Let's Talk About...

The Moschino Debate

The Moschino Debate

On sait que la mode est parfois complètement dingue mais là, Jeremy Scott a vraiment repoussé les frontières de la dinguerie…

Pour ceux d’entre vous qui l’ignoreraient (oui, on sait que la mode peut avoir des côtés exaspérants !), Jeremy Scott, le nouveau directeur artistique de Moschino est vraiment allé très très loin dans le second degré avec sa collection automne/hiver. Tout ce qu’on peut dire, c’est que c’était GONFLÉ.

Parmi les quelques silhouettes shocking de sa première collection, des imprimés Bob l’Eponge (les dessins animés, nouvelle tendance ?) des logos McDo (le fast-food aussi ?) pour n’en citer que quelques-unes. Si le défilé est clairement très loin d’avoir fait l’unanimité, certaines pièces sont déjà disponibles dans des boutiques comme Opening Ceremony ou Colette. Personnellement, on apprécie ce sens de l’humour plutôt aventureux, mais certains ont vite souligné la différence entre amusement et bêtise. Les conversations vont déjà bon train, alors poursuivons le débat…

Vous en pensez quoi, vous ? Vous trouvez que les designers vont trop loin ? Ou vous vous dites qu’il faut se détendre et arrêter de prendre ça trop au sérieux ?

- Ricardo

PS : Dites bonjour à Ricardo ! C’est notre nouveau stagiaire au Studio !


Vous devriez également aimer

  • A New Normal
    Contributeurs
    A New Normal
  • White Out
    Contributeurs
    White Out
  • The To-Do List
    Contributeurs
    The To-Do List
  • Where’s Gisele?
    Contributeurs
    Where’s...

91 comments

Ajouter le votre
  • Hotmamma 26 février 2014, 4:48 / Répondre

    We shouldn’t take fashion so seriously, they are creative director not surgeon! It’s fun…but I wouldn’t wear it!

  • andreea 26 février 2014, 4:48

    jeremy is a clown!!! the question is now whether you want your brand to be see like that or not! :)

    http://littleaesthete.com

  • EUGENIA 26 février 2014, 4:56 / Répondre

    I DO MISS A BIT OF CLASS OF THE CLASSIC MOSCHINO THAT CAME WITH THE HUMOUR AS ALWAYS. THIS ONE IS JUST HUMOUR, BUT I STILL LIKE IT A LOT, IT IS FRESH, FUN AND EVERY PIECE LOOKS LIKE A MUST HAVE

    A FASHION DIARY OF A STYLIST:
    http://www.bloglovin.com/en/blog/3677487/diamondsandspikes/follow

    http://www.diamondsandspikes.com

  • Daniella 26 février 2014, 5:03 / Répondre

    If the point is to create some tongue-in-cheek art to talk about, then I welcome it! If his intention is that people actually wear this stuff, I hardly think so. What grown woman wants a spongebob outfit? Moschino label or not?

  • Vish 26 février 2014, 5:03

    I bet there will be people wearing this! :D
    I am trying to imagine myself at the meeting in my company wearing Spongebob outfit.. Hahahah Not to mention that there were passing comments on my regular outfits. :D

  • Douu 26 février 2014, 5:09 / Répondre

    C’est hideux et ridicule. Simplement de la provoc pour vendre. La mode est censée nous rendre belle à l’origine… Là, nous en sommes très loin!

  • aloÿse 26 février 2014, 5:12 / Répondre

    Je ne vois pas en quoi Jeremy Scott est allé trop loin. Au fond les volumes, les coupes et les motifs sont plutôt classiques et Bob l’Eponge ainsi que Mc Do ne choquent plus personne depuis un moment.
    Ce qui me plait dans cette affaire Moschino ce sont les coupes de cheveux.
    (Bonjour Ricardo)

  • sev 26 février 2014, 5:21 / Répondre

    Je ne sais pas ce que veut dire aller trop loin (par rapport à quoi et selon quels critères ?) mais ce qu’on peut dire c’est :
    a t il envie de vendre (dans ce cas il a utilisé une drole de méthode) ou de provoquer les spectateurs fashion et les faire réfléchir sur… l’impact des marques des images, des couleurs rouges/jaunes sheap, du look nouveaux riche…? Bref ca va au delà de la mode et ca ne fera parler que les gens du milieu de la mode.

