seafarer 2

Pour célébrer mon arrivée à Paris (la fille qui célèbre n’importe quoi) et surtout vu les commentaires passionnants que vous avez laissés sur mon post sur La Parisienne (on va lui mettre des majuscules, vu que c’est carrément un concept !) l’autre jour, je me suis dit qu’en parler plus en profondeur avec vous serait parfait avec mon café et ma clope.

D’abord, mettons-nous d’accord sur un truc – La Parisienne n’est pas définie par l’endroit où elle vit, ce serait trop bête. C’est plutôt une idée – inspirée par de célèbres Parisiennes, peut-être.

Comme toutes les caricatures, c’est un peu con, cette idée de Parisienne – mais si on y réfléchit deux secondes…

Ce qui fait La Parisienne, c’est Paris – une ville sublime et grise à la fois, exaltante mais dure, où il faut savoir se faire sa place sans se faire trop remarquer (L’ambition n’est pas quelque chose de très bien vu, on ne doit jamais montrer l’effort…) et où s’habiller de manière trop voyante ou sexy garantit presque à tous les coups de se faire regarder, siffler…
Des tas de petits détails qui influencent nécessairement un style.

Quand on compare à une autre ville que je connais, New York, où toutes les personnalités sont acceptées, où l’on est encouragé dès le plus jeune âge à être soi-même et à s’exprimer et où l’on peut se balader quasiment seins à l’air sans que personne ne fasse de remarques désobligeantes, on comprend aussi le style plus fun des New Yorkaises.

Mais voici une chose amusante – comme le disait Cory dans les commentaires, même si La Parisienne dont on parle est le plus souvent une Parisienne d’adoption, les plus parisiennes des Parisiennes, les vraies, le sont depuis la naissance. Elles ont un truc insaisissable, une apparente froideur mélangée à un sens de l’humour cinglant qui peut surprendre et qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Vos commentaires pleins d’humour (il en faut pour essayer de définir un cliché !) m’ont beaucoup amusée et intéressée. Et certains sont tellement vrais !!! Alors voyons…

Le style de La Parisienne.

« J’ai passé pas mal de temps à observer les Parisiennes chic en sirotant un Ricard à la terrasse du Flore ces deux derniers étés. Je peux donc affirmer qu’elle ne s’intéresse pas aux tendances, ne se laisse pas influencer par les diktats sous prétexte qu’il est telle heure ou qu’elle a tel âge. Elle assume ses choix, que ce soit lorsqu’elle arbore une paire de Nike noires avec un tailleur-pantalon ou un œil de biche à 10 h du matin (non, à 10 h du matin, je ne buvais pas de Pastis au Flore). Je dirais que son style est très étudié, mais de façon à paraître vraiment naturel ! »
– Jane

“J’ai le sentiment que le mythe de “La Parisienne” vient du fait que la France est plutôt old school sur bien des points et pas très téméraire.

[Tout à fait d’accord, et je me demande d’ailleurs si notre héritage mode n’y est pas pour quelque chose, Paris étant une ville où les maisons de mode définissent le chic depuis des décennies, ça peut parfois être intimidant...]

A Londres ou Berlin, on tente allègrement des colorations bleues ou on se tatoue les bras, on mixe des baskets et des robes. Alors qu’à Paris, on prend le temps d’apprivoiser les nouvelles tendances, et on conserve les acquis, des basiques bien coupés qui fonctionnent bien.
C’est peut-être ça l’effet “Parisienne simple et élégante”?”
- Amalgame Magazine

“La Française ne suit pas la mode aveuglément. Normal, puisqu’elle est certaine que c’est elle qui la fait , la mode ! Elle s’approprie les tendances. Non : elle daigne s’approprier les tendances.
Elle n’arrivera jamais à une soirée en ressemblant à un arbre de Noël. Elle a troqué ses ballerines contre des escarpins, mais a gardé son jean. En fait, elle ne fait que passer à cette soirée, parce qu’elle avait un peu de temps libre.”
- Cohiba, qui explique dans son commentaire pourquoi pour elle, la Parisienne, c’est surtout la Française.

“La Parisienne n’est jamais trop apprêtée, il faut qu’elle ait l’air naturel comme si elle s’était préparée en 10 minutes le matin. Elle n’aime pas les choses trop sophistiquées ni qu’on ait l’impression qu’elle a fait des efforts pour être jolie.”
- Tilda

“La Parisienne, c’est une fille qui s’en fout, qui ne cherche pas à entrer dans une case, à suivre des codes et des règles à n’en plus finir.”
- Lady Moriarty

« La Parisienne fait très attention à son physique (peut-être trop), elle refuse de subir les diktats de la mode mais utilise la mode pour mettre en valeur sa morphologie : de fait, elle ne porte que des tenues qui la flattent. De même, elle refuse de porter des vêtements qui ne correspondent pas à son style de vie.

Sans être esclave de la mode, elle obéit à quelques règles tacites. Jamais de total-look, jamais de chaussures de sport sauf sur une adolescente ou si elle va faire du sport (comme l’a dit une autre commentatrice : « quand on veut des chaussures confortables, on enfile des ballerines ») et jamais de doudoune ! »
- Mau

“La Parisienne a une seule tenue par jour : sa tenue fonctionne pour sa journée mais aussi pour sa soirée…tout un art!! Et elle refuse les concessions niveau confort: PAS DE BASKETS POUR FAIRE LE TRAJET BOULOT-MAISON C’EST INTERDIT PAR LE CODE DE LA PARISIENNE (les ballerines ça n’est pas pour les chiens).”
- Daphné

Le corps de La Parisienne.

“Oui, elle prend soin de son corps, [...] mais il ne faut surtout pas que ça se voie. Il est hors de question que la Française ait des muscles saillants et les bras de Madonna !”
- Cohiba

“Elle est chic, elle prend soin de son corps mais surtout de ses cheveux. Et elle fait de l’aqua bike ;)”
- Maryse, très précise.

“Elle est naturelle et sophistiquée à la fois. Ça veut dire, par exemple, les cheveux brillants et soignés, mais jamais apprêtés. Du rouge à lèvres, mais le reste du visage légèrement maquillé. La couleur des cheveux la plus naturelle possible aussi. Même s’il y a une couleur, il ne faut pas qu’on voie qu’elle en a fait une.
En fait, je dirais qu’une Française est l’incarnation du négligé ultra étudié. Rien n’est laissé au hasard, mais elle paraît s’être levée le matin exactement comme elle apparaît devant les autres.”
- Cohiba.

« Pour moi, la vraie Parisienne commence en général la journée avec un café et un croissant – quand elle a le temps -, et le midi, elle fait un vrai déjeuner, avec des gens, autour d’un plat chaud et d’un verre de vin rouge. Elle ne mangerait jamais un sandwich devant son ordinateur. Je suis toujours surprise de constater que, statistiquement, les Français comptent parmi les personnes les plus en forme ! C’est vrai, je pense que si l’on prend le temps de manger avec des gens, c’est plus sain, et un verre de vin, c’est toujours excellent pour la circulation. »
- Gabrielle

L’attitude de La Parisienne.

“La Parisienne est un peu hautaine, d’apparence froide et distante. Elle ne sourit pas, est toujours pressée, marche à grand pas, et traverse n’importe où !
Elle prend un café le matin, et douze dans la matinée.”
- Nath

” Elle est sympa, indépendante, et elle boit du vin rouge. »
- Anne

« J’espère que la Parisienne n’est pas du genre à se laisser enfermer dans des cases et qu’elle vit sa vie sans se soucier des conventions. Les Parisiennes sont chic et pleines de ressources sans être forcément tendance… elles sont avenantes, intelligentes, désintéressées et ont toujours la pêche. »
- Colony

“La Parisienne ignore qu’elle a quelque chose de spécial, c’est ce qui fait tout son charme…”
- Léa

“La Parisienne prend son air nonchalant tout le temps : démarche, attitude, clope. Elle fait “genre” ne pas avoir pris le temps de s’habiller alors que son style en fait râler plus d’une. Elle mange bio devant les autres mais aime les gros plaisirs gourmands quand elle est seule. Elle fait “genre” ne pas être aimable, hautaine devant les gens qu’elle connaît pas, elle fume sa clope avec un thé au Café Flore mais elle aime bien sortir dans des endroits déchaînés à Pigalle ou vers le Canal Saint Martin. Elle travaille beaucoup, surtout dans les métiers artistiques tels que la mode, le cinéma ou bien l’art. Elle adore aller chez A.P.C, flâner aux puces avec ses copines et se montrer avec son mec stylé.
Quand on la connaît, elle est super sympa, drôle et touchante. Elle a besoin d’amour et de reconnaissance.
Elle fait genre elle s’en fout mais en fait pas du tout.”
- Sabrina

“Pour moi, voisine européenne (je suis scandinave et j’envie l’appellation « Parisienne »..!), la Parisienne est une femme qui a une élégance naturelle, c’est pour ça qu’elle est chic. Il y a aussi cette aura de nonchalance, et peut-être un peu d’arrogance, elle dissimule la passion qui vibre en elle… parce qu’au fond, je suis sûre que c’est une femme vraiment passionnée. Elle boit, elle fume, elle rit aux éclats, et c’est ce que j’admire le plus, cette liberté d’esprit qui est si française à mes yeux… »
- Emilie

“La Parisienne est la file qui se prend la tête pour donner l’illusion de la facilité…Et qui y parvient si bien qu’elle réussit à faire croire au monde entier qu’elle reste mince en se gavant de croissants, qu’elle a une peau parfaite en clopant comme une malade, qu’elle s’habille au saut du lit de ce qui reste de propre dans son armoire sans se prendre la tête et qu’elle est née à Paris alors qu’elle vient de province…”
- Mareme

