Il m’a fallu être complètement bourrée des années pour enfin comprendre comment maquiller mes yeux.

Dans les tutos make up, les filles aux yeux en amande, comme moi (Certains disent qu’on appelle ça une paupière tombante, mais ça va pas la tête ? Personne n’a envie d’avoir quoi que ce soit de tombant. Surtout au niveau des yeux. Ça a carrément une connotation négative, donc je suis contre.)(Du coup j’appelle ça les yeux en amande) n’existent pas.

Quand on vous montre comment mettre du fard à paupière, c’est toujours sur la paupière mobile, celle du dessus, quoi.

Donc j’ai essayé. Passé des heures à maquiller mes paupières. C’était sublime… quand j’avais l’oeil fermé. Pfffff…

Dès que j’ouvrais l’oeil, non seulement on ne voyait plus une trace de maquillage (il s’était caché dans le pli, ce chien) mais la moitié s’était collée sur la paupière du dessus, ruinant tous mes efforts.

Du coup j’ai un peu lâché l’affaire du maquillage des yeux, me concentrant sur la bouche. Je ne mettais plus que du mascara. Les fards à paupière, c’était pour les autres.

Ouaaaais, bon. Je vous l’accorde, je ne suis pas très douée niveau make up.

C’est peut-être pour ça que c’est un matin de grosse gueule de bois que j’ai trouvé la solution. J’avais évidemment zappé l’étape démaquillage du soir et le matin, en me regardant dans la glace entre deux vapeurs de mojito, j’ai eu une illumination.

J’étais bourrée canon !!! Mon mascara était allé se coller sous mes yeux et j’avais dû frotter sans m’en rendre compte, ce qui donnait une ligne nickel et bref, mon maquillage était parfait. Whou ! Pour célébrer, je me suis resservi un mojito café et j’ai tiré ces conclusions entre trois gorgées :

En fait les yeux en amande ne suivent pas du tout les mêmes règles que les autres yeux. Au lieu d’essayer de les agrandir, ce qui est beau c’est de les allonger en jouant sur leur forme et… ne pas hésiter à lâcher complètement l’idée de maquiller la paupière du haut.

J’ai fini de parfaire ma formation à ce make up l’autre jour. J’étais sur un shooting à Paris, et au moment de me faire maquiller, j’ai expliqué à la maquilleuse ce qui m’allait le mieux. Elle a tout de suite compris et m’a fait un make up que j’ai tellement adoré que j’ai demandé à Eva, qui travaillait avec moi sur le shoot, de prendre une photo.

Julie, la géniale maquilleuse (en plus j’adore quand les maquilleurs savent maquiller la peau en transparence), m’a donné ces quelques conseils :

  • On ne met quasiment rien sur la paupière du dessus, juste un trait de noir très fin au niveau des cils.
  • On n’hésite pas à vraiment allonger l’oeil. C’est presque comme un cat eye inversé, regardez dans le coin extérieur…
  • On peut même réaliser ce maquillage avec du mascara, pour que ça tienne bien et que ça se mélange parfaitement avec la peau.

Hum, je crois que c’est tout, c’est le make up le plus facile du monde en fait.

On peut même le faire bourrée.

——-

Merci à Julie Nozières pour le make up et à Eva Tuerbl pour la photo et aussi pour avoir été d’aussi adorables compagnons de travail. Merci à Eva pour la casquette aussi.