from the comments

On Shopperz

Il y avait des commentaires vraiment super à propos du post Shopperz

J’ai trouvé que la conversation sur la création des grands magasins (tout a commencé avec Le Bon Marché!) et la façon dont cela a permit de changer le rôle des femmes dans la société…

“Le shopping a commencé à exister avec la création des grands magasins. Le premier, c’est “Au bon Marché”, construit par Eiffel s’il vous plait. Le modèle a été ensuite copié partout dans le monde.

Les femmes ont pu sortir de chez elles, seules, sans chaperons, et trouver dans un seul lieu des articles totalement différents. Boucicaut (le proprio du Bon Marché) avait même installé des toilettes dans son magasin (une vraie révolution). Toutes les classes sociales se retrouvaient dans ce premier temple de la consommation. La maladie du shopping est arrivée à la fin du 19ème siecle en même temps que la révolution industrielle.

Les femmes sont sorties de leur domesticité, et ont commencé à se battre pour leur droit, les suffragettes avaient le soutien d’un grand magasin anglais qui faisait de la pub dans leurs journaux !

Allez, je ne suis pas loin de dire que c’est LE SHOPPING qui a émancipé les femmes !”
- Nath

“Grâce à notre ami Arte : le shopping est une activité créée par monsieur Boucicaut, le créateur du Bon Marché. Il avait pour ambition de créer un vaste magasin où la consommation féminine serait à son comble…… En gros, il a offert le premier lieu où les femmes avaient le choix, elles se sont détachées de leurs maris… Bref, ambition, féminisme…”
- Zaelle

“Un bon documentaire sur les débuts du shopping dans les grands magasins parisiens est celui sur le Bon Marché, c’est réalisé par Arte et on y comprend comment les femmes se sont mises à sortir de chez elles et passer leurs journées à se balader dans le Bon Marché en faisant du shopping.”
- Chloe


Vous devriez également aimer

  • Where did you get that?!
    Contributeurs
    Where did you get...
  • At Rachel Comey
    Lifestyle
    At Rachel Comey
  • Moments Like This
    Histoires
    Moments Like This
  • Now Shopping: COS
    Contributeurs
    Now Shopping: COS

18 comments

Ajouter le votre
  • E 22 avril 2014, 4:47 / Répondre

    oh c’est intéressant ca je n’ai jamais y pensé,t’as raison Garance Doré-tes lecteurs sont cool;)

  • andreea 22 avril 2014, 4:47

    shopping emancipated women…. sad concept! :(

    http://littleaesthete.com

  • Schab' 22 avril 2014, 5:15 / Répondre

    C’est très interessant en effet et en plus j’ai lu un article qui disait que Mr Boucicaut se mettait à une des entrées et distribuait personnellement aux enfants qui accompagnaient leur mère, une image à collectionner, ce qui les occupait pendant le shopping et surtout leur donnait envie de revenir ! Du marketing pur !!

  • Alice 22 avril 2014, 5:40 / Répondre

    Au bonheur des dames chères amies!

  • Fab 22 avril 2014, 5:48 / Répondre

    A lire Au bonheud des Dames du Zola. Vraiment très bien pour capter l’ambiance.

  • Meghan 22 avril 2014, 6:49 / Répondre

    Definitely requested the Zola novel one commenter recommended from the library that day :)

  • Bonnie 23 avril 2014, 3:18 / Répondre

    Oh comme j’ai adoré bossé au Bon Marché, moi, la shopping addict! On sent bien que c’est un lieu chargé d’histoire, c’est là où tout a commencé! Et quand on connait les coulisses, on le ressent encore plus. Parfois, en allant dans les petits bureaux où on doit passer par des dédales de couloirs, je pensais aux employés qui vivaient là. Comment ne pas penser à Denise de Au Bonheur des Dames de Zola?
    (Je me sentis très Denise pendant les 7 ans où j’y ai travaillé…lol)

  • Margot 23 avril 2014, 3:39 / Répondre

    euh… Certes, mais de là à qualifier le marketing comme une libération, alors qu’il fait appel à nos pulsions, donc nous empêche de réfléchir… il y a un fossé que je ne saurais franchir!

  • lilou 23 avril 2014, 3:54 / Répondre

    Un grand classique à lire avec délectation pour vivre encore un peu plus ce qu’a pu être l’essor de ces grands magasins au 19e : Zola, Au bonheur des dames, avec en prime une histoire palpitante :)

    -> Ahah je ne suis pas la seule à y avoir pensé! Un grand classique féminin cela va sans dire! :)

  • Uli 23 avril 2014, 4:07 / Répondre

    Le livre de l’epoque elle-même: Au Bonheur des Dames, par Zola! Assez impressionant, je l’ai lu il y a tant d’années, mais il me restent encore des images dans la tête, de comment il décrit l’expérience sensuelle du shopping (masses de belles étoffes, chapeaux, objets, et la nouveauté de cette expérience – le “overwhelming”) mais aussi comment cette expérience est crée très consciamment par ceux qui sont derrière l’entreprise..

  • florence 23 avril 2014, 4:47 / Répondre

    Alors pardonnez moi mais là faut arrêter deux minutes. Les grands magasins libérateurs de la femme ? Quelle blague ! Il suffit de lire Zola pour se rendre compte que c’était surtout leur porte monnaie qui était visé et pas leur émancipation. De plus, en ce qui concerne l’habillement, les femmes n’ont pas attendu l’accord de leur mari pour faire des achats chez le marchand de tissus et la couturière.
    Ce que les grands magasins ont permis, c’est surtout la démocratisation du pret à porter : plus besoin de faire faire des robes, elles étaient vendues toutes faites au Bon Marché. Ca c’est une révolution dans l’histoire de la mode et de l’habillement. Toutes les classes sociales se retrouvaient dans ce temple de la consommation et il y en avait pour toutes les bourses, encore une révolution !

  • Nina 23 avril 2014, 4:51 / Répondre

    Oui, il faut lire “Au bonheur des dames” de Zola, qui raconte l’histoire des débuts du shopping. A la fois réaliste (on apprend plein de choses) et satirique (on se marre et on prend du recul sur les pulsions consommatrices), c’est un super bon bouquin sur le sujet !

  • Princesse Audrey 23 avril 2014, 4:57 / Répondre

    Je montre ce documentaire à mes classes quand on étudie “Au Bonheur des dames” d’Emile Zola, inspiré par le Bon Marché, et dont les très beaux textes rythment le documentaire. Il est très bien fait, je te le recommande. Tu peux le regarder ici :
    http://theeverydayfrenchgirl.tumblr.com/post/83604147785

  • Chloé 23 avril 2014, 6:45 / Répondre

    Arte <3

  • Nath 23 avril 2014, 10:09 / Répondre

    Zola s’est inspiré de la réussite de Boucicaut pour écrire son roman “Au bonheur des Dames” ! Of course, le shopping n’a pas émancipé les femmes, c’était une boutade !
    j’ai regardé ce reportage sur mon vélo d’appartement, 1h30 de pédalage pédagogique, l’histoire des Grands Magasins comme arme fatale ou comment s’émanciper de sa cellulite !
    Désolée pour mon humour…
    Merci The Studio pour ce post…

  • clarissa 23 avril 2014, 7:12 / Répondre

    Is there a book we can read about this?

  • Nadya 24 avril 2014, 5:39 / Répondre

    c’est TRES intéressant merci!

  • Suzanne 25 avril 2014, 12:33 / Répondre

    The BBC production, The Paradise, is based on the Zola novel.

In The Spotlight