A Question for You...

Rumeurs

Depuis l’annonce du départ de Nicolas Ghesquière de chez Balenciaga, la rumeur se déchaîne sur Twitter.

Ces rumeurs je les écoute et on en parle au Studio, mais surtout je trouve ça dingue : depuis quelques saisons, j’ai l’impression que la mode devient comme le sport avec les histoires de transferts de footballeurs.

D’un côté c’est divertissant, ça crée de l’excitation et ça fait parler de la mode en dehors des moments de fashion week, mais de l’autre je trouve que ça met une énorme pression sur les créateurs et que ça donne parfois une image un peu folle de la mode.
Et puis c’est tellement facile de manipuler la rumeur et les ragots que ça me fait limite un peu peur.

Genre là, j’ai tapé “Balenciaga” dans ma recherche Twitter, et depuis que j’ai commencé à écrire ce post, 45 nouveaux tweets se sont affichés.

C’est sûr, ça fait parler. Qu’est ce que vous en pensez ?


Vous devriez également aimer

  • Shopping Cart : Lady
    Style
    Shopping Cart : Lady
  • The Del Val #7
    Contributeurs
    The Del Val #7
  • Française
    Style
    Française
  • Spring Forward
    Style
    Spring Forward

32 comments

Ajouter le votre
  • clémence 19 novembre 2012, 11:17 / Répondre

    Je trouve ça très exagéré … et puis quitter une maison après 15 ans de collaboration c’est déjà très beau!!!!
    Après c’est vrai que ce changement va impacter le futur de la maison alors c’est quand même un big deal… Je me demande toujours pourquoi YSL non St Laurent Paris a changé pour Eddie Sliman vu sa première collection…

  • andreea 19 novembre 2012, 11:17

    it’s been a very happening last few years in the fashion world :)

    http://lilaesthete.wordpress.com/

  • Sunny Side 19 novembre 2012, 11:17 / Répondre

    Ce qui est affolant c’est la soif de gossips plus ou moins malveillants ! Ces couturiers sont des chevaux sur lesquels on parie ! On presse le citron et on jette !

  • Victoire 19 novembre 2012, 11:21 / Répondre

    I’m happy that fashion has really taken it’s rightful place in society but I’m sad that social networks have made it as common as buying frozen peas.

  • l'expat de biarritz 19 novembre 2012, 11:24 / Répondre

    Oui, ça fait parler de la mode, mais je préfère quand on parle d’un modèle qui enchante tout le monde. Est-ce que toute cette pression footballistique est propice au climat de création…?

  • Virginie 19 novembre 2012, 11:34 / Répondre

    C’est surtout l’effet internet, twitter … qui amplifie le phénomène et le démocratise. Il faut un peu se désintoxiquer de tout cet afflux d ‘(de non) informations qui est néfaste à mon sens. En tout cas c’était une bonne collaboration et ne doutons pas que NG continuera son brillant parcours, quant à la maison Balenciaga, elle perd de nouveau son ADN.

  • Une fille à Paris 19 novembre 2012, 11:38 / Répondre

    Effectivement, je pense que la question, comme dit l’Expat de Biarritz, c’est : Et la création dans tout ça ? On parie sur des chevaux, on les casse, et on voudrait en plus de la création… C’est tellement paradoxal…

  • Liz 19 novembre 2012, 11:44 / Répondre

    hope for the best, prepare for the worst. que sera, sera.

    http://lavieenliz.com

  • Chasing Ruins (Vibri Wulandari) 19 novembre 2012, 11:49 / Répondre

    First of all, I would like to share my opinion on Balenciaga’s matter that I wrote on my blog last week: http://www.chasingruins.com/2012/11/opinion-corner-nicolas-ghesquiere.html

