chioma-nnadi-garancedore

Aujourd’hui, une interview passionnante de Chioma Nnadi, qui est rédactrice de mode au Vogue américain.

Ce que j’adore chez Chioma c’est la fraîcheur et l’authenticité de son regard sur la mode, ainsi que son insatiable curiosité. Et bon, en plus d’avoir un parcours très intéressant, c’est l’une des filles les plus chaleureuses que je connaisse.

Bref, je laisse la place à Chioma et je la remercie mille fois de s’être confiée à nous, car ce n’est jamais facile de passer de l’autre côté et de se faire interviewer.
Et un grand merci à Vogue de nous avoir ouvert ses portes…

Quel est ton titre chez Vogue ?

Je suis rédactrice de mode.

Quelles études as-tu suivies ?

J’ai étudié les littératures anglaise et française à l’Université de Manchester, au Nord de l’Angleterre.

Alors, comment es-tu devenue rédactrice ? Que faisais-tu avant d’entrer chez Vogue ?

Quand j’étais étudiante, je lisais des tas de magazines de mode et de lifestyle. C’était avant les blogs, c’était donc le seul moyen de trouver des infos. L’un d’entre eux s’appelait Trace, et à cette époque ils avaient fait un numéro sur le Brésil – c’est à un moment où j’étais obsédée par le Brésil. Ça m’avait tellement passionnée que j’avais fini par leur envoyer une lettre. Une lettre que j’avais décorée et peinte, où j’avais mis beaucoup de moi-même. J’avais 18 ou 19 ans.
J’ai envoyé ma lettre, je n’y ai plus pensé… Six mois plus tard, j’ai ouvert le magazine, et ma lettre y avait été photographiée.

Quand j’ai fini mes études, j’ai eu la chance de pouvoir travailler avec Polly Vernon au Evening Standard. C’était génial, j’écrivais sur des sujets très divers – vraiment tous types de sujets !

Un jour, je suis allée à New York pour des vacances et j’ai fait un tour chez Trace, le magazine qui avait publié ma lettre. Le rédacteur en chef m’a dit que ça l’avait vraiment touché, et il m’a proposé de venir travailler avec lui.
J’étais à New York en vacances, mais je me suis dit : “Ok, pourquoi pas, allons-y !!!” et j’ai déménagé l’année suivante pour travailler chez Trace.
J’y ai travaillé pendant deux ans, et j’ai écrit sur tous les sujets, de la musique en passant par l’art et la mode… Mais mon sujet de prédilection, c’était la mode.
J’ai pensé devenir styliste. Mais autant j’adore m’habiller, autant concevoir une série de mode pour quelqu’un d’autre est une chose complètement différente, beaucoup plus compliquée que l’on peut croire. Il faut avoir une vision et j’ai su rapidement que ce n’était pas ma voie.
Un ami m’a dit que je devrais écrire et j’ai pensé : ok, je vais essayer.

C’est à ce moment-là que j’ai commencé à lire le Vogue américain. Tous mes journalistes préférés y étaient. Sally Singer, Mark Holgate, Sarah Mower, Lynn Yaeger – tous ceux que j’admirais travaillaient pour Vogue. On peut lire des tas de magazines et être très informé, mais c’est dans Vogue que l’on comprend le pourquoi et le comment, c’est une vraie mise en perspective.
Je n’aurais jamais pensé y travailler un jour, mais le magazine me parlait. C’était assez différent du monde dans lequel j’évoluais. J’étais alors passée de Trace à The Fader, qui est un magazine de musique.
J’avais beaucoup d’admiration pour le point de vue éditorial de The Fader, très documentaire. J’y suis restée pendant cinq ans.

Comment es-tu entrée chez Vogue ?

Un ami qui était chez Vogue m’a dit qu’ils recherchaient quelqu’un et m’a suggéré de poser ma candidature, mais franchement, je ne pensais pas avoir ma chance !
Je me souviens d’être allée à l’entretien en me disant : “Prétendons que c’est un simple rendez-vous.”

Et jusqu’au dernier entretien, je n’ai pas imaginé une seconde que ça allait marcher. Et quand j’ai compris qu’ils étaient intéressés, je me suis dit : “Mais pourquoi sont-ils intéressés ?” Je crois que j’apporte un point de vue différent.

Comment améliore-t-on son écriture ?

Je lis. Ça semble très simple dit comme ça, mais la lecture aide toujours l’écriture.

Il faut avoir un point de vue. Pour écrire, il faut avoir quelque chose à dire. Et travailler à Vogue m’a poussée à toujours essayer de comprendre ce qui fait que le sujet dont je parle est important aujourd’hui.

Il faut aussi trouver des idées. Faire comprendre ce qui est important dans la mode afin de donner une vraie lecture, car toutes ces ressources, toute cette information, c’est bien, mais ce qui est important, c’est de faire le tri pour en tirer quelque chose de juste.

Un partie très importante de ton travail, c’est de proposer des idées à la rédaction. Tu peux nous en dire plus sur ce processus ?

On ne peut jamais vraiment comprendre d’où vient une idée. Une grande partie du processus, c’est d’échanger des points de vue. Parfois on a le début d’une idée et c’est en en parlant autour de soi que l’on peut former un sujet. C’est un processus collaboratif. Nous faisons souvent des réunions pour parler de ce qui se passe autour de nous dans le monde de la mode et du style.

Bien sûr, proposer des idées, c’est un peu angoissant – on a toujours peur d’être complètement à côté de la plaque. Souvent on arrive avec dix accroches, et une seulement va prendre forme. Ça vient avec le temps.

