Pour célébrer mon arrivée à Paris (la fille qui célèbre n’importe quoi) et surtout vu les commentaires passionnants que vous avez laissés sur mon post sur La Parisienne (on va lui mettre des majuscules, vu que c’est carrément un concept !) l’autre jour, je me suis dit qu’en parler plus en profondeur avec vous serait parfait avec mon café et ma clope.

D’abord, mettons-nous d’accord sur un truc – La Parisienne n’est pas définie par l’endroit où elle vit, ce serait trop bête. C’est plutôt une idée – inspirée par de célèbres Parisiennes, peut-être.

Comme toutes les caricatures, c’est un peu con, cette idée de Parisienne – mais si on y réfléchit deux secondes…

Ce qui fait La Parisienne, c’est Paris – une ville sublime et grise à la fois, exaltante mais dure, où il faut savoir se faire sa place sans se faire trop remarquer (L’ambition n’est pas quelque chose de très bien vu, on ne doit jamais montrer l’effort…) et où s’habiller de manière trop voyante ou sexy garantit presque à tous les coups de se faire regarder, siffler…
Des tas de petits détails qui influencent nécessairement un style.

Quand on compare à une autre ville que je connais, New York, où toutes les personnalités sont acceptées, où l’on est encouragé dès le plus jeune âge à être soi-même et à s’exprimer et où l’on peut se balader quasiment seins à l’air sans que personne ne fasse de remarques désobligeantes, on comprend aussi le style plus fun des New Yorkaises.

Mais voici une chose amusante – comme le disait Cory dans les commentaires, même si La Parisienne dont on parle est le plus souvent une Parisienne d’adoption, les plus parisiennes des Parisiennes, les vraies, le sont depuis la naissance. Elles ont un truc insaisissable, une apparente froideur mélangée à un sens de l’humour cinglant qui peut surprendre et qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Vos commentaires pleins d’humour (il en faut pour essayer de définir un cliché !) m’ont beaucoup amusée et intéressée. Et certains sont tellement vrais !!! Alors voyons…

Le style de La Parisienne.

« J’ai passé pas mal de temps à observer les Parisiennes chic en sirotant un Ricard à la terrasse du Flore ces deux derniers étés. Je peux donc affirmer qu’elle ne s’intéresse pas aux tendances, ne se laisse pas influencer par les diktats sous prétexte qu’il est telle heure ou qu’elle a tel âge. Elle assume ses choix, que ce soit lorsqu’elle arbore une paire de Nike noires avec un tailleur-pantalon ou un œil de biche à 10 h du matin (non, à 10 h du matin, je ne buvais pas de Pastis au Flore). Je dirais que son style est très étudié, mais de façon à paraître vraiment naturel ! »
– Jane

“J’ai le sentiment que le mythe de “La Parisienne” vient du fait que la France est plutôt old school sur bien des points et pas très téméraire.

[Tout à fait d’accord, et je me demande d’ailleurs si notre héritage mode n’y est pas pour quelque chose, Paris étant une ville où les maisons de mode définissent le chic depuis des décennies, ça peut parfois être intimidant...]

A Londres ou Berlin, on tente allègrement des colorations bleues ou on se tatoue les bras, on mixe des baskets et des robes. Alors qu’à Paris, on prend le temps d’apprivoiser les nouvelles tendances, et on conserve les acquis, des basiques bien coupés qui fonctionnent bien.
C’est peut-être ça l’effet “Parisienne simple et élégante”?”
- Amalgame Magazine

“La Française ne suit pas la mode aveuglément. Normal, puisqu’elle est certaine que c’est elle qui la fait , la mode ! Elle s’approprie les tendances. Non : elle daigne s’approprier les tendances.
Elle n’arrivera jamais à une soirée en ressemblant à un arbre de Noël. Elle a troqué ses ballerines contre des escarpins, mais a gardé son jean. En fait, elle ne fait que passer à cette soirée, parce qu’elle avait un peu de temps libre.”
- Cohiba, qui explique dans son commentaire pourquoi pour elle, la Parisienne, c’est surtout la Française.

