Voici sept conseils pour réussir son dimanche même quand il pleut sanS DISCONTINUER DEPUIS LE SA@&EDI S O IIII R.

- Réorganiser toute sa garde-robe.
Commencer par mettre les vêtements dont on ne veut plus au sol, par piles. Se rendre compte en se retournant qu’on ne peut plus sortir de son dressing. Oh, et qu’on a des nouveaux vernis à tester.

- Se faire une mani-pedi at home.
Sortir tout le matos, bâtonnet de buis compris. Limer, hydrater, repousser, etc. Appliquer la première couche de rouge sur une main, et attendre que ça sèche pour faire l’autre (“comme ça je suis sûre que ce sera nickel !”) décider de se refaire un café en attendant. Bousiller toute sa mani en ouvrant le placard pour attraper le café. Se dire qu’il faudra rattraper tout ça, juste après notre café.

- Se remettre à cuisiner.
Sortir tous les ingrédients, les ustensiles, commencer à couper les légumes pour préparer une ratatouille. Se souvenir qu’on a rendez-vous pour bruncher dans une demi-heure. Essayer de passer le barrage que nos vêtements dont on ne veut pas ont créé dans notre dressing. Mettre absolument n’importe quoi tellement on ne trouve plus rien (t’façons, il pleut.)

- Faire une sieste, le luxe suprême.
De retour de brunch, se mettre au lit avec un bon bouquin sur son Ipad, arrrrgh le bonheur. Fermer les yeux doucement, presque s’endormir au son de la pluie, rêver de la mer. S’imaginer au soleil, marchant sur la plage dans un…

- Rattraper son Ipad qui avait légèrement glissé pour faire un petit shopping maillot express.
On fera la sieste dans 5 minutes, là, tout de suite, on veut un maillot. Aller sur Net-À-Porter, J.Crew, Zara, Ssense, Département Féminin, Asos…
Y passer quatre heures et faire flamber sa carte bleue.

- Décider de faire du sport pour se remettre de ses émotions.
Repasser par son dressing, à ce point renommé “l’apocalypse”, pour trouver ses fringues de sport. Une fois en tenue, repasser par la cuisine pour prendre de l’eau, se rendre compte que les ingrédients attendent toujours qu’on s’occupe d’eux. Commencer à tout remettre en place. Oublier le sport. (t’façons, il pleut)

- Se dire qu’on va enfin pouvoir regarder De rouille et d’os, depuis le temps.
Se préparer un bon thé, sortir une couverture, s’installer confortablement dans son canapé. Aaaahhhh…

—–

Finir sa journée en fringues de sport dans son canap’, une main (mal) vernie, l’autre non, dans un appart complètement en bordel, ruinée, à manger des carottes crues en pleurant à chaudes larmes devant De rouille et d’os.

Qui dit mieux ?