C’est le moment de partir en vacances !!! Au Studio, on prépare soigneusement notre été depuis des semaines. On vous l’a dit, Garance part en Grèce, en Italie et à Ibiza la semaine prochaine et on est… oui, un peu jaloux. Si vous n’avez rien prévu mais que vous avez des envies de dépaysement, on a demandé aux amies du blog de nous parler de leurs vacances et de nous donner quelques conseils…

Bonnes vacances !

Lolita Jacobs, Saint Tropez.

« On a une maison de famille juste au-dessus du village, c’est celle qu’on voit dans ‘Et Dieu créa la femme’… c’est la maison du film ! C’était une vieille ferme que mes parents ont restaurée dans un esprit bohème, avec beaucoup de goût (enfin, je trouve). Elle est vraiment toute mignonne, ce n’est pas du tout une villa classique. Elle est remplie de tableaux, de bibelots, de tissus colorés, de fleurs… c’est ma maison de rêve dans le sud de la France. »

Séjourner : Pour passer quelques jours, l’Hôtel Ermitage est vraiment agréable, avec sa vue et sa grande terrasse. Il y a aussi l’hôtel Sube, un peu rétro mais bourré de charme.

Manger : J’adore dîner au Banh Hoi, un resto thaï avec une super ambiance et un joli décor. Pour déjeuner, je vais au Club 55, je prends toujours la tarte Ramatuelle au fromage de chèvres ou l’assiette de crudités. Délicieux. Pour un apéro bien typique le soir, on va Place aux Herbes, siroter un verre de vin blanc avec quelques huîtres Chez Madeleine.

Boire : Mon spot préféré, le matin, c’est Sénéquier. J’y vais tous les jours prendre un jus d’orange pressée et une brioche au sucre avec mon parrain. On lit le journal (Var Matin pour lui, Vogue pour moi) et on dit bonjour à tout le monde. St-Tropez, c’est un village, et tous les habitués se connaissent.

J’adore aussi prendre un verre avec mes parents sur la terrasse de l’hôtel Sube qui domine le port. L’occasion d’observer les gens dans la bonne humeur et de siroter un Bellini.

Shopping : La boutique que je préfère, de loin, c’est la boutique de plage du Club 55. On y trouve une sélection géniale de maillots de bain, de bracelets d’été super beaux et de robes de plage. Il y a aussi des coussins, des foulards et des objets vraiment beaux. Idéal si on a un cadeau à faire.

Le marché de la Place des Lices, le mardi et le samedi, c’est parfait pour trouver un panier en osier, des livres d’occase ou partir à la chasse aux antiquités avec mon père. Il y aussi un super stand de bonbons, et j’avoue, j’ai un gros faible pour les bonbons.

A faire : Nager dans la mer, sortir aux Caves du Roy (n’oubliez pas de mettre des bouchons d’oreille, la musique est super forte), sillonner les petites routes jusqu’à Ramatuelle en scooter avec mon copain et aller à la plage secrète de Cap Taillat.

Viviana Volpicella, dans le sud de l’Italie

« Moi je suis originaire d’une petite ville qui s’appelle Marittima, au sud des Pouilles, une région que j’adore. Il y a toute une communauté internationale qui vient ici et du coup, ici, on ne plaisante pas avec le respect de la vie privée. »

Séjourner : Louer une chambre chez Tulsi Room à Marittima.

Manger : Corte Degli Aranci, à Taviano, un petit village voisin.

Boire : Un apéritif au Harbour Bar de Tricase, une petite ville de bord de mer.

Shopping : Tulsi Shop. Une boutique trop mignonne ouverte par une amie irlandaise, Deborah Nolan. Elle vit à Marittima et vend des robes toutes simples, des sandales et des sacs… une sélection qu’elle déniche dans le monde entier.

A faire : On aime bien (mon amoureux et moi) louer un petit bateau en bois (un « gozzo » typique) et passer la journée au large des côtes dans des petites criques sauvages.

Kate Foley, île de Lamu, au large du Kenya

« J’adore l’atmosphère hyper détendue. C’est un lieu assez inaccessible donc ça décourage pas mal de monde ! Moi, j’y vais pour échapper au boulot et au stress de NY, donc je n’ai pas du tout envie de voir des tonnes de gens. L’île est aussi d’une beauté incroyable ! »

Séjourner : Moi, je loue une maison mais le Peponi, un hôtel familial, est très beau.

Manger : Un carpaccio de poisson et du gazpacho.

Boire : Commander un cocktail Old Pal au bar du Peponi.

Shopping : J’adore Aman, une boutique magnifique qui vend une sélection très pointue de marques de vêtements et d’accessoires du monde entier.