“J’habite Paris depuis toujours comme mes parents et grands parent avant eux, j’ai habité quelques temps à Londres et à New York mais mon coeur appartient à Paris. Le matin je bois du café et mange deux tartines beurrées avec de la confiture de framboise. Je fume (trop) et j adore m’asseoir aux terrasses des cafés et regarder les gens. Voir ou juste apercevoir la tour Eiffel me fait sourire. Je me balade à vélo dans la ville et je mange des croissants uniquement le week end. Je me maquille assez peu les yeux ou la bouche jamais les deux en même temps hormis une couche de mascara. J’ai un bouledogue français qui s’appelle Louis et vis au coeur de la ville que j’adore . Ah j’allais oublier, je suis Noire… Suis-je toujours parisienne à vos yeux?”
- Kendrakiss

“La Parisienne, c’est mon amoureuse. Elle mixe les marques, elle n’en fait jamais trop et cultive un look nonchalant. Elle a une “gouaille” qui la rend irrésistible et elle promène notre fils en talons de 12 et son weekender Balenciaga plein à craquer. Elle est moqueuse, frondeuse et cool. Le matin, c’est thé et tartines. Je ne sais pas si c’est LA Parisienne mais c’est la Parisienne que moi j’aime.”
- Jeremy

Petit-déjeuner.

J’adore (et je dis ça sans aucune ironie, vous savez à quel point le petit dèj est important pour moi) que vous ayez pris au sérieux ma question sur le petit dèj… Où l’on apprend que La Parisienne mange le plus souvent des tartines avec son café pour le petit dèj. Et puis aussi ça :

« Qu’est-ce qu’elle prend pour le petit-déjeuner ? Son amant ;) »
- Liz

Moi :)

Si vous voulez mon point de vue de Corse ayant vécu dans le Sud, à Paris, puis à New York, je pense que le cliché de La Parisienne a du vrai, et moi, je n’en suis pas une – et c’est la raison pour laquelle je me suis un peu effacée sur ce post pour vous demander votre avis.

Moi, je suis une fille du Sud – une méditerranéenne.
J’ai une culture complètement différente de la culture parisienne et je me souviens avoir ressenti une sacrée claque quand je suis arrivée à Paris. J’ai eu du mal à m’adapter.

Mais j’ai appris à connaître et à adorer La Parisienne. Elle peut être intimidante au début avec son look sans faute de goût et son côté sûr d’elle, mais sa franchise, son caractère absolument pas hypocrite, cache un coeur d’or et un humour décapant.

C’est vrai qu’elle fait des efforts de fou pour avoir l’air de ne pas en faire trop, mais je trouve que le résultat est à la hauteur.

J’aime cette apparence sage qui cache un côté super irrévérencieux. Si c’est un cliché, alors c’est un cliché que j’aime beaucoup. Et puis quoi, Paris est une ville de clichés ! Et c’est aussi pour ça qu’on l’aime, non ?

Alors, qu’est-ce que vous en pensez, mythe ou réalité ?

L’illustration est tirée de ma dernière campagne pour Seafarer. Pour la voir en entier, c’est par ici !


Vous devriez également aimer

  • Pink
    Style
    Pink
  • Back to Cool
    Style
    Back to Cool
  • All Made-Up
    Beauté
    All Made-Up
  • Think Pink
    Contributeurs
    Think Pink

129 comments

Ajouter le votre
  • Nei 24 septembre 2013, 4:20 / Répondre

    Comment vous dire Garance,
    Vous avez absolument raison absolument raison sur la description de la parisienne.
    Il s’agit d’une pure réalité mais la parisienne est superbe moins créative que la femme de New York mais elle est superbe.
    Bienvenue à Paris
    xx
    Nei
    ps: pour le debut ou il ne faut pas trop en faire à Paris (en france),les choses changent et une autre génération est en marche.

  • andreea 24 septembre 2013, 4:20

    i believe the shortest description of the parisian women is that they don’t try too hard :)

    http://littleaesthete.com

  • Amandine 24 septembre 2013, 4:22 / Répondre

    La parisienne, c’est une réalité. C’est, pour moi, plus une façon de vivre, qu’une personnalité. Toutes les filles peuvent être des parisiennes, si elles le veulent vraiment. Il suffit juste d’aimer profondément Paris et d’en aspirer son essence. Une parisienne aime prendre son café en terasse, aime boire un verre de vin à la tombée de la nuit, n’en fait jamais trop, elle aime rêver mais reste tout de fois très terre à terre. Une parisienne est une femme qu’on n’oublie jamais.

  • Léopoldine 24 septembre 2013, 4:30 / Répondre

    Excellent, très amusant ! …. Pas le temps de tout lire je vais être en retard !
    Mais cest trop trop ça: “c’est une fille qui s’en fout”.

  • velouria 24 septembre 2013, 4:32 / Répondre

    Bonjour,

    tu as oublié un point essentiel: la parisienne adore Monoprix ;-)

  • sarah du révérencieux 24 septembre 2013, 4:32

    Les Suisses adorent Monoprix. Et même plus que ça ;)

  • Le Bazhaar 24 septembre 2013, 4:32

    Et aussi shoppe au grands magasins, Le Printemps ou Le Bon Marche!

  • Monsieur J 24 septembre 2013, 4:34 / Répondre

    Réalité!
    Et les clichés sont juste la partie visible de l’iceberg qu’est la Parisiennes, qui est pleine de subtilité.

  • emmanuelle 24 septembre 2013, 4:35 / Répondre

    On peut être les deux … moi je suis une vraie parisienne et une fille de la campagne, une vraie provinciale… les deux cohabitent en moi de façon incroyable.
    Nan, chuis pas du tout schizo.

  • Foley 24 septembre 2013, 4:40 / Répondre

    Ah j’adore le commentaire de Liz sur le petit-déjeuner ;)
    Ca me rappelle un ami américain en visite pour la première fois à Paris qui m’a demandé “Why do french girl always have messy hair?” je crois qu’il comparait ça à cette majorité d’américaines qui ont les cheveux tirés à quatre épingles à grand renfort de lisseur et produits capillaires. J’ai du lui répondre un truc du genre que la Parisienne aimait adopter un look “effortless” et que même si elle avait l’air de ne pas être coiffée, au contraire elle avait sûrement du passer du temps pour ce look ! Et il m’a répondu “Oh ok… I don’t get it.” Ca m’a fait bien rire :)

  • CORY SCOTT 24 septembre 2013, 4:41 / Répondre

    First off: Thank you so much for the shout out!
    Second: You’re totally right about the Parisienne: she’s totally cold and perfect and unattainable… but only on the outside! She can be so sensitve, but has to hide behind her perfect looks to survive the city!
    Trird: I’ve been living in Paris for 15 years… and I just realized I might be a real Parisian now! I’m very proud because this means I’ve made it in the City of lights, which, as you well know, is not an easy thing to do. But it’s also scary since you realize you might look like all the Parisian girls out there: cold… but perfect and well dressed!
    Lastly, I know I’m a Parisian especially when I go to NYC, where everybody seems so nice (???) and doesn’t seem to care about their looks. At least not as much as Parisians would.
    That’s when I envy that freedom New Yorkers have about Fashion and so much more…
    Counting the days until I’m back in The Big apple!

    Xoxo Cory

  • camille 24 septembre 2013, 4:42 / Répondre

    Je suis tombée par erreur sur ce tumblr, directement en rapport avec ton article haha
    http://jenesuispassnobjesuisparisienne.tumblr.com

  • Mafalda 24 septembre 2013, 4:56 / Répondre

    J’aurais préféré un article sur la Française ;)
    Mafalda ?
    http://www.mafaldadotzero.blogspot.fr

  • Danae 24 septembre 2013, 5:03 / Répondre

    People seem to think that the parisienne pretends a lot. But I think that the parisienne doesn’t care to pretend anything. She does the things she likes and she’s free of moral and social issues. She loves fashion and wears eccentric pieces, but she has her own interpretation of style. She doesn’t bother with having perfectly straightened hair, perfectly manicured hands or the perfect make-up. The same goes for her behavior. She just doesn’t care what the others may think. This is why the rest of the world envies her. And that’s a reality!

  • kendrakiss 24 septembre 2013, 5:04 / Répondre

    OMG! seeing my comment in your post just made my day! Merci beaucoup!
    One more thing La Parisienne est avant tout amoureuse de Paris , de ses codes, ses contradictions, sa beautéet et sa désinvolture parfaitement étudiée. Love you G!
    K.

  • Prudence 24 septembre 2013, 5:04

    Oui oui!! ” une désinvolture parfaitement étudiée”, c’est bon ça!

  • marie F. 24 septembre 2013, 5:13 / Répondre

    je suis une nordiste mais une parisienne du coeur ayant passé de nombreuses vacances chez ma grand mère à Paris. Je m’y sens comme chez moi! a Lille, on m’appelle la petite parisienne…

    Pour autant, il faut reconnaître que certains points peuvent nuire à l’image de la parisienne/parisien (attention je ne veux me mettre à dos personne et je ne fais pas de généralité)… la politesse! Il faut reconnaître que j’ai toujours été surprise par ça.
    Moi je m’y suis faite mais mon ami qui ne va pas souvent à Paris a toujours du mal à s’y faire.
    Pas un bonjour, pas un merci…. il a eu et a toujours du mal à s’adapter.

    A part ça, l’article est super!!

