Garance Doré Nudity

Voici deux ou trois trucs qui me viennent à l’esprit quand je pense à la nudité…

——

Je suis plutôt bien dans ma peau MAIS je n’aime pas vraiment être en maillot MAIS ça ne me dérange pas du tout de me mettre à poil devant mes copines.
Allez comprendre.


——

En tant que photographe, je trouve la nudité très belle, j’aimerais photographier des gens nus, et ça ne me dérangerait pas du tout que l’on me photographie nue, ça me plairait bien même je crois.

——

Mais je n’aime pas la nudité crue.
Pour moi, la nudité doit être romancée, ou être celle de quelqu’un que j’aime.

——

J’aime les hammams. Parce que c’est ma culture, même si je n’ai pas grandi dedans.
J’aime le rapport que les femmes y ont entre elles, ni sensuel ni détaché, un peu comme des soeurs, sans jugement, bienveillantes, toutes pareilles.

——

Le premier jour où j’ai vu mon père à poil (par accident), c’est aussi la première fois que j’ai vu un homme nu : LE CHOC DE MA VIE.

Je suis allée pleurer chez ma mère pour lui demander qu’est-ce que c’était que ce truc entre ses jambes, elle m’a expliqué, et elle a fini par : tu verras, un jour, tu trouveras même ça beau. …. : DEUXIÈME CHOC DE MA VIE.
J’ai répondu en pleurant : “Oui bah ça ça m’étonnerait !!!”

——

La nudité chez Juergen Teller me choque souvent. Je suis là genre “Ah non, pas le trou du… !!!”
Je pense que c’est son but, il est très talentueux, ce Juergen.

——

Un été, j’ai bossé sur une plage de nudistes – j’étais prof de planche à voile. Cherchez pas à comprendre pourquoi, disons juste que j’aurai tout essayé dans ma vie.

J’essayais de m’acclimater tant bien que mal à cette atmosphère, en me disant que c’était peut-être cool, ce retour à la nature, etc – et je m’étais liée d’amitié avec un jeune garçon et sa famille sur la plage. Il devait avoir 10 ans, je lui apprenais la planche à voile (OUI, vous pouvez essayer de vous imaginer les scènes, très, TRÈS GRAPHIQUES) et il était sympa. Je voyais bien qu’il n’était pas très à l’aise avec la nudité, le pauvre. Moi, à l’adolescence, on m’aurait dit de me mettre à poil, j’aurais pas supporté.

Un jour, sa mère m’a invitée à dîner. Ils étaient très sympa, et j’ai essayé de ne pas avoir de préjugés, et d’être moi-même.

J’y suis allée, en mode totalement habillée – et quand je suis arrivée, ils étaient tous nus, sauf le petit garçon, qui avait enfilé un grand pull.

Et là, j’ai entendu sa mère lui dire : “On a dit qu’on ne s’habillait pas avant 10h du soir !!!” Il a répondu : “Mais j’ai froid !”

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de démissionner – et que je ne serai jamais nudiste.

——

Ça m’arrive de danser toute nue quand je suis seule chez moi, mais je n’aime pas être nue pour trainer à la maison comme le fait Lena dans Girls.
J’aime pas trop le contact des meubles sur ma peau, ahah.

——

Ce que j’aime bien dans la série Girls, c’est le vent d’air frais qu’apporte la série.
On fait tout un flan de la nudité de Lena Dunham, de son corps qui ne correspond pas aux canons de beauté (canons de beauté à la con !), tout ça, mais moi je dis ENFIN.

Il en fallait une qui ose, c’est elle, franchement, bravo, bravo, bravo, merci.

——

J’ai vu plusieurs fois ma grand-mère toute nue, elle était vachement belle, et elle avait une peau parfaite : elle n’avait jamais (jamais !!!) vu le soleil. Seuls ses chevilles et ses avant-bras étaient tachetés de soleil, c’était bizarre et marrant.

——

Je me trouve beaucoup plus belle nue qu’habillée (comme Padma, ahahah)

——

Les copines nues ne me dérangent pas, je suis plutôt à l’aise, mais j’ai cette copine qui se met nue à la première occasion et trouve toujours des tas de trucs à ramasser au sol. POURQUOI.

——

J’adore observer les corps des autres sur la plage. Je pourrais y passer des heures.

——

Me baigner toute nue, c’est pour moi l’une des expressions les plus pures du bonheur.
En Corse, je trouve une crique déserte, je m’assure qu’il n’y ait personne, et hop, je plonge dans l’eau fraîche.

… Et vous, vous vous sentez comment toute nue ?


Vous devriez également aimer

  • On Nudity
    Beauté
    On Nudity
  • Shades
    Beauté
    Shades
  • Being Naked
    Beauté
    Being Naked
  • Nude
    Style
    Nude

98 comments

Ajouter le votre
  • Mafalda 29 janvier 2014, 9:09 / Répondre

    Ah ah ah tu m’as fait trop rire avec les CHOCS de ta vie! Comme toi, je n’ai pas de problème avec la nudité si elle n’est pas crue et si elle est romancée et je ne suis absolument pas pudique devant mes amis, ou chez moi, toute nue, quand je vaque à mes occupations et que mes voisins doivent se rincer l’oeil.
    J’ai également aidé ma grand-mère à la toilette quand elle était malade et j’ai trouvé sa peau douce et belle, fascinante, comme celle d’un bébé, c’était magnifique.
    Mafalda
    http://www.mafaldadotzero.blogspot.fr

  • andreea 29 janvier 2014, 9:09

    we have so little time to actually be naked, right?…

    http://littleaesthete.com

  • Marie 29 janvier 2014, 9:11 / Répondre

    Quelle belle illustration !
    On dirait une vieille pub pour une boite de talc parfumé :)

  • Mine 29 janvier 2014, 9:15 / Répondre

    Formidablement bien , et comme toi j’adore me baigner nue , c’est bonheur total , sentiment de liberté ,
    communion avec la nature , j’adore bronzer nue aussi , je sais ce n’est pas bon pour la peau mais la chaleur
    me dynamise , vivement les vacances !

  • Yohanna 29 janvier 2014, 9:15 / Répondre

    You really tried with the nudists’ family, I must give you credit for that!! I totally agree with you about swimming naked-so liberating and invigorating BUT in a deserted beach or something !!! Would love to see pictures of naked people by you…I think they shall be a sensation!!!
    Kisses
    y

    http://yohannasof.blogspot.gr

  • veronica 29 janvier 2014, 9:31 / Répondre

    I have no problem with nudity, as it is not vulgar!
    Nice illustration!!!
    Kiss!
    Passa a trovarmi VeryFP

  • Rhian 29 janvier 2014, 9:32 / Répondre

    In my opinion, people in Europe are more used to idea of being naked in front of each other vs the US. I went to the Blue Lagoon in Iceland last year and had to shower naked in front of others. Everybody was naked there and to me it was hellishly uncomfortable.