Est-ce que certaines techniques t’ont aidée ?

Les interviews aident à se mettre en question. C’est important d’avoir une bonne phrase d’accroche, on ne veut pas ressortir des choses que l’on a déjà entendues ailleurs.

J’ai besoin d’avoir en tête une esquisse de ce à quoi mon article va ressembler. Rien de plus intimidant que de se retrouver face à une page blanche. Parfois, tout simplement, écrire ce qui vient sur le papier aide à avancer.

Quel est ton environnement de travail préféré ?

Je n’ai pas d’environnement idéal. L’environnement idéal, c’est là [elle pointe vers son front] et l’on doit se sentir inspiré par son article.
Être reposé, c’est parfait. N’avoir ni faim ni soif. Voilà. Bien reposé et bien nourri, c’est le mieux !

Alors, on est obligés de demander, c’était comment, la première fois que tu as rencontré Anna ?

Ce qui est bien, c’est que je n’ai pas eu le temps d’être angoissée, parce que je n’ai pas eu le temps de me préparer. On m’a appelée pour me demander de passer au magazine, c’était un vendredi après-midi et je portais une paire de jeans. J’ai dit : “Je porte des jeans…” mais ils m’ont dit de venir quand même. J’ai couru m’acheter des chaussures parce que celles que je portais, c’était vraiment pas possible.
Et tout le long je pensais : “Je me demande ce qu’elle va penser de moi, venir en jeans comme ça…”.

Mais je me suis dit que ce serait une bonne histoire à raconter à mes petits-enfants !

Quels sont les avantages d’être chez Vogue ?

Les portes s’ouvrent. Et l’on travaille avec des gens exceptionnels, très inspirants. On apprend énormément. Je n’ai jamais autant appris que chez Vogue.
On est choisi pour ce que l’on apporte, pas pour ce que l’on pourrait devenir. C’est très excitant, mais c’est aussi beaucoup de pression. C’est un endroit unique, très spécial.

Comment gères-tu cette pression ?

Je fais mon maximum, et je me dis tous les jours que j’ai un job que j’adore… Et aussi que l’on est choisi pour ce que l’on apporte.

Quel est ton rôle pendant la fashion week ?

Pendant la fashion week, ma collègue Esther Adams et moi aidons Mark Holgate, Sarah Mower et Emily Holt à couvrir les défilés.

Mon premier papier à propos d’un défilé a été un peu stressant. C’est beaucoup de pression parce qu’on sait que notre opinion a du poids, mais cela part d’une discussion éditoriale. Ce que l’on transmet, c’est le point de vue de Vogue.

Par ailleurs, les deadlines demandent beaucoup de discipline. C’est un très bon entrainement pour moi.

Quels sont les journalistes qui t’inspirent ? As-tu un mentor ?

J’ai la chance de travailler avec Mark Holgate. L’équipe des news mode est très soudée. On travaille énormément mais on s’éclate. Il nous encourage vraiment à écrire à propos de ce qui nous fait vibrer.

Quel est son meilleur conseil ?

Il me dit toujours : “Ne te perds pas dans ton perfectionnisme !”

C’est comment, une journée au bureau ?

Il n’y a pas vraiment de journée-type, cela dépend. Mais par exemple, je peux travailler sur un papier pour le magazine le matin, puis ensuite rédiger un article pour le site internet ou une interview dans l’après midi.
Pendant les défilés, je passe beaucoup de temps à l’extérieur, en rendez-vous, pour aller rencontrer un nouveau designer par exemple.

Quelle est la partie la plus difficile de ton travail ?

Je pense que l’on a toujours envie d’écrire l’article parfait, mais quand on travaille pour un mensuel ou un quotidien [comme le site web], on est obligé de se plier aux exigences du temps.

Et qu’est-ce qui te plait le plus ?

Ce que j’aime particulièrement, ce sont les découvertes. J’aime beaucoup parler de jeunes designers que l’on ne s’attendrait pas à trouver dans le Vogue. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à lire le Vogue.

Et il y a aussi le fait que je suis vraiment une “nerd” de la mode, et pour moi le simple fait d’être dans un environnement où je peux dire des choses comme : “Que penses-tu de ce rose ? Ou de ces chaussures ?” et être entourée de gens aussi obsédés par la mode que moi, c’est vraiment génial.
On ne sauve pas des vies, on ne parle pas de politique. On parle de chaussures, de robes, de sacs, de chapeaux.

Un conseil pour quelqu’un qui souhaiterait devenir rédacteur ?

Les gens qui veulent travailler dans la mode me demandent souvent comment j’ai commencé, et ma réponse est toujours “Quels magazines lis-tu ?” J’ai été attirée par Vogue parce que je le lisais.

C’est important de penser d’abord à ce que l’on aime, et ensuite comment commencer dans le milieu de la mode. Faites une liste des endroits où vous rêvez de bosser, c’est le meilleur moyen de commencer dans un environnement qui vous inspire.