  • Irene 24 septembre 2013, 5:28 / Répondre

    Fabulous post – so interesting to debate ‘the Parisienne’ and sublime illustration!

    http://illustratedlines.blogspot.co.uk/

  • Charlotte 24 septembre 2013, 5:33 / Répondre

    I knew I’d ‘gotten’ it when I saw the baby onesie printed up “Je n’aime rien, je suis Parisien”. That’s when we left the 18th and moved to the banlieue, the New Yorker in me wants my son to keep his American enthusiasm. That said, well-cut thrown-on clothes as effortless chic work for both Parisiennes and young moms, so thank you Paris.

  • Ank. 24 septembre 2013, 5:35 / Répondre

    Je pense qu’il y a un amalgame malheureux entre d’un côté la parisienne, et de l’autre la parisienne qui travaille dans la mode ou le cinéma ou l’art en général. La seconde, certes, aime s’afficher au café de Flore, fumer cigarettes sur cigarettes, porter des talons de 12, porter ostensiblement le Classic Weekender de Balenciaga, apercevoir à un coin de rue la Tour Eiffel ou que sais-je encore qui a été dit plus haut. Cependant, cette figure-là correspond – j’insiste – à un milieu. La première en effet, n’est pas mondaine (elle préfère de loin les petits troquets de quartier). Les cigarettes ne font plus partie du mythe (avec la répression grandissante contre le tabagisme, de moins en moins de parisiennes fument). Elle ne porte pas non plus de talons de 12 (les talons de 6 sont suffisants) car ce n’est pas pratique pour gambader toute la journée, et cela fait de toute façon beaucoup trop apprêté pour aller au bureau (on n’est pas dans une série américaine). Elle préfère les vêtements dont la marque n’est pas visible – quand bien même ils seraient d’un grand créateur – car c’est plus élégant (le weekender de Balenciaga? seulemnent pour ces riches touristes qui visitent Paris). La Tour Eiffel? quelle drôle d’idée! (elle ne rêve que d’un week-end à la campagne, et puis de toute façon à force elle ne la voit même plus, la Tour Eiffel).

  • Laura 24 septembre 2013, 5:35

    Tout à fait d’accord avec toi. Cet article m’a fait sourire mais il correspond vraiment à un petit milieu.
    Je trouve également que certains attributs correspondent à la Française en général et non pas à la Parisienne (le coté effortless, le régime salade-croissant, les cafés ((oui on se pose aussi en terrasse en Province) etc.) Tout ça c’est Français !!

  • Prudence 24 septembre 2013, 5:35

    Je suis assez d’accord, néanmoins le côté ” je m’en fous, je ne fais d’effort, c’est naturel”, c’est très parisienne!

  • l'oliphant 24 septembre 2013, 5:54 / Répondre

    Je suis assez d’accord avec ces commentaires et surtout je retiens celui d’une femme “superbe, mais pas vraiment créative” je trouve ça assez vrai. Parfois sous prétexte d’être stylée et classe, elle ose peu…

  • mouette 24 septembre 2013, 6:00 / Répondre

    oui Mafalda d’accord avec toi

  • moiol 24 septembre 2013, 6:04 / Répondre

    Comme Kendra miss, est ce que on peut etre Parisienne quand on a une couleur de peau différente de blanche.?

    J4aimerai vraiment une réponse.

  • ccvv 24 septembre 2013, 6:09 / Répondre

    Kendra Kiss à raison Est ce que les Parisiennes peuvent exister avec une couleur de peau autre que blanche

  • Carrie 24 septembre 2013, 6:21 / Répondre

    I really enjoyed this post!

    I live in London and when I visit Paris I am stuck by how UNDERSTATED French women are. When in London the street is a riot of fashion, trends, different style tribes, anything goes attitude. However in Paris it is muted. Navy, black, grey, olive. A women in a cotton navy shirt, ballet pumps and immaculate hair. Chic as can be. For me it is a very classic look, therefore timeless. One can learn from her that ‘Less is more’

    Bisous!

  • tripstreasures 24 septembre 2013, 6:24 / Répondre

    its really fun reading all these ideas and opinions
    but i think you kinda “recognize” a parisienne when you see one, very hard to define

    http://www.tripsandtreasures.net

  • Geneviève 24 septembre 2013, 7:00 / Répondre

    “Ce qui fait La Parisienne, c’est Paris – une ville sublime et grise à la fois, exaltante mais dure, où il faut savoir se faire sa place sans se faire trop remarquer (L’ambition n’est pas quelque chose de très bien vu, on ne doit jamais montrer l’effort…) et où s’habiller de manière trop voyante ou sexy garantit presque à tous les coups de se faire regarder, siffler…”
    C’est tellement bien vu et tellement agaçant, parfois!
    Et pourtant, je réagis aussi comme cela, souvent!
    La Parisienne est très contradictoire…

  • Santa 24 septembre 2013, 7:16 / Répondre

    I lived in Paris for a while and returned recently with fresh eyes.

    At 18, I noticed that the Parisienne is slim, and feminine. Her clothes were stylish and the rest, but they were cut to flatter and show offer her figure. Parisiennes were wearing skinnies long long before the rest of us! What better way to show off lithe limbs. Even teenagers bypassed grungy baggy clothes, no matter how trendy they were.

    At 35, I noticed her elegance and effortlessness. She selects beautiful clothes and wears them with ease. I vividly remember sharing a terrace with a Parisienne one evening: she wore a long black halter neck dress with a scooped neckline in a slinky material. The dress had all the elements to be incredibly tacky and OTT sexy. But Madam wore it unadorned – with flat sandals, no make-up, hair casually pulled back. She looked amazing and sexy and elegant and timeless. Even lipstick would have changed the tone of the dress – but she knew: let the dress frame me, I will not compete with it. And she had it so right.

    It was attitude more than style that I see in so many Parisiennes, they dress to look flatter themselves and be at ease, and then forget about it.

  • Virginie/Mode9 24 septembre 2013, 7:19 / Répondre

    On a oublié de dire râleuse ! Oui la parisienne est une râleuse (mais juste pour la forme – parce que dans le fond on est sympa quand même) !
    http://www.mode9.fr

  • Joyce 24 septembre 2013, 7:24 / Répondre

    Ahh this was so interesting.

  • Adeline 24 septembre 2013, 7:24 / Répondre

    Loved this post! I’m also Mediterranean but have lived in the UK for close to 8 years (!!) and always get people asking me about Paris and French style. I never know what to answer because, well, I certainly know nothing about the Paris lifestyle, and having lived abroad for so long almost makes you lose your own cultural identity, in a way.. I wish I knew about the French style so I could ‘look’ more French instead of an odd hybrid! ;)

  • Laci 24 septembre 2013, 7:26 / Répondre

    Moi qui suis provinciale, lorsque je vivais à Paris, ça sautait aux yeux que je n’étais pas une Parisienne. Comme toi, la claque, l’impression de ne faire un peu tache dans toute cette pseudo nonchalante perfection.
    Depuis que je vis à l’étranger (Italie), je me rends compte que je correspond TOTALEMENT au cliché. Non pas que je sois particulièrement influencée par mes quelques années à Paris, mais je crois que c’est un cliché français finalement, dont une forme hyper “diktatisée” a été résumée à Paris.
    La Française est juste nature, hyper cynique et ultra féministe. Elle prend la pillule (whaaaaaat? on va parler contraception là tout de suite?), elle gère son corps et sa carrière au mieux de ses capacités, elle fume et elle boit comme un mec. Et elle en est fière, à la différence de certaines de nos voisines qui sont obsédées par l’image qu’elles pourraient renvoyer si elles s’enfilent la bouteille de Bordeaux.
    Elle aime dormir aussi, donc non,elle ne passe pas trois heures le matin à se faire un brushing, sauf si elle a une crinière indomptable!

  • Un parisien 24 septembre 2013, 7:37 / Répondre

    La parisienne est notre premier amour. Le vrai. Celui qui nous fait comprendre le véritable sens du mot. Elle est plus qu’une attitude, une silhouette ou un parlé. C’est une idée. Elle n’est pas parfaite, ce qui l’a rend vivante, insaisissable. On peut vivre sans elle, mais on ne peut l’oublier. Elle reste, comme notre premier amour, toujours présente, là cachée, au creux de notre mémoire. Et quand dans des contrées lointaines nous rencontrons des femmes à la beauté et à l’esprit saisissants, elle surgit de nulle part, le temps d’un souffle et fait chavirer notre cœur… comme notre premier amour.

    Un parisien, parfois éloigné

  • Julie 24 septembre 2013, 7:38 / Répondre

    J’en profite, non pas pour communiquer sur la Parisienne, je crois qu’on a un peu tout dit là haut, mais te dire qu’à mon sens ce qui pourrait être drôle et pertinent, ce serait un post sur la fille du Sud, sur Aix (où il me semble que tu as fait tes études), sur Marseille (où tu as vécu, il me semble aussi et qui revet cette année ses plus belles couleurs (2013) (chauvinisme aïgu)) et pourquoi pas sur ton expérience de fille du Sud à Paris. J’ai moi-même fait ce cheminement sans (encore) avoir posé durablement mes bagages aux USA, et je constate chaque jour, que nous, les filles du Sud, sommes un peu à part ici Paris. Je t’avoue honteusement que mon clan est fait de Méditerrannéennes aux caractères bien trempés, à la dépense et la générosité sans limite (ce dernier point est certainement très (trop) latin), à la nostalgie du sable dans les chaussures et celle des chaises en plastiques. Mais aussi celles des marchés, des grands parents à l’accent, du bruit et du désordre. Alors quand on est trop mélancholiques, il y a toujours Guédiguian pour nous montrer l’Estaque, Jacquemus pour faire notre fierté mode nationale, et au pire les Navettes, nos Madeleines de Proust à nous, (soigneusement glisées dans la valise par la grand-mère) pour retrouver un air du Sud. J’espère qu’un jour, tu pencheras ta jolie plume sur le sujet. Je t’embrasse et profite de Paris, il fait beau, c’est pas rien.

