caroline_issa_tank_magazine

La carrière de Caroline est très intéressante, et ça faisait longtemps que je voulais vous en parler. Non seulement parce que Caroline elle-même est aussi drôle que brillante, mais aussi parce que sa trajectoire n’a rien de linéaire.

À travers ses réponses, elle nous raconte comment elle est passée de la finance aux front rows des défilés, à quoi ça sert de devenir une star des blogs de streetstyle et surtout l’aventure que c’est de tenir Tank, un magazine art & mode indépendant, basé à Londres.

Ça, plus un look que j’adore (sweat à capuche et boucles d’oreilles strassées, mais yeaaah !), pffffff, c’est trop la fête aujourd’hui sur ce blog. Allez hop ! Vis ma vie de Caroline !!! Bisou !


Quel est ton titre chez Tank ?

Je suis éditrice et rédactrice en chef mode.

Qu’est-ce que tu as fait comme études ?

J’ai toujours adoré le monde des affaires ! J’ai eu la chance d’étudier dans une école de commerce géniale aux US qui s’appelle Wharton (Caroline a grandi à Montréal). L’école était remplie de nerds et… J’en faisais partie !

Et quel a été ton premier job ?

Après mon diplôme, j’ai rejoint une petite boîte de consulting et de management, à San Francisco. Je me suis concentrée sur la grande distribution. Mon premier compte fut Nordstrom. J’ai travaillé avec eux sur leurs stratégies petites tailles et plus-size.

Et qu’est ce qui s’est passé par la suite ?

J’ai déménagé au Texas où j’ai travaillé sur l’acquisition de Snapple (NDLG : une marque de soda) par Dr. Pepper (NDLG : une autre marque de soda !). Ensuite je me suis installée à Singapour, d’où ma mère est originaire, j’y ai travaillé pour un client dans la finance et… je me suis rendue compte que je détestais la finance ! Je n’avais pas du tout envie de passer mes week-ends à lire des livres sur les hypothèques.

Je préférais de loin lire des magazines. J’ai donc demandé à ma boîte de me m’envoyer à Londres où j’ai recommencé à travailler pour la grande distribution, avec Boots. (NDLG : comme quoi il ne faut pas avoir peur de déménager quand on commence sa carrière !).

Mais alors comment t’es-tu retrouvée chez Tank ?

J’ai rencontré Massoud Golsorkhi, le créateur de Tank, par le biais d’amis communs. À l’époque il cherchait quelqu’un pour l’aider à gérer les affaires de Tank. J’étais jeune et naïve et je me suis dit : “Mais tiens, en voilà une bonne idée !!! Je vais abandonner un job hyper bien payé pour devenir entrepreneur dans la presse mode.”

Et c’est ce que j’ai fait. J’ai rejoint Tank en 2002, il y a presque 10 ans de cela… Et c’est la meilleure décision que j’ai prise de ma vie !

Explique-nous un peu quel est ton travail chez Tank ?

On a deux publications. Tank est trimestriel, et BecauseLondon est quotidien.
Ce à quoi il faut rajouter notre agence de consulting, TankForm. Nous avons une douzaine de clients pour qui nous créons des choses aussi diverses que des campagnes de pub ou des webshops comme pour Vivienne Westwood. Nous créons aussi des magazines pour des marques comme Levi’s.

Wow, ça fait beaucoup ! Ça donne quoi une journée de travail pour toi ?

C’est comme si je faisais 12 jobs différents dans la même journée et environ 10 projets par semaine. Ça passe d’un meeting avec l’équipe mode de Tank, à commissionner des rédacteurs ou préparer une plateforme stratégique pour une nouvelle marque. C’est hyper varié et c’est la raison pour laquelle j’adore mon job.

Tank, c’est plus qu’un magazine de mode. Comment arrivez-vous, toi et ton équipe, à trouver l’équilibre entre mode et art ?

Nous créons assez d’espace dans le magazine pour pouvoir couvrir des sujets aussi variés que l’architecture, l’art, la musique et la mode, avec, nous l’espérons, du sérieux et de la crédibilité.

C’est important pour vous d’avoir des célébrités dans votre magazine ?

On n’est jamais vraiment allés dans ce sens-là. Le peu de “célébrités” que nous avons mis en couverture, les gens ne les reconnaissaient même pas !

Pour nous, les vraies célébrités sont des architectes, des artistes ou des gens qui font des choses intéressantes, donc pas nécessairement celles qui sont en couverture de Voici ou de Gala.

Qui rêverais-tu de shooter pour Tank ?

Des femmes intenses et talentueuses comme l’écrivain Zadie Smith, la musicienne Corinne Bailey Rae, l’artiste Shirin Neshat, Donna Karan, Oprah Winfrey…

Comment financez-vous le magazine ?

Il est auto-financé. Massoud et son partenaire ont lancé le magazine avec 6000 copies qu’ils vendaient à l’arrière d’un camion.

Treize ans et demi plus tard, on a la chance d’avoir des lecteurs loyaux qui achètent le magazine en kiosque, et un petit nombre d’annonceurs fidèles.

En fait, notre modèle est à l’inverse d’un groupe de presse. Tous les grands magazines se financent en vendant énormément de pubs et en considérant les ventes comme la cerise sur le gâteau… Et c’est tout le contraire pour nous.

Du coup comment s’articule l’économie entre Tank et TankForm ?

Tenir un magazine c’est difficile. Tiens par exemple, si je vends une copie du magazine à Shanghai, je reçois ma marge un an après ! Cela a poussé notre agence de consulting à grandir plus vite, pour aider à financer le magazine.

Les marques viennent vers nous parce qu’elles aiment notre magazine et notre point de vue, donc elles nous approchent pour notre expertise en matière de direction artistique par exemple. D’ailleurs à mon arrivée ma mission était de développer l’agence pour avoir les reins assez solides et prendre de plus gros projets sans que le magazine en souffre.

C’est ainsi que nous pouvons continuer à faire un magazine qui est le reflet de nos passions.

Internet va si vite, est si économique… Pourquoi continuer à faire un magazine papier ?

