Le deuxième livre de Scott vient juste de sortir, yeeeeeeha !

Je me suis dit que du coup, il était grand temps que je vous révèle quelques secrets sur Scott.

Alors, saviez-vous que :

1 – Il est comme Victoria Beckham.
Hyper drôle et surtout bourré d’autodérision dans la vraie vie (c’est LE truc qui me charme en premier chez les gens), il ne sourit jamais sur les photos.
La raison : il n’arrive pas à faire de faux sourire. Donc si un photographe lui demande de sourire sur une photo, il demande au photographe de lui dire quelque chose de drôle. Et ça ne marche… Jamais.

2 – Il a trouvé sa vocation.
Professionnellement, rien ne le fait se sentir plus juste que quand il est dans la rue avec son appareil photo. On sent chez lui que c’est vraiment sa vocation.
Quand il est heureux, il sort shooter. Quand il est malheureux, il sort shooter. Quand il pleut, il regarde par la fenêtre pour voir si le ciel s’éclaircit. Pour sortir shooter.

3 – Il a l’air grognon.
Je suis toujours morte de rire quand je le croise à l’improviste dans la rue (et oui, ça arrive, puisqu’il est tout le temps dans la rue) parce qu’il a toujours l’air en colère avec ses sourcils froncés.
La vérité, c’est qu’il n’y voit pas très bien. Et que ses lunettes le gênent pour prendre des photos, et que donc, il ne les porte pas. Donc il fronce les sourcils. D’où l’air énervé.

4 – C’est une vraie blonde.

5 – Un jour, on va être submergés par les livres.
Un bon jour pour Scott est un jour où il a pris une bonne photo, et acheté un livre.
Il y a des livres de photo et d’art partout chez nous. J’adore ça, j’apprends plein de choses, mais j’ai peur d’un jour être engloutie par les livres et disparaître.

6 – En même temps, il a déjà une solution.
Son rêve pour ses vieux jours, quand il ne pourra plus prendre de photos, c’est d’ouvrir une petite librairie d’art, un peu cachée des passants, une adresse secrète où les gens viendraient, où il pourrait parler des livres avec eux.
Pas forcément les leur vendre, d’ailleurs. S’en séparer lui briserait bien trop le coeur.

7 – Ice Cream.
Son truc préféré du monde, c’est la crème glacée. Heureusement qu’il fait une heure de sport tous les jours. Pour aller chercher la crème glacée.

8 – Un jour, il a cousu une robe à même mon corps.
C’était 3mn avant une soirée importante, le zip avait explosé, j’étais en crise d’hystérie ambiance Bridesmaids, mais je ne savais pas que j’avais une arme fatale : Scott coud parfaitement bien. Il a étudié la mode – et la couture : il voulait être couturier.
(Un jour il a compris qu’il n’avait pas ce talent là et est parti à la recherche de sa vocation)

9 – Il est très franc.
Quand on lui pose une question, il répond. Il n’est pas du genre à avoir des phrases préformatées pour ses interviews. Il n’hésite pas à parler de sa façon de voir les choses. Parfois il a raison, parfois il a tort. Il est comme il est, il n’a rien à cacher. Parfois ça lui joue des tours et ça le rend triste.
Mais je lui dis que c’est comme ça, qu’il est comme il est. Il me sourit, et il repart shooter.

10 – Il adore le sport.
Il écoute ESPN (la radio sportive) quand il peut et adore les conversations échauffées entre les commentateurs sportifs. Ça l’inspire pour créer de vraies conversations sur son blog.

11 – Il est très fort en robot danse. (Ou du moins il le croit)

12 – Il est visionnaire.
Il entend à travers le bruit de la vie. Il voit l’émotion où elle est. Chez les gens, dans les choses. Il traduit ça dans ses photos. Il a vu très vite l’émotion qu’elles suscitaient sur Internet. Il a compris où ça pourrait aller.
Il pense à l’avenir, comment il veut qu’on se souvienne de lui.
Ça donne une force incroyable à son travail.

Voilà quelques raisons pour lesquelles j’adore son travail, et son nouveau livre, qui est encore mieux que le premier.
Et pour toutes les incroyables photos, bien sûr…

————

PS : On fait une soirée vendredi, c’est ouvert au public si vous voulez passer nous dire bonjour, à la James Danziger Gallery (527 W 23rd St à New York) à 6h. Venez !!!