  • Ligamit 29 janvier 2014, 9:34 / Répondre

    …yes, skinny dipping is the best, THE way to enjoy summer. To enjoy water, your body, everyhting. I’d be depressed to hear this if i were in bathing-suit business :))

  • Julie 29 janvier 2014, 9:45 / Répondre

    Cette illustration est absolument sublime!..a l’inverse de comment je me trouve nue. Avant d’avoir un enfant il y 2 ans j’étais plutôt bien toute nue même si mon corps ne correspondait pas forcement au canon de la beauté. Mais maintenant même si je suis heureuse d’être mère je regrette mon corps d’avant. Alors que je n’était pas franchement pudique, maintenant j’évite même mon propre regard dans le miroir!!!Et cela n’a rien à voir avec le poids, car il est le même qu’il y a 2 ans…Bref tout ça pour dire que j’adorerais retrouver mon rapport bienveillant à ma propre nudité et à la liberté que cette état peut procurer!

  • Patty 29 janvier 2014, 9:47 / Répondre

    Love your blog!
    I’m posting looks from Los Angeles and accessories:

    http://www.thegavlaks.com

  • akaNPY 29 janvier 2014, 9:53 / Répondre

    Super article! Merci!
    Je trouve l’episode de la famille nudiste flippant. Pauvre gosse franchement. Si c’est leur choix c’est une chose mais l’imposer a un gamin qui a froid…Pfff
    Moi je t’avoue que je ne suis pas hyper pudique, surtout avec mes copines mais ca se limite a la version sous vetements. Totalement nue je ne peux pas. D’ailleurs j’ai entendu parler d’un spa magnifique et pas cher dans le Queens (Spa Castle si tu connais) et je ne me suis toujours pas decidee parce qu’il faut etre totalement nue pour des questions d’hygiene. Certes, il n’y a que des femmes mais bon…

    Bonne journee

  • Kristi 29 janvier 2014, 9:54 / Répondre

    Yes! I feel the same way, I’m more comfortable ‘in the buff’ than a swimsuit. I don’t know why I’m so concerned with the suit…
    xx,
    Kristi

  • AGA 29 janvier 2014, 10:01 / Répondre

    Hi Garance, do you know any hammam in NYC?

  • Margot 29 janvier 2014, 10:05 / Répondre

    I even like being naked, and even more so the idea of it. But I have realized I do carry stress in my body. When I’m stressed out about something, which tends to happen a lot more these days than I’d like to, I get really uncomfortable physically, and then I’d prefer not to be seen, let alone touched, by anyone at all. If I could learn to release stress, I could be Venus.

  • Camille 29 janvier 2014, 10:25 / Répondre

    C’est marrant avec mes copines on ne se déshabille jamais les unes devant les autres. J’aime bien mon corps (avec les années ça fini par arriver) mais il appartient à mon intimité et je n’imagine pas une seconde me déshabiller devant qqn d’autre que mon mec ou un médecin… Alors les centres naturistes me semblent carrément extraterrestres !!

  • Aurore 29 janvier 2014, 10:31 / Répondre

    Toute nue je me sens vulnérable. J’ai horreur de ça. Même pour dormir avec chéri quand il fait 30° il me faut au moins une culotte.

  • Caroline 29 janvier 2014, 10:31 / Répondre

    Pas de problème avec la nudité en tant que telle, mais c’est moi qui définis le contexte dans lequel je suis nue. Le côté “on est tous à poil, c’est quoi le problème?” ou bien “j’ai déjà vu un corps (des seins, des fesses, etc.), détends-toi” me rend dingue : ma nudité n’est pas la même que celle des autres, point.
    Et d’ailleurs, je ne suis pas hyper à l’aise au milieu de gens nus.
    Bref, je suis une vraie parisienne pudique!

  • Aida 29 janvier 2014, 10:41 / Répondre

    Dans “Le livre du rire et de l’oubli” Kundera parle beaucoup de la nudité, il dit par exemple “La laideur de l’homme c’est la laideur des vêtements” ou encore parlant d’Edwige qui n’a aucun mal à se dévêtir devant les autres que “Elle était même beaucoup plus naturelle nue qu’habillée [...] comme si le sexe était dans les vêtements et que la nudité fût un état de neutralité sexuelle.”
    Enfin oui, que ce soit chez moi ou au hammam, je me sent plus libre quand je suis nue !

  • Nina 29 janvier 2014, 10:42 / Répondre

    Je n’ai AUCUN problème pour me mettre à poil dans un vestiaire, aussi bien devant des copines que de parfaites inconnues (enfin, des inconnues que je côtoie toutes les semaines à la salle de sport), ou bien pour me changer dans ma chambre alors que mes volets sont grand ouverts. Mon mec pète un plomb là dessus, il ferme systématiquement les volets quand il est là pour qu’on se change à l’abri des regards des voisins. J’ai beau lui dire que personne ne fait attention, que ça dure trois secondes le temps de mettre des fringues, mais rien à faire! Je crois qu’il a peur qu’un voisin me mate en fait. Des fois je me cache un peu derrière les portes de mon armoire, mais c’est plus par politesse pour mes voisins que par pudeur. Je n’ai pas l’impression d’être particulièrement impudique, mais en cours de sport au lycée et à l’université, j’étais l’une des rares à me doucher à poil après le cours, idem en festival dans les douches collectives. Je trouve stupide (et compliqué!) de garder son maillot de bain pour une douche, ça dure 10 minutes et on sait à quoi ça ressemble une fille à poil, on va pas aller mater toutes les autres et se moquer de leur complexes ou je ne sais pas quoi. La douche, le vestiaire, c’est fait pour être à poil, c’est aussi simple que ça. Bon, je ne dis pas que ça a toujours été facile, ado je devais sans doute me contorsionner pour me changer sous ma serviette sans que personne ne me voie (même si je gardais mes sous-vêtements), mais le rapport au corps est différent à 13 ans! Je pense qu’un spa à poil ne me gênerait pas non plus. Enfin, je sai pas, j’ai jamais testé.
    Par contre, le topless, IMPOSSIBLE! Je me vois pas afficher mes seins devant tout le monde à la plage, devant une horde d’inconnus, courir après un ballon avec les seins qui bougent, et puis je pense que mon mec aurait envie de casser les dents à l’intégralité des hommes présents ;) Et puis euuuh, je me vois pas m’étaler de la crème solaire sur les seins devant tout le monde… Non, vraiment, je ne serais pas à l’aise. Pourtant, quand on est en bikini, on ne cache pas grand chose, mais je sais pas je me vois pas en string ou en topless. J’aime bien mon corps, mais de là à l’afficher totalement, devant des filles bien plus canon que moi ou des mecs qui ont ces fichus canons de beauté en tête, non! déjà même en maillot je me sens parfois limite à l’aise alors… (pourtant j’adooooore acheter des maillots, mais c’est compliqué, parce que justement il faut qu’ils soient suffisamment couvrants à mon goût!)
    Donc Garance, tu n’es pas seule en ce qui concerne le premier point ;)

  • Soniachocolat 29 janvier 2014, 10:51 / Répondre

    Se baigner nue : le truc le plus magique du monde! Ceux qui n’ont jamais essayé NE SAVENT PAS!