  • Sarah 24 septembre 2013, 7:41 / Répondre

    I love this! I am not Parisian, but I do have French blood pumping through me (my surname is Balzac) and the personality traits match mine and the women in my family so well. I am always told that I appear so cold and I can be, but in reality I do have a huge heart and so I protect it fiercely. I also have a deep, honest and loud laugh that I can’t hold in when I find something truly funny.

  • Vanessa la belge 24 septembre 2013, 7:43 / Répondre

    J’adore le commentaire de Kendrakiss. Tellement vrai !

  • Paloma 24 septembre 2013, 7:53 / Répondre

    Would love to hear more about the typical breakfast croissant and tartine! Is the tartine just a fresh baguette with toppings? Would love to know more about your favorite go-to french dishes too!

  • Izabella 24 septembre 2013, 8:11 / Répondre

    I absolutely love this little article! It’s inspiring and true!

    http://bellacouture.blogg.se

  • sabfashionlab 24 septembre 2013, 8:14 / Répondre

    love this post Garance! :)

  • Manon 24 septembre 2013, 8:20 / Répondre

    Super ce post avec l’utilisation des commentaires :-))! Marrant de voir défini le concept de parisienne. Pr ma part, pr me sentir parisienne, j’ai besoin de révélateurs: la fréquentation d’étrangers ou des vacances en dehors de Paris. Là seulement je commence à me dire que je suis un peu… cliché? :-( (un joli cliché qd même non mais)

  • Patty 24 septembre 2013, 8:26 / Répondre

    I loved it!
    I’m posting looks from Los Angeles and accessories:

    http://www.thegavlaks.com

  • TIGER LILY 24 septembre 2013, 8:26 / Répondre

    “Ce qui fait La Parisienne, c’est Paris – une ville sublime et grise à la fois, [...] où s’habiller de manière trop voyante ou sexy garantit presque à tous les coups de se faire regarder, siffler…”
    Cette phrase me rend triste.

  • Bruna 24 septembre 2013, 8:43 / Répondre

    Vous avez totallement raison en ce qui concerne la Parisienne! http://www.lavenue.com/a-fault/saint-tom-oversized-t-shirt/145

  • Iris in London 24 septembre 2013, 8:55 / Répondre

    Avant je pensais que La Parisienne etait un mythe, et puis j’ai quitte la France et Paris et je me suis rendue compte que c’etait une realite, l’incarnation de l’art de vivre francais, l’air detache en plus. Plus le temps passe, plus je m’applique a rester Parisienne, c’est une facon de ne pas oublier qui je suis. Quand on me dit “you look so french/parisienne” c’est le meilleur compliment qu’on puisse me faire!

  • Prudence 24 septembre 2013, 8:55

    Comme je comprends ce que tu dis. J’ai commencé à me sentir parisienne après quelques années à l’étranger (depuis 9 ans à São Paulo) et, ici on me dit tellement que je suis “française” ! Et c’est un compliment ;)

  • Cristina 24 septembre 2013, 9:04 / Répondre

    I love this post and the illustration is awesome!!
    http://heelsandpeplum.wordpress.com/

  • Méchante fille 24 septembre 2013, 9:04 / Répondre

    Moi je suis rabat joie je trouve que Paris a perdu son âme et la parisienne avec
    Alors parlons plutôt de la “française ” si ce mot à encore un sens .
    Un peu réac comme com non!!!! Et pourtant pourtant ……

  • Jen 24 septembre 2013, 9:26 / Répondre

    Ah, Garance, I love this post! As a proud New Yorker (that is also quite the Francophile), I just love love love this post and this ongoing conversation. Please keep giving us more! Enjoy Paris!

  • Ingrid 24 septembre 2013, 9:26

    Yes, I agree with Jen, keep this conversation going…….More more comments please.

    I wonder how to the over 50 group dress/look? The ones with grown kids?????? .

  • katie 24 septembre 2013, 9:27 / Répondre

    i adore these posts about the parisienne! okay it’s a cliche but she’s an ideal… something to aspire to, aspects of that nonchalance..

  • BEE 24 septembre 2013, 9:29 / Répondre

    You forgot the one accessory every Parisienne wears effortlessly thrown around her neck or shoulders ~ the Hermes scarf ~ with panache!

  • Jane with the noisy terrier 24 septembre 2013, 9:29

    Actually, my drop dead chic Parisienne friend Sabrina told me two years ago in the drole, perfectly honest way that “no one wears Hermes scarves any more, they age a woman by ten years!” Instead, she directed me to the very cool Epice shop in the Palais Royale, where layers of tissue-thin cobwebby cashmere scarves were draped on me, then discarded by Sabrina and the fabulous sales woman (“too sad,” “too bold!”) until they both –and me, by default–agreed on the perfect scarf. I’ve worn in the past two autumn/winters and that drawerful of Hermes scarves? Untouched.

  • Prudence 24 septembre 2013, 9:29

    Jane, is so right!!!

  • Laura 24 septembre 2013, 9:38 / Répondre

    La parisienne une réalité, et je suis d’accord qu’on n’en trouve pas seulement à Paris!
    Ce récap des meilleurs commentaires est vraiment bien!

    http://www.laurablogmode.com

  • Amelia 24 septembre 2013, 9:39 / Répondre

    An encounter with a Parisienne I will alway remember was when I was chatting with one of my boyfriend’s female friends this summer au bord de La Seine. I had told her that I was from England, and she asked me, unsmilingly
    ‘Tu fais quoi là-bas?’
    I told her in excessively elaborate french that I was trying to be a writer and did ahdoc newspaper work – the vagueness of my career was then, as it is pretty much now, a sore point.
    She nodded, arched an eyebrow, and replied simply, ‘Cool’.
    This glacial one-word response simultaneously awed me and made me want to cry.
    That, to me, a softly-spoken anglaise with terrible wispy hair, is the very, enviable essence of La Parisienne.

  • Meghan 24 septembre 2013, 9:42 / Répondre

    The woman that ticks ALL of these boxes may be a myth, but stereotypes germinate from a seed of truth somewhere, even if they get warped along the way.

    I suspect, in some ways, we need a beautiful and confident myth like La Parisienne – as evidenced by the powerful reactions to her. We need myths to admire and aspire to, something to guide our style compasses, even or especially if it includes elements of challenge or impossibility.

  • Meghan 24 septembre 2013, 9:48 / Répondre

    (Well, we don’t all aspire to the whole myth, but that is the beauty of it; we create our own interpretation of the myth, take what we want from it; what will nourish us or inspire us or entertain us…whatever it is we need from it.)

  • ANNE 24 septembre 2013, 10:01 / Répondre

    catherine deneuve & jeanne moreau & charlotte gainsbourg
    ines de la fressange très parisienne aussi mais trop estampillée l’oréal désormais
    c’est juste mon avis

  • Belen Baquerizo 24 septembre 2013, 10:12 / Répondre

    I think the Paris woman is natural. She doesn’t try too much to fit into everyday trends, she wears her own sense of style. She is determined and that brings her out her sensuality. She throws on some red lipstick, she is out the door and conquering the world. Effortless, determined, beautiful.
    The way it should be.
    Xo,
    Belen

    New post! http://www.androbelinsider.blogspot.com

  • Leisha 24 septembre 2013, 10:18 / Répondre

    La Parisienne, c’est un peu un mythe et un peu une réalité. En fait c’est surtout une idée à laquelle on aime s’identifier. Chacun a sa propre idée de La Parisienne, se l’approprie et s’y identifie. Pour moi c’est juste un amalgame de cliché auquel tout un chacun participe… C’est un idéal.
    Personnellement, je n’aime pas trop cette idée de la Parisienne. Paris est une ville qui bouge beaucoup, rassemblant beaucoup de filles avec beaucoup de caractères, d’histoires et de styles différents (qu’elles soient parisiennes d’origine ou non). Franchement, j’adore cette diversité et cette mixité, c’est ce qui fait une grande ville comme Paris intéressante. Essayer de mettre tout le monde (ou une grande partie de ce monde) dans un même moule, pour moi ce n’est pas très enviable.
    Après, je comprends que La Parisienne puisse faire rêver, c’est un peu la femme parfaite, et qui ne voudrait pas être la femme parfaite au moins un jour dans sa vie… ?!

  • Andrea 24 septembre 2013, 10:35 / Répondre

    Garance,

    La parisenne franchement je la cherche toujrs. J’ai été suffisemment de fois à Paris pour considérer que je connais bien Paris. Mais où est donc cette parisienne mythique que les américaines envient, et rêvent de devenir? Comme on dirait en anglais: la parisienne is an overrated concept.
    Pour moi elle n’existe pas. A Paris je ne vois que des étrangères, certaines sont belles et élégantes mais pas françaises. La seule chose qui m’a fait penser au concept de la parisienne c’était une fois chez Carita, toutes les femmes autour de moi parlaient de les amants avec les coiffeuses…
    Question: est-ce que je pourrais passer pour une parisienne ou bien les gens ont-ils raison de me parler anglais?
    http://modadiandrea.blogspot.com/2011/09/paris-report-part-1.html

  • Céline 24 septembre 2013, 11:05 / Répondre

    Bonjour Garance!

