À moins que vous ne viviez sous un rocher, vous savez que ce week-end à New York, on a eu droit à une chouette tempête de neige.

On était tous terrorisés car, après Sandy, on anticipait l’apocalypse – ce qui, pour les gens de la vraie vie, veut dire faire des provisions (Il paraît qu’au Whole Foods d’Union Square, on se battait pour les dernières feuilles de kale)…
Et qui pour les gens de la mode en plein début de fashion week, veut dire faire une dépression (et devoir repenser toutes les tenues méticuleusement préparées).

Bon. Je vous rassure, aucun drame. On a tous fini par voir les shows qu’on devait voir et on était tous habillés.

Et ça a été l’occasion pour moi de faire une recherche sur comment rester chic par grand froid.

Non parce que, voyez-vous, autant j’adore les manteaux (et je crois que j’ai un amour encore plus profond pour les parkas), autant je reste hyper safe quant à leur choix. Réfléchissons. J’ai du gris, du bleu, du gris, re-du gris… Du camel et du khaki. Un vrai spécial mode pour Pleine Vie, quand on y réfléchit deux secondes.

Et j’ai beau me dire que mais oui, mais non, je vous jure, en dessous, j’ai une chemise imprimée très intéressante ! Avec une superposition des plus recherchée ! Regardez mon écharpe ! Elle est edgy, non ?
Le fait est que la chose dans laquelle on me voit le plus, l’hiver… c’est mon manteau.

Voilà pourquoi je crois qu’il est temps que j’ose un peu plus niveau outerwear (vêtements du dehors ?).
L’année prochaine, je promets de m’acheter une parka imprimée (je fantasme littéralement sur celle de Jenna, elle vient de chez Altuzarra et j’aurais totalement dû l’acheter dès sa sortie)(il est trop fort en parkas ce Joseph).
Et si je n’ose pas le faire en total look, je me dis que je commencerai par oser au niveau de la manche, comme ce manteau Kenzo sur la deuxième photo. Ah et je veux oser le manteau rouge, aussi, depuis que Stella m’a mis l’eau à la bouche.

Aaaaaargh et maintenant mon cerveau est tiraillé entre le vent minimaliste qui a soufflé sur ma garde-robe cet hiver et mes nouvelles envies de fantaisie ! Au secours.

Qu’est-ce que vous en pensez, est-ce que vous vous sentez prêts à investir dans de grosses pièces plus osées ? Où est-ce que vous préférez la jouer simple et indémodable ?