Schuman-Dore-final
Histoires

CFDA : The Final Countdown ! Update #7

Voici le compte à rebours, après deux mois de préparation mentale pour le CFDA.
Oh la la… Le CFDA !!! Vous avez déjà commencé à m’envoyer plein de messages de soutien et vraiment MERCI ! (Plus j’écris en capitales, plus je suis stressée)

Ci-dessous, voici toute l’histoire, et parce que j’ai vraiment envie de partager avec vous ce post s’updatera au cours de la journée au fur et à mesure, même quand je serai sur scène. So, stay tuned !!!

Mars.

14 Mars, 2.21 : Je reçois un email me disant que les finalistes des CFDA vont être annoncés d’ici quelques heures, et que notre présence, à Scott et moi, serait grandement appréciée.

14 Mars, 18.27 : Diane Von Furstenberg annonce que Scott et moi avons reçu le prix Eugenia Sheppard. La nouvelle met un petit moment à monter au cerveau. C’est énorme. On se dit qu’il faut qu’on aille fêter ça.

14 Mars : Trois verres de Gavi plus tard, on comprend soudain vachement mieux ce qui nous arrive. On reçoit plein de textos.

Je commence à penser à mon discours. Vous savez, ce discours qu’on a tous, quelque part au fond de nous, où on remercie nos parents, nos grands-parents, notre maîtresse d’école, où l’on verse une larme, où l’on parle de son parcours incroyable contre l’adversi…

Scott me stoppe direct. On va rester simple, il me dit.

Bon d’accord. J’imagine un discours simple, chic, et surtout pas larmoyant, parce qu’on est pas chez Céline Dion, ici, oh. Céline Dion, Céline Dion, Céline, Céline…

Soudain, je bascule dans un moment de pleine conscience.

“Merde! Mais comment je vais m’habiller ?”

——

Avril.

Avril, la robe.
Il est temps de choisir une robe. Un créateur américain, bien sûr. Quelqu’un qui me touche et qui me corresponde. J’ai plein d’envies, et j’envoie quelques emails…

Avril, le stress.
Un événement comme ça, ça n’arrive qu’une fois dans une vie.
C’est comme un mariage, quoi.
C’est le moment où on a envie d’être au top de la perfection de ce qu’on pourrait être.
Genre. Si un jour dans ma vie je devais perdre les 4 kilos qui sont la frontière entre moi Garance normale et moi Garance créature de rêve, ce serait là.

Avril, la photo officielle.
C’est Craig Mc Dean (CRAIG MC DEAN !!!) Qui nous prend en photo en haut d’un bus, au beau milieu de Times Square. Un vrai chouette moment.

——–

Mai.

Mai, pas perdu un gramme. Voire pris des grammes. Voyons, forcément. Rien de mieux que de se mettre la pression pour soudainement se découvrir un amour fou pour la ricotta. J’essaye de gérer comme je peux en me disant que je vais aller à la gym, GRAVE, à partir de demain.
Que je vais commencer le yoga bikram, tiens. Paraît que ça fait fondre.

Delphine, mon agent, me dit : “Non mais ça va pas, avec la chaleur tu vas te faire une poussée !!! Tu vas avoir plein de boutons !” Bah. Pas de yoga bikram, alors.

Mai, DEREK LAM.

Mai, il faut commencer à travailler sur mon discours. Scott peut rester simple si il veut, moi je vais raconter l’histoire de ma vie comme si je recevais un Oscar. Je suis trop contente, je veux célébrer ça, je suis trop contente, je vais le faire à la Benigni.

(J’adore : “Thank you to my parents to give me the wonderful gift of poverty”)

Je demande à l’équipe de KCD, qui s’occupe de de mettre en scène le CDFA, le temps que nous aurons sur scène.

“Une minute 15, à vous partager en deux.”

Merde! Le discours de ma vie ? 37 secondes ? Pffffff.

Mai, dernière semaine.

Lundi : Bon, ben, pas perdu un gramme, c’est définitif.
Mardi : Fitting. En même temps si je pers un gramme maintenant la robe ne m’ira plus, alors.
Mercredi : Fitting. Je me contenterais d’être juste moi.
Jeudi : Fitting. Derek Lam est à chaque fitting. Cet homme est un amour.
Jeudi : Facial. Manicure. Stress.
Jeudi : Toujours pas écrit le discours de ma vie. Je ne sais pas par où commencer. Je regarde les DVD des précédentes éditions des CFDA pour voir savoir comment ont fait les autres.

Huuum.

Soudain, j’ai vachement moins de choses à dire.
Genre, “merci” c’est bien non ? À la Phoebe Philo, qui a reçu un prix l’année dernière.
Comme à chaque fois que je suis stressée, je commence à sentir une douleur sournoise en bas de mon dos.

Juin.

Vendredi 1 Juin.

10h. Je suis au Pain Quotidien, en bas de chez moi, mon deuxième bureau, pour écrire mon discours. Alex et Emily sont là.