  • Ada 26 février 2014, 5:25 / Répondre

    I think it was too much… overall terrible.

  • MICHELE 26 février 2014, 5:30 / Répondre

    They’re just clothes…and they’re ugly!

  • Miss Agnes 26 février 2014, 5:30

    Ha, ha, totally agree. Debate or no debate, the clohes are just ugly.

  • aurélie B 26 février 2014, 5:47 / Répondre

    bonjour,
    c’est drôle mais ce défilé me rappelle celui de Jean-Paul Lespagnard à Hyères en 2008 dans leurs références à la “sous culture”.
    Celui-ci avait remporté le prix du festival de Hyères avec des robes inspirées des frites et de la country (si je ne dis pas de bêtises…). Si Jeremy Scott est décrié dans son cas c’est peut être qu’il se “contente” d’appliquer des références sur des vêtements finalement.On les croirait sortis d’un magasin de marchandising dédié façon Disneyland. C’est un peu la même chose chez Rodarte avec Star Wars.

    Cependant Mr Scott n’étant pas arriver à ce niveau par chance, je pense qu’il y a pas juste de l’opportunisme mais une réflexion sur l’identité d’une marque (notamment Chanel avec les vestes et le sac présenté sur un plateau); l’affichage de logos comme signature suffisante pour faire un look et un signe de reconnaissance entre fans. Un vêtement griffé est il suffisant pour être looké?

    Mon dieu quel pavé! Mais c’est un sujet bien passionnant!
    PS: bonjour Ricardo! et j’aurai la banane toute la journée dans une cape pop corn :)

  • Flo 26 février 2014, 5:49 / Répondre

    Welcome Ricardo! I’m sure you’ll have a wonderful time there. Hope to read more from you soon!
    I don’t like Moschino collection at all. I’m mean, it’s okay to do funny stuff, but it’s supposed to be a ready-to-wear collection, and I don’t see myself wearing those at all!

  • Jill 26 février 2014, 6:03 / Répondre

    I disagree with Eugenia; when Moschino began the brand, it was very eccentric and colorful. This seems like a throwback to that time. I actually like the McD’s sweatshirt reference. Remember when Louis Vuitton and Murakami (and Sprouse) did the collab bags? People HATED them. And then they became a thing. I don’t mind a little tongue-in-cheek in fashion; besides, runway shows are not generally full of clothing for the general public. It’s a whole different deal. I’m rooting for Jeremy. :)

    And hi Ricardo!!

  • Monsieur J 26 février 2014, 6:06 / Répondre

    Hi Ricardo!!!

    Je trouve pas cette collection si subversive ni qu’il est allé trop loin. Tout le monde prend des idées qu’il recycle. Je crois aussi que cela fait du bien de secouer le cocotier, quand on ramassera les fruits on se dira ouais il savait et on criera au génie…

    Note personnel: Jeremy est un génie!

  • Flavia 26 février 2014, 6:07 / Répondre

    Pulling elements of humor and pop culture used to be at the root of the Moschino brand, so why was it celebrated then and not now? Has fashion changed? Have we changed? Aren’t new head designers supposed to reconnect with the brand’s original DNA?

  • D 26 février 2014, 6:09 / Répondre

    If anything, fashion should be fun. There are terrible things happening everywhere you look; why not bring a little joy into the world through clothing? Here’s an idea for people who don’t like it: don’t buy it. I know, crazy idea right? Seriously though, I always think that the kind of people who are going to get outraged over fashion are people who like to create drama over inoffensive things so they don’t have to face the fact that they aren’t doing anything to change real problems in the world. Make a huge fuss over fashion and you’ll be so occupied that you don’t have to question why you haven’t spent time volunteering or donating to charities. Fashion is and always has been a reflection of society, and sadly, so are people’s attitudes toward it.

  • Marguerite 26 février 2014, 6:10 / Répondre

    It was a brilliant move to get everyone talking, talking, talking about Moschino (and JS). Not particularly thrilled with seeing this stuff for more than a week (and I think we are at that point now), but everyone is talking about him/them and so many bloggers who are street style bait are buying into it, prolonging the conversation. It’s a giant walking advertisement for the line.