A faire: Nager à Shela Beach, faire du wakeboard, de la voile, manger et buller !

Violaine Bernard, en Bretagne

« Saint-Cast, une petite ville de bord de mer de Bretagne où j’ai passé tous les étés pendant mon enfance. »

Séjourner : Je vais dans la maison de mes grands-parents. J’adore faire la sieste à l’ombre du grand cerisier ou grignoter les framboises et les petits pois du potager. Je suis ravie d’y aller depuis que je suis devenue maman, car je ne dors plus dans la chambre des enfants !
La meilleure solution, c’est de louer une maison. Il y a sept plages à Saint-Cast, donc c’est facile de trouver une maison à moins de 10 mn à pied de la plage.

Manger : Les repas, c’est sacré, en France. Surtout chez nous ! J’ai d’ailleurs l’impression de passer la plupart de mes vacances à table…
Le déjeuner, c’est en général en famille, à la maison, mais pour dîner avec des amis, le Jardin Délice est super : on peut s’installer dans le jardin… on y va aussi souvent boire un verre !

Pour les crêpes et les galettes, spécialités locales, on va Chez Marie. Si vous voulez partager un plateau de fruits de mer avec votre amoureux tout en admirant le coucher du soleil, allez à La Marinière, sur la plage, et demandez David.

Boire : La Belle Meunière pour prendre un café et des viennoiseries à se damner (les meilleures du monde). Les croissants et les pains au chocolat fondent dans la bouche. Pour boire un verre ou manger une glace sur la plage, allez chez Lézard.

Shopping : Le mieux, c’est d’aller au marché qui a lieu tous les lundis, on y trouve des vêtements Petit Bateau (bien moins cher qu’ailleurs) mais aussi du linge de table vintage en coton et dentelle. On y va aussi pour acheter des produits frais et goûter une « galette-saucisse », un must absolu. Pour du homewear, on va chez Côté Plage et des espadrilles, Maison Blanche. La grande pharmacie propose plein de produits de beauté français.

A faire : Même s’il y a beaucoup de monde l’été, c’est quand même assez calme comparé aux autres stations balnéaires bretonnes plus connues. La vue des falaises continue à me fasciner (comme on le voit sur Instagram) même si je les connais depuis toujours. Il y a aussi un spot de voile où on peut prendre quelques cours de windsurf. Mais vraiment, la meilleure chose à faire, c’est de partir à l’aventure et de profiter des plages, de se détendre et de manger des bonnes choses !

Kate Dougherty, du Colorado à l’Oregon

« Je retrouve mon copain Ben Towill et mon frère Patrick Dougherty pour un périple à vélo qui nous mènera du Colorado à l’Oregon. Le NY Times suit leur virée en VTT commencée il y a cinq semaines en Virginie – Ben écrit et Patrick prend les photos. Ils s’intéressent aux méthodes de culture alternatives, aux personnes qui prennent des initiatives alimentaires originales, dans l’objectif de récolter des fonds pour une organisation caritative new-yorkaise qui s’appelle Just Food.”

Séjourner : Avec notre tente et nos sacs de couchage sur nos vélos, on campera tous les soirs dans des parcs nationaux sublimes comme celui de Grand Tetons ou Yellowstone, dans le Wyoming.

Manger : Plein de barres énergétiques et de la viande séchée.

Boire : Plein d’eau , de la bière bon marché et bien sûr un Negroni si j’en trouve !

Shopping : J’enverrai des cartes postales sur la route !

A faire : 120 km par jour en moyenne pendant ces 4 semaines d’aventure pour un total de 3 200 km. On va pédaler, dormir, boire et essayer de rencontrer un maximum de gens inspirants.

Lola Rykiel, à Laguna, en Californie

« Je suis partie en solo dans plein d’endroits, mais depuis que j’ai découvert cet endroit, j’y retourne régulièrement. J’adore le mode de vie new-yorkais, mais c’est très stressant et parfois j’ai l’impression de fumer trop de cigarettes, de boire trop de café et de passer mes journées à envoyer des mails et des textos. J’ai vraiment besoin de me sevrer de toutes ces addictions, de renouer avec des choses simples et naturelles.
J’aime l’idée de prendre soin de soi-même. Pour moi, les vacances, ce n’est plus faire la fête ou faire des trucs un peu dingues. J’ai envie de prendre mon temps, de me coucher tôt et d’être dans la nature (et aussi de me faire masser tous les jours !). »

Séjourner : Au Pearl Laguna, une retraite spécialisée dans la méditation et la détox. Une magnifique ferme perchée dans les collines de Laguna, en Californie.