  • Martin 29 janvier 2014, 10:57 / Répondre

    Provocative and revealing post. I’d love to sunbathe and swim nude. But our beaches here are not so permissive. At a secluded beach in Malibu that sort of tolerated it I saw a low flying police helicopter escort a nude man who had decided to go for a stroll all the way back to his towel. I can’t imagine a worse fate.

  • liz 29 janvier 2014, 10:58 / Répondre

    Tu parles de canons de beauté à la con, mais ici il y a plutôt des bombasses représentées en photo. Je me faisais la réflexion ce week-end, j’aimerais bien trouver des photos de gens de la rue pas particulièrement canons mais qui trouvent des looks intéressants. Sans même chercher le jolie grosse de service mais disons des vrais gens (i.e. pas seulement issus de la planète mode) dont le look est bricolé au jour le jour avec invention.

  • Lea 29 janvier 2014, 10:59 / Répondre

    Hi Garance,

    My comment is not so much about the subject of your post, but rather about the new direction the blog has begun, that you announced to us some weeks ago. I was a bit “afraid” at the beginning, along with some other readers, that the blog might change and lose its essence. I have to say it is exactly the opposite, you seem to write even more, which makes it even more enjoyable to visit the blog. BRAVO!! You took a risk and you were very right to do so. I am an even more loyal reader now. First time I comment; I wanted to let you know.

    P.S. I always read you in French (very good practice), maybe next time I’ll be brave and my comment will be in French too! :-)

  • Cle 29 janvier 2014, 11:24 / Répondre

    Je me sens très mal nue j’ai encore beaucoup d’email à accepter mon corpsc comme il est sans doute pcq je ne corresponds pas aux canons de la beauté!

  • L'Oliphant 29 janvier 2014, 11:29 / Répondre

    Merci pour cette pause rafraichissante! ;)
    et la nudité?
    sur une plage jamais!

  • Noé 29 janvier 2014, 11:34 / Répondre

    C’est vraiment intéressant d’apprendre quelle approche tu as envers la nudité. Je crois qu’on ne pourra jamais tout savoir de toi, même en te suivant pendant 10 ou 20 ans !

    Personnellement, la nudité ne me dérange pas quand je la vois. Je trouve que le rapport au corps est important, et nus, nous sommes vrais – pas de masque, de vêtement, d’artifice. Des humains.
    Je crois que beaucoup de gens ont honte de leurs corps parce que, justement, c’est tabou de l’exposer. On nous inculte toujours de tout cacher. Pourtant c’est la diversité des corps qui fait la beauté de notre espèce. Accepter son corps et sa nudité est l’une des clés du bien-être.
    J’aime bien observer les corps, sans arrières pensées. C’est rigolo de voir que personne n’est pareil.

    J’étais une fille super timide et extrêmement complexée. Je ne sais pas comment j’ai réussi à aller de l’avant et à m’accepter. Je ne l’aurais jamais cru si on m’avait dit qu’un jour je poserais nue au Beaux-Arts ! Mais je l’ai fais, et c’était une expérience géniale. Mes amies voyaient ça d’un œil étrange, et m’harcelaient de questions. J’étais à l’aise de me mettre nue devant des inconnus, au nom de l’Art.
    La psychologie humaine est particulière et indéchiffrable, car malgré tout, je serais très mal à l’aise de me mettre nue devant des gens que je connais ou dans un autre contexte (plage, hammam, etc).
    Je pense aussi que la nudité doit être quelque chose de doux et poétique; pas de la provoque.
    Pour finir, mon avis sur la famille nudiste : je pense que la nudité doit être personnelle, l’imposer à ses enfants est quelque peu déroutant.

    Noé,
    Couleur Spleen.

  • emily 29 janvier 2014, 11:36 / Répondre

    i love your illustration, beautiful! I too like swimming naked, it is such a wonderful thing, feels so free.

  • Emilie 29 janvier 2014, 11:41 / Répondre

    Swimming naked in the ocean is the purest form of freedom for me, it makes me feel nothing but pure bliss!

  • shani 29 janvier 2014, 11:47 / Répondre

    Sadly, I don’t really like myself naked, but I’m working on it!

    Shani x
    http://shedreamsinperfectfrench.com

  • Louise de Lima 29 janvier 2014, 12:01 / Répondre

    I photograph nearly naked women all the time. There’s nothing more beautiful really. As a woman (straight), I so appreciate the wonder of women and through my work am able to celebrate them and not objectify them, which is such a privilege. It also gives me a better perspective of how I look. Totally up for doing some beautiful pictures of you if you’re ever in London.

  • MayKay 29 janvier 2014, 12:12 / Répondre

    We are used to covering our bodies with clothes, so taking them off in front of strangers, even friends, is hard. It is made even harder by the images that surround us in the media and social pressure to be slim, fit and young. We have the idea of the perfect body, compare ours to it and find it lacking.

    In Finland we have a pretty relaxed attitude to nudity, and being naked with strangers of you own sex in the sauna is socially quite ok. Contrary to common belief, the Finns do not practice mixed saunas which is usual in Germany. Nudism is not very common here but we have some beaches for nudists.

    Personally, I have a hard time accepting the ageing of my physique, especially as I am not sporty. I prefer to bathe alone, but adore nude swimming in the summer. Nothing compares to a swim in a cool lake in the light Nordic night!

  • Dominique 29 janvier 2014, 12:21 / Répondre

    a post that would not leave your mind for a little while..

    http://www.dominiquecandido.com

  • Laurence D 29 janvier 2014, 12:31 / Répondre

    J’ai effectivement connu des enfants très mal à l’aise dans un contexte nudiste. Et l’érotisation que cela représente pour eux est totalement niée par les parents.

    J’ai aimé me baigner et être au soleil nue sans aucun problème, mais j’étais consciente du plaisir que je prenais à m’exhiber quand j’étais jeune, mince et jolie.

    Je n’ai jamais aimé qu’une de mes amies en profite pour faire de la gym jambes écartées.

    J’ai par contre trouvé très intéressant dans une piscine avec solarium nudiste pour les femmes d’observer cette diversité d’anatomies gynécologiques. Je me suis levée pour aller me baigner et compte tenu de l’orientation du soleil j’ai vu toutes les femmes allongées sur le dos, genoux pliés, face à moi… c’était absolument étonnant!

    Mais le malaise dépend des relations établies ou non avec les uns et les autres. Vouloir le nier n’est que de l’ordre du déni.