    Mission accomplished. (Please, please let something good come out of PFW)

  • Sophie B. 26 février 2014, 6:13 / Répondre

    Fashion it’s fun, and it’s good as long as it reflects your personality.
    However, somehow Moschino’s ‘ready to wear’ collection became to be ‘ready to wear-by Miley Cyrus-collection’. Too busy, too bold, too kitchy.
    Well, the quesion is: would you try Jeremy’s style? would you go his way? I’ve tried. I wouldn’t.

    http://martasophieb.blogspot.com/

  • Cassie 26 février 2014, 6:13 / Répondre

    Je trouve que c’est à la limite du très mauvais goût. Les références (bonjour Bob et Ronald) sont trop prises au premier degré…Ca aurait pu être drôle. Là, je pense que c’est juste idiot.

  • Cynthia 26 février 2014, 7:09 / Répondre

    well Moschino is known for crazy fashion… like kermit the frog and plush animals all over dresses. So I think that what Jeremy Scott did suited the brand, and he did it quite nicely. good silhouettes too.

  • johanna 26 février 2014, 7:21 / Répondre

    enfin, i like the playfulness as accessories, but not so much as clothing–
    although i am all for experimentation.
    i’m just not so much into promoting certain destructive ‘brands’ through fashion–like McDonalds or KFC, etc

  • dantelicia 26 février 2014, 7:22 / Répondre

    If at least the designs were great, i wouldn’t mind the extravagance and childish prints, but it’s mediocre at best. Sad day for this Italian house.

  • Katherine 26 février 2014, 7:29 / Répondre

    Most of it was awful and silly, but even a big pile of lousy has a few high points. The Happy Meal bag is adorable and strikes the right balance between kitsch and politics. The mink hoodie bomber is just plain beautifyl and will sell like hotcakes. And call me a crack-pot, but I think the yellow Spongebob fur jacket is really really slick.

  • Anna 26 février 2014, 7:41 / Répondre

    This is just a homage to early Moschino in the 80′s and 90′s- even the hair is similar. I had to do a double-take and re-check the season..!

  • Ashley Lovett 26 février 2014, 7:52 / Répondre

    Hi Ricardo!
    Fashion shows are entertainment as their core so I think it’s ok to get crazy every once in a while.

    xo,
    Ashley

  • Hayley 26 février 2014, 8:02 / Répondre

    Fashion victims will be all over this…for a week.

  • Blake Walsh 26 février 2014, 8:21 / Répondre

    I’ve seen a lot of blog posts and articles discussing how controversial this line is. It was definitely out there, but it’s what Jeremy Scott was inspired to create, and I respect that. Maybe it isn’t as classic as Moschino is known to be, but it’s something new and innovative. I like it.

  • Chelsea Leigh 26 février 2014, 9:16 / Répondre

    Woww ahha I can’t believe the spongebob print…

    http://www.chelsealeigh.ca/

  • ManriqueGaby 26 février 2014, 9:45 / Répondre

    I find it ridiculous, unnecessary, already-been-done, and a cheap way to get attention. Boo. :)

  • sanja 26 février 2014, 10:31 / Répondre

    My mother always said … ‘never advertise for someone else unless you get paid for it’.
    So, I never wear obvious logos or brand names across my chest, butt, socks etc.
    I do dress ‘kooky’ sometimes, I just never let on what brand I am wearing.
    I love the cow print and gold outfits.
    Sponge Bob and M….oschino …. leave me cold.
    Look at the models wearing those outfits – do you think they look classy/fashionable – or fashion victim?

  • Elaine 26 février 2014, 10:33 / Répondre

    If fashion wants to be considered art it must admit the Warhol’s and the Pollack’s as well as the the Renoirs and the Da Vincis.

  • Erin 26 février 2014, 10:49 / Répondre

    I like it. Let’s keep fashion fun and lighthearted.

  • Suzy 26 février 2014, 10:51 / Répondre

    Cartoons? Fine… Fast food…?? There is an epidemic of childhood obesity right now… I really don’t need to see MickeyD’s logo anymore than I already have to on the streets… PS and is it not enough that the one night I happened to catch American Idol, it was covered in Coca Cola ads and the new ads for Wal Mart meals with free 2 liter coke?? (Sorry – the rant took a turn…)

  • Gabrielle 26 février 2014, 11:44 / Répondre

    Maybe he just wanted to make a statement? “Fast food, fast fashion”? Well, anyway, I think fashion should be fun and shocking sometimes and sometimes your personal taste really doesn’t matter ;-) xxx

  • Aa 26 février 2014, 11:44

    i thought the same re: fast food/fast fashion.
    it seems to be scott’s way of making fun of fashion, all while garnishing it with the Moschino name for posterity.

    if i’d seen this show, i’d have laughed with every new look. it’s ridiculous, but so funny, and the funniest part is… someone WILL wear it! it’s brilliant.

