Parlons de beauté.

Il y a les moments où l’on se trouve belle, sublime.
Et où soudain, on aperçoit son reflet dans une vitrine et l’on se rend compte qu’on a le cheveu plat, la peau grasse et que notre derrière a pris son indépendance. Argh.

Il y a les moments où l’on se trouve mais alors, moche !!!
Et c’est le moment où l’on rencontre l’homme de sa vie.

Je n’ai jamais trouvé que la beauté était un truc vraiment défini. Pour moi…

ce à quoi on ressemble, on le voit dans le regard des gens qui nous aiment.

Il nous reste juste à essayer de prendre soin de soi pour leur être agréable à regarder.

-

Si je pense ça, je me demande vraiment pourquoi je passe ma vie domestique en jog.

-

Je n’ai jamais trouvé que la beauté rendait d’immenses services.

Parfois je rêve d’être d’une beauté foudroyante, mais j’ai fini par comprendre que la beauté foudroyante peut être encombrante pour une femme.

Je le vois souvent parce que je rencontre énormément de filles très belles. Dans mon milieu, une jolie fille a vite fait d’être invitée à toutes les soirées ou au premier rang d’un défilé. Ça peut paraître confortable, comme ça, mais au fond, ça ne l’est pas tant que ça.

Parce que la beauté est un cadeau empoisonné : elle essaye de vous guider vers des chemins sans substance et sans avenir, ceux où l’on ne vit que par sa beauté.

-

N’empêche, parfois, je rêve d’avoir une beauté foudroyante.

-

Avec mes copines, on a un jeu à la con. C’est le jeu du belle / pas belle.
Le mieux c’est de s’y mettre à plein; on prend un magazine par exemple et on s’interroge sur qui on trouve vraiment belle.
C’est hallucinant comme les avis divergent. On est très partagées, par exemple, sur :

Eva Mendez, Cate Blanchett ou Penelope Cruz.

Preuve que la beauté est dans l’oeil de celui qui regarde.
-

Il y a des gens sur lesquels on s’accorde toutes, en revanche. Lauren Hutton.

-

Voici une citation tirée d’un film très important, Mean Girls :

“Wow, nan mais t’es vraiment trop jolie !”
“Merci !”
“Tu veux dire… T’es d’accord avec moi ? Tu te trouves vraiment jolie ?”

Aahahah.

(Doit-on obligatoirement être modeste quand on parle de soi ?)

-

Les femmes les plus belles sont imparfaites. Lauren Hutton.

-

Mais Jane Birkin est parfaite.

-

J’ai l’impression qu’aujourd’hui, il vaut mieux être belle de corps et moche de tête que le contraire. Vous ne trouvez pas ?

-

La vraie beauté se voit au nombre des années et “La beauté cachée des laids se voit sans délai” / (Serge Gainsbourg.)

-

Certaines filles se trouvent tellement sublimes qu’elles arrivent à convaincre tout le monde autour d’elles qu’elles le sont. Alex appelle ça le complexe de Gisèle Bundchen (pas que Gisèle ait ce complexe, mais ces filles-là croient qu’elles sont Gisèle Bundchen) et franchement, parfois j’aimerais bien l’avoir.

Je pense que la vie est vachement plus sympa quand on se trouve sublime.

Vivons comme si nous étions sublimes.

-

J’ai essayé de vivre comme une sublime un jour, et je suis allée dire bonjour à un mec que je ne connaissais pas.
Je me suis pris un gros râteau.
Mais qu’est-ce qui me dit que la sublime, elle aussi, ne se serait pas prise de râteau ?

-

J’en reviens donc à ma première question : Vous vous trouvez belle, vous ?