Il y a trois ans de ça, je me baladais dans les rues de Toulouse avec mon amie Carole, la propriétaire de la boutique Département Féminin, et nous avons croisé Gemma (C’est drôle, non, à quel point je peux retracer mes faits et gestes sur ce blog). Comme je le fais souvent quand quelqu’un attire mon regard dans la rue, je lui ai sauté dessus, on a fait des photos, fini par prendre un café et devenir copines.

Et Carole et Gemma, qui habitent toutes les deux là-bas, sont devenues super amies.

Gemma est espagnole et elle passe ses vacances à Ibiza. C’est là-bas qu’elle a découvert ces espadrilles, qu’elle porte depuis des années et qui viennent tout droit du costume traditionnel de la Ball Pagès, une danse traditionnelle d’Ibiza. Elles ont décidé, avec Carole, de les faire vivre au-delà des frontières de l’île et de s’associer aux artisans d’Ibiza (elles sont faites à la main) pour les faire connaître. C’est cool non ?

Ball Pagès Espadrilles Photo

Et pour ajouter à tout ça, de les photographier sur notre amie commune, Lolita.
C’est quand même marrant, toutes ces copines qui se rencontrent, moi je dis.

Bref, moi, ces espadrilles, je les adore – je me souviens encore du jour où on avait eu un grand débat espadrilles (je n’avais pas compté les votes à l’époque, mais moi j’étais plutôt contre). Ensuite, à cause de Chanel (aaarh, où la snoberie nous mènera), j’avais craqué.

Lolita Jacobs Photo

Et depuis, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres (non mais l’expression quoi) et j’en ai trois paires, dont une paire de dorées que j’adore – mais j’avoue avoir un vrai faible pour les Ball Pagès pour leur incroyable délicatesse.

Entre ça, les Birkenstock et les Havaïanas, je vais passer un été avec aux pieds tous les trucs que j’avais juré ne jamais porter !