  • Isa 27 février 2014, 1:10 / Répondre

    Je suis un peu étonnée des quelques commentaires très négatifs, le côté ‘I’m shocking’ me choque … du renouveau, de la différence et de l’audace, ça paye toujours et ça fait du bien, ça oblige à se remettre en cause !
    Moi , j’aime beaucoup que ce Monsieur choque ;)

    http://www.laparentheseenchantee.fr/

  • Noor 27 février 2014, 1:35 / Répondre

    I absolutely loathed it all. It looked Wal-Mart chic at best.

  • venezia30123 27 février 2014, 1:51 / Répondre

    hello ricardo,auguri and have a fab time!

    Jeremy Scott was definitely the-almost too suiting- injection the house of Moschino needed.if ugly or not.late Moschino liked to provoke and made all his designs with a twinkling eye and also as statements.

    fashion became(and becomes in these times of internet and superbrandholdings lvmh,etc…) more and more fast food for the eye ,it is quite obvious.

    and i am happy to sees some comments who say its ugly.gosh ,fashion needs a little more agitation than it is right now.

    Have a lovely day!

  • Monica 27 février 2014, 2:02 / Répondre

    I like that Franco Moschino had a fun with fashion and Jeremy Scott took a whole new level!:)
    It´s definitely interesting and creative collection!
    xxMonica
    http://sunstreetmonidesign.blogspot.com

  • Sabil 27 février 2014, 2:05 / Répondre

    Je pense que la maison cherche à viser le marché asiatique. Je vis en Chine actuellement, où il font beaucoup de publicité et où ce genre de vêtement limite kitsch est très apprécié.

  • shopgirl 27 février 2014, 3:14 / Répondre

    Miley Cyrus overdose perhaps?

  • JÉJÉ 27 février 2014, 3:26 / Répondre

    C’est drôle car hier, j’ai fait un article sur mon blog qui parle aussi de ce défilé (http://jessyyywho.blogspot.com) en me demandant si il n’avait pas un peu trop COPIÉ sur Castelbajac ? Avec à l’appui des visuels assez frappant. C’est un autre débat mais en ce qui concerne l’esprit qu’il a donné à sa collection … Moi je ne trouve ni ça choquant, ni qu’il ait particulièrement dépassé les limites.
    On sait que Jeremy Scott est réputé pour avoir un univers fort qui ne peut pas plaire à tout le monde, et il est tout à fait à son image à travers la griffe Moschino.

    Ce qui pousse plus au débat, c’est peut-être qu’il soit accusé de PLAGIAT pour avoir copié noir sur blanc et sans aucune autorisation les illustrations d’un jeune skateur pour sa collection Jeremy Scott.
    Ça, ça craint! Mais Bob l’éponge et Mcdo, je ne trouve pas que ce soit craignosse.

  • Sophie 27 février 2014, 3:30 / Répondre

    Bonjour Ricardo, et mille fois merci pour cet article! Tu es ce qui manque à ce blog: la matière grise. Enfin un article qui nous fait réfléchir et nous poser des questions. Alors moi je trouve cela assez gentillet, j’aurai poussé la reflexion plus loin…Ceserait bien d’avoir une interview des créateurs sur cette collection. A très bientôt j’espère Ricardo!

  • coco 27 février 2014, 3:36 / Répondre

    I HATED Ugg I dislike this trend off chunky clumsy sandals But I LOVE LOVE LOVE this collection! wouldn’t be bother to play around with it!!

  • Marimorue 27 février 2014, 3:44 / Répondre

    Salut Ricardo,

    C’est drôle ce débat, parce qu’en France ça doit faire 6 mois ou 1 an maintenant que les pulls affichent des hamburgers, frites et personnages TV. Mes amis “branchouilles” de la musique en ont porté cet hiver et je n’ai jamais entendu une remarque sur leur vêtement. Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant… C’est peut être la connotation populaire au sein d’une maison luxueuse qui dérange certain(e)s.

