Mini Diary

My First NY Fashion Week

La semaine dernière, au Studio, on a toutes égrené nos premiers souvenirs de Fashion Week. Garance a pensé que ce serait sympa que vous ayez un aperçu de ces moments qu’on ne vit qu’une fois… C’est parti !

Pendant des années, je me suis imaginée pénétrant dans les tentes de Bryant Park (haut lieu des défilés new-yorkais) pour assister à un véritable défilé. J’habitais dans le Minnesota, et ce rêve me semblait à des années-lumière de mon existence. Évoluer au milieu de fringues et de gens hallucinants dans une ville tout aussi hallucinante était l’un de mes plus gros fantasmes.

Mon premier défilé remonte à septembre 2009. Après un stage d’été chez l’un de mes créateurs préférés à New York, je m’apprêtais à rater la première semaine de cours de ma dernière année de fac pour rédiger des critiques de défilés destinées à un nouveau site mode. Quand j’ai reçu mon programme de la semaine, j’ai eu du mal à réaliser.

“Tout ça ? Je vais assister à tous ces défilés ? Même celui-ci, là… dans les tentes ?”

Assister aux défilés, être au cœur de l’action (d’autant qu’à la place, j’aurais dû être à mon cours d’histoire de l’art), c’était palpitant. Je n’oublierai jamais le moment où j’ai monté les marches pour entrer dans les tentes et voir mon premier défilé. Je vivais mon rêve. Je me suis assise, les lumières se sont éteintes et les larmes me sont montées aux yeux (c’est bien moi, ça, toujours à pleurer aux défilés). Et voilà… j’étais à la Fashion Week. Je ne me souviendrai peut-être pas de ma tenue (c’est sans doute mieux) mais je n’oublierai jamais ce que j’ai ressenti en assistant à ces premiers défilés.

Cette saison, c’est donc ma huitième Fashion Week et j’ai encore du mal à réaliser. Dans ce milieu, on peut vite devenir blasé, se plaindre du programme surchargé ou de la moindre distance à parcourir pour rallier le Lincoln Center. Mais chaque année, je me rends compte à quel point tout ça tient de la magie, parfois, et je mesure ma chance. Ce que j’ai ressenti à mon premier défilé, je continue à le ressentir à chaque fois et je sais que c’est quelque chose que je garderai longtemps en moi.


Vous devriez également aimer

  • The Modeleb
    Contributeurs
    The Modeleb
  • Blast from the Past
    Contributeurs
    Blast from the Past
  • Back to the Future
    Histoires
    Back to the Future
  • They Are Totes Amaze!
    Style
    They Are Totes...

31 comments

Ajouter le votre
  • Suzy 13 février 2013, 4:26 / Répondre

    aww… wow, didn’t know you’re such a seasoned pro already! :) :)

  • Cory Scott 13 février 2013, 4:26

    I am so happy for you! Thank you so much for sharing!
    New post up: http://www.thedeepbluecory.com/2013/02/on-go.html
    Xoxo Cory

  • andreea 13 février 2013, 4:26

    we’ll be watching you, as always :)

    http://littleaesthete.com

  • Maelou 13 février 2013, 4:39 / Répondre

    Hi Alex ! I have studied history of art for 4 years in the Ecole du Louvre. When I go to a lesson, I can see people going to the fashion week of Paris. Sometimes it makes me dreaming…
    Nice to learn you lived the same one day.
    Your story is pretty ! :)

  • Rose 13 février 2013, 4:45 / Répondre

    Alex, I’d really love to read a career interview about you sometime! Minnesota (or, in my case, New Hampshire) to Bryant Park is a journey that I bet a lot of us readers would love to be able to make.

  • Denisa 13 février 2013, 4:46 / Répondre

    That is so nice post and I hope.. One day I will write too = my first fashion week. It must be great to see it. Have a nice day,.

    http://www.fashiondenis.com/

  • Susana 13 février 2013, 4:55 / Répondre

    Loved how you described it, and loved the genuine gratefulness you conveyed…many people, like you say, get jaded pretty quickly, but to be awed by the artistry of fashion and the privilege of seeing it first hand requires a special kind of sensitivity! Thanks for sharing it with us, Alex! :)
    xo,
    Susana
    http://www.akeytothearmoire.com

  • Camille 13 février 2013, 5:08 / Répondre

    Fashion week seems like such a dream, so thank you to Garance and the team for sharing the experience with us!! Much love xoxo

  • Ichraq 13 février 2013, 5:09 / Répondre

    rien n’est inaccessible (ok peut peut etre devenir une princesse) et je pense qu’avec un peu (beaucoup) de persévérance on y arrivera tous un jour! c’est beau de rever et surtout de vivre ses reves :)

  • Brittany 13 février 2013, 5:40 / Répondre

    Alex — how did you get to work for Garance? or better question — how did you get into fashion at all? I work in finance but so wish it were fashion, i feel like there’s no way to get into the fashion world unless you start interning when you 12. how can i make the switch?

  • Jenny 13 février 2013, 5:58 / Répondre

    One day I hope to be invited into those tents… How did you get your job, Alex: referrals? nepotism? Sometimes I get so curious how people do things or get awesome careers so effortlessly, which is why I love the “careers” section on this blog. Do a post!