Le papier est là pour rester. Chez Tank on n’est pas tellement dans les news, on aime se concentrer sur ce qui va résister à l’épreuve du temps.

Personne ne connaît la formule idéale pour réussir sur Internet. Notre plus grand challenge, c’est d’arriver à trouver ce qui est juste pour le papier, et ce qui l’est pour Internet.

Nous voulons que Tank fasse partie de l’histoire culturelle, que nos lecteurs aient envie de le garder chez eux et de l’emporter avec eux quand ils déménagent…

Ok, c’est le moment de l’interview célébrité !!! Tu fais partie des personnes que j’adore photographier… Qu’est-ce que ça a changé pour toi de devenir une star des blogs de streetstyle ?

Le plus important c’est que ça aide le magazine : les gens s’y intéressent et le découvrent ou le redécouvrent…

La fashion week arrive bientôt… Tu trouves ça important d’être assise en front row ?

Le seating des défilés est un mystère. Si une marque n’aime pas ton magazine, tu n’es pas invitée aux shows ou on te donne une place au 9ème rang où tu ne vois rien et franchement… Dans ce cas quel est l’intérêt ?

En fait ce qu’on devrait faire c’est une soirée défilés, on s’assiérait devant notre ordi en mangeant des donuts, comme pour un match de foot !

Un moment fashion dont tu te souviendras toujours ?

Je me souviens du show Dior Couture à Versailles. La mode est un rêve et ce qui est génial dans notre travail c’est que parfois on entre dans ce rêve.

Tu es toujours super calme et souriante pendant les shows… Comment fais-tu pour ne pas perdre ton calme avec toute l’hystérie ambiante ? 

Il faut prendre de la distance. Lire le journal tous les jours permet d’avoir une perspective qui dépasse le microcosme de la mode. Il faut se rappeler que la mode n’est pas tout.

Tu as été photographiée pour le Vogue plusieurs fois récemment, quels sont les avantages et les inconvénients d’être reconnue ?

Franchement, je n’ai jamais été aussi obsédée par mes cheveux. Ça me rend folle !!! Je n’ai jamais fait de couleurs, et j’ai plein de cheveux blancs, mes cheveux sont tellement frisés que je ne sais pas quoi en faire, et du coup pour la première fois je me dis : “Merde ! Je devrais vraiment faire quelque chose !” J’ai essayé toutes sortes de produits pour les faire briller, mais je crois qu’il est temps que je fasse appel à des professionnels.

Les bons côtés, c’est d’être invitée à plus de dîners (et de manger des trucs délicieux, donc en fait, pas si bien quand on travaille dans la mode… Mais bon) et de rencontrer des tas de gens intéressants.

J’ai plein d’amis dont le rêve est de lancer leur propre magazine. Tu aurais des conseils à leur donner ?

Juste d’avoir un point de vue spécifique et de s’y tenir. Et ensuite de s’assurer que les gens avec qui vous allez travailler partagent ce point de vue.

Ça, et se constituer une super équipe. Nous avons 22 personnes au studio à présent. Mais pour commencer il faut un très bon rédacteur en chef, un très bon directeur artistique et un très bon éditeur.

Trois personnes qui seront là pour le meilleur et pour le pire !

Quel est ton rêve le plus fou pour l’avenir ?

Mmmh… Je voudrais être le prochain SI Newhouse. Mais le prochain SI Newhouse qui aurait réussi le mariage parfait entre le web et le papier :-)

—–

Voilà ! Je pense qu’on a fait le tour de son travail – que je trouve passionnant, enfin normal c’est un peu comme ce que je fais en fait, sauf qu’on est beaucoup moins au Garance Doré Studio :).

Si vous avez d’autres questions pour Caroline, n’hésitez  pas à les poser ici ou sur Facebook, j’adore l’embêter avec mes millions de questions. Et si vous avez envie d’en savoir plus sur d’autres métiers, de la mode ou autre, n’hésitez pas à me faire des suggestions, je suis à l’écoute !!

Bonne journée !

Jettez un coup d’oeil sur mes autres career girl !!!


Vous devriez également aimer

  • Tee Shirt Earrings
    Contributeurs
    Tee Shirt Earrings
  • Valise d’été
    Lifestyle
    Valise d’été
  • Summer Jewels
    Style
    Summer Jewels
  • Au Carré
    Beauté
    Au Carré

126 comments

Ajouter le votre
  • FashionUm 31 janvier 2012, 9:01 / Répondre

    um…great interview!
    thank you Garance :) !!!

    http://www.FashionUm.com
    Show Your Outfit!

  • Carole (NY etc.) 31 janvier 2012, 9:09 / Répondre

    Encore une interview très inspirante et une belle photo ! Merci :)

  • Anna 31 janvier 2012, 9:10 / Répondre

    Je suis amoureuse de ton blog, rien à voir avec l’article (enfin,si.) mais je tenais à te le dire. Tu es fascinante et je suis admirative de tout ce que tu fais ! Merci merci merci !

  • Enrique 31 janvier 2012, 9:10 / Répondre

    Merci beaucoup pour ce portrait et cet interview Garance. Je ne connaissais pas Tank, je vais me rattraper de suite !
    Et si un jour tu as envie de parler de Pose Mag, on est dispos! :)
    http://www.pose-mag.fr

  • Garance 31 janvier 2012, 9:10 / Répondre

    Anna, merci beaucoup !!! Ça me fait très très plaisir :-)

    Enrique : Merci aussi ! Et vive Pose Mag :-)

  • Ivy 31 janvier 2012, 9:11 / Répondre

    Always always love the interview feature, I always want to know how people build up their careers!!

    I would like to hear more from the behind the scene of the fashion industry -people who work in fashion but dun get invited to glamorous fashion dinner!