“La Parisienne n’est jamais trop apprêtée, il faut qu’elle ait l’air naturel comme si elle s’était préparée en 10 minutes le matin. Elle n’aime pas les choses trop sophistiquées ni qu’on ait l’impression qu’elle a fait des efforts pour être jolie.”
- Tilda

“La Parisienne, c’est une fille qui s’en fout, qui ne cherche pas à entrer dans une case, à suivre des codes et des règles à n’en plus finir.”
- Lady Moriarty

« La Parisienne fait très attention à son physique (peut-être trop), elle refuse de subir les diktats de la mode mais utilise la mode pour mettre en valeur sa morphologie : de fait, elle ne porte que des tenues qui la flattent. De même, elle refuse de porter des vêtements qui ne correspondent pas à son style de vie.

Sans être esclave de la mode, elle obéit à quelques règles tacites. Jamais de total-look, jamais de chaussures de sport sauf sur une adolescente ou si elle va faire du sport (comme l’a dit une autre commentatrice : « quand on veut des chaussures confortables, on enfile des ballerines ») et jamais de doudoune ! »
- Mau

“La Parisienne a une seule tenue par jour : sa tenue fonctionne pour sa journée mais aussi pour sa soirée…tout un art!! Et elle refuse les concessions niveau confort: PAS DE BASKETS POUR FAIRE LE TRAJET BOULOT-MAISON C’EST INTERDIT PAR LE CODE DE LA PARISIENNE (les ballerines ça n’est pas pour les chiens).”
- Daphné

Le corps de La Parisienne.

“Oui, elle prend soin de son corps, [...] mais il ne faut surtout pas que ça se voie. Il est hors de question que la Française ait des muscles saillants et les bras de Madonna !”
- Cohiba

“Elle est chic, elle prend soin de son corps mais surtout de ses cheveux. Et elle fait de l’aqua bike ;)”
- Maryse, très précise.

“Elle est naturelle et sophistiquée à la fois. Ça veut dire, par exemple, les cheveux brillants et soignés, mais jamais apprêtés. Du rouge à lèvres, mais le reste du visage légèrement maquillé. La couleur des cheveux la plus naturelle possible aussi. Même s’il y a une couleur, il ne faut pas qu’on voie qu’elle en a fait une.
En fait, je dirais qu’une Française est l’incarnation du négligé ultra étudié. Rien n’est laissé au hasard, mais elle paraît s’être levée le matin exactement comme elle apparaît devant les autres.”
- Cohiba.

« Pour moi, la vraie Parisienne commence en général la journée avec un café et un croissant – quand elle a le temps -, et le midi, elle fait un vrai déjeuner, avec des gens, autour d’un plat chaud et d’un verre de vin rouge. Elle ne mangerait jamais un sandwich devant son ordinateur. Je suis toujours surprise de constater que, statistiquement, les Français comptent parmi les personnes les plus en forme ! C’est vrai, je pense que si l’on prend le temps de manger avec des gens, c’est plus sain, et un verre de vin, c’est toujours excellent pour la circulation. »
- Gabrielle

L’attitude de La Parisienne.

“La Parisienne est un peu hautaine, d’apparence froide et distante. Elle ne sourit pas, est toujours pressée, marche à grand pas, et traverse n’importe où !
Elle prend un café le matin, et douze dans la matinée.”
- Nath

” Elle est sympa, indépendante, et elle boit du vin rouge. »
- Anne

« J’espère que la Parisienne n’est pas du genre à se laisser enfermer dans des cases et qu’elle vit sa vie sans se soucier des conventions. Les Parisiennes sont chic et pleines de ressources sans être forcément tendance… elles sont avenantes, intelligentes, désintéressées et ont toujours la pêche. »
- Colony

“La Parisienne ignore qu’elle a quelque chose de spécial, c’est ce qui fait tout son charme…”
- Léa

“La Parisienne prend son air nonchalant tout le temps : démarche, attitude, clope. Elle fait “genre” ne pas avoir pris le temps de s’habiller alors que son style en fait râler plus d’une. Elle mange bio devant les autres mais aime les gros plaisirs gourmands quand elle est seule. Elle fait “genre” ne pas être aimable, hautaine devant les gens qu’elle connaît pas, elle fume sa clope avec un thé au Café Flore mais elle aime bien sortir dans des endroits déchaînés à Pigalle ou vers le Canal Saint Martin. Elle travaille beaucoup, surtout dans les métiers artistiques tels que la mode, le cinéma ou bien l’art. Elle adore aller chez A.P.C, flâner aux puces avec ses copines et se montrer avec son mec stylé.
Quand on la connaît, elle est super sympa, drôle et touchante. Elle a besoin d’amour et de reconnaissance.
Elle fait genre elle s’en fout mais en fait pas du tout.”
- Sabrina