    And yes, I agree with you Garance. These creative director changes in the fashion world is kind of scary. It’s scary because sometimes the identity of the brand get lost during the transition. Everyone has their own style, and not everyone is good at translating a brand’s soul into a collection. Look at Chloé. So far I consider Phoebe Philo as the best person for the Chloé. After she left, I felt that the brand has lost direction in finding its soul – obviously, neither Paulo Melim Andersson or Hannah MacGibbon were the perfect person to head Chloé. Clare Waight Keller, however, seems to be able to slowly revive Chloé’s identity. Hedi Slimane is another example of disappointment (at least to me personally). I was excited to see his debut collection because really, who didn’t like Dior Homme’s collection when he was the creative director. On the other hand, I was surprised that I do love Christophe Lemaire’s work for Hermès as soon as he replaced Jean Paul Gaultier.

    So to me, it is not the rumor that scares me. It is the final decision of the parent company or the brand itself – in terms of whom they will appoint to head the brand – that scares me.

    http://www.chasingruins.com/

  • Christelle 19 novembre 2012, 11:53 / Répondre

    Je trouve ça dommage, Balenciaga perd une grande part de sa marque avec le départ de Nicolas Ghesquière..

  • Cecilia 19 novembre 2012, 11:59 / Répondre

    Il y a beaucoup de monde qui sais tout sur la mode mai très peu des gens qui la aiment dans son essence.
    Cecilia

  • l'heure d'été 19 novembre 2012, 12:20 / Répondre

    Comme toutes les rumeurs… ça gonfle et dégonfle comme un soufflet. C’est juste du bruit qui m’exaspère. Je préfère entre parler de la mode d’une autre manière. Comme ici, par exemple !
    Bien des pensées,
    Nathalie

  • margaret 19 novembre 2012, 12:23 / Répondre

    the fashion industry has become somewhat more mainstream thanks to the globalisation of the internet. which is great so it’s celebrated and appreciated by many more people, but of course the gossip is the negative side to fame and fortune…

    i think it’s the same as celebrity gossip, or gossip in any social circle. there will always be talkers who love to circulate any information they get (true or false), and there are the occasional bad eggs who do the same with malicious intent. in any case, my advice is always to ignore ignore ignore.

    i’ll wait til i see an official press release to believe it.

  • Clémence 19 novembre 2012, 12:31 / Répondre

    Pour cet épisode la, les rumeurs sont terminées non ? c’est pas Chritsopher Kane qui reprend les rênes ?
    Moi je trouve que la mode ca devient un peu un grand carrousel chaperonné par des groupes financiers surpuissant qui achètent des créateurs… C’est dommage…

  • D 19 novembre 2012, 12:46 / Répondre

    Unfortunately fashion has become a revolving door….every since the big companies got involved and bought up fashion houses, everything changed. Remember what happened to Helmut Lang and the Jil Sander? Its all about selling and making more and more money, which I understand these big companies have to do to be able to pay their own big salaries. But fashion used to be so much more about attention to detail and creativity than just business and I feel that is just being lost here and whoever is in charge in these giant companies have no clue what its about and finally either the designer leaves or gets fired. And often very talented designers….It is really sad, and I don’t think the replacement for Balenciaga , as rumored is right, but I guess its the end of an era.

  • Claire 19 novembre 2012, 1:00 / Répondre

    Alexander W ?

  • Lila 19 novembre 2012, 1:34 / Répondre

    In terms of the gossip, there will always be gossip where there is people. It happens in every shpere of our society, and yes, all this gossip is fueled by the social networks and the media, that is also normal and part of our society these days. My concern is that gossip dies not harm the essence of fashion, I do not care how many people it reaches through the social networks, I still like to dream about a hermes bag, a chloe coat, and every piece of carven I can manage to dream about.
    Do you think the balenciaga directors are paying attention to the gossip? No! They are very busy choosing the new designer, and they have the last word. So, until they say it, grab a nice hoy cup of coffee and laugh at the gossip.

  • James Pouliot 19 novembre 2012, 2:17 / Répondre

    I think that fashion, like any art, should be judged on the product and not the players.

