J’adore les tâches de rousseur. Quand j’ai rencontré Brittany au Standard, à Miami, je me suis tout de suite dit que je voulais la prendre en photo, sans me poser de questions. J’aimais son look, sa fraîcheur. Mais c’est en regardant mes photos, hier, que je me suis rendu compte que ce que j’adorais encore plus, c’était ses tâches de rousseur.

(Bon, et cette chemise hawaiienne Stella Mc Cartney, aussi ! Qu’est ce que j’ai adoré cette collection !)

Je ne vous ai jamais parlé de ce petit détail que j’adore tant.

C’est l’un des trucs que j’ai toujours adoré chez moi. Mon visage est couvert de tâches de rousseur, elles ressortent toujours en été, et je les regarde apparaître avec le même plaisir, à tous les coups.

Pourtant j’ai rencontré plein de filles qui détestent les leurs. Il y a même des crèmes pour les estomper, il paraît. Quand je fais des séances photos, souvent, les maquilleurs les cachent sous des couches de fond de teint. Ou alors elles disparaissent comme par magie au retouchage. Ça m’énerve !