  • sev 13 février 2013, 6:20 / Répondre

    A force de parler du Minnesota je suis allée sur Wikipedia avoir plus d’informations (je ne savais pas où le situer ni que c’était l’état de Minneapolis ou de la Petite maison dans la prairie), merci je découvre !
    J’ai aussi regardé à nouveau ce PMF à Paris où tu as dit plusieurs fois ces derniers jours que tu y as pleuré : je m’en souvenais car ça m’avait touchée mais je ne me souvenais pas bien de toi.
    Est-ce que un défilé c’est 5 minutes de rêve à chaque fois ? Ou pas à chaque fois justement ? Qu’est-ce qui fait qu’on peut y être transporté ? Est-ce qu’on y va pour le show, vouloir acheter des fringues, être vu…?
    Est-ce que les shows continuent à te toucher après 8 saisons ?

  • Martina Longhi 13 février 2013, 6:29 / Répondre

    Soooo sweet dear!! I’ve never wanted to attend a fashion show but I can imagine perfectly that feeling because dreams are the most beautiful thing ever. And reach one of them is just paradise. Well done!

    All my love!

    Martina
    http://www.martinalonghi-blog.com

  • liz 13 février 2013, 6:37 / Répondre

    I can’t wait until my first fashion week!!

    http://lavieenliz.com

  • Colony 13 février 2013, 8:04 / Répondre

    Great story! Glad to hear that the memories keep you grounded and in touch with what you love about your job. That is so important.

  • Roxanne 13 février 2013, 8:08 / Répondre

    What a touching story ! You’re so inspiring ! Anything is possible… I think that we forget that too often… Wow… Congratulations ! :)

  • Jennifer 13 février 2013, 9:18 / Répondre

    Your Dad and I know you are living your dream and even though we miss you like crazy, we remember how thrilling it was for you to attend your first Fashion week – love hearing all the stories and hope some of your coolness will rub off on us. The passion you have for your work shows in all you do.
    XO Mom and Dad

  • Shelby Foster 14 février 2013, 12:25 / Répondre

    This time around was my first season! I 100% get what you mean about walking up to the tents for my very first show…and I hope that I, too, won’t become too jaded and will never forget that feeling.

    xoxoxo

  • Eva 14 février 2013, 2:52 / Répondre

    I hope I will ever see one show during NYFW and till that day is there I will focus on Amsterdam Fashion Week ;) You’ve got to start somewhere! xx

    http://www.creativityandchocolate.blogspot.com

  • Zazie 14 février 2013, 4:32 / Répondre

    Oh, Alex, what a touching post.
    It feels so good to read about the magic emotions fashion week may inspire.
    I think that being able to look with un-jaded eyes at ones own work (or dreams-come-true) is a rare and wonderful privilege. Hold on to it!!!!
    Besides, you seem such lovely person! I wish you all the luck in the world for the fullfillment of all your dreams. You’ll keep us informed, won’t you? ;)
    (p.s. yes, it would be great to know how you landed your job to Garance…)

  • 40 and so what 14 février 2013, 5:28 / Répondre

    Les défilés sont toujours une magie pour les yeux. On est ébloui, surpris, étonné, charmé.

  • Mireille 14 février 2013, 5:54 / Répondre

    Feeling like Alice in Wonderland the first time and keep it high and alive is a wonderful quality.
    thans for sharing Alex. xoxo

  • Cindy 14 février 2013, 6:02 / Répondre

    Se plaindre???? Moi je rêve d’être à leur place!! J’aime qu’après huit ans tu sois toujours aussi enthousiaste!
    http://www.classy-dresing.com ( Ma boutique vintage!)

  • Virginie/Mode9 14 février 2013, 7:03 / Répondre

    C’est trop mignon, garde le plus longtemps cet état d’esprit ! Moi ça m’a vite gavé tout ce cirque ! il faut dire que j’assistais aux défilés plutôt en standing (sauf lorsque mes copines étaient attachées de presse). Ce milieu de la mode est sympa lorsque tu as du pouvoir et que tu es respectées sinon ce n’est qu’humiliations et sensations d’être la dernière roue du carrosse, bref pas terrible pour l’égo !
    http://www.mode9.fr

  • Johanne 14 février 2013, 7:57 / Répondre

    J aime ce billet ! Bravo

  • frout 14 février 2013, 8:43 / Répondre

    ca serait mon reve un jour d’assister a un vrai defilé !!! quelle chance !

  • Sabrina 14 février 2013, 10:15 / Répondre

    I was invited to two presentations at Lincoln Center for the first time this season and loved it.

    xx
    Sabrina

  • Axelle 14 février 2013, 11:42 / Répondre

    Quelle bonne idée cette série!
    Je me souviendrai toujours aussi de mon premier show et même encore maintenant j’ai toujours un frisson quand les lumières s’éteignent et que la musique commence…

  • katie 14 février 2013, 1:13 / Répondre

    lovely memories! haha i had no idea that last year’s was already your seventh! :) love this peek into your journey. who knows where we will go in the future?

  • Wilnik 15 février 2013, 3:19 / Répondre

    Wow j’adore cet article, ca me fait revivre mes propres debuts dans la fashion sphère!

In The Spotlight