Bon, ça, c’est moi quand j’avais… Je ne sais pas, 8 ans ?

C’est une amie de ma mère, Joëlle, qui l’avait prise, et cet été le génial Daily Elle m’a demande si je pouvais leur envoyer une photo de moi enfant. J’ai tout de suite pensé à celle-là.

Je l’aime parce que c’est vraiment qui j’étais, quand j’étais petite. Mes vêtements, mes cheveux déjà attachés un peu n’importe comment (ils étaient en train de repousser de ma première coupe très courte, que j’ai fait quand j’avais genre, 7 ans ?), mon collier en bois.

Et ce regard, que l’on pourrait croire plein de détermination, je vais vous dire dire ce que c’était, en fait : Joëlle m’avait prise en photo alors que je pleurais – on peut voir le sel de mes larmes sur mes joues – mais je voulais quand même être gentille et essayer de lui faire un sourire…

Je vous poste ça aujourd’hui, parce que je trouve que ça répond bien au post sur Scott de ce matin. Si j’adore cette photo de Joëlle, si ce que j’y lis est different de toutes les autres photos de moi enfant, c’est parce qu’elle n’a pas eu peur de photographier mon émotion.