Ok, alors d’habitude, je ne m’intéresse pas trop aux superstars.

D’abord, je ne sais jamais quoi leur dire (Si je les aime vraiment, comme John Malkovich que j’ai rencontré ce week-end, je finis toujours par lâcher un lamentable : “I am a big fan !” Pffffff, ridicule la fille). Ensuite, les prendre en photo est un truc hyper stressant (Je vous avais un peu raconté le truc à Cannes, ça doit toujours se faire en trois minutes et avec douze personnes qui contrôlent autour, vachement nature quoi) et en plus, bon…
Enfin c’est tout simplement que shooter des stars, c’est le contraire d’un but dans ma vie.

MAIS.

MAIS il y a Ed Westwick. Son talent d’acteur et sa réputation de mec adorable et de vrai gentleman qui le précède (j’ai des sources très bien placées, faites-moi confiance). Alors quand on m’a appelée pour me dire qu’il était à Milan (où je suis en ce moment, non ne cherchez pas, j’ai un emploi du temps de schizo dans les semaines qui viennent) pour venir présenter la nouvelle campagne de Philipp Plein, dont il est l’égérie (vous pouvez voir la campagne ici), je me suis dit : allez, allons-y.

En plus, je ne sais pas pourquoi mais je me suis dit que ça ferait plaisir à certaines d’entre vous. :-)

Et comme je connais beaucoup mieux Chuck Bass qu’Ed Westwick, je vous ai demandé sur Twitter de m’envoyer les questions que vous vouliez lui poser. Bon. Et s’il n’a pas pu répondre positivement à vos 465 demandes en mariage, il a en revanche répondu très gracieusement à ces quelques questions :

(PS : la prochaine fois, je vous préviendrai à l’avance pour qu’on puisse préparer quelques questions plus existentielles pour faire nos intéressants, ok ?)

Est-ce que le style de Chuck Bass a influencé ton style ?

Oui, définitivement. Mon personnage dans Gossip Girl a un sens du style très fort, il n’a pas peur de s’exprimer et porte ce qui lui plaît.
Dans ma vie, je ne porte pas trop de noeuds pap, afin de me distancer un peu du personnage. J’aime m’habiller, mais la plupart du temps, je m’habille plus casual.

(Ndlgaga : je confirme, accent british à tomber par terre. J’arrête là l’hystérie de groupie, Scott me lit.)

Je n’ai jamais vu tes tatouages, mais il paraît que tu en as quelques-uns, et mes lecteurs aimeraient savoir qui est ton tatoueur ?

Alors, j’en ai fait un à New York, un autre à Dallas, un à la Nouvelle Orléans, et un à LA.

Mais en fait, tu n’as pas un tatoueur en particulier ?

Non, non ! C’est tout simple, quand le moment arrive, je me jette chez le premier tatoueur que je peux trouver. Mais je n’ai encore fait aucun tatouage en Angleterre ! Et ni à Milan, alooooors…

Quel est ton film préféré ?

Aaaah, un cliché, mais Le Parrain 2, il y a tout ! L’atmosphère, les acteurs, l’histoire… Tiens, c’est chouette d’y penser alors que je suis en Italie !

Ta chanson préférée ?

I Miss You, des Rolling Stones…

Voilà !!! Garance, intervieweuse de stars (non mais n’importe quoi) !!! Bon, alors, il vous plaît ?