    Rien de transcendant ni d’audacieux à mon avis. Après on aime ou pas, mais ça c’est un autre problème.
    Bye l’équipe ;)

  • Cecilia 27 février 2014, 3:58 / Répondre

    I suppose that when Franco Moschino started his adventure you all were very young. You surely know he died in 1994. While looking at the Jeremy Scott’s show, I thought that Franco would appreciate a lot this new deal. There is the same funny approach to fashion and many of the models could have been designed by himself. They are so similar (almost equal) to the historical ones, except for some colors and materials. The second part of the show was really amazing to me: fifties and sixties inspired evening dresses in pop printed silk. The only thing I have to notice is that the true Moschino also designed very classical and good quality clothes he mixed with fun to more irreverent items, and this part (the most wearable and easy to sell) was not present.

    Cecilia
    http://www.modeskine.com/en

  • Sophia 27 février 2014, 4:25 / Répondre

    Moschino has always been about the bold, brash and totally eccentric, it needed Jeremy Scott to come in and reestablish the brand. The collection is an incredible PR exercise, what happens in their showroom when buyers call in is something all together different – this is branding. Look at the street style shots from Milan and Paris and count how many Maccy D’s phone cases/bags you see – loads. Next season Scott can tone it down a bit, but for now it’s the Milan Fashion Week show everyone wants to talk about – good for them!

    http://www.girlinmenswear.com

  • Dominique 27 février 2014, 4:50 / Répondre

    fun but i wouldn’t wear it!

    xxxx
    new post up,
    http://www.dominiquecandido.com

  • Coco 27 février 2014, 5:01 / Répondre

    A mes yeux ça tient plus du happening arty…

  • sira 27 février 2014, 5:11 / Répondre

    Ciao Ricardo !

    J’adore quand les mecs parlent de mode et lancent des débats :-). A quoi il ressemble? Il est mignon??? Ben moi j’ADORE ! Depuis quand la mode doit être sérieuse et triste?? Et les Jean Paul Gaultier, les Lagerfeld, es Marc Jacobs (en pyjama ou en Camel toe !!! LOL), les Versace 90′s , les années Tom Ford – Carine Erotico-chic => les grands noms de la mode n’est pas faite justement pour faire bouger les mentalités et amener les débats ? Niveau fric aussi je pense que c’est lucratif car la marque fait parler d’elle : exemple avec Saint Laurent qui a lancé la tendance grunge avec Heidi Slimane. Non mais qui l’eut cru qu’un jour du Saint Laurent s’acoquinerait avec mes anciennes chemises bucheronnes/Cobainiennes et mes Doc Martens??!!

    Ca me fait surtout penser à cette vague de fraicheur qu’ont apport Carol lim et Umberto Leon avec Kenzo : au départ jétais aussi sceptique et curieuse. WTF, un lion sur un sweat?! Et c’est du Kenzo?!!! Du fluo?!! Du psychadélique?!! Ouais ben j’adore, c’est bien de dépoussiérer de belles marques. Et surtout voir des créateurs qui s’amusent. On voit clairement que ces collections s’adressent aux plus jeunes, aux cool kids (et non pas aux mamies de 60 ans, cf : ton post sur l’image )

    Donc j’adore, c’est fun, let’s have fun !

  • Apres la pluie le temps est beau 27 février 2014, 5:26 / Répondre

    J’adore quand la mode ne se prend pas au sérieux. Je trouve ça culotté et audacieux, ça permet de dédramatiser la mode, mais sérieux qui portera vraiment ça ?

  • Lilas 27 février 2014, 5:28 / Répondre

    Je pense comme d’autres qu’il a réussi a interpeller (fast food/fast fashion; cercle vicieux de la surenchère/provoc’ – il suffit de voir les photos de street style pour s’en convaincre; détournement du logo devenu omniprésent; réflexion sur la mode qui se prend trop au sérieux; paradoxe entre le succès du fast food et le culte de la minceur…) tout en visant un marché en pleine expansion (marche asiatique très friand de ce genre d’accoutrement) et en réalisant une formidable opération publicitaire.

    Est ce que je trouve ça beau ? Non. Est ce que j’ai envie d’être une femme Moschino ? Non. Mais ce n’est pas idiot pour autant.

    Bonjour Roberto !