    Much love,

    James
    http://www.19rivoli.com

  • Serdane 19 novembre 2012, 2:52 / Répondre

    C’est clair que ça fait peur, mais nous sommes dans l’âge d’Internet et tout va très vite. Tout se sait à la seconde près, on peut tout savoir quand on veut donc c’est normal que ça fasse jaser puisque tout le monde attend la nouvelle : qui sera le nouveau DA chez Balenciaga. Laissons jaser, quand la nouvelle tombera ça ça se calmer tout seul tu verras.

    http://www.younglington.wordpress.com

  • Lauren 19 novembre 2012, 2:57 / Répondre

    Hi Garance,

    Your posts are always so poignantly apropos!

    Question, do you have a favorite brand and cut of a nice starchy white oxford shirt? I feel like you’ve maybe posted about this before or I have dreams about imaginary posts of yours….or both? If not, I think “The White Shirt Demystified” would make for an excellent addition. When it’s a mens shirt, it’s too long, too big in the shoulders, but the perfect boxy cool in the waist. And if it’s a women’s shirt…..don’t even get me started on the dreadfully snug cut of a typical women’s button-down. Even Barneys can’t get it right! Do I drop $$$ on a comme shirt or is there some secret j.crew price point option hiding amidst the rubbish?

    *And prettiest please would you tell us all the make of your oversized lapel camel coat you’ve been wearing in your videos?

    **Like seriously I really can’t go another day without knowing about your coat

    ***Highly unlikely that you’ll get to address this comment but it would be so super awesome for you to turn my dreams into a reality!

    ****Maybe copying your writing style like this will capture your attention since I know all you do is sit at home and read through every single comment your followers leave hoping for the day that someone like me comes along to remind you why you do what you do (and how much you’d love for this mysterious person to become a new member of the Garance Doré team partially out of pity, but predominantly based on her excellent communication & writing skills, captivating internet personality, and true unwavering love of all things fashion [but mostly just your coat]).

    Je te vois dans mes rêves!

    -Lauren

  • sev 19 novembre 2012, 3:39 / Répondre

    les gens qui s’ennuient créent de fausses actualités, les gens qui travaillent créent tout court.

  • JC 19 novembre 2012, 4:53 / Répondre

    Je suis d’accord avec toi Garance, tous ces changements font penser à ceux qui ont lieu dans les clubs de foot! Sauf que les directeurs artistiques sont des têtes pensantes, des artistes, ils développent une vision à travers leurs créations!
    Je ne peux m’empêcher de regretter l’époque où les directeurs artistiques étaient des couturiers et rester jusqu’à leur mort dans la maison qu’ils ont fondé comme Hubert de Givenchy, Christian Dior ou Madame Grès…
    C’est peut-être pour cela que nos Directeurs artistiques actuels ont la bougeotte et ont besoin de changement c’est parce que toutes ces maisons qui les emploient ne sont pas leurs bébés mais celles des grands groupes de luxes.

  • irosis 19 novembre 2012, 4:53

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. J’aime aussi cette grande époque, tout ceux qui font que la mode est ce qu’elle est aujourd’hui : Coco Chanel, Cristobal Balenciaga, Elsa Schiaparelli, Yves Saint Laurent…. Je trouve qu’on joue trop aux chaises musicales même si Nicolas Ghesquière était là depuis longtemps, cela change beaucoup trop.

  • Devon 19 novembre 2012, 5:32 / Répondre

    I kind of like the swirl of speculation that surrounds designer arrivals and departures – I think there’s a great energy to it, and it rarely seems mean spirited.
    I actually think that it results in people giving praise to both the designers leaving (“They’ll be great at xxx! They should get their own line! etc”) and to those taking their place (“So-and-so would be fabulous there! Great vision! They did a great job at xyz! etc”).

    As long as the rumour and gossip stays more positive than negative, and friendly, I don’t think there’s any harm to it – it happens in every office place when people start changing roles – it just so happens that the water cooler chat of fashion takes place on social media.