  • Annika Tibs 29 janvier 2014, 12:44 / Répondre

    Oh dear, you make me laugh… “FIRST BIGGEST SHOCK, followed by THE SECOND BIGGEST…” hahahaha! Yep that would probably be pretty traumatizing! Something similar happened to me, but it was my friends father as I came running up the stairs and he got out of the bathroom from the shower. Except honestly… I think I was in such shock that it “his area” was blurred like you’d see on TV. I couldnt even tell you what it looked like, except that there is was… I almost wonder if it ever happened. lol

    Nudity has been like a coming of ages for me. When I was younger I admired those who had the confidence to bare it all. I use to lack a lot of personal confidence in the nude and with my sexuality I guess you could say, asking those questions “do I look normal compared to others?” (fear of judgment). With time I constantly made an effort to “put myself out there” so to speak or to get out of my comfort zone at the very least. It helped a lot and I can certainly say those fears have subsided.

    X

  • Moulaye 29 janvier 2014, 12:45 / Répondre

    J’adore, comme d’habitude. Quel fraicheur dans ta manière d’écrire.
    Je me lance dans l’illustration, et je me demandais quel logiciel tu utilises?

  • Teresa 29 janvier 2014, 1:27 / Répondre

    What a cool topic. I love being naked on my own. It feels so natural and comfortable. It is not a vanity thing or maybe a little. I mean, what is wrong with admiring your body? We admire clothes right? It feels like a sacred and at the same time liberating thing to be able to be naked after a shower. I do it as I say mostly alone. I wish my windows were not see through so I could walk around the house with the sunlight from the windows without being seen. On the other hand I don’t like to expose my nakedness to people. But I love European beaches where being naked is not a big deal. I totally LOVE swimming naked. Last time I did it, I was in Marbella, Spain. It was so liberating. My American husband was a bit worried though :) Love you GArance

  • LV 29 janvier 2014, 1:34 / Répondre

    You know, i like myself naked, but it is uncomfortable to go without a bra :( My breasts are heavy. I think I would be more naked if I had smaller breasts.

  • Camille 29 janvier 2014, 1:52 / Répondre

    I’m ashamed to admit that i’m not that cool. I’m nothing like Lena on Girls. I’m more like Charlotte on Sex in the City. You know that episode, when they go to the steam room and she compares her body to all the other women and runs out (“I hate my thighs!”). Once, a few of my girl friends got in a Jacuzzi naked, talking and being free. I felt so self conscious and embarrassed even thinking about getting naked in front of a bunch of people. I was counting the seconds until we left. I wish I was free and happy with my body. My personal experience as a “nudist” has always been solo or intimate: late night skinny dipping alone when absolutely no one was around maybe twice my whole life, walking around my room after a shower and no one is home or being intimate with a boyfriend. My inner exhibitionist is not out streaking but she’s in there somewhere, with her arms crossed over her tits.

  • vh 29 janvier 2014, 2:54 / Répondre

    J’ai un problème avec la nudité, même entre fille.Je pense d’ailleurs que ce n’est pas très sain, et que je devrais apprendre à être plus à l’aise avec mon corps. Sinon, cette histoire de famille nudiste ça me choque un peu. Forcer un enfant à être nu, c’est étrange. Après, les nudistes pourraient me dire “forcer un enfant à s’habiller c’est étrange”.

    En ce qui concerne se baigner complètement naked, ça a l’air sympa s’il n’y a personne autour

  • Gabriela 29 janvier 2014, 2:56 / Répondre

    I love being naked, I feel beautiful and pure and I also love to see photos of naked men & women ,I think the human body is beautifull.

    But I dont feel comfortable in a bikini, I think is because I feel the preassure of having a very flat tummy, while complete naked I feel in more harmony , all comes togetter perfectly, even if I dont a perfect body, you know what I mean?

    Another thing is that I live in Mexico and even if I feel completely comfortable with my body I dont like at all dressing provocative or sexy if I have to walk in the street, I know I will get comments, some nice & some nasty. And that makes me feel so aware of myself. I hate it. Maybe thats why I feel so pure when I´m naked at home. Its funny I never tought about if before but there you go :)

  • madeau 29 janvier 2014, 3:14 / Répondre

    I feel EXACTLY the same way!
    about being nude… in front of friends…. in my room…. dancing….. and other nudies………
    you hit the nail on the head!
    thank you for your honesty. subjects like that sometimes make you feel like you are different than others. but I am relieved to see that, at least the two of us, feel it the same way :-)

    love
    madeau

  • Catherine 29 janvier 2014, 3:33 / Répondre

    Naturiste depuis 30 ans, je suis plus à l’aise nue au milieu d’autres nus, dés-érotisé(e)s, qu’en maillot de bain sur une plage textile où je me sens “matée”.
    Mes trois enfants ont grandi dans une famille naturiste et passé des vacances naturistes sans traumatisme apparent, avec néanmoins quelques étés entortillés dans leur serviette de plage. Passé ce stade, ils reviennent au naturisme, parce qu’ils reconnaissent que le maillot gêne pour se baigner!

  • caro 29 janvier 2014, 3:34 / Répondre

    oui à tout : Nue dans l’eau de mer, la Corse évidemment ( moi c’est sur l’autre cote, côté plaine orientale) ou dans la rivière parce que même en plein mois d’aoûtt il y des coins de folie sans personne. nue oui parce que le Bon Dieu m’a fabriquée ainsi. Mais sur la plage au milieu des autres bôf . Nue avec mon homme,, ça va de soi, il en devient fou , et ça j’aime beaucoup, mais nue devant mes amies- c’est rapide c’est leur âme nue que je veux pas le reste. J ‘aime bien ce nu différent :) Pitié pas de sex and the city tout nu!!!! ça viendrait casser l’ambiance

  • Valentine 29 janvier 2014, 3:42 / Répondre

    Seeing your dad naked for the first time… I feel your pain!!!
    It happened the same way to me, aside from the part: you’ll see, one day you’ll even think those are beautiful. And I cried a whole day!!

  • Marie 29 janvier 2014, 4:14 / Répondre

    Globalement mon corps est plutôt joli mais je suis moyennement à l’aise toute nue (comme LV plus haut, je serais plus à l’aise avec des plus petits seins!), et je suis un peu pudique. Par exemple, le naturisme jamais de la vie et je ne me déshabille pas comme ça n’importe où devant tout le monde.
    Mais je ne suis pas non plus ultra pudique, par exemple, je peux être toute nue devant d’autres filles, justement quand tout le monde est au même niveau, dans une ambiance bienveillante. Par exemple, j’ai été au Japon et j’ai testé les onsen, je n’étais pas ultra à l’aise au début mais comme personne t’observe en détail, que c’est justement un moment où toutes les femmes sont soeurs, j’ai pu apprécié le moment sans faire une fixette et comme au hammam, j’aime bien cette ambiance de “soeurs”. Par contre, j’ai bcp de copines qui sont aussi allées au Japon et n’ont pas voulu aller au onsen c’était hors de question de se mettre nu.