Jetez un coup d’oeil sur nos autres interviews :

Career : Wes Del Val, Publisher, powerHouse Books
Career Girl: Caroline Issa, Publisher & Fashion Director, Tank
Career Girl: Erin McKenna, Owner, BabyCakes Bakery
Career Girl: Mathilde Thomas, Founder, Caudalie
Career Girl: Preia Narendra, Press Director, 3.1 Phillip Lim


Vous devriez également aimer

  • How Short is Too Short?
    Histoires
    How Short is Too...
  • Career / Alison Loehnis
    Histoires
    Career / Alison...
  • Alison on…
    Histoires
    Alison on…
  • Valise d’été
    Lifestyle
    Valise d’été

125 comments

Ajouter le votre
  • Serdane 31 mai 2012, 9:03 / Répondre

    Bel interview ! J’aime sa façon de voir les choses et sa ce qu’elle fait aussi !

    http://www.younglington.wordpress.com

  • Pose Mag 31 mai 2012, 9:05 / Répondre

    C’est toujours un plaisir de découvrir grâce à toi des interviews de profils variés et très intéressants.
    Merci Garance !
    http://www.pose-mag.fr/2012/04/n11-en-ligne/

  • Mioara Roncea 31 mai 2012, 9:08 / Répondre

    This has to be one of the most interesting interviews I had the pleasure to read here.
    Thank you.

  • elsa 31 mai 2012, 9:10 / Répondre

    Le job de rêve!! J’aime la facilité avec laquelle elle a obtenu le job, c’est rageant!!!
    elsa
    http://www.elsamuse.com

  • Garance 31 mai 2012, 9:13 / Répondre

    Elsa : Je ne sais pas si on peut parler de facilité, si tu lis bien son interview, elle s’est plusieurs fois jetée à l’eau – elle a su cultiver sa différence en travaillant dans des magazines indépendants… Et elle a beaucoup de talent !

  • Lindsay Sue 31 mai 2012, 9:14 / Répondre

    Love this interview! Always enjoyable reading about people you admire and look up to.

  • Elisa Eymery 31 mai 2012, 9:16 / Répondre

    “When you’ve slept a lot, that’s great. When you’re not hungry or thirsty. Rested and well fed, that’s the best.”

    I could not agree more..
    Elisa
    http://www.ourwanderingminds.com

  • L'heure d'été 31 mai 2012, 9:16 / Répondre

    Une interview très étoffée, très pertinente.
    J’aime beaucoup les propos de Chioma, quand elle explique que pour pouvoir tenter de bien écrire, il faut d’abord avoir quelque chose à dire et ensuite déterminer le point de vue que l’on va prendre. C’est parfois bien oublié !

    Merci pour ce moment de lecture-plaisir,
    J’aime beaucoup tes interviews,

    Nathalie

    (PS. Le RV surprise avec “Anna” était assez drôle !)

  • hillary 31 mai 2012, 9:17 / Répondre

    I’ve long admired her — fantastic style and of course great writing. Thanks for the inspiring post.

  • LatteLisa 31 mai 2012, 9:18 / Répondre

    Thank you Garance for this inspiring interview. I just wanted to keep on reading!

  • Madame M 31 mai 2012, 9:20 / Répondre

    C’est fou de s’apercevoir que oui, il y a des gens qui vivent de et leur passion. Souvent, on voit son travail de façon alimentaire et assez rationnel mais quel bonheur de se lever le matin sans avoir à se demander si “ça le fait ou pas”, juste se lever et avoir envie! Pfff ces femmes que tu nous présente sont de vrais exemple de réussite personnelle.

  • Clemence 31 mai 2012, 9:21 / Répondre

    C’est impressionant les parcours comme le sien…

    Du talent, de la curiosité, la petite étincelle… Et c’est parti !

    Chapeau Madame ! Millions of thank you for sharing it and bringing some hope here !

    Xx

    http://murmureparis.wordpress.com/

  • Beny Ricardo Sadewo 31 mai 2012, 9:23 / Répondre

    such A lovely interview Garance,.. what an amazing opportunities to meet her,..

    love from http://benyricardo.com/itsme!/

  • Ylenia 31 mai 2012, 9:23 / Répondre

    I really admire women that are abole to mix up patterns and colour like her. And not looking hideous! I am not able to. I am all about bold colours. little patterns if I have too. not more.
    and so, she is so inspiring :-)

    Love, Ylenia from Longuette

  • Emma 31 mai 2012, 9:29 / Répondre

    Thank you for bringing us this interview!!!

  • elsa 31 mai 2012, 9:30 / Répondre

    Je n’en doute pas Garance ! D’ailleurs c’est parce qu’elle est talentueuse et audacieuse que cela semble si “facile”. Je suis très admirative.
    Et sinon, tu penses qu’à force de te lire depuis des années j’aurai un jour la chance de travailler avec toi? ;)

  • Vanessa Blog Tendance 31 mai 2012, 9:30 / Répondre

    Merci pour cette interview… Intéressant !!!

  • Tania 31 mai 2012, 9:31 / Répondre

    “On ne sauve pas des vies, on ne parle pas de politique.”
    Je vais entrer en 6ème année de médecine et je ne veux pas faire ça. Je ne veux pas sauver des vies ou en ôter. Je veux bosser dans la mode.
    Je fais quoi moi? é_è

  • Pauline 31 mai 2012, 9:34 / Répondre

    Super interview! Elle est géniale!

  • Manal 31 mai 2012, 9:34 / Répondre

    J’adore le naturel et la fraîcheur qui se dégagent des propos de Chioma, sa vision des choses et vraiment inspirante pour celles et ceux qui rêvent de suivre cette voie. Merci encore à toi Garance pour cette interview pertinente !
    xoxo

    http://www.apieceofglam.com

  • En mode Parisienne 31 mai 2012, 9:43 / Répondre

    Elle a l’air vraiment passionnée par son métier c’est extrêmement rafraîchissant ! J’ai bien aimé le passage où elle rencontre Ana Wintour ! J’aurais perdu mon sang froid, et elle a quand même eu la présence d’esprit de changer de chaussures !
    Super Interview !

    xxx
    http://en-mode-parisienne.com

  • The slow pace 31 mai 2012, 9:51 / Répondre

    What I love about these posts is that this professionals are less scary after you finish reading them!