  • Serdane 31 janvier 2012, 9:12 / Répondre

    elle travaille chez Tank Magazine ! Je l’adore !! elle aussi de facto …

    http://www.younglington.wordpress.com

  • Yeba 31 janvier 2012, 9:15 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Merci beaucoup pour ce post. Tu ne peux pas savoir à quel point il raisonne en moi & me donne la force de m’accrocher à ce projet dingue de suivre cette route qui vous permet de laisser le monde de la finance & de la stratégie d’entreprise de côté pour la mode & le journalisme. J’ai lancé mon blog il y a 2 mois à peine. Le 2 décembre 2011…je devrais fêté ça d’aillerus :-).
    Cela me semble à des années lumières…combien de moments d’hésitation, de paralysie de peur de dévoiler ce côté que mes collègues auraient considérés comme futile…mais voilà, je me suis lancée et j’ai l’impression d’avoir pris mon envol.
    Toi comme elle êtes des anges à votre façon, car vous nous permettez de garder cet espoir fou que nous pourrions nous aussi y arriver. Vivre de notre passion & laisser notre créativité prendre le pas sur le reste…le bonheur, c’est de là que je le tire!

    Yeba

  • jicky 31 janvier 2012, 9:23 / Répondre

    moi je voudrais juste savoir où elle a trouvé son sweat et ses boucles d’oreilles… Et sinon, belle leçon d’alliance entre l’art, le commerce et la créativité; cette interview.

  • pascal 31 janvier 2012, 9:26 / Répondre

    Elle est réellement Gorgeous!!!! http://www.fut-il.com

  • Eileen 31 janvier 2012, 9:32 / Répondre

    Fantastic! I really love this interview series; it is so great to “meet” the intelligent women behind fashion. Thanks, Garance.

  • Madame M 31 janvier 2012, 9:32 / Répondre

    Alors, mâchoire qui tombe…Quoi dire?! C’est un vrai bonheur de lire l’interview d’une modeuse professionnel qui prend autant au sérieux le fond et la forme. Avoir l’occasion de tomber sur un leader qui plus est une femme (ce qui est assez rare dans le milieu de la presse pour être souligné au stabilo boss orange fluo!!!) qui parle de son parcours (genre il faut bosser et pas que remplir son dressing), c’est juste woooaoo, un exemple à suivre en sommes!
    C’est une belle rencontre enrichissante pour nous lecteurs et toi qui la cotoie!)

  • Kelly 31 janvier 2012, 9:33 / Répondre

    I’ve had a similar, non-linear career. Minus the glamour of the runway & Vogue.

  • Giada's Carnival 31 janvier 2012, 9:34 / Répondre

    Really nice interview, thank you for letting me know more about this talented young woman!
    Giada
    http://giadascarnival.blogspot.com

  • the style crusader 31 janvier 2012, 9:38 / Répondre

    Absolutely brilliant. Caroline is such an inspiring woman in the fashion world – so glad you’ve done this post on her. xx

  • Jen 31 janvier 2012, 9:39 / Répondre

    Love this as I am a young graduate wanting to launch a career in fashion and have always found it interesting what ways people choose- Thank you Garance!

    I would love to hear more about working in fashion events/marketing or writing.

    Hugs from a grey London
    Jen

  • chantal 31 janvier 2012, 9:40 / Répondre

    je suis curieuse de savoir ce que caroline pense de montréal. quand la ville décongèlera au printemps tu pourrais venir nous visiter…

  • JulieDo 31 janvier 2012, 9:45 / Répondre

    Quel plaisir de lire ce genre d’article qui montre si bien que la mode n’est pas que paillette et cercle fermé. Que ceux qui la font sont aussi des personnes qui ont de véritables valeurs, celle du travail et de l”humain, qui sont capables de prendre des risques pour faire vivre leurs convictions et de ré-inventer chaque jour ce qu’elles sont et ce qu’elles font.
    On ne devrait jamais minimiser le pouvoir de ceux qui apportent du beau au quotidien.
    Merci beaucoup pour cette interview !

  • Vera 31 janvier 2012, 9:48 / Répondre

    Garance merci beaucoup pour ca!

    I would like to know more about the profession of buyers, if possible – eg. what do they do exactly besides buying for departmental stores/multi-label boutiques. How to become a buyer? What are the things a buyer should know? What traits should one have?

    And to Caroline – are you still heavily involved in consulting jobs for brands? What advice would you give to small indie clothes boutiques?

  • Maria 31 janvier 2012, 9:49 / Répondre

    Great interview, i’d love you to interview carine roitfield, olivia palermo and ines de la fressange please i just soooo love them. Xxxx

  • Chantale 31 janvier 2012, 9:50 / Répondre

    I love hearing about fellow Montrealers who have flown the coop and have amazing careers! Thx for a great interview Garance.

  • Emilie 31 janvier 2012, 9:50 / Répondre

    Il me semble qu’elle répond à une question sur les cheveux à la question sur les photos Vogue … une interview passionnante, comme d’habitude, Merci Garance!

  • Virgule 31 janvier 2012, 9:52 / Répondre

    Hey ! T’aurais du lui demander son business plan :-)))))))))))))

    Faudrait que tu in-ter-vie-wes (vive google, l’enfer ce mot) un bon rédacteur en chef, un bon rédacteur artistique et un très bon éditeur ! Mais cette fois, please, demande leur bu-si-ness (bu et pas bi) plan.

    Mercis.

  • JAKARECH 31 janvier 2012, 9:59 / Répondre

    AMAZING interview Garance!!

    LOVE Caroline! What an inspiration!!

    xo
    http://cestclassique.blogspot.com/

  • Virgule 31 janvier 2012, 10:00 / Répondre

    Re,

    Au fait, je n’arrive pas à retrouver l’article dont tu vantes les mérites d’un site internet que tu préfères à sa version papier…

    T’en souviens-tu ?

    Merci !

  • Sylosophism 31 janvier 2012, 10:02 / Répondre

    I love your blog, your posts and your shoots, but this time I say just: “She is beautyful” ;)

    http://www.stylosophism.com

  • Lauren@Styleseer 31 janvier 2012, 10:03 / Répondre

    Fabulous! I just love her. She’s beautiful and her style is impeccable – never a missed step.