  • Carole 29 janvier 2014, 4:37 / Répondre

    i never saw my dad nude.. in boxer shorts yes ….and he lived with all women….we didn’t have air-conditioning….and my sister mother and i walked around in bra or slip…my Dad would say put on some clothes this is not BURLESQUE!!!!! we just ignored him LOL

  • Alexia Gnecchi Ruscone 29 janvier 2014, 5:16 / Répondre

    Lovely observations Garance …. I feel very much like you, and even had a similar experience at a nudist beach – I was totally ok with the nudity until everyone went to sit in the restaurant for lunch – naked! Argh, those naked bums on the seats! Sorry, I’m not sitting there! Nudity and food only work in private.
    And yes, there’s nothing more sensual than diving into cool, crystal water with nothing on except perhaps a pair of earrings!

  • Mina Schelpmeier 29 janvier 2014, 6:23 / Répondre

    This is a really nice and honest article about nudity. Dancing around your room naked is a really nice and free feeling and I am inpressed how open and honest you are with this. XOXO

  • clo 29 janvier 2014, 6:26 / Répondre

    Je suis OK avec toi sur les “canons de beauté à la con”, mais alors pourquoi la plupart des nanas que tu photographies pourraient être mannequins ?
    J’adore ton blog, mais je trouve qu’elles font très “papier glacé”.
    Pourquoi ne pas s’intéresser à des nanas qui n’ont pas l’air d’avoir une vie de rêve, juste une vraie vie et qui pour autant ont un style, encore plus affirmé ?
    Merci Garance

  • Marina B. 29 janvier 2014, 6:52 / Répondre

    Très intéressant cette réflexion sur notre rapport à la nudité; j’ai fait un post la-dessus l’été dernier, sur nos corps et …les plages naturistes : (du coup, ça a fait éco de lire ton post..)
    http://atmosphereetsurfaces.over-blog.com/corps-et-ames

    Bonne soirée!!

  • Amalia 29 janvier 2014, 7:19 / Répondre

    I too was shocked to the core when accidentally confronted by my naked father…but that has strangely become a source of respite when compared to a recent, untimely encounter with my naked 16 year old son.

  • Katy 29 janvier 2014, 7:33 / Répondre

    Swimming naked is my favorite!! When NO ONE is around! @eatthespider

  • Claire 29 janvier 2014, 7:38 / Répondre

    Super post! J’adore tes articles, mais j’avoue que je passe aussi pas mal de temps à lire les commentaires surtout quand ça touche à un sujet intéressant comme celui ci… Merci. Et quelle illustration!! Canon. xx

  • Marina 29 janvier 2014, 7:49 / Répondre

    Curiously enough, I loved being naked during my 3 pregnancies! It seems like I was much more comfortable with my body when I was pregnant. After the pregnancies I have a strong respect for my body and think it actually looks better than before and I like being naked but preferably on my own.

    And like you, Garance, I also love looking at other people’ bodies on the beach. I think the human body is beautiful and fascinating!

    Bisous!

  • Stef 29 janvier 2014, 9:02 / Répondre

    I feel so uncomfortable in a swimsuit, yet so comfortable being naked. I sleep naked and find it so restricting when I have to wear clothes to bed!

  • Cindy 29 janvier 2014, 9:29 / Répondre

    I grew up in the Mormon religion and so RARELY felt open to nudity even though I had two sisters and we were always getting ready together. In the last few years I stopped wearing Mormon garments (that cover much of the body and are supposed to be worn at all times) and just started looking at my body completely nude (I’m in my 40′s). It has taken me a bit of time to totally accept it and to be okay with it. You might be interested in this website http://mormonwomenbare.com that photographs Mormon women nude in very normal bodies and circumstances.

  • The Xenofile 29 janvier 2014, 10:58 / Répondre

    I’m always amazed by how offended people are by their own bodies, but to each his own. Cada loco con su tema. Growing up we would go shopping at a store where the fitting room was a huge room whose walls were all mirrors, I hated it. But the older I became the more I realized and was impressed by how my older mother, the older women, and of course all the perfectly shaped women shamelessly stripped. There was no corner to hide the mirrors would allow you to see anyone in any nook or cranny. However, going to a small school with a fitness requirement an no real changing room, I learned at like age 6 the panty trick, the shirt trick, the pants trick…just about everything… but maybe -just maybe- if we loved ourselves naked MORE, than we would know how to love ourselves clothed.

    P.S. Beautiful Raw Post, and Amazing illustration!

  • lou 29 janvier 2014, 11:09 / Répondre

    naked… never tried it, in public, never had a problem in front of the lovers.. but just the last weekend I was so in need of pampering and touch that I booked a day at a korean spa!
    took me less than a minute to feel over clothed (was wearing bottoms) and felt such comradery with all the ladies washing about their natural bodies that it felt good to let it all hang and to get bathed, scrubbed, and hair washed, made me feel like a goddess, and for 90 minutes I compared myself to Cleopatra and how she must of felt to bathe in milk and honey! MAYBE I felt so comfortable because all the bodies present where natural and of older age, which didn’t make me feel self conscious about my own naturel bod… I think this is a beautiful way to introduce some nudity into a newbie, my suggestion is to go at it alone no friends (unless you already go all nude infront of them)…. as for me I can’t wait till the next time I get to just ‘HANG OUT’ for a bit with no inhibitions ;)

  • Fashion Musings Diary 30 janvier 2014, 12:15 / Répondre

    Ton article est à la fois hilarant et poignant! Une vraie mise à nu face à la nudité! ;)

  • Clotilde 30 janvier 2014, 12:52 / Répondre

    Je n’avais jamais réalisé, avant de lire ton post, à quel point ça pouvait être traumatisant pour des enfants de devoir épouser la façon de vivre de leurs parents nudistes. La pré-adolescence et l’adolescence est une période où la quasi-totalité des enfants a des problèmes avec son corps, et plus particulièrement ses organes sexuels. “Est-ce que je suis à la bonne taille? Quand est-ce que ça va grandir? etc…” Ils sont extrêmement pudiques à cet âge et je me demande ce que ça fait chez des enfants nudistes. Bien sûr on va me dire que dans leur enfance ils ont eu le temps d’en voir de toutes les couleurs, des “grosses”, des moyennes et des toutes petites, que ça devrait donc les rassurer, mais quand même, je trouve ça assez lourd.
    Pour le reste des points, il me vient deux remarques: j’ai vécu 5 ans dans un pays d’Europe du Nord où la nudité était beaucoup plus facile à vivre, au sauna par exemple, donc ça ne me gêne pas trop. Et la deuxième chose qui me vient à l’esprit, c’est la notion de liberté, je me souviens d’une époque où je n’allais pas très bien dans ma tête, et j’avais très envie de courir toute nue. Bien sûr je ne le faisais pas!

  • Isa 30 janvier 2014, 1:32 / Répondre

    Quel dessin ! J’ai eu un choc en tombant dessus ! ” quelle beauté, elle est si inspirée Garance ” !