  • Diana M. 31 mai 2012, 9:52 / Répondre

    Loved it! Thank you.

  • Brigadeiro 31 mai 2012, 9:58 / Répondre

    Oh my! Thanks for sharing this with us, Garance and Chioma! As a fashion writer for a new magazine this was absolutely inspiring!

    xx

    http://www.brigadeirochoc.blogspot.com

    http://www.

  • Thy Nefelibata 31 mai 2012, 10:00 / Répondre

    Very inspiring!
    Thanks Garance!

  • Duchess Isabella 31 mai 2012, 10:02 / Répondre

    Beautiful and inspiring person! The same as our guest for this week! Find out more here: http://fashiontreck.wordpress.com/2012/05/30/amazing-guest/

  • Lo 31 mai 2012, 10:02 / Répondre

    I love your career interviews, Garance! Thanks for posting them. What about a fashion photographer soon, hm?

    ps: you owe us a photo of you at the Met!

  • Luce 31 mai 2012, 10:11 / Répondre

    Thank you, thank you , thank you.

    It is always fascinating to take a look into other peoples’ careers. It is even more fascinating when their careers are parallel to yours. Thank you for sharing such a wonderful interview.

    One of my favorite lines was:
    “Reading. It seems like such a basic rule, but reading always helps with your writing.”

    Now that I’m writing a blog, it seems that reading is key when it comes to writing and was glad to read that she shares my same sentiment.

    Thank you!

    http://www.houseofhemingway.com

  • Galina AP 31 mai 2012, 10:14 / Répondre

    What a wonderful, easily flowing interview !

  • janine 31 mai 2012, 10:16 / Répondre

    Focus, hard work, talent and luck gets you where you want to be. Garance you have good interviewing skills. Looking forward to more posts like this. Thank you.

  • Silvia 31 mai 2012, 10:18 / Répondre

    Great story, great job, great girl :-)

    Kisses

    Silvia
    http://bornineightytwo.com

  • Renée 31 mai 2012, 10:18 / Répondre

    What a great interview! It honestly inspired me to pursue in doing what you love as a career!
    Thanks. xxx

    http://tseparfait.com

  • Piang 31 mai 2012, 10:21 / Répondre

    Joli parcours, carrière enviable, c’est vraiment bien qu’elle rappelle ses débuts chez Trace et l’accueil du rédac-chef qui a aidé pas mal de monde à ce que je lis.

  • Gigi 31 mai 2012, 10:23 / Répondre

    Sans l’ombre d’un doute l’interview/ career qui me parle le plus, même si celles de Wes et Erin m’avait fait le méme effet. Le genre d’interview qui inspire, donne á réfléchir sur qui nous sommes aujourd’hui et qui nous voulons être, sans essayer de copier un tel ou une telle.
    Ce qui me marque, c’est qu’elle a fait son “petit” bout de chemin avec audace et en restant elle-même, au risque de se prendre quelques vestes.

    En fait, Il n’y a pas de secret: travailler, rester soi-même et depasser ses peurs. Elle ne sauve peut-être pas de vie comme mes collégues médecins et infirmières (quoique, qui sait …) mais sa mentalité me plait définitivement :)

    Merci pour l’interview Garance!
    xxx

  • ju SILVA 31 mai 2012, 10:31 / Répondre

    J ai beaucoup aimé … Comme moi, tous ceux qui ont etudiés litteartures (Française, Anglaise ou Portugaise::: ) d avoir lu des tas de si belles choses!!! d avoir reçu des tas de sentiments d auteurs on est tres vite ouvert a d autres monde !!! La mode par example …. La lecture …. Le parcours de cette jeune fille est vraiment sensas!!! Merci Garance encore une fois de nous faire decouvrir des gens aussi “charmant” non seulement dans leus atitudes , comme dans leus savoir vivre !!

  • Michael C. Smith 31 mai 2012, 10:34 / Répondre

    What a wonderful interview. Great questions that lead to an insightful interesting read. I really enjoyed it.

  • Ambyr 31 mai 2012, 10:43 / Répondre

    Amazing interview. Super inspiring and makes me want to start writing down my list of places to work. I have all these ideas and dreams in my head, but writing them down makes them more serious and obtainable. Thanks for sharing and interviewing her. And by the way, she’s gorgeous. I love her mix-matched style.

    xoxo
    http://www.thewrittenrunway.com

  • ainhoa 31 mai 2012, 11:14 / Répondre

    thanks Garance :)

  • Loulune 31 mai 2012, 11:27 / Répondre

    I am going to lengthen the list of those who liked of course! Especially the final advice: look at what you love to do and then try to convert it into your profession.

    And the harmony of colours in your picture is “sublime” :)

    http://www.loulune.wordpress.com

  • anne 31 mai 2012, 11:31 / Répondre

    merci garance pour cette interview étoffée ;on voit bien le parcours riche de chioma à force de travail ,de souci de perfection et d’acharnement .quelle bosseuse ! une femme intelligente pleine de talents très inspirante et qui ne parait pas du tout snob . elle a tout bon .de plus , elle est belle comme un coeur . il dégage de cette femme cultivée beaucoup d’élégance , de classe et aussi de simplicité (qui masque beaucoup de travail ).très belle interview . beau parcours . belle carrière . encore merci à chioma de nous avoir livrer son trajet professionnel .