    Parisienne? moi je ne le suis pas, j’y suis née, mais je n’y ai jamais vécu et quand j’y vais la province me manque.
    Pourtant je me reconnait completement dans les portraits dressés dans les commentaires. Le style classique mais jamais suranné, l’apparente froideur, l’humour cinglant, la liberté d’esprit tout ça c’est pour moi ce qui caractérise la française en générale, pas juste la parisienne.
    Je suis a l’étranger en ce moment, et j’ai la chance de rencontrer des gens de partout dans le monde et l’écho qui revient le plus a propos des français et françaises, c’est justement ça, la liberté de ton, la franchise, on rit fort, on a pas peur de critiquer, de se plaindre (chez certains c’est TRES mal vu), et pour la mode, partir m’a permis de me rendre compte qu’effectivement il y a un style tres français, les commentaires le décrivent avec beaucoup de justesse, je ne vais pas en rajouter. Mais par exemple ici (je suis en Suede) j’ai l’impression que porter des ballerines c’est limite un acte de rébellion! tout le monde est en converse, ou nike même pour aller en club! impensable en France!
    Je m’arrete là merci pour cet article, j’adore entendre parler des différences de cultures, de styles ça me fascine vraiment. bise. Céline

  • azrakun 24 septembre 2013, 11:10 / Répondre

    I’ve never been to Paris, but have visited south of France and many European cities. Cliches are not, Europeans do dress better than Americans. They are not afraid of style and somehow they get it right even when not spending fortunes. It’s an old dilemma; I’ve been trying to figure it out for ages how they do it!

    http://www.azrakunworld.com

  • Sylvie Sourit 24 septembre 2013, 11:12 / Répondre

    En tant que parisienne je pensais que la parisienne était un pur mythe créé par les américains.
    Mais oh, stupéfaction, Je me reconnais beaucoup dans la description qui en est faite (le café, les coups en terrasses avec cigarettes, les cheveux moyennement coiffés, des vêtements confortables mais de qualité, je fais aussi la gueule et ai surement l’air hautain, mais je suis une vraie gentille, juste pas envie d’être emmerdée et je fais du sport pour rester en forme, évacuer le stress et avoir un corps musclé). J’adore ma ville et ne manque jamais de l’admirer quand mon scooter est arrêté au feu rouge.
    Pour les talons de 12. Pur phantasme masculin. Définitivement pas pratiques, on a des pavés à Paris.
    Et les croissants, avec parcimonie si on ne veut pas avoir un gros derrière.
    Mais petite précision : tout cela est absolument naturel. Qui a besoin de faire des efforts pour se sentir bien dans sa peau, il suffit de s’écouter soi, et pas les autres (sauf ceux à qui on tient et qui vous veulent du bien).
    Bravo Garance, pour cette étude approfondie. Une nouvelle corde à ton arc : sociologue.

    http://lapensionmermonts.blogspot.fr/

  • Jane with the noisy terrier 24 septembre 2013, 11:20 / Répondre

    Thrilled to be included in this post! Here’s another observation: the Parisienne respects her closet space and doesn’t own more than she needs or regularly wants to wear. Most Paris apartments don’t have a multitude of walk in closets, so I find the Parisienne is unlikely to hold on to clothes that don’t quite fit, that can only be worn for a special occasion, only have sentimental value. Instead, she buys the best quality she can afford, but rarely multiples of the same thing. And she accessorizes the hell out of it!

  • Katarzyna 24 septembre 2013, 11:28 / Répondre

    Hmm, I haven’t met a single Parisienne woman, but I did know very intimately an Parisian man.
    And, well, yes, he had it all – same characteristics as our La Parisienne.
    Effortles style, he was almost disturbingly frank, with a great sense of humour and loud, beautiful laugh, honest and kind of, yes, intimidating at times. But all of it together was and still is undeniably attractive.
    (yes, yes, still in love in that man :) )

  • Ambyr 24 septembre 2013, 11:45 / Répondre

    I love hearing all the different opinions and views and to see how similar many of them are. I need to come to Paris to scope it out for myself.

    xoxo
    http://www.thewrittenrunway.com

  • Camille 24 septembre 2013, 11:52 / Répondre

    wow i love everyone’s comments! people described La Parisienne better than I ever could have. Garance, you have some intelligent, articulate followers. I could learn a thing a two from La Parisienne.

  • Quyen 24 septembre 2013, 12:06 / Répondre

    What a great collection of comments and quotes! I think it is a reality and there are varying shades of the “Parisienne” in everyone.
    http://liveitinerantly.com

  • Anne 24 septembre 2013, 12:38 / Répondre

    Thanks for the mention Garance, that really cheered me up :)

  • Adjouna 24 septembre 2013, 12:42 / Répondre

    Emmanuelle Alt est l’incarnation de Parisienne. Je suis très curieuse des femmes de New-York. Aucun cliché ne me vient à l’esprit. Chère Garance serait-il possible de décrire les femme de cette ville?

  • YP 24 septembre 2013, 12:51 / Répondre

    I love the different opinions, the end result, is someone who is tres cool.

  • Vanessa 24 septembre 2013, 1:00 / Répondre

    Je suis Parisienne. Je suis née à Paris et je vis à Paris. Et je dois l’avouer en lisant tous ces descriptifs, je me suis un peu reconnu…

  • Gigi 24 septembre 2013, 1:12 / Répondre

    Je dois avouer que le sujet ne m’inspirait guère, je m’étais donc abstenue de commenter, mais la lecture de ton récap’ de commentaires fait vraiment sourire (dans le bon sens!) et cela me permet d’appréhender un peu mieux le sujet :)

    Toujours un plaisir de voir une nouvelle illustration :)

    Bises Garance

  • léontine 24 septembre 2013, 1:37 / Répondre

    je trouve triste que le fait d’être hautaine soit élevé en art de vivre…

  • Manon 24 septembre 2013, 1:39 / Répondre

    Etant moi aussi une méditerranéenne, j’ai adoré cet article ! Je connais peu la parisienne mais je retrouve dans les commentaires beaucoup de perceptions que j’avais d’elle. Mais au fait Garance, la fille du Sud tu la vois comment ? :)

  • Clou 24 septembre 2013, 2:18 / Répondre

    Bah, encore une fois, Paris s’approprie la France.
    C’est la Française d’un certain milieu, à qui on a appris comment s’habiller avec goût et discrétion, que tu recherches dans ce cliché de “la Parisienne”.
    Moi quand je vais à Paris, j’en vois peu, des filles vraiment classe. Elles sont toutes bien trop sophistiquées. Alors les Américaines, on n’en parle pas, pour moi elles n’ont aucun charme.
    C’est vrai qu’il faut s’en foutre de la mode, c’est un piège, un excellent moyen de perdre son temps et de se prendre la tête… Alors que franchement, on n’est pas bien dans ses fringues de d’habitude ? Je ne critique pas “le monde de la fashion”, hein, c’est comme n’importe quel monde artistique, au fond, ça brasse du vent.
    Quand je voulais être coquette, petite, j’ai toujours entendu ma mère me dire d’un ton excédé “Non mais arrête de vouloir que tout le monde te regarde ! Les gens n’ont pas leurs yeux rivés sur toi, bon sang ! Et tiens-toi droite…”
    J’ai fini par le croire, et aujourd’hui, même si j’ai un style très basique, passe-partout, ça arrive qu’on me dise que je suis “très française”. Mais je ne sais pas ce que ça veut dire… Peut-être qu’il ne faut pas faire semblent, il faut vraiment s’en foutre royalement, de la mode.
    D’ailleurs, je ne sais pas ce que je fous sur ce blog…
    ;-)

    Bises,
    C.

    http://une-vie-de-mots-passants.blogspot.fr/

  • Christina Catherine 24 septembre 2013, 2:42 / Répondre

    This is so interesting…. I’m going to Paris next week to work on a BOOK about fashion blogging and the mythology of Paris chic. It will be my first time in Paris, so I’m confronting that mythology on a personal level as well. If you are still in town I would love to meet : )

  • olivia 24 septembre 2013, 2:43 / Répondre

    Je suis fidèle à ton blog depuis bien longtemps , je n’ai jamais osé mettre un commentaire encore , mais ce post m’a tellement fait sourire qu’Il fallait que je te félicite pour ta facon unique et touchante d’aborder un sujet . Étant Montréalaise , un mélange de new-york et de paris pour les optimistes ou simplement une ville aux influences infinies, je retrouve dans ton blog une multitudes de facettes qui forgent ma culture !
    merci beaucoup !
    bises.

  • Gabrielle 24 septembre 2013, 3:05 / Répondre

    This is such a fun post :-) When you bring up an interesting subject, I quite often go back to read the comments after a day or two and I always find it interesting from a psychological and sociological point of view, I really love and appreciate that conversation! And about the Parisienne… I think it’s a little bit of both, reality and myth ;-) xxx

  • NYSGonzalez 24 septembre 2013, 3:07 / Répondre

    When I was a poor law student, I took a trip to Europe with my sisters and spent two days in Paris. Of course, I was taking mental notes like crazy! In a public bus, seated next to a young woman on her way to work, I noticed (QUITE BY ACCIDENT lol) that under her loose white button down shirt she was wearing an absolutely gorgeous black lace bra. The type of bra that American women would reserve for date night and wedding anniversaries. That sealed the deal for me! Style-wise, sign me up. Attitude-wise, not so much. I am Miami friendly/New York ambitious. *Et j’ai pas la peau blance! not required.