Manger :Un régime alcalin (sans acidité). Des repas préparés avec les légumes frais qui poussent dans le potager. Pas de sucre, pas de viande, pas de poisson, des céréales complètes, mais aussi du très bon fromage de chèvre et des œufs frais, plein de fruits et de légumes qui ont du goût.

Boire : Des jus de fruits et légumes frais : poire et concombre, clémentine et pastèque, mais aussi des jus verts. Beaucoup d’eau alcaline qui fait aussi partie de la détox, surtout pas de rosé, de lattes et de diet coke, les ennemis absolus ! Quand je reviens à NY, j’essaie de continuer à les éviter. En général, je tiens une semaine. MAXIMUM.

Shopping : C’est aussi un séjour de détox shopping ! Donc il n’y a rien à acheter sur place, à part les soins pour la peau de Katresha proposés à la ferme et dont je fais toujours une provision.

A faire : Une heure de méditation le matin, trois heures de marche (dur), on coupe son téléphone et Instagram (détox réseaux sociaux), nager dans la mer (l’eau salée de la mer est excellente pour laver le corps des mauvaises énergies), massages quotidiens (ça fait partie du programme), détente, lecture… profiter du fait qu’on est loin de la ville pour reprendre contact avec la nature. »

Caroline Issa, Ibiza

« J’adore Ibiza parce que malgré sa réputation d’île de fêtards, c’est une véritable oasis de beauté et de détente dès qu’on va dans les collines. Je sais, ce n’est pas très logique, mais c’est vrai. Et on y mange tellement bien ! J’y vais depuis cinq ans et j’adore le fait qu’on puisse rencontrer des gens si on veut, ou simplement se reposer, bouquiner et manger, perchés dans les collines, dans un paysage de rêve. »

Séjourner : Dans les montagnes, l’incroyable villa de mes amis Stefano et Monica, très loin de toute la folie ambiante.

Manger : A La Paloma ou dans mon autre spot préféré, mais je garde le secret, sinon, il n’y aura plus de place !

Boire : Des margaritas sur la plage d’El Chiringuito.

Shopping : En général, on va juste au supermarché du coin pour préparer le BBQ du soir !

A faire : Buller autour de la piscine, bouquiner, nager et manger !

Cisco Gorrow, à Bali

« Je profite au maximum du soleil, du surf, de la gentillesse des Balinais et de la beauté de leur culture.

Séjourner : Pour moi, il y a trois endroits où séjourner quand on est à Bali. La presqu’île de Bukit est à l’extrême sud de Bali. C’est là qu’on trouve les meilleurs spots de surf, les plus belles vagues et les plus belles vues. Sinon, il y a Canggu, tout près de Seminjak. Je préfère cette région, plus calme. En général, je séjourne au Villa RedDoor. A Ubud, je passe une ou deux nuits au Como Shambhala Estate.

Manger : Le plus souvent, je suis à Canggu. Le matin, après ma session de surf, je fais prendre un petit-déjeuner chez Old Man, à Batu Bolong, une plage super détendue. On y mange le meilleur toast à l’avocat. Pour déjeuner, si je n’ai pas le temps de me préparer quelque chose, je suis prête à affronter la circulation pour aller dans mon resto préféré en ville, Zula. Si j’ai envie de gastronomie indonésienne pour dîner, je vais chez Bambu. La nourriture y est légère, épicée et originale.

A Ubud, la plupart des endroits sont yogi-friendly, ils servent des plats végétariens ou végétaliens. C’est vraiment la capitale de l’alimentation saine. En général, toutes les petites échoppes servent des produits frais et des jus de fruits pressés.

Boire : Pour écouter des concerts dans une bonne ambiance, je vais au Old Man le vendredi ou le dimanche soir. Pour siroter un bon cocktail et profiter d’une vue démente, je vais au KuDeTa, à Seminjak. Et à Uluwatu, je prends un verre au Single Fin.

Shopping : Pour faire une razzia sur les sarongs (on n’en a jamais assez !!!), les belles blouses en soie et les foulards, je vais chez Kalyan, à Seminjak. Si j’ai besoin d’un maillot de bain ou d’accessoires de surf, je vais chez Drifter, un concept-store dédié au surf qui propose une belle sélection.

A faire : J’aime commencer la journée par une petite session de surf matinale à Batu Bolong ou un cours de yoga à Samadi Bali. Pour trouver des belles vagues, on part parfois à Balian, pour des plages de sable blanc, on va à Padang Padang ou à Belangen pour trouver une plage tropicale tranquille. Si j’ai envie qu’on s’occupe de moi, je passe chez Devira pour un massage ou je les appelle pour un massage à domicile.