  • Professoressa 31 mai 2012, 11:46 / Répondre

    As a writer in the midst of getting a work of fiction published, I am always grateful when other writers are interviewed to share their stories.

    http://swistography.com/journal/

    Every time I hear of a woman taking a leap of faith that worked, I am so inspired to plug away. I am planning a party next week to celebrate the query launch process and should be starting novel 2 soon. This time, I will post pictures.

  • Sunny Side 31 mai 2012, 11:55 / Répondre

    Quel parcours … elle offre et apporte tout sa richesse et son originalité ! Tu les “accouches” bien !

  • thefrancofly 31 mai 2012, 12:04 / Répondre

    Once again Garance, I love series! I haven’t seen anyone else crack into the process of evolving from a creative person to a creative professional.

    Thanks!

    thefrancofly.wordpress.com

  • Agu 31 mai 2012, 12:14 / Répondre

    Great interview and great answers. She seems like a very down-to-earth lady. Thanks a lot!

  • megan kennedy 31 mai 2012, 12:16 / Répondre

    I love how she began to follow her heart at such a young age – writing that letter at only 18 years old. Inspiring! Thanks, Garance.

    http://alittleblackdressandbigsunglasses.blogspot.com/

  • Sandra 31 mai 2012, 12:37 / Répondre

    She is super!! i love this interview very interested!!!

    Don’t forget: you can win AMEN dress http://theglashion.blogspot.it/2012/05/win-amen-with-linde-le-palais.html

  • LCM 31 mai 2012, 12:38 / Répondre

    How inspiring! She makes it look so easy though ;)

    http://one-daysome-day.blogspot.com

  • ana 31 mai 2012, 12:55 / Répondre

    passionant !

  • Lauren@Styleseer 31 mai 2012, 1:12 / Répondre

    She is beautiful and what a great sense of style!

  • petit soleil 31 mai 2012, 1:14 / Répondre

    quel bel article! chioma a l’air vraiment extra, elle est belle, heureuse et épanouie, ca fait vraiment plaisir a voir et lire!
    j’adore son parcours car elle vit son reve et ca c’est ce qu’il peut arriver de mieux :)
    en plus de ça, elle a l’air d’une grande gentillesse!!
    ce qu’elle raconte est tres stimulant et montre encore une fois qu’il ne faut pas avoir peur d’essayer de realiser ses reves ^^
    je lui souhaite pleins de bonheurs

  • Alda Mori 31 mai 2012, 1:50 / Répondre

    Hello co-dépressante capillaire,

    Après un long silence, non pas dû à des problématiques de scalp mais à des chamboulements dans la vie (envie de tout plaquer pour faire tout ce que l’on veut faire avant la fin du voyage), ce post arrive à point nommé.

    Outre que je note une nouvelle fois que Chioma “Masterize” le mélange des imprimés, elle est aussi la preuve qu’avec un peu de spontanéité (fallait oser le collage), du travail et une bonne étoile (Machiavel disait qu’il faut la fortune et la vertu) rien n’est impossible.

    Merci pour ce petit panneau de direction à un moment ou mon GPS interne est en panne

    Besitos,

    Alda

  • ziloa 31 mai 2012, 1:55 / Répondre

    Chouette interview, néanmoins moi Vogue, j’y comprends rien… Je l’ai acheté 2/3 fois mais j’ai trouvé ce magazine tellement vide (je parle de la version française), tellement “pub” (ok, de très belles pubs c’est vrai)… J’ai peut-être loupé quelque chose, je n’en sait rien..

  • Kaira 31 mai 2012, 1:55 / Répondre

    Wow, that’s really inspiring. Thanks for the feature xxKaira

  • Cathy Vu 31 mai 2012, 1:55 / Répondre

    Very nice interview! great questions great answers. did you record her as she was answering them or did u give her time to send the answers over later?

  • Lady & Olga 31 mai 2012, 2:13 / Répondre

    Quel style ! :)

  • Chasing Ruins 31 mai 2012, 2:41 / Répondre

    Very inspiring! Thanks you Garance for posting the story.
    http://www.chasingruins.com/

  • Brad Phillips 31 mai 2012, 2:59 / Répondre

    Interesting interview; I didn’t know of Nnadi before this. She seems like a very personable, centered woman. Vogue is fortunate to have her working for them.

  • Coralie de Made In SisterS 31 mai 2012, 3:04 / Répondre

    Qu’elle est jolie! Cette veste est magnifique!
    Joli portrait, merci Garance!

    http://www.madeinsisters.com/

  • Highsnobette 31 mai 2012, 3:09 / Répondre

    C’est superbe de ta part d’avoir une interview de Chioma. Elle est super cool, humble et si gentille.Son succes nous inspire a toujours suivre ce qui nous passionne.Merci Garance!