  • Annika Tibs 24 septembre 2013, 3:34 / Répondre

    One of the most poignant & beautifully written responses is – Kendrakiss ‘

    Wonderful feedback, a pleasure to read- X

  • Anna 24 septembre 2013, 3:36 / Répondre

    Serait il possible d’avoir un article sur les filles du Sud dans ton blog ? Parce qu’à part le rôle de bimbo ou de cagole, on a jamais vu un article sur les filles du sud dans lanmode. Et pourtant dans le sud on AIME la mode (Sèssun, American Vintage, etc.)

    Toi qui nous comprends, qui était comme nous, fais nous un petit signe :)

    Bien à toi, bonne fin de Fashion Week à PARIS ;)

  • Ky 24 septembre 2013, 4:20 / Répondre

    I am from Los Angeles, CA but this is all very me! I smiled at this post, merci Garance!

    “She likes to make fun of people, talks out loud and is extra cool. Morning is coffee and tartines. I don’t know if this is LA Parisienne but this is the Parisienne I love.”

    xx

  • Liz 24 septembre 2013, 4:44 / Répondre

    Garance, when I see a post like this I get SO EXCITED!!! I just love your writing (or in this case, amalgamation of others + your own.) I live in Sydney and there is nothing better for me than pretending for 5 minutes every morning that I might be Parisian, whilst I sit in my room, drinking my morning coffee and checking your blog for fresh posts. Keep writing!!!!
    Xx

  • Marina B. 24 septembre 2013, 4:50 / Répondre

    C’est drôle, je suis passée chez Colette aujourd’hui et en feuilletant là-bas un livre , j’ai lu ,concernant la Parisienne (entre autre caractéristiques) : “Elle aime boire du café en faisant semblant de lire “le Monde”", ça m’a fait rire. Ça vous est déjà arrivé de faire semblant de lire un journal? A moi – si…

  • Melanie 24 septembre 2013, 5:27 / Répondre

    Il y a du vrai et du moins vrai sur la Parisienne dans cet article! Il y a la realite, puis le cliche. Mais c’est tres bien vu et surtout plein d’humour finalement! Bon, j’ai du mal a l’avouer car c’est presque devenu une tare d’etre parisienne, mais j’en suis une vraie de vrai, nee et grandi a Paris pendant plus de vingt ans. Aujourd’hui je vis a NYC et la difference est flagrante!

    A NYC, les filles vont et viennent habillees comme bon leur semblent, originalite etant souvent synonyme de personnalite. Elles s’en fichent pas mal des diktats de la mode et mettront ce qu’elles veulent, quand elles veulent, peu importe le regard des quelques touristes qui croisent leur chemin.

    A Paris, c’est une toute autre histoire. La parisienne obeit a des codes tres precis qui vont de la mode au maquillage, en passant par le soin des cheveux et le non-sport – car oui pour moi la parisienne n’est pas sportive contrairement a la New-Yorkaise qui est a la salle de gym tous les soirs a 18h-. Cote mode, la parisienne garde un style classique avec de beaux basiques dans sa garde robe mais n’hesite pas a pimenter le tout de quelques pieces plus fun qui donnent ce cote a la pointe de la mode sans vraiment d’effort. Cote beaute, alors la c’est certain, oh grand jamais vous ne verrez une parisienne maquillee entierement, ou les yeux, ou la bouche, les deux seulement pour de tres rares occasions, et encore. Cote cheveux, longs de preference, rarement attaches, sauf le high bun pique aux hipsters outre-Atlantique, pas de couleur ou un simple balayage, raie au milieu ou raie sur le cote dependant de l’occasion.

    Fervante devoreuse de tartines le matin, je confirme que le petit dejeuner est assez typique!

    Mais pour moi, le cliche de la parisienne ne vient pas des “born and raised” mais plutot de celles qui essaient de les imiter pour se donner une allure plus “cool”. D’ou le cote hautain, meprisant, la clope toujours aux levres, le regard critique etc. et surtout toutes les caracteristiques que je viens de donner plus haut.

    Mais je vous garantis que la Parisienne de souche n’est pas comme ca. Bien au contraire, elle ne revendiquera jamais son attachement a la ville et dira souvent qu’elle ne pense pas correspondre a ce portrait.

    En somme, la Parisienne n’est pas la vraie Parisienne.

  • Bb de la Branche 24 septembre 2013, 5:49 / Répondre

    je prends le temps de mettre un petit commentaire avant d’aller au lit, merci pour tous ces beaux commentaires que nous n’avons pas forcément le temps de lire, nous, autre lectrice. Etre parisienne, ça rend fière finalement et ça se cultive aussi!

    Bonne nuit!

  • Claudia Bustamante 24 septembre 2013, 5:54 / Répondre

    Superbe ton post ,hyper intéressant les commentaires .J’adore ce sujet parce que j’adore le style de la parisienne. Merci.

  • Leonie 24 septembre 2013, 6:47 / Répondre

    What a fantastic post – I absolutely loved reading it (also because it was the perfect way to procrastinate while being at the office ;-)

    Garance, what I am curious about… There is a lot of talk about Parisian women, but what about European women in general? (which is obviously very hard to generalize!) After my move from the Netherlands to Canada, I have heard a lot of feedback from men and women that I look “SO European” and behave “SO European”. Now to be honest, I know there are differences, but I never saw myself as European. It seems so general, there are too many different cultures and habits, yet across the pond they seem to think things are “SO European”. The way we dress, the way we talk, we behave, our gestures, our humour… Sure, I feel different here in North America, but I would probably never be able to pinpoint or explain “European flair”.

    I am curious to hear (or, read) your thoughts about this! What do you think makes us European women so European? I recognize parts of La Parisienne in myself, while I am absolutely not French or Parisian in any way, so maybe this is partially also something (western) European?

    Would love for you to bring up this topic in a post some time! :-)

    Leonie

  • Katarzyna 24 septembre 2013, 6:47

    That’s an intriguing thought indeed.
    What I’ve noticed so far is that you could differ continental European women from British and Irish women. As you said, it’s very hard to point out what makes the difference, but I felt it. Especially for Irish women I’ve seen them more similar to Americans than to continental Europeans.

    The easiest to spot the difference for me would be when going out in the evening. Extremely sexy dresses (that many times don’t flatter their figure at all), high heels (in which majority don’t know how to walk, especcialy not after few drinks), very thick layer of make up on top of artificial, orangy sun tan. Yuck.

    My apologies to all British and Irish women with tasteful style, you probably know that you don’t belong to majority I’m describing above. :)

  • sandra 25 septembre 2013, 2:22 / Répondre

    Paris c’est Paris.
    Ces monuments, ses boutiques, ses musées, ses cafés.
    Célibataire ou en couple avec CDI et voilà ta vie fait rêver.

  • sophie 25 septembre 2013, 3:15 / Répondre

    Etre une parisienne n’est pas forcément que son lieu de vie est à paris (je n’habite pas Paris) mais la parisienne c’est un art de vivre, le style, la façon d’être. Dans le temps on parlait même du langage parisien la fameuse “titi parisienne” je ne sais pas si c’est encore d’actualité !

  • MarieM 25 septembre 2013, 3:58 / Répondre

    Moi j’aurai bien aimé qu’on parle… du parisien ! C’est vrai ça, est ce qu’il est autant repérable que la parisienne ? Des avis les filles ?

  • marg 25 septembre 2013, 4:25 / Répondre

    mon dieu! que des clichés

  • Madalena Lemos 25 septembre 2013, 6:41 / Répondre

    dear Garance

    Well, I’ve been in Paris twice, and in Lyon and what can I say.. this portrays the French way of life, which I pretty much love by the way!

    But let me tell you, here in Portugal things are not so different. The girl from Braga or from Porto (I can only speak for the north of the country), as the same care about her body, her hair and her style. You can see her leaving the office heading down town to the city centre to meet her friends for a glass of wine before dinner. And her fashion sense is also effortlessly sophisticated, but with an eye in the latest trends.

    We have a lot of similarities. I guess that’s why I can never get tired of visiting Paris..

    Bisous!

    Madalena

  • Zbig 25 septembre 2013, 7:04 / Répondre

    La parisienne, c’est pour moi cette jeune “algerienne”, dans le métro de Lille, qui fit dire à ma femme (danoise) “y’a que les françaises pour pouvoir avoir l’air chics avec des bottes à franges”

  • A 25 septembre 2013, 8:14 / Répondre

    haha! ohhh the cliche s.

    Some of these are true. The thing that strikes me most about the Pariesienne (compared to Barcelona or Milan women) is they all try to cover/pretend like they dont have boobies.

    I mean some women (like myself) dont have a large chest. And in the latin american/caribbean culture that i was born in THIS IS NOT A GOOD THING!.
    But i feel that the Parisienne really tries to hide her cleavage/pretend they dont have one. Whereas for Spanish and Italian women especially ..its an honour to have this part of your body noticed. and noticed well!

  • Roxane 25 septembre 2013, 8:28 / Répondre

    La parisienne c’est la crème française. La Parisienne n’est pas forcement parisienne, mais elle aime paris et son pays… Une classe et un chic faussement travaillés. Elle est naturelle et sans chichi. Elle va entre le cliché et la réalité.

    Elle surpasse le cliché pour devenir réalité !