  • Jonalys Precious 30 janvier 2014, 1:57 / Répondre

    Ton article est terriblement amusant ( surtout l’épisode plage de nudistes ! ) et je suis complètement du même avis que toi concernant la nudité ! C’est vrai qu’on a une grande sensation de liberté en se baignant nue …

  • Mun 30 janvier 2014, 2:16 / Répondre

    I think I’m old-fashioned in so many ways. Nudity scares me, like really. I was at the Bondi area once (famous beach area in Sydney Australia), sitting blissfully next to my bf while he drove… all of a sudden, I saw an old man, slightly chubby, with only his shirt on standing at the back of his car, stretching to shut the boot lid. When he did so, his naked bum was revealed to the entire world and in all honesty, that was a bit of a shock horror. I guess my point is, intentional nudity is o..k.. but accidental ones… hmnn not too sure about those.

  • Sunny Side 30 janvier 2014, 3:17 / Répondre

    Les photos de nus de Dominique Isserman sont tellement subtiles et sublimes alors que je déteste celles de celui qui s’est emplâtré contre un mur. J’ai découvert l’aisance sur les plages car je déteste les marques, mais je n’irais pas chez les naturistes, cet étalage de chairs diverses me dérangent. Où est la frontière entre l’exhibitionnisme car se balader à poil à la TV est quand même très spécial. Le ferais-tu ? Et nous montrerais-tu ton corps dénudé même photographié par Isserman ? je suis finalement très pudique … exaspérée par la vulgarité du tout “dévoilé”. l’érotisme est tellement plus puissant quand il permet la découverte ! J’adore le stylisme wild des femmes été ds le Vogue (par Alt) Je me souviens d’une couverture avec des fesses couvertes de sable c’était génial !je suis un peu vieilles branches !!!

  • Yulia Yemelianova 30 janvier 2014, 3:48 / Répondre

    I love Juergen Teller too.
    I also thought that I don’t really feel comfortable being nude when I’m all alone at home for more then 5 minutes (well, I’ve never tried being nude with my friends, so can’t say anything about it). But I guess, it’s very essential to be nude and feel comfortable. The only question is how to get to this point?

    http://yuliayemelianova.com/

  • 40 and so what 30 janvier 2014, 3:52 / Répondre

    Ton post est plein de bon sens. le rapport à la nudité et qq chose de complexe et de personnel, qui dépend aussi je pense de l’éducation de chacun. Perso, me baigner nue j’adore mais sinon je suis plus pudique (enfin dans une certaine limite) quand je suis avec des inconnu(e)s (hammam, plage, spa, vestiaires..) En revanche avec des proches, no problème no complexe ! Et tu m’as bien fait rire avec ton camp de naturistes.
    http://www.40andsowhat.com

  • coco 30 janvier 2014, 4:30 / Répondre

    Je ne pense pas être pudique (pratique des sports co oblige…)…sauf avec mes copines justement!
    Après j’ai un côté “exhib” pas assumé, danser nue seule chez moi…arrive pas…enfin danser seule nue ou habillée chez moi j’arrive pas donc c’est peut être pas la nudité le problème…
    Après pour avoir fait une plage nudiste, ma conclusion reste que le corps d’une femme est bien plus beau que celui d’un homme! Mais moi le c.. à l’air sur du sable…yuk, j’ai un problème de “contact”…

  • ReNika 30 janvier 2014, 4:32 / Répondre

    That is funny (not the topic I mean, but the coincidence)…I was at sauna yesterday and was thinking about writing a post for our blog about nudity :) Everyone lying there comfortably, me sitting curled wondering why am I even going to sauna (too warm for me and too much time to think). I am not very comfortable being naked, yet I sunbath topless (the hate to white bra-stripes is greater than my discomfort of being almost naked) and I am thinking of act photos (but as you say with a touch of romance or something like that)…? I think that one reason behind the fact that I don’t buy many clothes in a regular shop (mostly I shop at secondhands, bazaars or from my friends) is that I hate seeing myself naked so close to the mirror with (in most of the cases) terrible lighting on top of it. I think I still did not quite figure it out, how I feel about nudity even with respect to myself…

  • Margot 30 janvier 2014, 4:44 / Répondre

    Oh oui Garance, à propos des canons de beauté, montre nous tous genres de femmes!! Tu nous feras beaucoup de bien! Car les filles que tu prends en photo sont très belles, mais trop de beauté complexe…

  • Keira 30 janvier 2014, 4:45 / Répondre

    I remember when I for the first time drew a naked person – on the drawing course :) I was embarrassed at the beginning but later I saw only the beauty of each shape, skin etc. :) I was offered also posing at the Academy of Fine Arts but I was not ready (and probably never be) ;)

  • Florence 30 janvier 2014, 6:38 / Répondre

    Nue je me sens vulnérable du coup c’est vraiment réservé aux intimes…Sinon plus jeune j’ai été modèle nue pour un peintre. C’était une belle expérience et aussi un beau projet, du coup cela ne m’a pas posé problème.

    Je ne suis pas à l’aise avec la nudité à tout va et le corps des autres du coup je n’apprécie que moyennement les vestiaires communs et les plages nudistes! La nudité des autres me distrait du principal (conversation etc…). Je voyage aussi souvent dans des pays oú la nudité est impossible (en Inde) oú je fais bien attention de ne pas montrer mes jambes, de cacher mes épaules…Du coup mon rapport à la nudité à aussi beaucoup évolué.

  • Zaza of Geneva 30 janvier 2014, 7:08 / Répondre

    Il existe un lieu ici à Genève qui s’appelle “les Bains des Pâquis » qui est une jetée dans le lac Léman, très fréquentée en été. Il y a environ 20 ans, les gérants ont eu un trait de génie en créant une partie sauna dans les installations, qui rentabilisait le lieu en hiver. Ensuite, avec les années, ils ont rajouté un bain turc, un deuxième sauna et un hammam – il y a peut-être eu d’autres installations encore, mais ça fait très longtemps que je n’y vais plus, donc je ne suis pas au courant – et également un restaurant de l’autre côté.

    Bref, tout ça pour dire que j’y suis allée très régulièrement pendant plusieurs années, le mardi en particulier car c’était la « journée femme » – les autres jours étaient mixes. J’y allais des fois seule, des fois accompagnée. Je me retrouvais donc entourée de toutes sortes de filles, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, de tous les âges. Même si mon corps était (et est encore) très loin des canons de la beauté classique, je n’avais pas de problème à me retrouver nue au sauna ou au bain turc, et j’aillais même piquer une tête dans le lac à poil après avoir été dans le sauna – oui, bon, enfin, je faisais 2 brasses aller et 2 brasses retour (aglagla), dans la nuit noire. La plupart des nanas étaient là pour se détendre, pour passer un bon moment plutôt que pour se mater et se juger les unes les autres. Il y a juste une fois où j’étais en train de sortir du bain turc et juste quand je passais devant une nana en train de discuter avec sa copine, elle a dit à haute voix « … tu vois c’est des nanas très rondes comme ça (blablabla – j’ai pas écouté la suite).. » Je ne sais pas vraiment si ça s’adressait à moi ou si elle parlait de façon générale.

    Par contre, je n’ai jamais osé y aller les autres jours, quand le sauna était mixe.