    Bisous,

    Les Snobettes

  • Jenny 31 mai 2012, 3:22 / Répondre

    So interesting Garance! Please do more of this- maybe something on marketing, buying, events?

    x Jenny

  • Julia 31 mai 2012, 3:29 / Répondre

    je me répète mais je suis tellement fan de cette rubrique ! c’est toujours très passionnant de te lire ! Super job en plus !
    Xox

  • Sevan 31 mai 2012, 3:47 / Répondre

    Une interview avec Mme Wintour ? Gasp !
    Beaucoup d’admiration pour cette jeune femme et tous ceux et celles qui accomplissent leurs reves.
    Chere Garance, interessante interview comme d’habitude. C’est sympa de se glisser “behind the scenes.”
    A quand le prochain Pardon my French ? J’adore……

  • Yeba 31 mai 2012, 4:15 / Répondre

    Bonjour Garance,

    Tu ne peux pas savoir comme ton post Il tombe à pic. J’étais au téléphone longuement cet après-midi avec une amie bloggeuse pour trouver du réconfort auprès d’elle. Oui, je suis en phase psycho crash. Addiction au blog mais besoin de souffler… Nous sommes lancées dans le fashion bloggin’ l’une et l’autre en ignorant l’investissement que cela pouvait représenter. Perfectionniste l’une & l’autre, nous mettons tout notre coeur à l’ouvrage le soir lorsque les enfants dorment et que le mari est occupé. Nous essayons de maintenir une belle cadence, 3 posts par semaine…et des posts presqu’à la hauteur de ce qu’on peut trouver dans nos magazines préférés (Vogue US en fait partie, bien évidemment!).
    Mais l’envie de faire mieux à chaque fois pour ne pas souffrir du désintérêt des nombreux lecteurs qui enfin nous suivent, nous oblige à placer la barre de plus en plus haut…

    Comme je le répète à mon mari qui me harcèle à chaque fois que je suis sur mon iPhone en me posant la question Tu blogues? (qu’est-ce qu’il m’énerve alors!!), j’aime écrire, j’aime ça terriblement. J’aime la mode aussi. Mais il faut être bloggeuse pour comprendre qu’il s’agit d’une activité qui demande beaucoup de discipline, d’investissement, de créativité & de passion. Parfois, c’est juste ‘difficile’ car on est pas en équipe…

    Les conseils qu’elle a reçus et qu’elle partage avec nous sont tellement pertinents. Vouloir s’investir sur son blog, créer un univers sans cesse renouvelé ne devrait pas nous laisser perdre de vue cette notion de plaisir! Car je pense que c’est cette passion & ce plaisir qui les personnes qui ont envie de nous lire.

    Superbe superbe interview. Qu’est-ce que tu en as de la chance. Tu es mon modèle! Comme ça c’est re-dit!…

    Merci Garance de nous offrir tous ces beaux cadeaux.
    Yeba

  • Oriane 31 mai 2012, 4:17 / Répondre

    Merci beaucoup pour ce post qui m’inspire énormément. C’est important de voir que ses rêves peuvent se réaliser et que les portes d’un si grand magazine ne sont pas forcément fermées. Je suis justement à la recherche d’un stage à l’étranger (mon rêve étant bien-sûr les Etats-Unis et en particulier NYC) et lire cette interview m’a redonné confiance et va certainement me pousser à ne pas hésiter lorsqu’il s’agit de postuler. J’espère aussi avoir un jour un parcours atypique comme celui de Chioma, sans que tout soit tracé à l’avance, une voie unique faite d’opportunités et de rencontres imprévues.

    Merci encore pour l’inspiration que délivre ton blog.

    Oriane

  • Monsieur Marcel 31 mai 2012, 4:24 / Répondre

    Very nice,
    like reading a Paris Review
    interview.

  • Aurélie 31 mai 2012, 4:26 / Répondre

    Waw! Je suis décidément fan de tes articles, tous les sujets sont variés, et cette sélection carrière est tellement inspirante! C’est vraiment une bonne idée de présenter des personnes qui viennent d’horizons différents, merci mille fois de partager, voir que les carrières les plus intéressantes ne sont pas celles toutes tracées ça fait un bien fou, ça fait rêver

  • L'Oliphant 31 mai 2012, 5:24 / Répondre

    Très joli style ce mélange d’imprimés, j’adore!!! ça m’inspire!

  • Ale Semenov 31 mai 2012, 6:43 / Répondre

    I love the interview. She is very stylish! Jolie!

    http://www.deliciasedelicinhas.blogspot.com.br

  • Sarah 31 mai 2012, 7:04 / Répondre

    Garance! Best. Post. Ever. This is why I eat my breakfast with your website every morning. Forget the morning paper, or news on television. This is what I want to read. It’s my kind of world where cool, impeccably dressed, smart ladies tell their story and I get to read them, from Sydney, in my not so cool PJs, drinking tea, and eating toast. x

  • Cohiba 31 mai 2012, 7:54 / Répondre

    J’aime beaucoup la rubrique “Careers” et cette interview est l’une des plus intéressantes que j’aie lues (avec celle de la fondatrice de Baby Cakes).
    J’apprécie vraiment la sincérité de Chioma Nnadi. Tu la dis chaleureuse. Cela se perçoit dans ses réponses.

    Un vrai moment de plaisir, la lecture de cette interview.

    Chioma a , en plus, un vrai sens du style – et un magnifique sourire.

    Je la remercie, moi aussi.

  • Sabina 31 mai 2012, 8:28 / Répondre

    excellent, thank you Garance!

  • Jessie 31 mai 2012, 9:03 / Répondre

    i hope to be this successful in the fashion industry some day. she is truly an icon. i admire her and her work greatly!
    xx, http://wordbyjessie.com/

  • S 31 mai 2012, 10:08 / Répondre

    Coucou Garance, j’aime bien ton site et je t’avoue qu’ a chaque fois que je vois un entretien ou des photos de femmes noires accomplies, éduquées, elegantes et resplendissantes, je me dit : Enfin, on y arrive, grâce aux medias, grâce a garancedore, grace au Sartorialist, etc… on est en train de changer l’image pitoyable de la femme noire dependante, sans education et sans ambitions.
    Je sais que ce n’est pas la mission principale de ton site mais je te dit quand meme: MERCI!

