Hier, c’était le premier jour de la fashion week New Yorkaise.

Après m’être fait une bonne crise d’angoisse toute seule comme une grande devant mon ordinateur (je ne sais pas pourquoi mais à chaque début de fashion week c’est comme ça, j’ai l’impression que c’est le saut dans le vide) (mais maintenant faut que j’essaye d’être adulte donc je fais semblant de rester cool devant l’équipe au Studio) (ils me captent en deux secondes mais bon) (aaarrh la vie d’adulte !!!)(est-on vraiment adulte quand on s’exprime entre parenthèses ?) (hmmmm) je suis allée à mon premier show, Creatures Of The Wind, où j’ai croisé Laurel.

Laurel était très très fan de son sac à dos – tellement que je lui ai demandé de me raconter un peu pourquoi. Voici l’email qu’elle m’a envoyé, un peu plus tard, alors qu’on était toutes les deux côte à côte, coincées dans la file d’attente pour le défilé Duckie Brown… Vive les communications modernes !

“Mon sac à dos est un Meredith Wendell! J’adore les bretelles à paillettes et le rafia tressé, et ce que j’aime encore plus c’est de pouvoir y fourrer un sweat ou une paire de Bensimon. Le seul problème en fait c’est qu’il est un peu gros et que ça peut donner lieu à de drôles de situations en soirée, alors toutes mes excuses à ceux qui ont eu à se tenir derrière moi ces derniers temps !!!”

Bien sûr, juste avant de la prendre en photo, j’ai tagué “Backpack” (ça veut dire sac à dos mais vous vous en doutiez) sur le mur (j’ai toujours ma bombe de peinture avec moi comme vous vous en doutez aussi) Le problème, c’est que la NYPD est arrivée et nous a embarqu…

Bon nan, je rigole – je ne tague pas encore les murs – je me suis juste amusée avec Photoshop.

(Et sinon, vers trois heures de l’aprèm + un verre de champagne, ça allait beaucoup mieux.)(Bisou !!!)(Merci Laurel !)(chouette backpack !)(Vive la fashion week !)(Et l’auto-suggestion!)