Les compléments alimentaires et les vitamines, avant, je n’en prenais que quand j’étais malade… genre méga-dose de vitamine C pour combattre le rhume. Mais à NY, j’ai l’impression que tout le monde prend des trucs pour avoir un meilleur transit, une plus belle peau ou plus d’énergie. Même Elle Macpherson prend un super complément Super-Elixir censé changer la vie. J’ai lu quelques avis, et même si le goût est absolument ignoble, ça boosterait vraiment l’énergie…

Mais moi, c’était pas trop mon truc, et je me disais que tant que je me sentais bien, je n’avais besoin de rien.

Mais l’année dernière, on m’a diagnostiqué une gastroparésie (en gros, les muscles de mon estomac ne se contractent plus, du coup je me sens nauséeuse après avoir mangé) J’ai donc du radicalement changer mon alimentation. Comme je ne peux plus manger de légumes et de céréales complètes, j’ai dû compléter mon alimentation par des… compléments. Mon médecin m’a conseillé de prendre des vitamines « pré-natales » parce que ce sont les plus complètes (mais sans fer !) et je me sens à nouveau plutôt bien, même si je rêve de manger de la salade ou des légumes.

Bref, j’ai voulu en savoir un peu plus sur le rôle des compléments, donc on a interrogé Shirley, médecin géniale et chirurgien esthétique holistique, pour avoir quelques explications supplémentaires. Shirley, comme la plupart des docteurs et ostéopathes, pense vraiment que la clé du bien-être, c’est une alimentation saine, et qu’aucun complément ne peut se substituer à ça,et c’est ça qu’on aime chez elle : son côté nature et terre à terre. Elle insiste aussi sur la santé intestinale en général… 85 % de nos défenses immunitaires sont régulées par les cellules de l’intestin. C’est dingue ! Mais je laisse la parole à Shirley…

 

Il existe des compléments pour tout… Mais lesquels fonctionnent vraiment et pour quoi ?
Chaque personne doit être suivie de manière individuelle. Ce qui fonctionne super bien pour quelqu’un peut-être un poison pour une autre. Il est donc indispensable d’envisager la prise de compléments avec un médecin qui connaît bien votre métabolisme et votre condition physique.

En général, les probiotiques aident à restaurer l’équilibre des micro-organismes du système digestif, les vitamines du complexe B aident à stimuler le système immunitaire et à booster l’énergie, le magnésium aide à soulager le stress, l’acide alpha-lipoïque accompagne une perte de poids et la co-enzyme Q10 peut être bénéfique pour gérer les problèmes liées au vieillissement.

De combien de suppléments a-t-on vraiment besoin ?
Si on a une alimentation équilibrée et saine, avec des produits complets, qui vous fournissent les éléments nutritifs dont vous avez besoin, on n’a pas forcément besoin de compléments. De plus, les gens en bonne santé qui ont un métabolisme efficace sauront tirer parti des compléments s’ils sont pris en quantité raisonnable et pendant une période limitée, et leur corps se chargera d’éliminer ou de se débarrasser de ce dont ils n’ont pas besoin via différents organes (reins, foie, poumons, intestins et peau). C’est finalement votre mode de vie et votre alimentation qui déterminent si vous avez ou non besoin de compléments.

Comment savoir lesquels prendre ? Plutôt des génériques ou des marques ?
Ce qu’on ingère a forcément une incidence sur la façon dont on se sent et sur notre apparence, donc je crois vraiment qu’il faut respecter son corps, l’aimer en utilisant les meilleurs produits disponibles. Le nom de la marque n’est pas très important, ce qui compte, c’est l’origine des compléments, leur composition, s’ils sont bio, s’ils contiennent des additifs et des conservateurs. Votre médecin peut vous aider à choisir des compléments sains et efficaces.

Est-ce qu’il faut vraiment en prendre tous les jours ?
Certains oui, d’autres non. Et notre corps est dynamique, il évolue souvent. Donc les compléments qui fonctionnent bien quand on a 20 ans ne seront peut-être pas adaptés plus tard.

Et les complexes multi-vitaminés ? Chaque vitamine est-elle fournie en quantité suffisante ?
La meilleure source de vitamine, c’est une alimentation saine, à base de produits complets, riche en légumes et en produits végétaux.

Peut-on ingérer trop de vitamines en prenant des compléments ?
Si on prend trop de vitamines et de compléments qui ne sont pas adaptés, oui, ça peut entraîner des complications. Par exemple, trop de vitamine A peut entraîner des anomalies congénitales, un excès de vitamine E peut engendrer des troubles de la coagulation, et une overdose de vitamine B6 peut provoquer des problèmes nerveux.

Le corps finit-il par s’habituer aux compléments et ceux-ci peuvent-ils perdre de leur efficacité ?
C’est possible et c’est vrai que le corps change avec le temps. Les compléments qui étaient donc efficaces ou utiles à un moment donné peuvent ne plus l’être un an plus tard. Il est également conseillé d’arrêter les compléments pendant de brèves périodes pour que le corps ait la possibilité de se purger de tout élément chimique ou médicament.

Les compléments qui sont bons à prendre :

Cœur : acides gras omega-3, vitamine D, niacine
Energie : vitamine B12, glutathion, ginseng
Peau : probiotiques, idébénone, huile de cassis
Cheveux et ongles : biotine, fer, vitamine C
Fermeté, muscles : calcium, magnésium, vitamines B
En cas de perte de poids : acide alpha-lipoïque, picolinate de chrome, extrait de thé vert
Sommeil : cQ10, magnésium, mélatonine, L-tryptophane
Os : manganèse, vitamine D3, curcumine
Anti-âge : sélénium, Imedeen Prime Renewal, glucosamine, DHEA

Donc voilà… Les compléments, ça peut être super, mais c’est bien de les choisir avec son docteur plutôt que de suivre des modes ! Et je crois que je me passerai du Super-Elixir pour le moment, merci bien…