  • Clementine 31 mai 2012, 10:10 / Répondre

    Very inspiring interview. Dying to know, WHO makes that jacket?!

  • Carol 31 mai 2012, 10:52 / Répondre

    I loved her jacket!!!!!!!!!!
    I’m posting from Los Angeles, take a look on the windows of Rodeo Drive and our pictures in Palmdale!!

    http://www.thegavlaks.com

  • Lalaina 1 juin 2012, 2:11 / Répondre

    After reading your post, I rushed to read Vogue .. You’re great as an interviewer and she really good for her job: Attract people to read Vogue… ;)

  • desert 1 juin 2012, 2:57 / Répondre

    I enjoyed reading about Chioma’s trajectory. She seems like she keeps a cool head under pressure. Thank you for the post!

    Sadly, I stopped reading Vogue after they ran a spread called “Manifest Destiny”. The pictures were lovely, but the title, intending to be a kitschy play on the model’s name (Arizona Muse), really offended me. I grew up in the Desert Southwest and have seen the consequences of said ideology and don’t find anything lovely or inspiring about the ugly doctrine of manifest destiny. The fashion world is in dire need of more varied perspectives.

  • Irene 1 juin 2012, 3:04 / Répondre

    Fabulous interview, very inspiring. Love the geometric print on the jacket.

    http://illustratedlines.blogspot.co.uk/

  • Linda 1 juin 2012, 3:20 / Répondre

    I want to know where the jacket, top and skirt are from? Fantastic pieces together!

  • Frédérique 1 juin 2012, 4:15 / Répondre

    Très intéressant. C’est quoi ce sublime veston? Trop beau.

  • Alice 1 juin 2012, 4:20 / Répondre

    That is a beautiful coat!

    Take a look at my fashion illustrations and art:

    http://aliceauxpaysenchantes.blogspot.co.uk/

  • Aglaé 1 juin 2012, 4:59 / Répondre

    Vraiment une super interview! L’une des plus inspirantes. Un parcours qui fait rêver et qui boost pour avancer ;-)
    Merci beaucoup.!!!

  • Bibiche 1 juin 2012, 5:36 / Répondre

    Comme tout parait limpide ! une interview excellente sur un métier et un personnage qui évolue dans un environnement tellement éloigné du mien ! je suis toujours fascinée Garance par cette ouverture au monde que proposent tes billets (les voyages et cette façon d’approcher les gens qui se livrent avec simplicité) MERCI !

  • Kehinde 1 juin 2012, 6:18 / Répondre

    Very interesting. Only ever dreamt of being a Fashion Writer.

    xXx

    http://www.BonitaValli.wordpress.com

  • DMM 1 juin 2012, 6:24 / Répondre

    Thanks, Garance, for writing a great interview with a fashion writer which actually was about WRITING and the writing process (rather than fashion). A very interesting, informative and enjoyable piece.

  • Natasha 1 juin 2012, 6:45 / Répondre

    Garance your blog is wonderful and i really can’t thank you enough for these career posts- as a 19 year old girl still finding her way through various fashion internships and trying to pin point exactly what i want to do as a career, this interview was seriously inspirational! Keep up your amazing work

  • Grifette 1 juin 2012, 6:58 / Répondre

    Coucou Garance, je vais bientôt en Corse vers St Florent , que me conseilles tu ?
    Des bisous !

  • carole 1 juin 2012, 7:03 / Répondre

    I am a fan of your style..the most beautiful blog…

  • c1ara 1 juin 2012, 7:18 / Répondre

    belle interview ! super inspirante
    et à sa question “quel mag lis-tu?” je répondrai L’Officiel, je ne sais pas pourquoi et je me suis même souvent poser la question de savoir pourquoi c’était ce magazine et pas un autre que j’aimais lire tous les mois…
    du coup à la suite de ton interview, je me demande quelles doivent être les différences “d’environnement” comme elle dit entre une rédac de vogue par exemple et une rédaction de L’Officiel????!!
    quelles sont les différences d’approche?? de façon d’aborder la mode?? leur positionnement face aux lecteurs??
    je me demande où est-ce que je pourrais me renseigner….

  • c1ara 1 juin 2012, 7:22 / Répondre

    j’aime aussi beaucoup lire le Vogue Italie, super ligne éditoriale!!!

  • Andréa 1 juin 2012, 8:16 / Répondre

    J’aime sa façon de voir les choses… Elle a un sourire magnifique !
    Merci pour l’interview :)

    http://www.mademoiselle-fashion.com/

  • Angela S. 1 juin 2012, 9:44 / Répondre

    I love the career interviews one of my favourite parts of your blog, so inspirational.

  • genevieve @ Entre Essentiel et Accessoire 1 juin 2012, 11:19 / Répondre

    Très bel entretien! Et certainement inspirant pour quiconque – jeune et moins jeune – veut réussir une chose difficile, s’insérer dans un milieu, un métier à conquérir!
    Et je note la façon de toujours “positiver” de Chioma, y compris la pression et les difficultés à dépasser!
    Ce parcours, elle l’a construit. Il n’a certainement pas été “facile”.
    C’est pourquoi on ne peut jalouser son parcours, l’admirer seulement (la jalousie est mauvaise conseillère!)
    Bravo!

  • Amy Rose 1 juin 2012, 11:37 / Répondre

    For me this post is the best you’ve ever done. Like Chioma I study English and French at university and big BIG dreams of being a fashion writer, so this interview was so so interesting for me.

