Et voici le premier post de Megan, qui va nous parler d’amour et qui se présente aujourd’hui. Bonne journée ! Garance

Hello new friends !

Qu’est-ce qu’on dit, déjà ? C’est un boulot ingrat, mais il faut bien que quelqu’un s’y colle… C’est exactement ce que je ressens depuis qu’on m’a gentiment demandé de vous relater ici mes aventures – et bien sûr, mésaventures – sentimentales et sexuelles. Franchement, il y a de quoi flipper dans un monde hanté par les hommes-enfants, les gros mateurs phobiques de l’engagement (je suis parano ?), sans parler de toutes ces copines, autrefois toujours partantes pour aller boire des coups après le boulot et aux abonnés absents ces derniers temps, la main gauche aujourd’hui alourdie par leur bague de fiançailles.

Au travers de mes ratés en amour – souvent hilarants et parfois, ouille !!! douloureux ! —j’espère qu’on rira et qu’on pleurera ensemble, et que vous n’hésiterez pas à m’interpeller, que ce soit pour me dire « Mon ex était aussi un [insérer un adjectif horrible ] ! » ou « Mais pour qui elle se prend celle-là ?! »

Prenons par exemple notre Sujet n°1 : l’homme-enfant susmentionné. Bon, ça me donne des sueurs froides rien que d’y penser. Une fois, je tombe sur un mec mignon, adorable et apparemment parfait (limite effrayant), le genre de mec dont toutes les mères raffolent, qui fait secrètement craquer vos copines et vous filerait limite un complexe d’infériorité. Bon, eh bien, un jour, ce pseudo-gendre idéal m’envoie par erreur le texto suivant : « Coucou, maman, tu peux me faire un sandwich ? »

OH LÀ. Ça fait un peu de la peine, non ? Ce mec qui se mettait en quatre pour moi, qui voulait m’inviter dans sa famille pour Noël, avait besoin de sa mère pour mettre une pauvre tranche de jambon entre deux bouts de pain ? Là, tout à coup, d’autres exemples de son comportement immature m’ont sauté aux yeux, impossible de le voir comme un adulte responsable. Au lieu de ça, tous mes instincts m’ont hurlé : “Cooooours !!!”

Bref, si j’adore sortir avec des mecs (franchement, un bon resto, quelques verres de Sancerre et un homme qui vous raconte sa vie, c’est tentant, non ?), je suis la première à reconnaître qu’il y a plein de trucs qui m’échappent encore. Ou alors c’est pire, je sais plein de trucs, et pourtant, je continue à finir mes soirées sur mon canap’ en tête à tête avec Netflix. En tout cas, j’espère qu’on pourra échanger là-dessus, que vous n’hésiterez pas à me dire quand vous trouvez que je débloque ou à opiner quand vous vous reconnaîtrez dans ce que je raconte.

Je peux compter sur vous ? On a vraiment plein de trucs à se dire.
Xo !
Megan

[Sur la photo : Porte-monnaie, Saint Laurent; Lunettes, Prada; Parfum roll-on, Chloé; lipstick Jungle Red, NARS; Stylo, Catbird.]