Ça vous est déjà arrivé de vous retrouver filmée pour une interview, à devoir marcher devant un public, alors que votre boyfriend jean vient de perdre un bouton ?
LE bouton principal ? Et que sans son bouton, il ne tient pas du tout sur le haut de vos hanches (graciles) ?

Et que du coup, vous êtes obligée de le tenir discrètement en équilibre en faisant semblant d’avoir vos mains nonchalamment enfoncées dans vos poches ?

Même quand vous devez serrer la main à quelqu’un ?

Ouaip. Moi, ça m’est déjà arrivé. Et n’insistez pas. JAMAIS je ne vous donnerai l’url de l’interview. JA-MAIS !

Je repensais à cet épisode cuisant, hier, en me disant que franchement, si j’étais une fille bien, une fille normale et civilisée, j’aurais toujours avoir moi une épingle à nourrice.

Je veux dire, c’est vrai quoi, c’est arrivé à mon boyfriend jean, mais qu’est-ce que j’aurais fait si c’était un bouton de ma chemise qui avait explosé en pleine action, dévoilant mon décolleté (pulpeux) ? On ne pense à ce genre de trucs qu’une fois qu’il est trop tard.

Je devrais toujours avoir une épingle à nourrice, et je devrais toujours avoir aussi :

Un miroir. Ça vous est déjà arrivé d’avoir un rendez-vous super important juste après avoir mangé une salade ? Genre une salade avec du persil ? Ou une salade de roquette ?

Des chewing-gums. Ou une salade à l’ail ?

Une deuxième paire de collants. Parce que c’est toujours lorsqu’on court vers un rendez-vous d’amour (ou le job de sa vie) qu’un coup d’ongle mal placé détruit votre collant. Ce qui est bien la preuve qu’il faut toujours avoir avec soi…

Une lime à ongles. Non mais sérieux, ça vous est déjà arrivé de vous casser un ongle au milieu d’un rendez-vous important et ensuite, qu’à chaque fois que vous vous passez la main dans les cheveux pour faire la fille vachement intéressée par ce qui se dit mais quand même sexy, elle reste accrochée vu que les cheveux se coincent sous l’ongle, et que vous ne pouvez retirer votre main sans une grimace de douleur et 12 cheveux arrachés ?

Et là vous vous dites : Ah ! Mais il ne me reste plus qu’à les attacher, ces satanés cheveux ! Oui ! Voilà !
Mais le problème, c’est que je ne pense jamais à embarquer avec moi…

Un élastique à cheveux. Jamais. Et quand je n’ai pas d’élastique alors que je veux m’attacher les cheveux pour une raison soudaine (mon ongle est cassé / j’ai soudain l’impression que mes cheveux sont gras (horreur !) / le vent a créé un nid sur ma tête…) c’est l’enfer, je ne pense plus qu’à ça, je demande à toutes les filles autour de moi de me dépanner, et comme elles aussi n’en ont JAMAIS, je finis par m’attacher les cheveux avec le premier truc qui passe. Un stylo. Un élastique en plastique du bureau, ceux, on le sait, qu’on ne pourra JAMAIS enlever sans hurler de douleur. Un trombone. Un gressin (oui, les enfants, un GRESSIN !).

Ne pas avoir d’élastique, c’est le pire.

Ah non en fait, le pire du pire c’est de ne pas avoir de Kleenex quand on a la crève. A un rendez-vous important. Renifler discrètement. Et voir les gens lever les yeux vers vous de pitié / exaspération ?

Oh non non non, le pire, le vrai pire, c’est d’oublier son iPhone. Et je dis bien iPhone, car l’iPhone est 1738263538 fois plus indispensable à la vie qu’un BlackBerry.

Parce qu’oublier son iPhone, ce n’est pas seulement ne pas pouvoir passer ou recevoir de coup de fil, c’est aussi :

- Me sentir toute nue parce que je ne sais plus du tout quoi faire avec mes doigts. M’ennuyer. Penser à des trucs, ce qui ne m’est pas arrivé depuis 3 ans (mon premier iPhone).
- Être complètement paumée à New York. Oui allo, Googlemaps ? C’est Garance, venez je suis paumée à Dumbo, venez me chercher !!!
- Avoir l’air débile quand j’arrive à un rendez-vous (“Et la réservation est sous quel nom mademoiselle ?”) parce que j’ai oublié le nom de la personne que je vais rencontrer. D’habitude, je n’ai qu’à jeter un œil dans mon iCal. Pfffff, naze.

Enfin bon voilà. Je vais me faire une petite trousse de survie que j’aurai tout le temps avec moi à partir de… de quand j’y penserai, mouahaha !!!

Et vous, c’est quoi vos trucs de survie-sans-lesquels-vous-ne-mettez-pas-un-pied-dehors ?