Je sais. Moi aussi, j’ai envie de ressembler à cette fille, en mode coolasse dans la rue avec mon sweater en très très bonne laine et les yeux fermés comme si je sortais d’un très bon cours d’antigravity yoga.

Ce qui me fait penser (car toutes les routes mènent à mon nombril)(c’est- à-dire mes cheveux) :
On m’a toujours dit que j’avais la peau d’une rousse, parce que j’ai des tas de tâches de rousseurs et que je rougis facilement.
Ce sont des conneries, bien entendu. Ça ne fait pas de ma peau une “peau de rousse” mais les gens (moi incluse) ont vite fait de tirer des conclusions.
Des conclusions comme : peut-être que ça m’irait bien les cheveux plus clairs ?

Aaaaaaah, l’éternel désir d’être plus belle, hein.

Oh tiens. Kim Kardashian a blondi ses cheveux et j’ai trouvé ça pas mal. Et vous ? Suis-je la seule ?

Bon et ok. Je sais que c’est l’enfer les cheveux décolorés. Niveau budget, temps, investissement personnel, quoi. Et les racines, arrrrgh, les racines. Ça détruit les cheveux aussi, non ? C’est un peu comme une voiture, ou un chat, ou un blog. Si on réfléchissais deux secondes, on ne sauterait jamais le pas.

Mais la vérité, c’est que j’observe les gens autour de moi et quand même, BEAUCOUP d’entre eux même Alec Baldwin ont les cheveux colorés ! Et ça leur va bien !

Donc aujourd’hui, je voudrais demander à ces gens-là : est-ce si difficile que ça ? Comment vous vous débrouillez ? Y arriverais-je ?

PS : La sublime Audra en photo, quant à elle, a un blond vénitien absolument naturel (le rêve!!!) et porte un sublime pull de chez Nili Lotan.