Alors moi, perso, j’ai compris que je ne pourrai jamais porter de sabots – je n’arrive pas à marcher avec – mais surtout, je n’ai jamais réussi à décider si j’aimais ou si je détestais.

C’est un peu comme les Birkenstocks. Sur des touristes en shorts, je trouve ça immonde (Depuis que Seth Meyers s’est moqué des tenues des touristes aux CFDA, c’est bon, je me lâche), mais sur une fille sublime avec un bon style, parfois, je suis surprise de la coolitude qui peut se dégager de ces satanés sabots.

Bon, alors, qu’est-ce qu’on décide ? On aime ou on déteste ?