“Pour moi, voisine européenne (je suis scandinave et j’envie l’appellation « Parisienne »..!), la Parisienne est une femme qui a une élégance naturelle, c’est pour ça qu’elle est chic. Il y a aussi cette aura de nonchalance, et peut-être un peu d’arrogance, elle dissimule la passion qui vibre en elle… parce qu’au fond, je suis sûre que c’est une femme vraiment passionnée. Elle boit, elle fume, elle rit aux éclats, et c’est ce que j’admire le plus, cette liberté d’esprit qui est si française à mes yeux… »
- Emilie

“La Parisienne est la file qui se prend la tête pour donner l’illusion de la facilité…Et qui y parvient si bien qu’elle réussit à faire croire au monde entier qu’elle reste mince en se gavant de croissants, qu’elle a une peau parfaite en clopant comme une malade, qu’elle s’habille au saut du lit de ce qui reste de propre dans son armoire sans se prendre la tête et qu’elle est née à Paris alors qu’elle vient de province…”
- Mareme

“J’habite Paris depuis toujours comme mes parents et grands parent avant eux, j’ai habité quelques temps à Londres et à New York mais mon coeur appartient à Paris. Le matin je bois du café et mange deux tartines beurrées avec de la confiture de framboise. Je fume (trop) et j adore m’asseoir aux terrasses des cafés et regarder les gens. Voir ou juste apercevoir la tour Eiffel me fait sourire. Je me balade à vélo dans la ville et je mange des croissants uniquement le week end. Je me maquille assez peu les yeux ou la bouche jamais les deux en même temps hormis une couche de mascara. J’ai un bouledogue français qui s’appelle Louis et vis au coeur de la ville que j’adore . Ah j’allais oublier, je suis Noire… Suis-je toujours parisienne à vos yeux?”
- Kendrakiss

“La Parisienne, c’est mon amoureuse. Elle mixe les marques, elle n’en fait jamais trop et cultive un look nonchalant. Elle a une “gouaille” qui la rend irrésistible et elle promène notre fils en talons de 12 et son weekender Balenciaga plein à craquer. Elle est moqueuse, frondeuse et cool. Le matin, c’est thé et tartines. Je ne sais pas si c’est LA Parisienne mais c’est la Parisienne que moi j’aime.”
- Jeremy

Petit-déjeuner.

J’adore (et je dis ça sans aucune ironie, vous savez à quel point le petit dèj est important pour moi) que vous ayez pris au sérieux ma question sur le petit dèj… Où l’on apprend que La Parisienne mange le plus souvent des tartines avec son café pour le petit dèj. Et puis aussi ça :

« Qu’est-ce qu’elle prend pour le petit-déjeuner ? Son amant ;) »
- Liz

Moi :)

Si vous voulez mon point de vue de Corse ayant vécu dans le Sud, à Paris, puis à New York, je pense que le cliché de La Parisienne a du vrai, et moi, je n’en suis pas une – et c’est la raison pour laquelle je me suis un peu effacée sur ce post pour vous demander votre avis.

Moi, je suis une fille du Sud – une méditerranéenne.
J’ai une culture complètement différente de la culture parisienne et je me souviens avoir ressenti une sacrée claque quand je suis arrivée à Paris. J’ai eu du mal à m’adapter.

Mais j’ai appris à connaître et à adorer La Parisienne. Elle peut être intimidante au début avec son look sans faute de goût et son côté sûr d’elle, mais sa franchise, son caractère absolument pas hypocrite, cache un coeur d’or et un humour décapant.

C’est vrai qu’elle fait des efforts de fou pour avoir l’air de ne pas en faire trop, mais je trouve que le résultat est à la hauteur.

J’aime cette apparence sage qui cache un côté super irrévérencieux. Si c’est un cliché, alors c’est un cliché que j’aime beaucoup. Et puis quoi, Paris est une ville de clichés ! Et c’est aussi pour ça qu’on l’aime, non ?

Alors, qu’est-ce que vous en pensez, mythe ou réalité ?

L’illustration est tirée de ma dernière campagne pour Seafarer. Pour la voir en entier, c’est par ici !