    Because you’ve allowed her to tell her story in her own words I find Chioma a lot more accessible than some of the big names that I look up to and attempt to emulate. I can’t thank you enough for this Garance!

    Hopefully one day I will have a career as great as Chioma’s.

    Check out my latest articles and posts on my blog:

    http://lanvinmyman.blogspot.co.uk/

    - Amy Rose

  • Annie 1 juin 2012, 11:54 / Répondre

    Thank you for this interview – very enlightening read.

    http://mintychic.blogspot.com

  • Marie 1 juin 2012, 12:38 / Répondre

    Très belle interview, il y en a peu, très beau parcours! Son audace à payé!! Cette interview confirme aussi que pour travailler chez les plus grandes publications, il faut avoir des contacts. Je dois donc m’y mettre sérieusement!!!!

    Very nice interview of an insider, there are few!! Her audacity paid!!! This interview confirm also that to work with mainstream magazine, you must have contacts. I have to put myself into it!!!!

    http://ive2tellu.wordpress.com/

  • Colony 1 juin 2012, 11:13 / Répondre

    Great advice. Really liked this interview.

  • Lily 2 juin 2012, 3:56 / Répondre

    J’ai adoré cet interview, et tous les autres aussi, d’ailleurs ! Je trouve que c’est une excellente idée de nous faire partager le parcours et la vie de certaines personnes. Moi qui suis au lycée, cela m’apporte beaucoup d’informations sur d’autres métiers et m’aident à trouver ma voix.
    De plus, ils sont agréables à lire, intéressants, et tu poses les bonnes questions !
    Bref, j’adore, j’adhère, continues comme ça !

    Lily.

  • kaloka 2 juin 2012, 4:45 / Répondre

    Very comprehensive intervew. Newly-grads should read this….

    Cheers!
    http://thekaloka.com

  • B. 2 juin 2012, 11:41 / Répondre

    I love these interviews ! As a fashion journalist Vogue must be heaven :)

    http://www.tripsandtreasures.net

  • Elizaveta 2 juin 2012, 11:52 / Répondre

    Thanks a lot! Very inspirational!

  • ava 2 juin 2012, 3:13 / Répondre

    @Desert who commented on June,1st at 02:57

    Your post had am impact on me. What a strong statement! Thanks for sharing your story.

  • Danielle Jade Windsor 2 juin 2012, 6:55 / Répondre

    Another great and insightful interview! Being a fashion designer the first thing I do after Pre and Main collections is wait in anticipation for the reviews, you forget sometimes what tight deadlines everyone is on!

  • K. 3 juin 2012, 6:00 / Répondre

    Super Interview !
    ça a l’air si facile apres avoir lu ça ….. beaucoup moins dans la realité

  • Coralie R 3 juin 2012, 7:32 / Répondre

    Wow, c’est génial de voir à quel point elle est restée simple dans sa tête! Ca donne envie de la rencontrer. Merci pour cette interview et bonne journée à toi

  • Sihem 3 juin 2012, 12:09 / Répondre

    Merci Garance pour ces expériences professionnels que tu nous fais partager :)

  • Théa Unknown 4 juin 2012, 8:56 / Répondre

    Chioma is a great fashion director!

    xo
    Théa Unknown
    http://theaisunknown.blogspot.com/

  • Hemonet Camille 4 juin 2012, 3:16 / Répondre

    Je trouve cet article vraiment excellent !
    Il m’inspire beaucoup et ne me donne que plus de courage pour continuer dans ma voie (Rédiger pour un magazine de mode).
    Merci xoxo

  • w. 10 juin 2012, 4:57 / Répondre

    L’un des interview les plus inspirant que j’ai pu lire ! Je trouve son parcours très inspirant, son état d’esprit très saint, son approche de son travaille très intéressant !
    J’adore !

  • Jocelyn Yates 18 juin 2012, 11:57 / Répondre

    I am Jocelyn Yates and I am an intern at UvoLuxury. I enjoyed reading this interview. I recently graduated from high school and I am going on to study fashion merchandising this fall. I know what I want my degree in, but I am struggling to decide what to do with it since there are so many options. I liked being able to read about the experiences from people to are already in the business.

  • Maria Mayoralgo 11 juillet 2012, 4:27 / Répondre

    I had the pleasure of working with Chioma when we were both at FADER. She is truly inspiring and blessed me with my first Karen Walker shades. Amazing lady for sure!

  • artsibelle 16 novembre 2012, 5:29 / Répondre

    Does Chioma have Nigerian roots? The name Chioma Nnadi is Nigerian

  • Huda 7 décembre 2012, 11:20 / Répondre

    Lovely interview, I might go back to reading US Vogue after all.

  • Giggles 11 février 2013, 4:02 / Répondre

    Thankyou so much for this post.I have been looking for inspirational information like this online for so long and here it is.Thankyou!

  • Anna 3 mars 2013, 9:37 / Répondre

    Cette rubrique carrière, apporte toujours des infos et de la motivation mais celui-là c’était juste génial. C’est exactement le métier que je souhaite et ça m’a beaucoup éclairé.
    Merci Garance.

  • Lisa 9 août 2013, 11:27 / Répondre

    Wow, what an inspiring interview! I just discovered the careers section on your site and I must say it’s such a good read. Thanks for sharing :)

    Lisa – AT LEAST BLOG

  • Showcola 24 avril 2014, 1:25 / Répondre

    Merci
    Quand je serai grande, je serai Chioma Nnadi
    J’ai enfin trouvé la définition exacte de mon futur métier, et c’est cette interview

    http://showcola.tumblr.com

In The Spotlight