  • Adriana 30 janvier 2014, 7:13 / Répondre

    What a silly and almost simple thing to think about, but when I really meditate on it, it becomes really profound to me. I also feel that strange dichotomy of feeling totally free and beautiful when I’m naked and alone and yet it is the complete opposite when I’m in a bathing suit in public. Even disrobing in front of my boyfriend, I find myself shrinking away from his gaze. I feel like I’ve always championed my individuality and celebrated self-expression my whole life, but recently (after just turning 30) I’ve become painfully aware that I may not be practicing what I preach at a fundamental level. Thank you for reminding me how to practice self-acceptance on the most basic level!

  • poupsavette 30 janvier 2014, 7:29 / Répondre

    Ah que le sujet est vaste ! Comme toi je n’ai aucun problème pour être nue devant les copines, dans le vestiaire de la salle de sport ou devant mon mec… Mais comme Julie depuis que je suis maman j’apprends à retrouver mon corps avec la simplicité d’avant. Et la deuxième grossesse en cours avec tous les changements que ça implique me laisse penser que mon corps et moi on va avoir du boulot. Après tu parlais des photos c’est quelque chose d’assez libérateur. J’ai participé il y a quelques années à un shooting de Spencer Tunick dans les vignes, voir plein de gens à poil, dans toutes leurs différences et leurs ressemblances était quelque chose de super simple et d’innocent. J’ai vraiment aimé l’expérience. Dans un autre contexte j’ai posé enceinte pour une amie photographe et pareil, le regarde bienveillant de l’autre sur toi permet souvent de bazarder les complexes (le petit bedon, un peu de cellulite ici…). Bien sûr je mate effrontément les nanas et les mecs dans la rue, à la piscine ou à la plage en pestant contre les bombes mais au final ce corps c’est celui qui plaît à mon amoureux, qui me permet de m’habiller un peu comme je veux, qui m’a rendu mère… alors j’essaie de lui faire du bien et d’être cool avec lui. Je ne suis pas Gisele, je ne suis pas non un cachalot sans formes, il y a mieux, il y a pire… bon ben voilà tout est dit, nue on ne peut pas tricher mais on peut se faire beaucoup de bien si on apprend à s’aimer.

  • Beauty Follower 30 janvier 2014, 7:47 / Répondre

    I do not like being naked outdoors in Winter lol :)

  • sandy 30 janvier 2014, 7:48 / Répondre

    Super article; j’adore aussi le dessin, tu as un très bon coup de crayon :)
    http://www.taimemode-fashionblog.com

  • Violette 30 janvier 2014, 8:16 / Répondre

    J’aime bien ce point de vue, authentique comme la personne qui rédige ce blog…
    Dommage par contre la citation de Padma, très très belle, mais narcissique et artificielle comme pas 2, si on en croît Rushdie… et j’ai tendance à croire Rushdie!!! C’était le genre à lui faire des scènes pour dire qu’elle était la plus belle Indienne du monde, et que cette Aishwarya Rai (Miss Monde quand même.. ) venait lui bouffer le gâteau à tort! Enfin, on a bien rigolé, j’espère qu’elle se rassure quand elle se voît toute nue :)

  • Raphie 30 janvier 2014, 10:03 / Répondre

    Ce post est génial!
    J’aime bien la nudité mais exploité de manière artistique. Dès que ça rentre dans le trop vulgaire je n’en voit pas du tout l’intérêt. Un jour j’aimerais me faire photographier nue mais de manière toujours artistique avec un brin de romantisme.
    Drôle d’histoire quand même cette famille nudiste… c’est une choix personnel mais de là à obliger son enfant à y participer…

  • Mouse 30 janvier 2014, 10:10 / Répondre

    Love being naked, HATE HATE HATE bathing suits, which never fit me and cut me off uncomfortably in all the wrong places. After having the true luxury of being able to always swim naked in a private pond, wearing a bathing suit makes me feel like I’m wearing a condom. Just….wrong somehow.

    There’s everything wonderful about human beings in their essential simplicity, no matter how old or in what shape. People who take life drawing classes know this. The variety of the human form is amazing. Next time you feel inadequate because of women’s magazines, go look at women naked in a gym locker room—every shape and size and possibility.

    We’re human.

  • ines 30 janvier 2014, 11:31 / Répondre

    et alors, tu trouves ça beau maintenant? ;)

    j’ai bien rigolé, des bisous

  • Anonymous 30 janvier 2014, 12:31 / Répondre

    omg .. i must be living in a cave.

  • Maximiliane 30 janvier 2014, 6:40 / Répondre

    Je me préfère en nue: je trouve que le nudité souligne mes proportions et me met encore plus en valeur que des vêtements moulants. Quand je suis seule j’adore traîner nue dans la maison. Dormir nue est aussi très délivrant. Si je suis avec quelqu’un je suis toujours plus réservée, peut-être, car dans ma famille la nudité était plutôt tabouisée? J’espère pourtant que la nudité deviendra plus sortable…

  • Diane Mitchell 30 janvier 2014, 10:50 / Répondre

    Funniest thing I saw first time I visited family at a nudist colony: people playing tennis in the nude but wearing sun visors, sweat bands on their wrists and sports socks and sandshoes! Also my surprise when the first couple I saw were about 80 years old. Looked like their ‘suits’ needed ironing!!!

  • Lansky 30 janvier 2014, 10:58 / Répondre

    Pour ma part, la nudité chez l’humain je trouve ça fantastique. J’aime beaucoup ça. Je trouve que cela révèle beaucoup de choses. Quoi? Je ne sais pas. Concernant ma nudité à moi, j’aime bien être nue. J’aime m’observer nue devant le mirroir et je me dis souvent que je suis bien faite, j’ai des beaux seins, de belles jambes etc. J’aime tout simplement mon corps à l’état pur. Je ne suis pas celle qui est choquée lorsqu’elle voit un humain nu par contre tout doit être fait avec classe. Je ne dors pas nue parce que je ne me sens pas confortable pour le moment (pourtant je dors seule), avant je dormais avec des leggings + t-shirt, maintenant cela c’est réduit à petite culotte + t-shirt. Peut-être un jour je dormirai qu’avec ma peau! Ahahah

  • elly 30 janvier 2014, 11:40 / Répondre

    Nudity has almost always scared me… until recently. I had my first experience in a real naked Finnish sauna with a friend of mine this winter. It was intimidating at first but soon I never felt more comfortable in my life. And I was in love and amazed at all the beautiful variety of women’s bodies around me! I wish, as a young girl, it had been more the norm to be naked. I think this would help with a lot of young girls’ (and older girls’!) body images seeing that there is not one perfect body, but they are all beautiful and unique!

