Ce City Guide spécial Corse me tient vraiment à coeur puisque comme vous le savez, la Corse est ma terre natale.

J’ai fait appel à ma soeur Laetitia. En fait, on l’a un peu fait en famille parce que je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter mon grain de sel, comme vous le verrez, c’est moi qui vous parle [entre les crochets].
Le but de mes City Guides est de sortir des guides touristiques en demandant à des amis qui vivent sur place de nous parler des endroits où ils vont au quotidien, c’est donc très perso et pas du tout exhaustif, mais tout a été testé et approuvé et vous pouvez y aller de notre part (enfin, presque :)

Je reçois des emails tous les jours me demandant mes bonnes adresses sur mon île, j’ai l’impression que la Corse est hyper à la mode et j’en suis ravie, parce que je suis vraiment, vraiment, vraiment terriblement fière de mon pays ! Allez, on commence.

Les photos d’illustration ont été prises l’été dernier lors de mon voyage en Corse. Vous pouvez toutes les retrouver ici.

Titis, comment décrirais-tu la Corse à quelqu’un qui n’y est jamais allé?

Si j’avais à décrire la Corse, je dirais simplement que c’est un lieu de passions violent et doux à la fois, à l’image de ses paysages…

Et chargé d’une émotion rare.
C’est une petite île dont la variété des paysages surprend et fascine.

Qu’est-ce qu’on doit visiter absolument en Corse ?

L’extrême Sud, spectaculaire, la Balagne, avec ses oliviers tricentenaires et le petit village de Pigna.
Nonza et le Cap Corse, Corbara, Erbalunga… Les villages sont nombreux et beaucoup sont comme de petits trésors. Arrêtez-vous y prendre un café, cherchez l’église, beaucoup d’entre elles sont sublimes…
[Coucou c'est moi Garance entre les crochets][Je rajoute le GR20 si vous aimez la randonnée (moi j'adore), des paysages sublimes, pas un bruit, des lacs, des rivières et des pics de montagne incroyables, des bergeries, bref, le dépaysement total.]

Quelle est la plus belle plage ?

Saleccia dans le Désert des Agriates est d’une rare beauté car elle est absolument sauvage (zéro commerce) et le maquis vient se coucher sur un sable d’une blancheur et d’une finesse inouïe.
Mais la rudesse des toutes petites criques qui se trouvent vers la Réserve de Scandola, ses failles de roches volcaniques d’un bordeau bleuté qui s’entrouvrent pour laisser jaillir des petits galets couleur corail doux et ronds me touche aussi beaucoup.

J’ai la sensation de me retrouver à l’origine volcanique de cet endroit heureusement classé et protégé.

[J'ajoute quand même la plage de Capo Di Feno, à Ajaccio - c'est beau, sauvage, et c'est là où vont les surfeurs !]

Comment s’habiller pour la plage ?

J’aime être super confort car s’il faut crapahuter à travers maquis [Le maquis est la végétation endémique qui recouvre la Corse et sent divinement bon]… donc un short bien court, et surtout une grande chemise bien ample et très légère pour me protéger du soleil sans brûler, une paire de tongs pour le côté facile, et un grand cabas en paille tressée.

Tes boutiques préférées ?

Pour moi qui suis une dingue d’antiquités, la Corse est du monde entier l’endroit le plus excitant où shopper. On peut très facilement y trouver des pièces de collection. Et ça c’est partout en Corse, il suffit de s’arrêter sur les marchés ou dans les antiquaires des villes et des villages.

Autre chose à ramener, des objets en bois d’olivier qui sont très beaux et à un vraiment bon prix sur les marchés.

[D'ailleurs notre tante a une très belle boutique d'antiquités qui s'appelle à l'Ancien Temps, dans la rue Fesch à Ajaccio. Mais pour les amateurs, demandez partout où vous êtes ! On trouve de vrais trésors.]
[Autre chose à découvrir, les maillots Carioca, très beaux et ingénieux, une marque corse, et les produits Donna E, qui ont réussi à capturer l'odeur du maquis corse, ce qui est un exploit... Et un bonheur ! J'adore. Oh, et les chaussures chez M.Bis, toujours un choix pointu si vous êtes en manque de fashion !]

Un endroit pour aller danser ?

Réponse de ma soeur Sacha, 18 ans : La Via Notte, à Porto Vecchio, ils ont une programmation super pointue.
La Camargue, et chez Tao dans la Citadelle de Calvi, un établissement très connu et très réputé.
Et Calvi On the Rocks, un festival électro les pieds dans l’eau où se retrouvent tous les clubbers du monde [je n'arrive pas à croire que je n'y suis jamais allée !!!]

Un endroit pour un rendez-vous en amoureux ?

Le Domaine de Murtoli pour la beauté époustouflante du Sud de la Corse et le service impeccable et extrêmement discret.

 Le meilleur moyen de se déplacer ? Voiture, bateau, moto ?

Pour découvrir l’île depuis le littoral, le bateau est un moyen de se déplacer génial car il permet d’avoir accès à des criques et des endroits sauvages et surtout déserts.

À ne pas manquer, en bateau : Rocapina, Scandola et Bodri.

Et une voiture pour découvrir tout l’intérieur, les petits villages, les montagnes et les fleuves.