    The Styleseer
    http://styleseer.blogspot.com

  • Sunny Side 31 janvier 2012, 10:03 / Répondre

    Ah elle fait partie de mes préférées même si je ne savais pas qui elle était. Grâce à cet interview passionnant (t’es douée !) je le découvre enfin. J’adore le fait qu’elle fasse le lien entre l’art et la mode, je vais foncer acheter ce magazine. Quelle belle aventure cette histoire, son histoire … je suis trop contente de lire qu’à tout moment il y a une sorte d’évidence où tout bascule ! RDV avec son destin ! Merciiiii

  • Louise*Sk 31 janvier 2012, 10:04 / Répondre

    J’adooore ton interview Garance ! And “Career Girl”, great category name ;)
    Les interviews de personnes créatives qui réussissent, c’est aussi ce que je trouve le plus passionnant !

    Même si mon blog n’est pas tout à fait sur le même sujet que toi (bien qu’on partage le goût pour la mode, le style et les rencontres), tu es une grande source d’inspiration pour mes diverses entreprises (et notamment mon blog by louise*sk) !!
    xx

  • Emma 31 janvier 2012, 10:11 / Répondre

    Thanks for covering such a cool girl! And the post coincides perfectly for me, I recently took the role of copy editor/ administrator/social media coordinator for a small newspaper – and organization is.. ah well i’m a disaster. I was hoping to get some advice from Caroline, how she pulled together so many projects in a publication without much experience. And if you do too, Garance! I don’t believe how disorganized you claim to be. I have a feeling you are just in the closet about your habits :) indulge me!

  • Odessa 31 janvier 2012, 10:12 / Répondre

    Great interview, really like here drive and choices she made to make herself happy xoxo

  • Anna 31 janvier 2012, 10:14 / Répondre

    wow, Caroline is young but she looks like a mature woman who has achieved everything in her professional career! she’s smart and really loves what she’s doing…

    http://brandnewbyanna.blogspot.com

  • Erin 31 janvier 2012, 10:14 / Répondre

    Great interview! I’m really enjoying these profiles of interesting career women who’s paths haven’t been so typical!

  • Melodie Jeng 31 janvier 2012, 10:15 / Répondre

    Merci beaucoup Garance. I like these Career Girl stories. They are very empowering and educational. I first met Caroline NYFW SS12 when I top her photo for my blog but then I realized how big she was after. I’m glad she is so grounded, intelligent, and has a food balance of Internet presence. She is always dressed so great of course I’m so glad she is do so successful and it’s helpful to see where she comes from. Also fun that she’s asian.

    Melodie
    http://Www.thenycstreets.com

  • Priscilla Joy 31 janvier 2012, 10:20 / Répondre

    Wonderful Garance. Thank you for sharing yet another great interview.

    Enjoy your day. Smile loads.

    http://houseoftulips.blogspot.com

  • blue roses 31 janvier 2012, 10:22 / Répondre

    such an incredible read! so inspiring to see someone working in such an inter- and multi-disciplinary fashion in the fashion industry…. love to see a young woman who is both stylish and intelligent!

    http://dallianceswithsuitsandskirts.blogspot.com/

  • Katya 31 janvier 2012, 10:23 / Répondre

    This is great! As for future career interviews, how about additional photos of the subject? Or photos of their work environment? Maybe they can share some of their own photos (even just photos of their mood boards?)
    xx

  • PvdH 31 janvier 2012, 10:26 / Répondre

    I find this so incredibly inspiring given that I might be an artist and fashion illustrator, but I also studied economics and finance at university and have been working in banking for the past three years.

    Never a bad thing to be business savvy though!

    Great interview Garance, I am really enjoying these posts.

    Paola

    http://www.ThePvdHJournal.com

  • Ambyr 31 janvier 2012, 10:27 / Répondre

    Love this interview. She’s very inspiring. I’m attending Fashion Week for the first time next week and I’m ecstatic for my invites. Hope to see you both there.

    xoxo
    http://www.thewrittenrunway.com

  • Patricia 31 janvier 2012, 10:28 / Répondre

    Chère Garance,

    j’adore cette série “carrières” qui est non seulement passionnante mais surtout très motivante. J’ai d’ailleurs des suggestions quant aux prochains sujets : Eva Fontanelli pour les stylistes et Ambra Medda, qui a un style dément et qui organise des choses très intéressantes avec Fendi.
    Merci encore!

  • Alice No 31 janvier 2012, 10:35 / Répondre

    Once again very interesting and inspiring!
    Beautiful pic btw…

    Alice

    NOALICENO.COM

  • Camélia 31 janvier 2012, 10:35 / Répondre

    Belle photo, belle interview , un article parfait :)

    http://the-astro.weebly.com/

  • bee 31 janvier 2012, 10:39 / Répondre

    Dead smart young lady. The best fashion comes from those whose life does NOT revolve around fashion. Other aspects of their life color, inform, and flesh out their aesthetic!

  • Catherine 31 janvier 2012, 10:40 / Répondre

    Wonderful ! Thanks :-)

  • Tallulah 31 janvier 2012, 10:48 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Est que vous avez des stagiaires dans votre bureau et si oui comment peut on vous faire parvenir un CV ?

    Merci !

    http://tallulah7.tumblr.com

  • BFatima 31 janvier 2012, 10:49 / Répondre

    Ah oui quel parcours dis donc !! Il y a combien d’années qui la sépare de la fac ? (Question tacite : mais quel âge a-t-elle cette fille sublime ? Et d’ailleurs, Garance, est-ce que ce serait tabou de communiquer leur âge ? Je suis sûre que ces ‘career girls’ l’assument pleinement, non ?).

  • soniachocolat 31 janvier 2012, 10:52 / Répondre

    Moi j’aimerais bien une auto-interview, que tu nous racontes tout sur toi, ton parcours, ton travail au quotidien! (lol la grosse curieuse…)

    Bonne après-midi!

  • Ceinture et Bretelles 31 janvier 2012, 10:54 / Répondre

    Merci pour cette interview qui m’a permis de découvrir Tank!

  • Nina 31 janvier 2012, 10:56 / Répondre

    ahh Garance, merci.

