J’ai rencontré Laila chez Daphné, où elle s’occupait de préparer à dîner pour une quinzaine de personnes, et j’ai tout de suite aimé son style. Sa présence, sa manière de cuisiner tout en bavardant et racontant des blagues et de sortir du four un plat après l’autre sans même qu’on se soit aperçus qu’elle était en train de cuisiner. À l’époque elle faisait ça pour des amis et était avant tout journaliste culinaire.

C’était il y a quelques mois, et depuis, elle a lancé sa boîte Sunday Supper. Elle cuisine pour des événements ou des dîners privés et je la croise au farmers market près de chez moi, sur Union Square, avec ses grands paniers et ses Converse à fraise.

Je me suis dit qu’après la fashion week, ça ferait du bien de retourner un peu à nos fourneaux, non ?

Signé : Garance, la fille qui essaye de vous faire croire qu’elle cuisine.