Il y a des trucs comme ça, je les collectionne.

Je ne sais pas trop comment ça commence, ni vraiment comment ça finit* mais ça me fait toujours ça avec les vêtements dans lesquels je me sens bien, qui vont avec tout, qui se lavent facilement**, et qui n’ont pas de saison.

Je dois avoir 6 chemises en jean. Il y en a même une que j’ai achetée en triple. La Maje en photo, là ? Pas pu résister : une en jean délavé et deux en jean brut, vu que le brut, ça se délave, inexorablement***. Et que je sais que chez des marques comme Maje, les vêtements ne restent en boutique qu’une saison, voir deux maximum…

C’est ça qui m’énerve. La chemise en jean est un classique, mais je n’ai pas encore trouvé LA marque qui fait LA parfaite chemise en jean et que je pourrai retrouver tous les ans si je veux. Tout le monde fait du jean, et pourtant impossible de mettre la main sur le classique parfait. Même Levi’s n’a pas une coupe de chemise en jean qui reste la même quoi que la mode fasse. Leurs modèles changent tout le temps.

On devrait pouvoir en acheter comme on achète des Converse, des chemises Equipment, des ballerines Repetto, des marinières LeMinor… Un vrai classique, quoi !!!

Je lance ma marque ou quoi ?

Mais naaaaan, n’importe quoi !

———
* Ensevelie sous une montagne de chemises en jean ?
** Ça fait con de dire ça, mais je suis du genre à oublier dans un sac derrière une porte les vêtements destinés au pressing. Puis une fois qu’ils sont au pressing, je les oublie au pressing. Donc les vêtements qui vont au pressing, en fait, je dois les mettre à peu près deux fois par an.
*** Sur ma peau ou mes vêtements, tout aussi inexorablement.