[PS moi j'ai aussi déjà fait le tour de l'île en scooter et c'était le bonheur !!! Bon, faut être très amoureux ahah]

Ton hôtel préféré ?

Les Roches Rouges à Piana pour son coté suranné.

Sa vieille bâtisse chargée d’histoire, son décor années trente, ses fauteuils en cannage et ses vieilles fresques,si loin des établissements à la mode en font un lieu vraiment unique. Ne vous attendez pas à un endroit au confort quatre étoiles mais plutôt à tomber complètement sous le charme de l’atmosphère.

Son restaurant est comme une verrière entre ciel et terre, d’une douceur infinie, avec la vue magique sur ces deux bras de montagnes rouges qui enlacent le golfe de Porto.

Une ambiance unique, une vue époustouflante sur les calanques de Piana, une sensation de temps suspendu et d’éternité que je ne retrouve que là-bas.

Peu d’établissement portent cette puissance.

Que doit-on absolument goûter ?

Ce qu’il faut absolument goûter en Corse, c’est la charcuterie, qui lorsqu’elle est bien choisie, n’a rien à voir avec ce que l’on a pu connaître avant!
La vraie charcuterie est faite en Castagniccia (La châtaigneraie de la Corse) où les cochons vivent en liberté et se nourrissent de ces fameuses châtaignes tombées à terre. Vient ensuite le savoir-faire des artisans locaux – et là on comprend vraiment ce que c’est que le goût de la bonne charcuterie.
Une adresse, Paul Marie Raffalli à Piedicroce, Charcuterie de Sébastien Mariani.

Et, bien sûr, le fromage, après être allée le chercher directement chez le berger.
Voici une adresse: à Palasca, demander Fortuné Savelli.

[Je rajoute mes spécialités préférées, les falculelle, de petits gâteaux de fromage cuits sur une feuille de platane. Achetez-les lors de votre passage à Corte (c'est une spécialité de Haute Corse) chez Casanova à Corte. Et les Les finuchietti, croquants à l'anis. On en trouve partout mais les meilleures à Ajaccio se trouvent rue Fesch à la boulangerie Galeani. J'adore. Sur les marchés, ne manquez pas les incivulate des chaussons au blettes ou aux oignons, le bonheur pour le dèj avec une salade verte.]

Quels sont tes restaurants préférés ?

Le Restaurant du domaine de Murtoli dans le Sud, magique [Mon préféré aussi]

Le restaurant du Domaine de Cala Rossa à Porto Vecchio.

La Signoria en Balagne.

L’Auberge de Murato, dans le Cap Corse.

Chez Jean Jean (Le Bilboq’) à Ajaccio, pour son plat unique et délicieux, les pâtes à la langouste, très folklo.

Chez Jacqueline au Pont De Castirla, menu unique encore, une vraie expérience, hyper folklo, prévoyez quelques heures !!!

Et enfin pour l’apéro, chez Pierre-Tou (La paillotte Le Pirate) à la plage de Capo Di Feno à Ajaccio, ambiance fantastique pour une fin de journée à la plage.

[Petit insert extrême Sud par mon amie Laure Heriard-Dubreuil qui passe ses étés à Porto Vecchio et qui m'a fait découvrir des adresses géniales l'été dernier...
Pour un restau de plage vraiment chouette : Le Cabanon Bleu, ils ont aussi une petite boutique très jolie pour acheter des maillots et articles de plage.
Pour le soir à Porto-Vecchio, Chez Anna.
Pour des pizzas sur la plage, chez Marco à la plage "Rancho Plage"
Pour danser dans une ambiance décalée, le club Rancho.]

[Oh, et un petit nouveau, tenu par ma super amie Anne, La Brasserie du San Carlu à Ajaccio. Dites-lui bonjour de ma part si vous y allez !!!]

Un musée à ne pas rater ?

Le musée Fesch à Ajaccio pour ses collections extraordinaires (principalement peinture italienne), dont des primitifs exceptionnels (fonds italien le plus important après le Louvre), dont une grande part provient du cardinal Fesch, oncle maternel de Napoléon.

Un endroit touristique où tu aimes aller ?

Girolata, le village où l’on a grandi, niché au milieu de la réserve de Scandola, pas de route pour y accéder, il faut y aller à pied ou en bateau !

Quelle est la meilleure saison pour découvrir la Corse ?

Septembre et juin.
[Moi j'adore mai. Même s'il est trop tôt pour se baigner (pour moi qui aime l'eau très chaude du mois d'août) la Corse est en fleurs, il ne fait pas trop chaud et il n'y a pas encore trop de touristes, c'est le paradis !]

Une journée idéale avec les enfants ?

Certainement partir en bateau jusqu’à mon village, Girolata. En route se baigner et pêcher, puis s’arrêter déjeuner au village chez notre frère Nicolas, à la Terrasse. Acheter des bastelles chez Pascal et Maga sur la plage, elles sont délicieuses. Se balader dans le dédale de petits chemins de pierres rouges dans cet endroit qui est le plus beau du monde et où les enfants sont en toute liberté car c’est un village où il n’y a pas de voitures.

Et puis rentrer tranquillement en bateau après une journée d’émotion et de beauté…