    Je trouvais déjà que Caroline Issa avait l’air sympathique juste en photo, et là d’avoir un aperçu de sa personnalité, je peux dire que j’aime bien cette fille!

    toujours un plaisir de te lire. bise. nina

    http://ontheroadtonina.blogspot.com/

  • Juliane @ C'est moi à Paris 31 janvier 2012, 11:08 / Répondre

    Merci! Super intéressant! On doit toujours faire ce qu’on aime faire…

  • Lucy Frías 31 janvier 2012, 11:13 / Répondre

    C’est motivant. Moi aussi, j’ai étudié dans grands écoles au Mexique, en France et Espagne, mais des fois on se trouve avec un panorama pas du tout clair.
    Félicitation à Caroline et à toi, Garance, pour impulser du talent.

    momentosexquisitos.blogspot.com

  • Riley 31 janvier 2012, 11:19 / Répondre

    Great interview. Love the idea of doing a “carrer girl” story! Would love to see more of them. It would be so fun to read a day in the life of a “career girl” working for Garance Dore :) !! xx

  • Sihem 31 janvier 2012, 11:28 / Répondre

    Merci beaucoup Garance , car il y a quelques semaine je t’ai demandé si tu pouvais demander aux professionnels que tu interroge , leur parcours scolaire , et tu l’as fait , merci beaucoup , et sinon interview super , personnage super intéressant :) <3 .

  • Morgane 31 janvier 2012, 11:41 / Répondre

    Ca remotive bien ! :) belle carrière !

    http://www.poshnpreppy.fr

  • Alexandra 31 janvier 2012, 11:44 / Répondre

    Merci pour ces interviews Garance!! C’est inspirant et me donne des ailes pour faire évoluer ma carrière!

  • Lucero Arechiga 31 janvier 2012, 11:47 / Répondre

    I’m always a huge fan when you get to interview people with interesting career paths. I guess for creatives, it’s always intriguing to see how others do it.

    Great post!

    http://www.houseofhemingway.blogspot.com

  • Sunny Side 31 janvier 2012, 12:04 / Répondre

    Question pratique OU peut-on le trouver ?… je viens de me geler … froid sibérien à Paris pour acheter Tank. N’est plus à la librairie Art Curial depuis 2006 m’ont-ils dit, ensuite celle du palais de Tokyo est fermée jusqu’en avril. Wsmith, Galignani, dans le Marais ?????? Merci

  • EmilyN 31 janvier 2012, 12:04

    Hello Sunny Side!
    You can buy Tank at WH Smith on Rue de Rivoli!
    -Emily N

  • Gigi 31 janvier 2012, 12:04 / Répondre

    Super interview, vraiment intéressant et …motivant!!! En revanche, je n’ai pas compris qui était ou ce qu’était SI New house … une sorte de mogul?

    xxx

  • Pat 31 janvier 2012, 12:04 / Répondre

    A quand un “Career Girl” sur Garance ? Je n’ai toujours pas bien compris ce que vous faites, au Garance Doré Studio, justement !

    Merci de nous ouvrir les portes de ces univers qui font rêver :)

  • Cat 31 janvier 2012, 12:28 / Répondre

    so glad to hear from Caroline, and proud to be a Singaporean ;)

  • Gabriella 31 janvier 2012, 12:31 / Répondre

    I am interested in learning more about careers in the fashion industry especially those that are not considered traditional like this post. I think knowing more about different fashion careers is not only interesting, but helpful to know all the different kinds of positions that this great industry has to offer. Great post! very inspiring

  • Sonia 31 janvier 2012, 12:33 / Répondre

    wow! being into business/economics and fashion myself I’ve found this interview superb. And Caroline Issa is just as cool (& pretty!) as you can get.

  • The Provinciale 31 janvier 2012, 1:03 / Répondre

    Super Garance, merci pour cet article qui fait bien le tour du parcours incroyable de Caroline, comme quoi le rêve est possible encore un exemple du self made woman!!!

  • etinoue 31 janvier 2012, 1:18 / Répondre

    genial ces articles et à quand un homme ?? xoxo

  • Eléna 31 janvier 2012, 2:00 / Répondre

    Salut Garance !

    Jusqu’à mes 16 ans, j’ai toujours été fascinée et admirative du monde de la mode. Je voulais tout apprendre sur le sujet, connaître la “signature” de chaque grand couturier et styliste et être incollable à propos des “It Girls” et des nouveaux visages de la mode.
    Mais, par la suite, j’ai connu des personnes très engagées politiquement et pour qui la mode n’était qu’un “délire bourgeois”. Ces personnes qui m’agaçaient tellement avec leur discours moralisateur, m’ont tout de même fait énormément réfléchir sur la question.
    Les vêtements, les accessoires, les produits de beauté, tout cela n’est-il pas tellement superficiel ? Je sais que la question a été à maintes reprises débattue. Mais, il est vrai qu’il est assez injuste et terriblement égoïste de s’inquiéter pour telle robe que nous n’aurons pas, ou de s’émerveiller pour des chaussures Blahnik alors qu’on sait que de graves problèmes persistent dans le monde. Ce n’est pas en consommant toujours autant que nous contribuerons à aider le plus grand nombre.
    Ton blog est vraiment très inspirant et il est vraiment très drôle! Mais, je me demande comment tu fais pour parfois ne pas te sentir coupable de n’être qu’un acteur dans la mondialisation et la société élitiste et consommatrice. Je ne veux surtout pas te blâmer, car, moi aussi je participe tout autant à cette société de consommation, et la mode me reste très chère.
    Je sais que désormais, beaucoup de marques font des vêtements bio, mais cela est-il suffisant ? La blogosphère est tellement importante, avec les conseils sur les vêtements, les conseils sur la vie quotidienne, sur les produits de beauté etc… que finalement l’effort des différentes organisations pour l’environnement, l’Humanité est écrasé par son poids.
    Toi qui as un blog mondialement reconnu, ne penses-tu pas que les blogs se perdent dans leurs “délires bourgeois” et vont à l’encontre de ce qui est réellement important et grave ?
    Je ne veux pas avoir ce même discours trop moralisateur de mes amis, je souhaite juste avoir ton avis, et être éclairée sur la situation.