  • akutagawa 27 février 2014, 5:40 / Répondre

    Je trouve un peu douteux de et détourner pour faire de l’humour le logo de McDo pour vendre des vêtements…Qu’est-ce que ça véhicule? Certainement plus de valeurs négatives (aspect cheap, soutient avec un fast-food suffisamment critiqué par Michael Moore pour qu’on s’en fasse notre avis, c’est pas très valorisant ni beau) que positives (l’humour)… Je ne trouve pas ça d’une grande finesse.. :)

  • Mela 27 février 2014, 5:41 / Répondre

    Ben enfin, nous ne sommes pas des panneaux publicitaires, nous sommes des femmes!

  • Camille 27 février 2014, 5:53 / Répondre

    Je ne suis pas contre un peu de fun, ni contre des références à une certaine culture populaire. Mais là, c’est vraiment too much. Ca ne m’attire pas, je trouve que ça fait cheap et provoc, même sur Anna Dello Russo. Il est vrai qu’il ne faut pas prendre cela trop au premier degré, mais je trouve ça quand même gonflé de vendre à prix élevé des pièces qui me font penser aux vêtements de Forever 21… (Mais il est vrai que je ne suis pas une grande fan de Jeremy Scott à la base)

  • Eva 27 février 2014, 6:00 / Répondre

    For me, personally, Mc Donalds and Spongebob are one bridge too far, but like everything in fashion it’s all about personal taste! xx

    http://www.creativityandchocolate.com

  • Sébastien 27 février 2014, 6:31 / Répondre

    Très franchement c’est laid. Et ça dénote un manque total d’inspiration et de fraîcheur.

  • Mary 27 février 2014, 6:45 / Répondre

    I like a lot this collection, the first for Jeremy. Consumerism, irony, color… I find it spectacular!
    The Fashion FAD

  • Bonnie 27 février 2014, 6:58 / Répondre

    Moi, ce genre de fringues je les trouve au coin de la rue, dans le bazar du chinois ¿pas vous?.

  • The slow pace 27 février 2014, 7:00 / Répondre

    Hi Ricardo!
    All I can say is that I don’t like it. I know that for many people fashion is all about risk, new, bold, adventure. For me it is not. Anyway, I can see lots of bloggers and other fashion-related people wearing those pieces and outfits. For us, mortals, I don’t see it happening. Unless Zara starts doing copies and maybe young girls wear them like crazy… but definitely not women. I don’t see many real women wearing Spongebob with them to the office. maybe I am too serious maybe, I don’t know.
    xx,
    E.
    http://www.theslowpace.com

  • Yentl 27 février 2014, 7:18 / Répondre

    People who can afford maschino are not going to walk around with spongebob bags for kids, right? I think it’s more made to stand out than good fashion, but on the other hand there are some nice pieces there. hard to tell..

  • Cori 27 février 2014, 7:30 / Répondre

    Moschino was always know for his tongue in cheek, saucy style….Jeremy Scott has just tried to carry on with this spirit, but I think he missed the mark. I am not going wear ‘Sponge Bob’ or ‘Mcdonalds’ anything! It’s really not me.

  • Jessica 27 février 2014, 7:44 / Répondre

    Hello Ricardo! Bienvenue !

    Chacun ses avis et ses goûts mais je pense que la mode et tout le monde artistique qui va avec est une grande cour de récré. Il faut prendre ça au second degré. Je ne porterai pas ce type de vêtements mais ça ne me dérange pas, je trouve ça drôle. Et ça fait franchement du bien, ça apporte de la fraîcheur, du renouveau. On oublie le côté sérieux et on sort des sentiers battus.

    xx.

  • ingrid 27 février 2014, 7:51 / Répondre

    bonjour Ricardo :-)

  • Manon 27 février 2014, 8:14 / Répondre

    Ben c’est pop, c’est tout. Pas spécialement créatif mais ça fonctionne tjs commercialement. D’accord avec Jeje à première vue, ça me fait penser à du Castelbajac! Je me demande prquoi ça fait débat….ah oui… et aussi, pourquoi j’y participe à ce débat!? ;-)
    xxx

  • Summy 27 février 2014, 8:27 / Répondre

    Peut-être parce que je suis fan de pop culture, ce défilé ne me choque pas mais me ravit. Pas sûre que je porterais tout, mais il y a des pièces que je voudrais là, maintenant, tout de suite, et d’autres que je ne voudrais pas porter mais qui me rendent heureuse de savoir qu’elles existent. C’est ca aussi la mode, parfois, non ? savoir que quelque chose existe et qu’on pense que c’est légitime. A mon avis cette collection est 100% légitime, ok on regrette peut-être un peu le Moschino d’avant mais c’est pareil pour toutes les marques, et le changement, ça a du bon ! Aussi, il ne faut pas oublier que Jeremy Scott a toujours été dans l’extreme, c’est d’ailleurs une des raisons pourquoi ses fans l’aiment tant….

