dior-resort_1dior-resort_2dior-resort_3dior-resort_4dior-resort_4adior-resort_5dior-resort_6adior-resort_7dior-resort_8dior-resort_9dior-resort_final

Cliquez sur les flèches pour voir toutes les images…

Mercredi dernier, Dior s’est installé Brooklyn. Alex & Erik, mes envoyés spéciaux, sont partis repérer les lieux à l’avance pour percer quelques secrets beauté en backstage. Dès 15 h, ils étaient sur le pont. On a vu tellement de choses intéressantes qu’on n’a pas fini de vous en parler… Voici leur compte-rendu, minute par minute.

15 h 07 : Début de notre aventure ! Erik et moi, on saute dans un taxi direction Brooklyn.

15 h 35: Arrivée au Duggal Greenhouse pour aller en backstage. Même endroit que pour le dernier défilé Alexander Wang, mais changement de décor radical. L’espace est immense, avec des baies vitrées à l’avant et à l’arrière, ce qui doit donner une vue absolument démente sur NY quand on est sur le podium surélevée. Le hall d’entrée regorge de jeunes mâles (des mannequins mecs… soupir) qui portent des tenues de marin Dior (!). Échange de clin d’œil discret avec Erik… ça va être sympa.

15 h 50 : En backstage, la base make-up, c’est un œil de biche un peu graphique. Niveau coiffure, on reste minimaliste : mèches lissées (vous pouvez ressortir vos lisseurs) et raie au milieu. J’ajoute vite ce look à la liste de mes « Looks à essayer à la maison » (je vous laisse imaginer la longueur de la liste).

16 h 07 : On regarde une vidéo de la répétition. Le podium est tout en reflets et effets miroir. On me souffle qu’il y aura 66 looks dans le défilé. Go, Raf !

16 h 15 : On vole des tartelettes au citron en backstage. Erik dévore la sienne en une bouchée. Moi, j’en prends carrément deux. Trop bon.

16 h 23 : Je tombe sur Janice. Comme d’habitude, elle a un super look, et on prend quelques photos avant qu’elle file au dernier filage. Je fais un petit break pour terminer un post pendant qu’Erik se lance dans l’exploration du chantier naval.

17 h 15 : Erik revient et m’annonce que les matelots Dior embarquent sur un ferry ! Dior a réservé toute une flotte de bateaux pour emmener les invités à Brooklyn… super idée.
On retourne sur les quais avec un plan en tête. Je me porte volontaire pour accompagner les matelots, où qu’ils aillent et Erik, beau joueur, accepte de rester côté Brooklyn.

17 h 35 : Embarquement à bord d’un ferry direction Manhattan… rempli de mecs. Allez, Bon vent ! Dior a tout customisé : protège-sièges siglés Dior, énorme logo Dior sur le ferry. Ce sont les mêmes gros ferrys jaunes que les New-Yorkais prennent d’habitude pour aller chez Ikea… sauf qu’ils n’ont jamais été aussi chic.

17 h 45: Arrivée à Manhattan où patiente déjà une longue file d’invités. Je me plante sur le quai, à côté de deux mecs super gaulés, et je mets à compter les sacs Lady Dior…1… 45… 78…

18 h 07 : Le premier ferry quitte Manhattan. À son bord ? Caroline Issa et Emmanuelle Alt. Un vrai it ferry. J’envisage de demander au matelot à ma gauche d’échanger ses chaussures avec les miennes. Il porte des Vans. Comme moi, juste avant de quitter le Studio et d’enfiler des talons… Aïe.

18 h 22 : J’envoie un texto à Erik. « Emmanuelle Alt est sur mon ferry, essaie de prendre une photo, ok ? » Pas de réponse. « Il y a une nana en veste rouge trop belle, tu fais une photo ? » Toujours rien. « Je crois que j’ai repéré Helena Christensen, hyper belle. » Silence radio. « Allô, Erik ? » Pas de réponse. Batterie restante, 22 %. « ERIIIIIIIIIIK ! » Bon, ok, je laisse tomber.

[En fait, à ce moment-là, je ne sais pas qu’Erik est en train de shooter Rihanna et Marion Cotillard.]

18 h 45 : J’ai l’impression d’avoir vu toutes les créations Raf Simons pour Dior de ces deux dernières années monter à bord du ferry, et c’est pas tous les jours que ça arrive. Parmi les invités, des inconditionnels de la marque, des rédactrices mode, des socialites et des clientes Dior. Au fait, rien à voir, mais j’ai sympathisé avec deux marins ! Qui sont tous les deux “congelééés” Haha. Mais bon, c’est vrai qu’il commence à faire frais…

19 h 15 : J’embarque sur un des derniers ferrys direction Brooklyn. A bord, les marins jouent les barmans et proposent des cocktails au champagne. Malheureusement pour moi, l’équation champagne + ferry qui tangue n’est pas hyper concluante. Plus que 11 % de batterie. Brooklyn, me revoilà !

19 h 25 : Au Navy Yard, c’est un peu la panique, le défilé va commencer. On presse un peu les people sur le tapis rouge, les rédactrices mode se dépêchent de s’asseoir. Les matelots servent des boissons… Je peux peut-être m’autoriser un peu de champagne maintenant qu’on est sur la terre ferme…

19 h 35 : J’arrive alors que le défilé vient de commencer, et j’aperçois les premières silhouettes dans le reflet des baies vitrées qui donnent sur Manhattan. Les reflets, c’est vraiment le nouveau live-stream. 8 % de batterie.