    Merci d’avance,
    Eléna.

  • Annabelle 31 janvier 2012, 2:07 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Je sais que tu en parler plus d’une fois, mais j’aimerais savoir comment tu as su que la mode était devenu ta passion et donc plus qu’un hobby. Je crois que je voudrais vraiment travailler dans la mode, mais pas en tant que styliste ou model, non je voudrais travailler à l’extérieur de la mode, mais toujours dans la mode. Cela semble confus, mais ça l’est aussi dans ma tête. Et je suis dans une étape très importante pour mon avenir : je passe le bac cette année, et je dois donc choisir mes études supérieur. Pour être sur (et peut-être par lâcheté) mon choix ce porte sur le commerce… Pense-tu que j’aurais toujours une solution pour retourner vers mon coup de coeur : la mode ?

  • Material fixations 31 janvier 2012, 2:17 / Répondre

    Wow, je suis vraiment en admiration devant les gens aussi passionné et honnête. La prochaine fois que je suis à Londres, gogo Tank magasine!

  • Soizic 31 janvier 2012, 2:24 / Répondre

    Good interview ! <3

  • Leonie 31 janvier 2012, 2:31 / Répondre

    I love these career posts, they’re very inspiring. Caroline seems like a real go-getter, it’s great to read that about the adventures of people who weren’t afraid to take any risks in their career.

  • Krystina 31 janvier 2012, 2:37 / Répondre

    I am totally inspired by this post, your career posts are my absolute favorite! Please keep them going, it’s my favorite topic – what people do with their days. I love my days and sometimes feel a little guilty about just how much I love them. I little part of me thinks enjoying what I do so much makes me lazy, so I appreciate the insight into other peoples creative days. Add a little bit of retail/shopkeeper careers??

  • Alice 31 janvier 2012, 2:43 / Répondre

    So interesting to see her journey, and so inspiring! Thank you!

    Take a look at my fashion illustrations and art (with one of Garance herself) at:

    http://aliceauxpaysenchantes.blogspot.com/

  • Emanuella 31 janvier 2012, 3:33 / Répondre

    Amazing interview Garance!
    As an international business student from Montreal who has already made the transition from science into business for my university years, I truly find Caroline’s story inspiring and I can really relate. I love business because it is so flexible, but it is that same vastness that frightens me. I have a year to go in my degree and would love it if you could ask Caroline whether I should grab life by the horns and start my own business right out of school, or if it is better to gain some experience and then try it out.
    I also want to thank both you for the interview and Caroline for her life story and for showing me that a creative/rational mind, a mind that lies somewhere in between, has its place in the work force :) and can be successful.

    Much love from Montreal,
    P.S. Est-ce que Caroline parle francais aussi? Et comment a-t-elle reussi a etudier a une ecole de gestion si prestigieuse?

  • Paula 31 janvier 2012, 4:01 / Répondre

    I adore this post ! Since I am a Finance and Actuarial Mathematics student at the University and dream about becoming an Interior designer, I need somebody from day to day to inspire me, to keep telling me not to quit my dream and try reaching that second bachelor degree in design !

    Thanks for this wonderful post, Garance !

  • Ella 31 janvier 2012, 4:37 / Répondre

    She is so beautiful and her style is lovely! Very good interview, thanks Garance.

  • Julia 31 janvier 2012, 4:51 / Répondre

    Passionant cet article. Elle est sublime en plus
    Merci garance

  • state of sunday 31 janvier 2012, 4:59 / Répondre

    I would love to know how Caroline juggled the finance side of things. It is so hard to go from a well paid job into the unknown.. I tried it myself last year and it was a tough and at times depressing experience. I would like to know what she really thinks about money vs love for job and whether it is possible to go at it on your own (i.e. without the support of husband, dad etc) and what sacrifices she had to make to make it happen. And also whether it is possible to switch careers if you are a little older than 25 years old :) .. closer to 30 to be precise

  • Karoline Kalvo 31 janvier 2012, 5:21 / Répondre

    Love this interview. Caroline is amazing.

    Kisses from Norwegian model, blogger and student
    http://karolinekalvo.blogspot.com

  • Radar 31 janvier 2012, 5:25 / Répondre

    J’avais déjà remarqué tes nombreuses photos de Caroline que je trouve très belle et très élégante. Et maintenant je vois qu’en plus elle a l’air d’une femme passionnante !
    Merci pour cette interview.

  • Hanna 31 janvier 2012, 5:45 / Répondre

    Hi Garance,

    It is always so inspiring to read about your career women.. For some time now, I can’t get rid of this dream that is just growing bigger and bigger in my mind.. – To become a writer for a magazine. Not for fashion, in particula,. but to get the chance to write about cities, trends, ideas, street art.
    I know, writing is one of the things I feel confident in, but to actually have the courage to go out there and try it, fail and try even harder scares me.
    An interview with a strong and interesting writer – that never gave up – and her way to where she is today would be very inspiring and maybe somewhere I find that last push to do it myself.
    Much love,
    H

  • juliesushi 31 janvier 2012, 6:11 / Répondre

    Hey Hey,

    C’est vraiment très intéressant comme quoi le culot, le boulot et une décision changent une vie (oui c’est vrai que dit comme ça, ça laisse peut de place au hasard :) )
    Garaaance, j’aimerai tellement que tu nous parles d’architectes ou d’artistes qui jouent avec la mode, ou de modeuse qui joue avec l’architecture. A mes yeux, un duo inséparable (d’un autre côté la mode est le duo de tout)
    (j’ai vraiment aucun argument valable)

  • Dana 31 janvier 2012, 6:14 / Répondre

    I love your blog Garance! I get really inspired by the beauty in your photos and drawings and you come across as a beautiful, intelligent and genuine person. My 12-year-old loves fashion and design and so I’ve been sending her these interviews to give her ideas and inspire her. Thank you for filling a need most major fashion mags just don’t seem to get ….