  • D 31 janvier 2014, 12:35 / Répondre

    I used to feel uncomfortable with body as a child, but then I became a runner. In the locker room, I got used to changing around the other girls pretty quickly. I realized that nobody was looking at you unless you were trying to hide yourself; then you just made a spectacle and you can bet people would look at you! At races, as well, we were always outdoors in parks where there were limited or no real bathrooms (sometimes just a few porta-potties), so both boys and girls would end up changing out in the open. As a runner, though, you learn to appreciate and know your body for the incredible machine it is and what it can do, so it didn’t feel taboo or sexual to be around a bunch of half-clothed teenagers. Our bodies were the equipment necessary for our sport, and it just felt normal. I began to appreciate the human body in all its forms, as well, and spent a lot of time in museums. Where before, nude forms in art had bothered me, I learned to appreciate the beauty of the human form, even in photographic exhibitions. Now, unfortunately, I’m dealing with a long-term injury (not from running), and I have to admit I hate my body. I suspect that the pain is a huge factor, rather than self-consciousness. I feel like it betrayed me, and I’m not used to having the extra weight that I’ve gained, either. I can only wait impatiently until I can run again. (Of course, if it happens that I can never run again, I’ll come to terms with my body. But for now, it just feels like an enemy that’s keeping me from doing what I love and being healthy.) Anyway, hope this wasn’t TMI, I just noticed that there weren’t any comments (at least in English) from an athlete’s or disabled person’s perspective, so I wanted to add my experience.

  • R. 31 janvier 2014, 2:49 / Répondre

    It’s funny that actually in Estonia (which is a very Northern country and most of the time people are covered up with lots of clothes) it’s very natural to go to the sauna nude (and in the sauna you’re usually not alone). I mean, you always go to the sauna nude when you go with people of same sex. But many people go to the sauna nude when there are people of both sexes. And it doesn’t matter if they’re strangers or not.
    I grew up this way and never think about nudity in the sauna unless the topic comes up talking to people from other countries.

    The summer is very short in Estonia and people use every opportunity to go swimming outside. As the summer nights are very light (in June the sun hardly sets at all) people often go swimming at night. And then they often do it naked.
    I think one reason is that you just don’t always have your swimming suite with you! But in Estonia you don’t miss a swim for that reason. You just go nude.

  • Leslie 31 janvier 2014, 6:25 / Répondre

    Euh bah wow, j’ai aimé comment tu t’es dévoilée, je me suis reconnue dans tes émotions. Pareil je ne suis pas une grande fan de mon Corps mais je l’aime. J’adorerais me baigner nue.
    C’est un de mes post favoris. J’ai vraiment aimé ce post.
    LeA.

  • Ina 31 janvier 2014, 6:52 / Répondre

    As reading this from a Finnish perspective I find it quite funny how differently people all over the world react to nudity. In Finland it would be considered weird if someone wouldn’t have seen their whole family naked. It is normal to shower in front of same sex people and sit in sauna naked. This still doesn’t mean that it would be ok to expose yourself to whoever and werever. We still feel shy about our bodies and have some limits about nudity.

  • sandrine 31 janvier 2014, 1:50 / Répondre

    Pour avoir pratiqué le dessin sur modèle vivant, nus la plupart du temps, je dirai que seule la nudité non assumée met mal à l’aise. Mais il y a aussi des regards qui salissent. J’ai le souvenir d’une modèle clairement embarrassée qui nous plaçaient dans un état de voyeurs. Déplaisant. Une autre était d’une telle impudeur, sans expression. Pas du tout inspirant. Toutes maigrissaient en cours d’année. Comme si le fait d’exposer son corps au regard d’autrui conduisait à plus de maîtrise sur son corps.
    Un photographe m’a dit un jour qu’il me trouvait plus belle nue qu’habillée et qu’habituellement les vêtements rendaient plus beau. Mais pas moi. Là je me suis dit que je devais être assez mal habillée (ce qui est assez vrai) ou vraiment bien “proportionnée” (j’ai cherché le mot).

  • Lindsay King 31 janvier 2014, 6:19 / Répondre

    I am comfortable being nude sometimes and other times very uncomfortable but I will never forget…One of my most freeing moments of nudity was on my husband’s and my sailboat. As we were sailing with no one else in sight, just the two of us, I felt like I was flying and completely free. It was beautiful and peaceful to “just be”.

  • Le Bazhaar 1 février 2014, 5:23 / Répondre

    Super post, la nudite c’est naturel et meme si j’ai des petits complexes comme tout le monde, ca ne me derange pas plus que ca. J’avoue que ds la serie Girls la nudite de Lena me derangeait un peu, pas l’habitude surement mais maintenant ca m’est egal, au contraire. Par contre la plage nudiste je pense que j’aurai du mal! A l’inverse feuilleter un magazine mode ou artistique genre CR fashion book avec des nus j’adore meme si on est d’accord les corps déjà beaux sont sublimes.
    http://Www.lebazhaar.com

  • Megan Edwards // Upstairs Downstairs 1 février 2014, 3:25 / Répondre

    I’m not sure where to start with you! I am new in the blogging world and am beyond stoked/excited/moved/awakened by your blog. You are too adorable for words and your writing style is oh so relatable. I love this post on your thoughts on being nude. Why does it have to be such a scary thing for society to talk about? It’s not at all that serious people! I love your take on it. You have now inspired me to go swimming in the nude haha, must put that on the list for 2014! I definitely have a much better appreciation for my body as I get older. I am turning 30 years old this March and feel pretty damn good about it. I think a woman’s body is just exquisite and I really love photographing women for my blog. Let’s embrace our femininity and find our sexy! Thanks so much for sharing.

  • ainhoa 5 février 2014, 12:35 / Répondre

    j’apprécie les nus en peinture, sculpture, dessins…et puis j’ai pu aller deux fois dans un hamman et je trouve très bien, on réalise vraiment que l’on se fait de complexes pour rien en plus de sentir une complicité :))) il devrai être compris par la sécu, pareil que le massages :)))

  • tatite 19 février 2014, 3:42 / Répondre

    J’ai testé il y a quelques jours le sauna mixte complètement nus en Allemagne, c’est une expérience bizarre ! en France ça ne passerait pas du tout ! Quand je l’ai dit à mes amis Français ils ont tous eu la meme réaction : ah mais tout le monde à poil sans exception bahhh + commentaires salaces en tout genre…
    Eh bien les Allemands n’ont pas du tout le meme rapport à la nudité et ça fait du bien en fait. Une fois à l’intérieur, tout le monde s’en fiche… J’étais déjà fan de hammam, le sauna après le sport je suis conquise. L’amie avec qui j’y vais est très pudique alors que moi pas tellement. Eh bien, elle est conquise elle aussi, et ce rapport détaché au corps et sans ambiguïté, dans un pays pas si loin du nôtre, c’est plutôt sain. Dommage que ça soit impossible en France, où on est soit en maillot, soit en saunas séparés…

  • Anna 19 février 2014, 8:06 / Répondre

    I don’t think nudity is such a big deal! I mean, I’ve been raised in a house where my parents didn’t hide from me and my sister, and we could get in the bathroom even if someone was taking a shower. Nudity does not scare me, but it doesn’t mean that I’m cool with getting naked wherever… there’s a place for everything!

In The Spotlight