violaine-bernard-velour
Style

Pardon My Jeffrey Campbell

Voici les raisons pour lesquelles Violaine a un jour succombé aux Jeffrey Campbell (elle m’a promis qu’on ne l’y reprendrait jamais – sous ma menace, certes.)

“Je les ai achetées sur un coup de tête lors d’un voyage à New York il y a quelques temps parce que (dans le désordre):

1. Je ne suis pas (encore) New Yorkaise et les achats internationaux impulsifs ne comptent pas.

2. Elles allongent mes jambes.

3. J’ai de petits pieds donc je ne ressemble pas à un clown, mais plus à une des muses de Charles Anastase, ou quelque chose dans ce genre.

4. La version que je possède est un modèle très rare (hum) donc cela en fait une sorte d’exclusivité (hum hum).

5. Si elles allongent mes jambes, cela me rend plus grande. Donc, quand je suis sur un shooting, cela me permet d’avoir une conversation avec la poitrine d’un mannequin plutôt qu’avec l’entrejambe de celle-ci (ça n’empêche pas la gêne mais ça l’atténue énormément).

6. Elles sont TEEEEEEEEEEELLEMENT confortables.

7. Je peux les porter quand je sors et je n’ai pas peur de les abimer.

8. Je suis tellement à l’aise avec mon propre style que je ne me préoccupe pas de ce que pensent les gens (certaines excuses peuvent aussi, parfois, être d’énormes mensonges).

9. Je suis Française et, en quelque sorte, probablement une descendante de Coco Chanel, donc je peux tout me permettre (WOOOWW).

Et un jour, j’ai arrêté de les porter parce que je suis arrivée à court d’excuses.”

Violaine ne porte plus de Jeffrey Campbell et elle est la rédactrice en chef du magazine Velour.


Vous devriez également aimer

  • Les Vacances
    Contributeurs
    Les Vacances
  • Look Back
    Style
    Look Back
  • The Balenciaga Flat
    Contributeurs
    The Balenciaga Flat
  • Fringe Factor
    Style
    Fringe Factor

75 comments

Ajouter le votre

In The Spotlight