  • Adama 31 janvier 2012, 6:52 / Répondre

    Hi Garance,

    Thanks for featuring Caroline, I always see her in the street style blogs and wonder who she is I guess she has that look that makes you wonder who she is. And your interview is a great introduction so thanks for featuring her.

    She mentioned Tank representing brands…would it be possible to get some examples of the brands they represent…are they interested in newer emerging brands.

    all the best.

  • Lindsey Renee 31 janvier 2012, 7:07 / Répondre

    I love this series! It is so inspiring to hear all of these stories!

    Her comment about celebrities really struck me. I think it is really sad in America that we have such a limited view of celebrities that’s confined to “beautiful people” who often live very ugly personal lives. I would love for more American magazines to champion opening up what it means to be a celebrity to people who are not just beautiful but truly interesting, genuine and talented.

    Thanks for sharing Garance! I’d love to hear the stories of some artists/architects!

    -Lindsey (http://lindseyreneegrace.wordpress.com)

  • shesaidsomething 31 janvier 2012, 8:29 / Répondre

    Garance,

    I love the Career Girls segments you do. They are fascinating, educational, unique and inspiring! Keep up the great work.

  • faranak 31 janvier 2012, 9:49 / Répondre

    What a great interview, I have always wondered what these familiar faces do?!
    Tank is one of the most avant garde and brilliantly illustrated, well edited magazine around…it has been my fav. for years.

    Would love Carolin to take a look at my blog and critic but I am sure she is far too busy.

    It would be great to hear it from a real pro.! http://www.faranaksfabfinds.com

    xo

  • Cristián Pavez Díaz 31 janvier 2012, 10:07 / Répondre

    I’m just so jealous of her job!! Congratulations for such and inspiring interview!
    Greetings from Santiago, Chile.

    http://carethewear.wordpress.com
    @cristianpavezd on Twitter

  • ADJ 31 janvier 2012, 11:18 / Répondre

    She is fascinating. I love her look. Very dramatic and cool.

    http://www.greeneggsandglam.blogspot.com

  • Kathryn 31 janvier 2012, 11:32 / Répondre

    Excellent interview- she has wonderful brows!

    XX Kathryn

    http://lacoquettedelamode.wordpress.com/

  • Luciana 31 janvier 2012, 11:39 / Répondre

    Salut, chére Garance!

    (Je me excuse pour mon français… Je suis brésilienne).

    j´ai aimé cet interview! Congrats! Vous faites des très bonnes questions: autentique, spontanée, sympa, humble, intéressant – comme vos êtes, en fait!

    J´aimerais connaître la routine d´un écrivain des livres, ou une psycologue… Je pense qu´il serait tellement genial pouvoir observer la relation d´une personne, que n´a pas sa routine en fonction de la mode, avec sa façon d´exprimer sa personalité parmi son maniére de s´habiller… Et, aussi, on pourrait comprendre le valeur que la mode a pour elle…

    Gros bisous!

  • Anita 1 février 2012, 12:35 / Répondre

    What a wonderful post! It’s really fantastic to hear the story of someone who took a very non-linear career path. It’s always inspiring to hear about someone who followed their passion.

    I have a question – the financial/consulting community tends to dress very conservatively, especially compared to the fashion community. Back in the day, how did you (Caroline), someone who is passionate about fashion, cope with the conservative dressing? Did you feel restricted as to what you could wear to work? Or did you just break free and wear things you wanted to wear? What were your work essentials, for example?

    Thank you so much!

  • popi 1 février 2012, 3:16 / Répondre

    Thank you for featuring such an amazing woman Garance.
    In my daily life there is a lack of inspirational women-so I
    will read this again and again I am sure :)
    Since we have learned about the career side of Caroline
    can we learn about a typical day of hers? Favorite type of exercise and
    beauty products? I am sure that she will have interesting answers there
    too!
    Bisous

  • Sunny Side 1 février 2012, 4:09 / Répondre

    @Elena.N … many Thanks !

  • Sunny Side 1 février 2012, 4:11 / Répondre

    Sorry Emily N !!!

  • thestreetfashion5xpro 1 février 2012, 4:49 / Répondre

    great interview…she’s amazing!!!!!

  • ainhoa 1 février 2012, 5:48 / Répondre

    merci à toutes les deux :) !

  • Tour d'ivoire 1 février 2012, 5:49 / Répondre

    Je me rappelle la première photo d’elle sur ton blog, où tu disais “who’s that girl?”, attirée par sa beauté incroyable, sa sérénité et son élégance. Depuis j’ai observé avec le sourire votre amitié naissante, et c’est un vrai plaisir d’en savoir plus sur sa carrière, d’autant plus que j’aime beaucoup BecauseLondon découvert grâce à Géraldine !

    Moi-même ai actuellement un job bien payé mais absolument atroce, et je voudrais me lancer dans le journalisme culturel (entre mille autres projets notamment dans l’entrepreneuriat). C’est de cela que j’aimerais que tu nous parles, même si tu nous as déjà raconté ton propre parcours : comment trouver sa vocation ? Comment équilibrer le besoin d’un minimum d’argent (appart bouffe ciné) et celui d’un job épanouissant (pour moi, ça inclut écriture, imprévus et contacts humains) ? L’idée de rester encore un mois de plus dans mon job actuel me déprime, et pourtant je n’ai pas la ressource pour me lancer sans filet !
    Si tu pouvais interroger Caroline ou d’autre “career girls” sur ce saut dans le vide et comment elles s’en sont sorties, ça m’intéresserait énormément.

  • Rox 1 février 2012, 7:55 / Répondre

    Indeed, an inspiring interview! I love to hear this kind of stories, extremely motivating!!.. Waiting to meet more hard working girls!! xoxo, Rosie..

    http://www.roxandsan.com/rosiewalk.html

  • sylva 1 février 2012, 8:48 / Répondre

    Bonjour Garance,
    J’aimerais savoir si elle revient à Montréal et si cette ville, si créative, l’inspire personnellement et dans son travail.

