Garance, tu as déjà essayé de faire un juice cleanse ? Sophie.

Hello Sophie ! Désolée je n’ai pas trouvé le mot en français. Et je n’ai jamais essayé.
Alors voyons voir, c’est quoi, un juice cleanse ?

C’est une sorte de détox, ou plutôt un jeûne à base de jus de fruits & légumes, que beaucoup de New-Yorkais s’infligent en janvier, au retour des fêtes – (et avant la fashion week, hum).
Si un jour je reviens vers vous pour vous dire « Non, finalement, c’est génial le juice cleanse !!! Je me lance ! », giflez-moi.

Parce que ce genre de trucs, je ne comprends pas trop.

Enfin, je comprends très bien pourquoi tout le monde en fait, parce que je vis à New York où tout le monde est obsédé par son poids (moi y compris, à un degré que je n’estime encore pas pathologique, mais donnez-moi encore 1 an et moi aussi je mangerai des feuilles de kale bouillies au petit-déjeuner) et que, franchement, on ne va pas se raconter d’histoires, le premier truc qu’on attend d’un jeûne à New York en 2012, c’est de perdre du poids rapidement*.

Je n’ai aucune idée de si ça marche ou pas, si le corps a besoin de se détoxifier, et, si oui, pourquoi aller chercher des trucs aussi extrêmes (moi quand je veux me « détoxifier » (après une cuite par exemple) je me fais une bonne soupe et ça suffit à mon bonheur).
Ce que j’en pense, c’est surtout un moyen parfait pour pousser un peu plus l’illusion que l’on peut contrôler son appétit (= son poids, son corps, sa vie) – le meilleur moyen pour déclencher des obsessions alimentaires.

Je me trompe peut-être : j’ai plein de copines qui en font, des juice cleanse.

Certaines, quand même, m’ont avoué avoir arrêté après quelques jours parce qu’elles se transformaient en harpies dépressives et qu’elles commençaient à passer leur temps à rêver de steaks bien gras. D’autres me disent juste : « C‘est génial le juice cleanse !!! On se sent tellement bien ! C’est tellement bon pour la peau ! »

Je me demande, qu’est-ce que vous en pensez, vous ? Vous avez déjà essayé ?

—–

*Ce qui n’est jamais une bonne idée, on n’est bien d’accord.

Vous pouvez envoyer vos questions ici: readersmailbox@garancedore.fr