Bon, maintenant que vous m’avez vue en quasi 3D dans mes vidéos, vous ne pouvez pas dire que je n’ai pas un problème.

De cheveux, je veux dire.

Nan, imaginez. Moi, je veux vous emmener partout avec moi, donc je fais des vidéos où on me voit tout le temps, soit. Je me démerde pour avoir des tenues à peu près correctes pour être face à la caméra parce que, quand même, j’ai un peu d’amour propre, soit. Mais mon dieu, que se passe-t-il avec ce chignon !?

Vous croyez que je ne le vois pas ?

Ce chignon sur ma tête qui a sa vie propre, bien à lui ?

Imaginez-moi, au montage, en demi-dépression capillaire, à essayer de me raisonner toute seule. Mes cheveux lâchés ? Je n’ai essayé qu’une journée. Je vous jure, c’était à hurler de rire : dans la plupart des rushs, ils prenaient toute la place. Et en plus, entre nous, j’aime mais j’adore pas les cheveux aussi bouclés que ça.

C’est bizarre, l’exercice de se voir à l’écran. On se voit comme les autres nous voient. Pas devant le miroir, avec les joues rentrées et la pause avantageuse. Faut arriver à lâcher sur plein de trucs – quelques rides, quelques tics de langage, quelques autres trucs (que je garde pour moi…). Et à apprécier d’autres trucs (j’ai à présent la confirmation que je souris/ris à peu près 90% du temps) et aussi arriver à se dire quand, vraiment, il y a quelque chose à faire.

GENRE, POUR MES CHEVEUX, IL Y A QUELQUE CHOSE À FAIRE.

Récapitulons. J’ai déjà essayé :

- Le lissage kératine. Pas pour moi. (bien que j’avoue y avoir repensé pendant cette fashion week).
- Le coupage de cheveux. Bof, c’est pas top. Là, telle que vous ne me voyez pas, je suis en train de laisser repousser.
- Les plaques (Trop raides ! Cheveux brûlés !) et les fers à boucler (Cramage de doigts assuré + résultat nul) (oui, j’ai une collection d’outils cheveux à faire pâlir John Nollet).

Ben c’est tout, en fait. Et maintenant que j’y pense, le seul truc que je n’ai pas essayé, parce que je n’y suis jamais arrivée toute seule, c’est le brushing. Oui. Le simple, le basique, le que plein de filles font tous les jours, le brushing.

Je ne sais pas pourquoi, j’en suis incapable. La brosse tombe d’un côté, le sèche-cheveux me fait fondre la joue de l’autre, mes cheveux gonflent au lieu de prendre une texture naturelle, et au bout du compte, je suis raide comme la justice devant et super frisée derrière, ce qui n’est pas vraiment du meilleur effet. Alors que mon rêve, c’est tout simplement d’avoir les cheveux souples, comme sur l’illustration.

Donc, voici ma mes questions pour vous : vous êtes aussi nulles que moi ou vous savez faire un brushing ? Ça vous prend combien de temps ? C’est quoi le meilleur matos ? Vous avez des conseils à me donner ?

——

PS : L’illustration a été réalisée pour la couverture du Spécial Mode du Marie Claire Espagne. Gracias Marie Claire !