Quand j’étais étudiante et que je me cherchais encore stylistiquement parlant (ahah, comme si je m’étais trouvée depuis), j’habitais avec ma meilleure amie (oui, je parle de toi, Anne) et on partageait toutes nos fringues.

Un hiver, on avait décidé qu’on aimait tellement, mais alors tellement le look gros pull, qu’on trouvait ça tellement sexy et cool et féminin et TOUT, surtout avec nos jupes courtes et nos Doc Martens qu’on allait ne porter plus que ça dès les premiers frimas. Au diable les manteaux, tellement nuls les manteaux, booouh les parkas !!!

On avait même fait les calculs, fauchées qu’on était : pour le prix d’un manteau, on pourrait s’acheter au moins 3 gros pulls et 12 Damart Thermolactyl pour les jours où il ferait vraiment froid.
Ce serait top, ce serait original, ce serait sexy, ce serait nous, quoi, noooooous !

Trois mois plus tard, assises sur un banc entre deux cours déprimants à la fac, à claquer des dents en plein blizzard aixois (ceux qui connaissent le savent, le blizzard aixois, c’est comme le new-yorkais : cryogénisation instantanée), on se demandait comment on avait pu être aussi connes. N’importe quoi cette histoire de pulls. Et en plus, vu qu’on est sur le sujet… Ça se lave comment un gros pull en laine ? Et ça se sèche comment dans notre micro-studio ? À PLAT ? Mais sur quoi ? Hein ? C’est quoi cette odeur de renfermé, là ? Oh, ça, rien, c’est mon gros p…

Bref, on était connes dans nos gros pulls, mais quand même, on se trouvait vaaaachement cool. Pas vrai, Anne ?

Tout ça pour vous dire, les enfants, j’ai toujours aimé ça, un gros pull. C’est l’ami parfait à l’automne, avec une jupe, un slim, enfin, avec tout. C’est beau, c’est cosy, sexy, et j’adore encore plus depuis que j’ai les cheveux courts (je ne comprends pas pourquoi, n’hésitez pas si vous avez une piste).

Bref. Cette année, le gros pull revient en force, et maintenant il s’appelle le chunky sweater, ahah, mais c’est la même chose. Pour ma part, j’ai hyper investi, notamment chez Rick Owens (plus beau pull du monde, il faut que je vous montre, il est tellement beau ce pull que je ne suis pas à la hauteur de sa beauté), chez Cos (NON MAIS qu’est-ce qui se passe avec Cos ?) et bien sûr, chez Equipment, mon fournisseur officiel. Et je kiffe à mort l’automne dans mes chunky sweaters. Oh et chez American Apparel aussi, qui en fait des su-per en coton. En fait, j’ai des pulls à ne plus savoir qu’en faire.

La belle Kate, en photo, a quant à elle trouvé son sweater chez Topshop, il est cool non ?

PS : Voici des gros pulls qu’on adore ! American Apparel, Equpiment, Theory, Acne and Topshop.