    En tout cas j’avais des étoiles dans les yeux en voyant les photos du défilé ;)

  • Lala 27 février 2014, 9:08 / Répondre

    Je n’aime pas beaucoup, j’ai l’impression qu’il “tries too hard” et qu’il aimerait surtout implanter le marché asiatique (surtout depuis que l’une des filles de 2nE1 est “sa meilleure amie”).

    ps : et c’est vrai, on dirait du Castelbajac.

  • Emilie 27 février 2014, 9:56 / Répondre

    I LOVE the idea of pushing conventional limits and making it a social statement at the same time. I think this Moschino collection is GENIUS – sooo edgy and audacious! It also has a very ironic and cynical taste to it – you have no choice but not to take it too seriouisly. At the same time, it instantly stands out of all the other fashion week runway shows and makes your mind wander about all other ‘pop’ culture elements we could underline with fashion. This collection forces you to reconsider your fashion references and your imagination can only go wild after seeing these crazy fashion possibilities. As long as quality is not compromised and the brand continues to make beautifully crafted pieces, I think this is definetely a go-to collection. Chapeau!

  • It's About L.A 27 février 2014, 10:15 / Répondre

    Je trouve que cette collection manque de créativité, il ne suffit pas de mettre des logos bob l’éponge et mc donald pour se démarquer, je pense qu’il existe des jeunes créateurs beaucoup plus talentueux.

  • jessica 27 février 2014, 10:22 / Répondre

    I say, COOL, go for it. I mean, we are talking about it.
    Your Friend, Jess

  • virginie/mode9 27 février 2014, 10:54 / Répondre

    Salut Ricardo ! Welcome !
    Je dirai que le choix de Jeremy Scott chez Moschino est hyper cohérent, c’est une marque qui a toujours insufflé du second degrés dans ses collections, c’est son ADN. Donc rien à redire. Il serait en revanche dommageable que toutes les marques se mettent à faire des vêtements gadgets sous prétexte qu’il faille marquer les esprits, mais c’est loin d’être le cas, donc pas de panique. :-) enjoy
    http://www.mode9.fr

  • Sevan 27 février 2014, 11:22 / Répondre

    Je ne prends pas cette collection (ou d’autres) au serieux car on aime ou on n’aime pas.
    Ce qui m’a toujours derangee ce sont les logos, sur les vetements et accessoires et quelquefois tellement flashy, car je refuse de faire la pub pour les designers.

  • Camille 27 février 2014, 12:29 / Répondre

    Fashion is supposed to be fun! Jeremy Scott has always had a sense of humor in his work and I feel he is perfect for the Moschino brand. A lot of what he brought to the table was a nod to the iconic touches of Moschino. At the same time, Scott is just doing what he’s ALWAYS done: enjoying color, cartoons, pop culture and pop art. These days, the “Miley Cyrus-Katy Perry-Rihanna-Kiley Jenner” type of girls love looks that go against the grain and push the envelope. This collection felt like such a party!

    Ultimately, it’s not about being over the top for the sake of shock value. Can designers go overboard? How far is too far? Designers should ultimately stay true to themselves. People shouldn’t expect Jeremy Scott’s design aesthetic to be like Jill Sander, de la Renta, Lagerfeld, Narciso Rodriguez or Altuzarra. This collection might be too much for one person’s taste level but that doesn’t mean the creative mind behind it should limit themselves based on another’s taste level (I’m not a designer or an artist so Im not really sure if what I’m saying makes sense). I think all designers as creative people have the right to “go overboard” and experiment. How are we supposed to enjoy new and interesting things if we never step out of the box? Imagine how fashion would be if no one ever did.

  • Melissa 27 février 2014, 1:03 / Répondre

    The people who object to this (“too much”) have no memory of the original designer, Franco Moschino, who did even crazier things. He was a rebel, and he would have loved this.

  • Laetitia 27 février 2014, 5:30 / Répondre

    Ce ne sont que des vêtements après tout. Le designer est un artiste à part entière, laissons le s’exprimer. Certes il y a une part d’économie derrière mais parfois je pense qu’il faut s’en détacher et oublier les codes pour s’amuser et faire avancer les choses !