    Devon
    http://www.informedstyle.com

  • Betsy 19 novembre 2012, 8:37 / Répondre

    Things like this happen and it’s inevitable. I am just glad that fashion is getting more attention. Maybe this will make people discover Balenciaga who would otherwise not think about it twice.

    http://www.suspironews.blogspot.com

  • handMODE 20 novembre 2012, 3:26 / Répondre

    Absolument d’accord avec SEV. J’ajoute qu’il faut sortir de sa bulle et voir qu’il y a bien d’autres choses à se soucier sans en oublier le talent des créas! Alors quand on sait que Kane quitte Versus là on ne peut que se faire des tous petits films sur Balenciaga ;-)

  • Pelle 20 novembre 2012, 10:13 / Répondre

    It’s only a good thing until it hurts someone. Then it becomes bad. There’s a limit people need to see because things can escalate virulently these days.

  • pipsqueak 20 novembre 2012, 8:32 / Répondre

    Even the fashion world is ruled by the corporate warlords. They decide on designers based on profits, just like TV networks fund shows by ratings and the Grammy awards musicians by record sales. But it’s not all bad to put a little pressure on designers. After all, rarity like Marc Jacobs is possible. The Oscar still goes to movies that are both commercially successful and artistically satisfying. Why not aspire to be both? I think it’s important today for the designer to give his/her brand a face and some personality in order to drive sales and compete against the celebrity (faux)-designers. Look how far Jenna Lyons has taken J. Crew, regardless of Michelle Obama’s “endorsement.” There’s still hope to beat the warlords if the designer can be a brand/a personality.

  • karen corpuz 21 novembre 2012, 2:37 / Répondre

    rumors can really be manipulated

  • Geneviève @ Entre essentiel et accessoire 21 novembre 2012, 5:03 / Répondre

    La comparaison avec le monde du foot me paraît très juste… Et désespérante! La mode va-t-elle se déshumaniser pou ne devenir qu’une histoire de fric? Je ne suis pas naïve, c’est une industrie, mais une industrie où l’on rencontre des personnalités vraiment différentes et diverses… Non au formatage!

  • Lorraine 22 novembre 2012, 5:42 / Répondre

    Le dirigeant d’une très jolie maison m’en parlait cet été
    Venant du monde du sport, il faisait aussi ce rapprochement

    Et qui gagne à ce que l’on change de Directeur Artistique à la tête d’une maison ou d’une marque : Les recruteurs qui aimeraient pouvoir faire comme dan sle sport
    Un transfert chaque saison ce serait deux fois plus rentable

    C’est l’évolution de l’ Industrie qu’est devenue la mode et qui est maintenant régie par des financiers
    Le temps de construire une image est un long processus qui demande aussi d’important investissements pour séduire la presse, le public, les acheteurs

    Les grandes maisons référentes ne se sont pas construitent en quelques saisons
    Dans ce contexte il est de plus en plus difficile de faire exister les nouvelles créations indépendantes
    Très peu arrivent à garder leur autonomie et à survivre

  • abi 24 novembre 2012, 4:48 / Répondre

    Salam Garance.

    Je pense que le mercato des créateurs est biiiiiiiien loin des préoccupations des gens.
    Lorsque je commence a en parler, on me regarde souvent avec cet air interrogateur qui accompagne le ‘penchement’ de tête à droite…

    Pour ma part je ne trouve pas cela sain, car comme tu l’écrit, on commence à comparer cela aux transferts des joueurs de foot.
    Ce qui est totalement différent.
    Les maisons de coutures qui accueillent ou se séparent de créateurs ont toujours existé, simplement il n’y avait que la presse spécialisée qui en parlait.
    Aujourd’hui avec la multiplication des médias et l’instantanéité des nouvelles, tout le monde en parle.

    Ceci est mon avis.

    A bientooooot et au plaisir de te lire Garance.

In The Spotlight