  • 3bibou 1 février 2012, 8:57 / Répondre

    Bonjour,
    Passionnant !! bravo!
    Moi aussi j’adorerais savoir d’où vient le sweat …

  • velouria 1 février 2012, 11:40 / Répondre

    des posts sur des filles qui font carrière, c’est très américain ;-)

  • Hanne 1 février 2012, 11:43 / Répondre

    Would love an interview about journalism, with someone who’s done a lot of different things within writing! (fashion for example)

  • Benoit 1 février 2012, 11:51 / Répondre

    Vraiment génial, merci beaucoup Garance! Etant étudiant, c’est vraiment pas facile de s’y retrouver, mais ce genre de post m’aide beaucoup (genre plus que 3932 conseillers d’orientation à la con qui tapent ta demande sur google), c’est vraiment inspirant de voir que des gens réussissent comme ça!

    Sinon, elle conseille quoi aux jeunes qui veulent ce genre de carrière ahah?

    Merci encore Garance!

  • Jackie 1 février 2012, 12:10 / Répondre

    such an inspirational post! thanks garance!

  • Alexis 1 février 2012, 12:25 / Répondre

    Thanks Garance! Always great reading about other people’s career journeys. Caroline sounds lovely. And inspiring!

    http://brightonstylememos.blogspot.com/

  • the gorgeous 1 février 2012, 1:34 / Répondre

    love her face, so lovely, sweet and beautiful at the same time
    great great great garance, love reading you
    xx

  • Abagail Meece 1 février 2012, 2:13 / Répondre

    Great, thanks for sharing this blog post.Really thank you! Want more.

  • Aurore 1 février 2012, 3:56 / Répondre

    Merci Garance.

    De toute les interview carrière que tu as fait jusqu’à maintenant, c’est la première qui me parle, qui m’accroche. Son boulot a l’air passionnant. C’est génial, parce qu’on dirait qu’elle a trouvé l’équilibre parfait, elle aime la mode sans vraiment faire partie de ce monde que tu nous montres et qui paraît par moment si loin de ce que nous vivons, moi dans ma petite vie d’étudiante de 17 ans, et toutes les autres dans mon cas. L’équilibre donc, parce qu’elle est très cultivée sur divers registre, qu’elle a du avoir tellement de courage pour ce lancer dans tout ces projets super intéressant, et les faire marcher apparemment avec succès. C’est super inspirant.

    Et moi qui ne connaissait pas Tank, je meurs d’envie d’aller le découvrir de ce pas.

    Alors encore une fois, merci Garance pour de nous montrer tout ça =)

  • The Photodiarist 1 février 2012, 7:28 / Répondre

    Really inspiring interview. Especially for those of us in the business world with artistic passions.

  • Brigadeiro 1 février 2012, 10:07 / Répondre

    I was once a lawyer, a medical sales rep, a medical researcher, and am now writing and editing for Peut-Etre magazine, so I find this infinitely inspirational! I have long admired Caroline, and now, even more so!

    xx

    http://brigadeirochoc.blogspot.com

    http://www.peutetremagazine.com

  • penny 1 février 2012, 11:22 / Répondre

    THANK YOU! I’m applying for internships right now, ho boy. This was what I needed. I will most definitely be pursuing Tank — Caroline’s exactly the sort of person I’d love to learn from.

  • Jaeger 2 février 2012, 3:21 / Répondre

    great earrings

  • Boxer's Adventures 2 février 2012, 7:53 / Répondre

    Inspirational!

    http://blog.boxersadventures.com
    International Blog and Shop

  • Kerouac 2 février 2012, 8:49 / Répondre

    Non, mais…Elle a les cheveux frisés????? Seriously ???

    Au delà de ça, j’aime tellement les profils atypiques, c’est tellement rare, une bouffée d’air frais!!

    (Mais ces boucles d’oreilles, ces boucles d’oreilles…Mais, c’est QUI ces boucles d’oreilles???)

  • Meredith Howard 2 février 2012, 2:40 / Répondre

    I like her “big picture” perspective. Being involved in different facets of life makes us better at each individual area. And she has great style.

    - Meredith
    http://www.findingsoulbalance.blogspot.com

  • Solène 2 février 2012, 4:23 / Répondre

    Passionnant ! Et ce d’autant plus que je viens de lâcher un bon job dans la finance (argent + considération) pour monter mon e-boutique fashion!!! Imaginez seulement la réaction de mes proches…
    http://www.shopnextdoor.fr
    (3 mois d’existence et, nous avons de la chance… un très bon démarrage)

  • M 2 février 2012, 9:23 / Répondre

    She is so amazing, a great interview Garance!

  • Name* 4 février 2012, 4:50 / Répondre

    Dear Garance,

    Please let your next career girl be Taylor Tomasi Hill. Please. Pretty please?

    Sincerely,
    Patricia

  • Dlight 5 février 2012, 11:18 / Répondre

    Ouaw Elle est si “inspiring” (je trouvais qu’”inspirante” c’était pas génial)!
    Merci Garance!

    Dlight from Paris,

    La Rue A Du Style

    http://www.larueadustyle.com

  • KoKo 9 février 2012, 9:52 / Répondre

    Merci pour cet interview! Très intéressant! ^_^

  • A Girl, A Style 12 février 2012, 9:42 / Répondre

    Thank you so much for this interview, Garance! I absolutely love Caroline; she’s an utter inspiration, from her beauty and grace and intelligence to the fact she’s followed an unusual path (for the fashion industry at least) and that this has given her and her magazine such depth.

    Briony xx

  • Evie 17 mars 2012, 11:28 / Répondre

    I love Caroline’s style and she is a really inspiring figure because she is so hard-working!

    I loved to hear about how she became fashion director and publisher at Tank- it is so interesting and goes to show that there is no fixed career pathway in the fashion world- just to work hard and be brave!

    I have a question about her job at Tank because being publisher of a magazine is totally different to fashion director, how does Caroline combine these roles?

    Thank you!! Evie xxx

  • MArtha 13 mars 2014, 9:44 / Répondre

    Love the interview! Thanks!

In The Spotlight