  • lizzie 25 septembre 2013, 8:41 / Répondre

    Chère Garance,
    Parisienne de naissance, ayant grandie dans la campagne profonde française, une mère libraire, un père médecin, je ne rêvais que d’une chose: revenir à Paris. Retrouver ma grand-mère qui habitait gare de l’Est et qui travaillait la plume pour les grands couturiers… Elle était la parisienne du XXe siècle: jamais de pantalon, toujours en robe ou tailleur, peu de maquillage, toujours 6 à 8 cm de talons, les cheveux longs arrangés en un chignon flou, travaillant dur mais se préparant en 15mn chrono pour aller au Palais Garnier voir la Sylfide! Un naturel incroyable, une franchise à toute épreuve, une gouaille et une générosité envers tous et toutes. C’était la Parisienne du XXe siècle. Aujourd’hui je vis à Paris depuis 18 ans, avec de longs séjours pour le boulot à NY et Boston. Quand je traverse la Seine je suis toujours émerveillée du panorama. J’aime mon café serré le matin, manger en terrasse avec des amies si j’ai le temps. Le matin, je prends ce qui me plait: simple, efficace, féminin et élégant je l’espère. Contrairement à ma grand mère, je ne porte que rarement de talons. Je sais je n’élance pas ma silhouette mais trotter toute la journée entre la nounou, le métro, le boulot… pff la ballerine est mon alliée. et mes cheveux… comment dire le chignon fait avec un crayon ou un élastique, à la va vite, c’est moi!! et je peux le garder pour un vernissage!!! l’important c’est d’être soi, d’être vrai et … de sourire au détour d’une rue de voir une belle façade, des fleurs à un balcon, la tour Eiffel qui se cache la tête dans son chapeau de nuage, des enfants sortir de l’école en courant. De rêver de partir s’aérer à la campagne sans réussir à caser un WE de libre. de préparer un bon diner pour des amis ou la famille, d’emmener sa fille au square et de rentrer aussi sabler qu’elle, de commencer à manger sa baguette de pain avant d’être rentrée chez soi, c’est ça aussi être parisienne!
    merci pour ton blog que je lis depuis 2006 avec beaucoup de bonheur!

  • Colony 25 septembre 2013, 10:08 / Répondre

    Garance, thank you for posting my comment! Great piece! Keep the dialog going!

  • Ivy 25 septembre 2013, 10:29 / Répondre

    Love this post! Garance you inspire me to write a blog about how I view La Parisienne, I hope to become one of the gang!

    http://www.mykindofchic.com/blog/la-parisienne/

  • Stéphanie 25 septembre 2013, 10:34 / Répondre

    La Parisienne a du style et de la gueule, mais mes copines ingénieures sont parisiennes (pas Parisiennes faut croire) et sont plus terre à terre. De même, la Parisienne devra faire quelques ajustements si elle débarque à Québec en février. Au résultat, on pourra voir si c’est une vraie!!!

  • dawn 25 septembre 2013, 11:04 / Répondre

    i love this post,i’ve been lucky enough to visit paris and its beautiful!!

    dawn
    http://www.dressmeperfect.com

  • Lison 25 septembre 2013, 2:50 / Répondre

    ahhhhhhh la Parisienne, toute une histoire! et la New Yorkaise alors?
    xx http://wildlysweet.blogspot.fr

  • gigivox 25 septembre 2013, 2:56 / Répondre

    I had a Parisian ex-boyfriend who ingrained in me from a young influential age (16-17 ?) that
    1) you do NOT wear sneakers/baskets unless you’re at the gym or playing some sport…
    2) you do NOT drink beer from the bottle (Best was NOT to drink beer AT ALL).
    3) you do NOT wear flip flops unless you’re at the beach.
    Funnily enough I have kept to these rules all this while. More than 10 years later, my french hubby (different man) is absolutely horrified if I want to dress a little more ethnic or original and in his eyes less ‘chic’. For that same reason, I find Paris VERY CONFORMIST. Conformist in ideas of fashion and much less open-minded. I miss London and New York where you can wear anything and as you say, no one bats an eyelid. Here I feel you have to dress a certain way to fit into Parisian society, especially perhaps a certain ‘milieu’. And gosh, sometimes I really would love to say TO HELL WITH IT!! But just like everyone else, I conform to Parisian chic… except for when I feel a little more daring ;-)

  • Katell from Paris 25 septembre 2013, 3:56 / Répondre

    Parisienne je suis et parisienne d’en être fière je ne peux m’empêcher de l’être…

  • Second Floor Flat 25 septembre 2013, 4:27 / Répondre

    All so very interesting. I recently spent two weeks in Paris and the south of France and I think for the most part you hit the nail on the head. I’m an American living in London, and when I returned to the UK I just FELT sexier, felt myself walking with a bit more confidence, and felt just a bit more nonchalant rather than my normal, neurotic self.

    My friends and I were enamoured with the French women, of course primarily the Parisians. We paid way more attention to them than the guys!

  • Valentina 25 septembre 2013, 9:08 / Répondre

    Love this post!, thanks for doing this. I’m from Chile and i’ve always felt attracted to Paris and the gorgeous parisian style. Love this kind of articles where i can learn different lifestyle i’m used to know, specially when it have a lot points of view and opinions.
    Sorry for this but i’m your BIGGEST fan round here, hope someday meet you and meet all your magnificent work.
    xo from Rancagua, Chile

  • Valentina 25 septembre 2013, 9:19 / Répondre

    Love this post!, thanks for doing this. I’m from Chile and i’ve always felt attracted to Paris and the gorgeous parisian style. Love this kind of articles where i can learn different lifestyle i’m used to know, specially when it have a lot points of view and opinions.
    You should write a book from this subject, i’m not mean one like “La Parisienne”, i mean one where we could learn whit differents opinions like this, with your touch of course, your are a great reference in this blogosphere.
    Sorry for this but i’m your BIGGEST fan round here, hope someday meet you and meet all your magnificent work.
    xo from Rancagua, Chile

  • Leanette 26 septembre 2013, 12:13 / Répondre

    My hometown is Pretoria, South Africa. Possibly the most unstylish eneventful city in the world! It has made me realise that the allure of the true Parissiene is to embrace your life, look and loves. Wear that Hermes scarf and your ballet flats. Eat a croissant. Paris is in your heart!

  • chantal Blanchet 26 septembre 2013, 3:44 / Répondre

    Moi je ne suis pas parisienne, mais seulement Française…Habitant en Australie , Française je le suis encore plus a l’étranger…l’article ma amuse j’ai de très bonne amies a Paris ou je vais régulièrement ( 2 fois par ans ) La ou je suis absolument d’accord elles ne ce prenne pas la t?te avec ce qui est trendy …elles veulent s’éclater être confortable , elle ne veule pas passe des heures a ce préparé …elles préfère passe une heure a prendre un pot avec des amies discuter , voir une expo …elles sont toujours super occupé mais elle ne manque jamais le dejeuner.
    Elles non pas d’obsession avec leur look…
    J’ai unE boutique a Sydney pour tout le monde je suis Parisienne (je suis de Bordeaux) mais avant tout je suis française…
    My Moto to my clients :Consider yourself a work of art.The secret to exuding the
    Charm and confidence of French woman is attitude ,the clothes are just there to Help.

  • Caroline 26 septembre 2013, 12:17 / Répondre

    I had already said so in my comments about the previous post on “La Parisienne”, but these are all a lot of clichés!
    If you want to see a different Paris as a tourist, take the metro up to “Château Rouge” or “Marx Dormoy”, and you’ll see if everybody is wearing antique jewelry, red make up, a trench coat and super high heels…

  • DELATTRE 26 septembre 2013, 12:19 / Répondre

    Bonjour Garance.
    Je m’excuse d’avance pour ce post qui risque surement de fâcher certaines d’entre vous.
    Née à Strasbourg (Alsace) et vivant depuis maintenant quelques année à Bruxelles j’ai pu donc comparer la vie au sein d’une ville de densité moyenne à la vie au sein d’une capitale.
    J’ai par dessus-tout énormement de mal avec ce cliché de la Parisienne, femme affranchie, indépendante, trépidante, réservée mais franche, sur d’elle, et toujours sur la pointe du bon gout.
    Je pense sincérement qu’on ne peut en aucun cas généraliser un caractère; une attitude pourquoi pas ! qui sait ?car c’est souvent lié a un courant, à une certaine éducation, une certaine attente qu’on a de vous, mais un caractère ? vraiment ? (je n’aime guère les généralités, pensez-vous vraiment que toutes les New-yorkaises se ressemblent ? ou est-ce du au fait qu’elles appartiennent toutes du “même monde” ? :)
    Je pense que fournir de l’interret et de la passion à cette idée idyllique de la Parisienne ne fait qu’accroitre (qui sait ?) cette attitude que certaines personnes peuvent justement reprocher aux parisiens, cette sur-confiance en soit.

    Je conçois tout a fait, que beaucoup d’entre vous ne vont approuver mes dires, mais y aurait-il tout de même pas un peu de vrai ?

    Bien à vous.

  • Isabel 27 septembre 2013, 7:46 / Répondre

    Je suis aussi une fille du Sud (de la Provence profonde), arrivée il y a un mois à la capitale…
    J’ai beaucoup de mal, tout le monde trouve ça normal, et pourtant j’ai jamais ressenti ce “décalage” dans les autres villes où j’ai vécu !
    Espérons que ça passe ;)
    Merci Garance pour ces années de blog extraodinaires.

  • Prudence 27 septembre 2013, 4:53 / Répondre

    “50 shades of la Parisienne” ! :)
    Je n’ai jamais été aussi “parisienne” depuis que je vis à l’étranger, et ça fait un bail!

  • Tartine 28 septembre 2013, 8:54 / Répondre

    La Parisienne c’est Emmanuelle Alt et Géraldine Saglio!

