing!

  • Jen 8 février 2012, 7:06 / Répondre

    Je viens de trouver mon mentor. J’ai le même projet future j’espère que ça marchera aussi bien, j’aimerai ouvrir ma première boutique à Bordeaux. Merci pour cette itw.

  • Dorothée 2 avril 2012, 11:47 / Répondre

    Great interview! I love the concept of babycakes.

  • mian 29 septembre 2012, 5:07 / Répondre

    Garance thank you for these “Career” posts! more to come I hope!

  • Andrea 24 janvier 2014, 12:07 / Répondre

    this is such an inspiration! thx <3

In The Spotlight