Le texte me vient rapidement. Je me minute avec mon Iphone. 2mn. Je coupe un peu, mais pas trop : Alex me dit qu’avec le stress de toutes façons, jevaisparleràtouteallure.

11h. La dernière phrase de mon texte me fait venir la larme à l’oeil d’émotion, et quand je le fait lire à Emily, elle se met à pleurer aussi. Je me demande si j’efface cette dernière phrase ou si je choisis un mascara waterproof.

14h. Test maquillage et coiffure avec L’Oréal Paris. C’est Alex et Emily qui m’ont dit qu’il fallait absolument faire un test, moi je ne savais même pas que ça se faisait, ce genre de trucs.

16h. Maquillage simple, frais, parfait. Coiffure : J’avais dans l’idée un chignon hyper naturel, mais entre temps mon regard à croisé un éditorial avec un champignon atomique ravissant.
Je le montre à ma coiffeuse, qui le reproduit à la perfection.

J’adore. Je me demande si ce n’est pas un peu trop ? Bah. On verra lundi.

Ma mère, en duplex live d’Ajaccio, dit non, c’est bien.
Scott regarde pendant environ 5mn45 sec, sous tous les angles, mon champignon atomique, et dit non, pas trop gros, c’est bien. Bien “dramatic” comme on dit à New York.
Emily et Alex adorent.

17h. Je reçois deux manchettes Reed Krakoff, fabuleuses, des prototypes, qui ne vont même pas sortir en magasin avant l’année prochaine, là franchement je suis une princesse.

17.30 : ARrrrrrgh, j’ai de plus en plus mal au dos.

19h. Ma robe arrive. Elle est sublime, comme ça, sur son portant. Mais je suis trop stressée pour l’essayer. Et si le miroir chez Derek Lam était magique et que soudain devant mon miroir je me transformais en citrouille ? Je vais me coucher sans l’essayer.

Quelle idée à la con. Je passe la nuit à faire des cauchemars.

Samedi

10h. Je retiens ma respiration et j’essaye enfin la robe devant mon miroir. En fait, elle me va. En fait, vraiment. Wow !

Je me promets de passer le week-end à penser à autre chose.

Dimanche

16h : Voilà deux heures que je réécris mon speech. Je demande à Scott ce qu’il va dire, il me dit qu’il n’écrira rien sinon il va perdre tout naturel. Il a deux points importants à aborder, il sait comment il va les dire, point. ADMIRATION.

18h : Toujours en train de réécrire mon discours, non, finalement, je dirais juste merci, et je me cacherais sous la table juste après. Voilà.

Aujourd’hui

9.28h: Dan la voiture, en route pour la répétition de la cérémonie au Lincoln center. It pleut des cordes. Je suis en train d’apprendre mon discours par coeur. Pffff j’avais pad fait ça depuis le lycée !!!

10.13h: La salle est immense! La scène est haute! Je pers mon souffle et mon coeur s’emballe pendant que je répète mon speech.
La bonne nouvelle, c’est que le teleprompteur, c’est un miracle!
C’est le même qui est utilisé par les présidents- et voilà! Enfin je comprends ce que sont ces petites plaques de verre devant eux à chacun de leur speeches!
Oh et on en avait pas trop parlé tellement on devient superstitieux avec ce genre de choses…Mais c’est Pharrell Williams qui nous présente notre award!

12.50h: Littéralement impossible de travailler aujourd’hui–du coup j’ai décidé d’aller me faire un jog. Un joug sous la pluie. Rien de mieux pour redescendre sur terre !
Non sérieusement, vous feriez quoi vous à ma place ?

13.54h: Bon ben on va essayer un massage – rien de mieux pour se détendre, non?
Euh, non. En fait. Quand on est stressé, le dernier truc c’est d’avoir une heur à rien faire. Au secours!
Du coup, on a décidé d’aller déjeuner et de prendre un petit verre de vin.
Ça c’est une bonne idée !!!
A propos, vous n’auriez pas des “techniques de scène ?” des trucs que je pourrais me dire pour destresser?

15.08h: Ok, la coiffeuse et la maquilleuse sont là, on a commencé le brushings.
Le VRAI compte à rebours peut commencer.
À ce stade là, j’ai décidé d’opter pour le déni.
Stressée, moi? Pffffff nan ! Trop facile!

18.20h: J’ai passé ma robe, mes bijoux, les chaussures, mon maquillage et mes cheveux sont faits, notre chauffeur est arrivé…Scott est dans la douche.

18.30h: En route pour Lincoln Center!

Top Image courtesy of the CFDA Awards Journal, shot by Craig McDean.


Vous devriez également aimer

  • Come see me at FIAF!
    Histoires
    Come see me at FIAF!
  • Layering at Derek Lam
    Style
    Layering at Derek...
  • Fall Trends: The Midi Skirt
    Style
    Fall Trends: The...
  • Raccoon Eyes
    Beauté
    Raccoon Eyes

287 comments

Ajouter le votre

In The Spotlight