  • Tiffany B 27 février 2014, 10:07 / Répondre

    I think it’s weird I just posted this on my facebook that I wasn’t a fan of the collection and now here it is as an article. I was definitely interested in seeing how other fashionable people like this collection. I first noticed this collection when I saw one of the Mcdonald like sweater on Anna de la Russo and thought “huh? What is she wearing?” Although I am not a fan of this collection in the least because it brings back a lot of ugly logo stuff and gold bling that was worn in the 80s and 90s that just looked so tacky. I’m looking forward to new fashion not a blast from the past that didn’t work in that decade and doesn’t work now. It definitely is fun and I like the spirit of the designer being able to create whatever his creative mind chooses and that should never be hindered or squashed. I personally don’t care for this style but don’t stop giving us something to talk about Jeremy Scott cause we all know those who love fashion will talk fashion, the good, the bad and the down right ugly!

  • corina 28 février 2014, 2:30 / Répondre

    I think it plays against a early 90′s aesthetic-especially with the styling, but has a cooler, looser style. I like the graphics of the prints regardless of their origins.

  • victoria 28 février 2014, 12:36 / Répondre

    i think everyone should let their hair down and not take it so seriously! That show reminded me of the 90s in the sense that it had personality BECAUSE it was bold. I do think we are lacking in personality these days.

  • Amy 28 février 2014, 1:37 / Répondre

    Mais Moschino à la base était déjà assez déjanté avec le créateur original… Retour aux sources ?
    Et bonjouuuuur Ricardo !

  • pier 28 février 2014, 2:15 / Répondre

    je suis tout a fait d’accord avec amy!moschino à la base c’est de l’ironie,des détournements,avec en toile de fond une réflexion sur la société par le biais de la dégaine!jeremy scott est son fils spirituel et il reprend son travail avec sa propre personnalité!pour le coup on va voir moschino reprendre le chemin du fun !donc youpiiiii!!!!!!!bises
    ciaciao ricardo

  • Marie 28 février 2014, 3:21 / Répondre

    Moi j’aimais tjs bien Moschino parce que c’est fun. Bon là, Jeremy a poussé loin, c’est marrant, il y a qqchose d’intéressant et des silhouettes que je trouve très cool, sauf les pièces bob l’éponge, mm si le personnage est cool, transposé en fringues c’est bien laid.

  • Anastasia 28 février 2014, 10:04 / Répondre

    Hi Ricardo!
    I think there is totally room for this collection. Fashion should be fun and inventive and I am sure there is someone out there who wants to wear a leather cow-print dress with a happy meal purse.

  • Popie 1 mars 2014, 6:42 / Répondre

    Prenons la vie du bon côté ! Rions-en !

  • AC 1 mars 2014, 10:36 / Répondre

    Perhaps I’m giving the brand too much credit, but it really feels like a political statement against the commercialization infiltrating every part of our lives. I love that fashion can palette an all-at-once light and serious discussion.

    If nothing else, the collection is fun and reeks of the ’90s, which is obviously in. I imagine I’ll see these pieces on the streets of NYC soon. They will not, however, be hanging in my closet.

  • idilvice 1 mars 2014, 4:19 / Répondre

    Scott did Jeremy Scott as usual, but not Moschino. But he will get the balance right maybe by the next collection… I think he was scared to be compromising, so he did not compromise at all.

  • nicola lynde 2 mars 2014, 3:27 / Répondre

    Moschino is subversive and tongue in cheek and some of these pieces fit right into that (fast food, as in fast fashion, I see what you did there). In that sense he hit it out of the park. For me the problem seems to be with restraint, on pulling back and editing. The best collections at Moschino hit the balance between fun, and thought provoking, while still being fashion. Jeremy Scott struck no balance. It is spectacle, not fashion. Hopefully he can find this balance in future collections.

  • BB de la Branche 2 mars 2014, 7:24 / Répondre

    Parfois je me dis juste : merde c’est du Scott ou du Moschino, il a été appelé pour faire du Scott ou du Moschino ??
    A force d’appeler des grands noms à la tête de grandes maisons, on en oublie la maison. Ainsi on parle plus de Simons que Dior (parce qu’il fait clairement du R. Simons), pareil chez YSL ou Balenciaga. Dommage…

In The Spotlight