Au milieu des immenses « shooting party » que sont devenus les abords des défilés de mode, il y a souvent des jeunes photographes vraiment trop mignonnes.