Notre hôtel, le Viceroy, à Ubud était non seulement très beau et très bon, mais en plus, chaque chambre est équipée de l’une de ces petites cabanes au grand air.

C’est un concept balinais, ça s’appelle un bale. Il y en a dans les maisons et aussi dans les villages, de plein de tailles différentes et de plus ou moins bonne facture.
C’est là où les gens se retrouvent pour bavarder. Les Balinais, contrairement à nous, ne socialisent pas vraiment pendant les repas – et ils n’ont pas de “cafés” à proprement parler.
Mais les bale en revanche symbolisent à quel point ils aiment se retrouver pour bavarder.

Notre version est bien sûr la version hôtel, mais c’est hallucinant le temps que j’ai pu passer à y lire, à refaire le monde avec Scott et à observer les singes se jeter de branche en branche.

Si vous cliquez sur les flèches vous pourrez voir plus de photos de l’hôtel. Franchement, un paradis perché dans la forêt.