J’adore le ‘body language’ de Carmen Chaplin – j’ai toujours trouvé cette fille sublime.
Elle exprime tellement de décontraction, enceinte, souriante, dans sa robe rouge, prête à monter les marches de Cannes (où je l’ai rencontrée) comme si de rien n’était, qu’on se dit presque que c’est aussi facile que ça d’être enceinte.

C’est marrant, on en parlait avec des amies hier à un dîner (un dîner de filles !!!) et on se rendait compte à quel point le fait de faire un premier enfant peut parfois sembler comme une montagne à l’horizon.
Quelque chose qui est là, qui semble à la fois compliqué et prometteur, soumis à plein de si (si j’ai le bon mec, si j’ai le bon job, si j’ai le temps, s’il n’est pas trop tôt, ou trop tard, si ceci, si cela…) et qui va forcément changer nos vies. Une montagne qu’on peut aussi très bien décider de ne pas gravir…

Mais qui nous accompagne toute notre vie.

Alors qu’au fond, ça devrait être aussi simple et beau que sur la photo !

Ça vous fait ça, à vous ?