[Coucou, c’est Garance. Alex m’a demandé de vous décrire le défilé, alors on y va J]

18 h : Je suis encore au Studio, je me demande comment je vais aller au défilé. Merde, je suis à la bourre. Normalement, c’est censé commencer à 18 h 30. Est-ce que ça veut plutôt dire 19 h, comme à Paris ? Ou est-ce que les défilés croisière, ça commence toujours à l’heure ?

18 h 01 : Alex me dit par texto qu’elle vient de voir Emmanuelle Alt sur le ferry. Oh merde. Si Emmanuelle est déjà arrivée, il est temps de filer. (Et en plus, ça rime.)

18 h 06 : Pffff… C’est le pire moment pour trouver un taxi. Je m’engouffre dans le premier venu et je le supplie de me prendre parce que je suis sur le point d’accoucher. Bon, il ne me croit pas, mais il sourit. Best taxi Driver Ever <3

18 h 17 : Coucou, je suis coincée dans les embouteillages, sur le pont de Brooklyn.

18 h 27 : Toujours coincée sur le pont. MAIS dans les voitures autour de nous, je vois des tonnes de gens avec un look pas du tout hipster et SANS BARBE. C’est sûr, ils ne sont pas de Brooklyn, et donc c’est obligé, ils vont au défilé Dior. Sauvée.

18 h 30 : Paumés, mon taxi et moi, sur les quais.

18 h 31 : C’est un peu comme pour aller à une rave. On suit la première voiture noire avec des passagers en total-look Dior qu’on voit.

18 h 32 : C’est pas parce qu’on a un chauffeur qu’on ne peut pas se perdre. (Ça rime pas, mais c’est quand même hyper vrai !)

18 h 33 : On est maintenant 20 voitures à se suivre (la mienne est la seule à être jaune, mais j’assume, je suis fière d’être new-yorkaise !) mais on est toujours aussi perdus.

18 h 34 : Un matelot sexy Dior (voir commentaires enthousiastes d’Alex plus haut) nous montre le chemin.

18 h 35 : Je suis arrivée, je prends un petit verre de champ’, je dis bonjour à toute la fashion délégation française venue pour l’occasion et j’apprends que « le défilé ne débutera pas avant 19 h 30 ». Me voilà condamnée à siroter du champagne servi par des marins super sexy en compagnie de Rihanna (à ma droite) et de Marion Cotillard (à ma gauche. Ok, tout au bout à gauche, mais à ma gauche quand même). Trop dure la vie.

18 h 56 : On continue à tchatcher et à s’échanger des selfies. Un peu partout, on entend des « HiHowAreYasOhMyGaaad!!! » … Dans un bref moment de solitude, j’entreprends de compter les boucles d’oreilles Dior Tee-Shirt… oui, celles dessinées par Camille et qu’on voit partout depuis.

19 h 14 : 78, 79, 80… mince, je crois que j’en ai raté une.

19 h 20 : Je file à ma place.

19 h 21 : Ce podium, ça rigole pas. Re-tchatch. Anna Wintour, Rihanna et plein de visages inconnus de gens plus-sapés-que-ça-tu-meurs. On me dit que ce sont des clients. Je trouve ça cool de les voir ici.

19 h et quelques : Début du défilé…

[Pffffff, non mais laissez tomber, j’ai toujours été nulle pour décrire les défilés. J’ai trouvé ça très beau, j’ai vu des accessoires top – alerte nouvelle b.o. ! - … Euh, ça vous va ? Bon, je vous montrerai des photos de mes looks préférés plus tard. D’accord ? Alex, ça te va ? Ok, je lui redonne la parole]

19 h 50 : Dès que les gens commencent à applaudir, je file en backstage. Anna félicite Raf, suivie de Rihanna et d’un tas de stars en Dior (Maggie, Leelee, Marion). Je me pose dans un coin au calme avec Peter Phillips pour parler de son travail sur le défilé. Je suis fan de la première heure et super contente qu’il soit passé chez Dior. Bon, je joue un peu les groupies, mais ça va, je ne me ridiculise pas. [Je vous en dis bientôt plus sur les looks du défilé !]

20 h 00 : Je termine mon interview et je retrouve Garance et Erik dehors. Batterie 0 %. On boit du champagne (enfin !) et Erik nous montre un super Instagram de lui en train de photobomber Rihanna.

On zappe le ferry qui rentre à Manhattan (Adieu, mes petits matelots) et on se retrouve avec tous les mannequins en attendant notre taxi Über. Après cinq coups de fil d’Erik pour lui redonner l’itinéraire et des heures d’attente, notre chauffeur apparaît enfin. Je crois que la prochaine fois, on prendra le ferry…


Vous devriez également aimer

  • Pink
    Style
    Pink
  • At Narcissa
    Lifestyle
    At Narcissa
  • She Did It Again
    Contributeurs
    She Did It Again
  • Lisa in Clinton Hill
    Style
    Lisa in Clinton Hill

35 comments

Ajouter le votre

In The Spotlight