  • ainhoa 30 septembre 2013, 3:25 / Répondre

    voyons…le rouge à lèvres, le parfum, un écharpe, un manteau, le sac, toutes chaussures confondues, des lunettes, un bonnet, un livre ou un journal, marcher vite,…bonjour madame, une baguette, laquelle ?, à l’ancienne svp..tenez, avec ceci ? oui merci, ça sera tout, au revoir :-) !
    bon, j’ai trouvé ça pour chanter un peu ;-)))
    https://www.youtube.com/watch?v=WeJc41wtnR8

  • Newborn Fanatic 1 octobre 2013, 9:13 / Répondre

    I’m going to need to go to Paris myself to find out!

    https://newbornfanatic.wordpress.com/

  • Paris schizo girl 3 octobre 2013, 1:24 / Répondre

    J’ai un rapport ambigu vis-à-vis du mythe de la “Parisienne” (avec un P majuscule)

    Etant née à Paris et y étant restée, j’ai un amour fou de la ville, mais cette certaine idée de la “Parisienne” m’a souvent gonflée voire étouffée.

    Lorsque l’on grandit au milieu de demoiselles grandes et minces, racées, pour la majorité en uniforme “trench-repettos-24h de Gérard Darel au bras”, c’est dans un premier temps le malaise adolescent de ne pas rentrer dans ce canon de beauté (non je ne ressemble pas à Charlotte Gainsbourg) mais ensuite très vite la lassitude d’un classicisme, voire d’un conformisme, qui ne laisse que très peu de place à la fantaisie (porter du court, des couleurs, de l’étrange, bref, se dé-mar-quer).

    Je m’en suis rendue compte lorsque j’ai vécu en Angleterre. Mon rapport à moi-même, au regard des autres, était totalement modifié. Aucun souci pour porter un combi-short à fleurs criardes, ou des boots vernies quelque peu baroques. Je n’ai jamais été aussi bien dans mon corps, et dans ma tête.

    Inutile de dire que le retour à la vie parisienne fut violent. Tout de suite le regard est là, celui qui jauge. Mais finalement, je me suis également rendue compte, qu’en tant que parisienne de naissance, j’avais toujours participé à ce sport national (car aucun doute Paris est un pays). Parce que oui j’adore rester des heures scruter les passants à la terrasse des cafés, je suis en quelque sorte l’arroseur arrosé.

    Maintenant je suis schizo : j’ai abandonné le trash anglais, j’ai retrouvé le noir et les belles lignes comme fondamentaux de mon style, mais je dois toujours avoir quelque chose de twisté sur moi, d’un peu décalé (un bijou, un imprimé, une matière). Plutôt crevée (moi, extrême ?) que de me retrouver dans cet uniforme qui m’a toujours un peu ennuyée (sauf sur Emmanuelle Alt, mais Emmanuelle = déesse sur Terre).

    Il n’y a pas “la Parisienne”, mais des parisiennes, qui ont juste en commun d’habiter dans la plus belle ville du monde.

    Et en conclusion, rien ne remplacera jamais des tartines beurrés au petit-déjeuner. Jamais.

  • Ingrid 10 novembre 2013, 1:42 / Répondre

    Being a sunny California girl, but having grown up in Europe and Paris all my life, here are the things I notice about Le Parisian femme:

    She never has “highlighted hair” where for instance it’s brown with blonde stripes. She does not have fake nails. Her hair is kind of messy all the time, not in a “hairstyle”. She wears exquisite and offbeat outfits, never matchy matchy. She always carries a well made handbag, and wears good quality shoes. She is very too herself, quiet and doesn’t always express everything she is feeling at every moment. She is not too talkative and loud like we Americans especially. She is totally comfortable going to a cafe alone, and doesn’t need “girls night out” to gossip. She has a perfect figure regardless of her age. I really like and admire these things. Gee, it’s hard living in America to be just like her, but I have and am learning alot of all her good traits to aspire to. This blog is great and really makes you think, compare, and learn. Thank you Garance!!!!!

  • LuaJane 11 novembre 2013, 6:32 / Répondre

    I read this post and the previous post on Le Parisienne, and found it insightful and amusing. The comments are very good perspective of what parisian woman is in the mind of anyone observing.
    And ye, there is huge difference between an average parisian, and inhabitant of any other town in the world. Yes, like someone already mentoned, there are plenty of stylish and cool ladies on the streets of Rome, Milan, Venice or any bigger city in Spain. Ladies with usually slender physique, slight natural tan, subtle taste in make up, and dressed mostly in basic but splendidly cut pieces. There are plenty of stylish ppl on the north too, on the streets of Stockholm for example.
    But parisians are special. And it has lot more to do with how they live and perceive themselves then looks or style.
    Parisian woman dresses to look good, while she still can move, work, do errands, and enjoy time with friends. She makes sure her body is fit enough that classic pieces look good on it. She knows that shoes speak volume, but dont have to be loud. She wears lipstick, not gloss. She wears lingerie under button down and jeans. She never looks cheap ( Most often case with american or brittish women trying to look glamed up and sexy).

    I love Paris. In all it is, and visit it as often as I can, and what I nticed so far is: It’s not hard to learn from parisians!I for example have meticulously cleaned my wardrobe of items that arent consistent with my regular wardrobe and dont fit my style, each time I got back from Paris.
    I also learned to always make sure I shop only for things I really love and will wear a lot.
    I never wore sneakers to begin with, not even in the gym ( I never go to the gym, but am thin) so balet flats or great men style patent leather brogues are logical choice for me.

    Paris is often cold even in spring and autumn, so great pair of quality leather riding boots is a must for parisians, and I have seen many sporting them even in may or september.

    Coats can and will be worn many seasons so buy the ones you absolutely love, not ones that are on trend. Ruffles and bold colors will eventually end up looking cheap and dated, but cachemere in navy, black and gray will always look good.
    Smile, enjoy, and walk confident even if you dont have perfect tan, or body u desire, but act like u always deserve the best.

    On the arogance note, even as tourist, i never felt out of place in Paris, even if I adressed everyone in english. Ppl will treat you as you treat yourself.

  • Marsea 22 mai 2014, 2:04 / Répondre

    I love this site ! I love all the thoughtful comments and essays . I think people like to romanticize about Paris whether you have bern there or not as a visitie …and that romanticism adds to the charm and can make experiences even lovelier :) I believe you see what you want and if you believe that people are cold or rude you will see examples manifest for you to reinforce your thoughts you took as fact without taking a virgin experience for yourself . I believe there are places with people of all different backrounds and personalities that make up a place and not everyone is going to be in a great mood 24/7 and that if you believe that most people are inherently kind then you will see that come forth for you:) and if I had to choose a way to look at life I would rather it be the ‘give people the benefit of the doubt cause you don’t know what they are experiencing at that moment’ mentality :) I believe that people try to define people and make a stereotype positive or negative and I really feel that you can’t totally define ‘the Parisienne’ . :) I believe we who aren’t from that part of the world or from Paris or France like to give the Paris Woman this mythical quality and project things onto her we wish her to be so we can long to be like her and fill up parts we want to enhance for ourselves :) it would be like categorizing anyone because if location. Some people in the states rise to the occasion of meeting their geographical areas expectations of people from ………….. Fill in the blank . It makes us more comfortable to have some reference tongi off of :) I am a native of the DC area and people like to define this area as political and ‘unfriendly’ and I had a neighbor who was from the Midwest and when he walked his dog he would grumble about the people in ‘this area’ being unfriendly ‘ and he wanted to move back to his home state. And u was tired of hearing how unfriendly people thought people in my homestatecwere and do I asked him … ‘Mark, do you think I am a nice person ?’ And he said,’ Yes.’And I asked him ‘Do you think you are a nice person ?’ And he said, ‘Yes’ and then I said , ‘So, dobyoubreally believe we are the. Only nice people in the state ? ‘ and he paused as if to really ponder this for the first time and said , ”No.’ And I felt I made him think a little more especially since I find that more and more people nice around and into and between different states and countries so you are seeing people who are making up a place but not necessarily natives. I don’t feel the political world at all. But it seems my area is defined by it. I think that there are people everywhere who try to feel they belong somehow to something and even resonate with feeling a kinship to a country they were never in or visited once or lived there a bit or stayed and how wonderful is that ?! :) as an outsider to Paris I have romanticized about it since high svhool when I saw glimpses of the life there in French class for four years and saw glimpses of it in fashion magazines and on tv and now on blogs . I think I would like to believe that all French women are like Garance since discovering her creative spot here :) I would like to think the Parisienne is welcoming and kind and interesting and funny and lovely inside and out as she presents herself . I think that Garance represents the kind of Parisienne I would like to think fills up Paris and that’s a lovely thought to have when I go :) I expect to see and interact with many ‘Garance Dore’s’ :) thank you Garance for your beautiful uplifting friendly site where all us visitors feel like we belong and for representing The Parisienne so beautifully to me and countless others ! Merci Beaucoup! Warmly , Marsea :) Gallagher

  • Jennifer 26 août 2014, 2:10 / Répondre

    This is so near and dear to my heart. For my love of fashion and beauty comes from the total love of how effortless the Parisian women is. That she seems to have herself figured out and keeps it simple and modern yet elegant. She has a style, not a slave to trends and as she ages it gets better and older women are looked at so favorably like good wine. I love the unfussiness of it all.
    I am reaching for this in my life. In my mid-30′s a mother of two young boys I want to do less but not look it. I am very much inspired by this Parisian women while still trying to remain myself.

    I think its about quality and elegance with a passion. Simply stated.

In The Spotlight