blanche neige…

Quand j’ai rencontré mon chéri, il y quelques années, il m’a prévenue tout de suite. Tous les ans, c’est au moins deux semaines à la neige.
Comme je voulais lui plaire, j’ai dit OUH, génial ça terrible!

Il a donc un appart au ski, où TOUT le monde est invité. En face, son cousin qui a notre âge et est adorable, TOUT le monde est invité aussi. Et si ça déborde, c’est pas grave, juste à côté y il a l’appart des parents, prêts à tout pour rendre les vacances de leur progéniture de 30 ans inoubliable.

Mon premier cadeau, ça a été une petite Nitro fantastique, d’après lui. Un snowboard? Eeeeeh oui. Je n’aurais pas d’autre choix que de m’y mettre, et que de suivre cette meute de sauvages à l’assaut de montagnes tout aussi sauvages.
Alors que j’aurais pu passer mon temps à dorer en terrasse, en observant les volutes de mon chéri au loin. C’est qu’il est beau sur son snow.

Heureusement que j’ai une amie, une vraie. Une qui aime bronzer, boire du vin chaud et aime bien faire du hors piste surtout pour aller caresser les chamois et les écureuils. Elle me coache, me stimule, s’entraîne à descendre les pistes à l’envers pendant que je prends mes gamelles. Bon des fois elle disparaît je sais pas trop pourquoi. Peut-être qu’elle en avait un peu marre de rester sur la piste verte devant le bar de la station.

Deux ans d’humiliations tire-fessesque plus tard, le snowboard est déjà ringard, je suis enfin équipée comme il se doit (classe, noir et argent, normal, quoi), et prête à attaquer la face nord. Les premières descentes dans la poudreuse se passent nickel. Mon chéri est plus amoureux que jamais, je ne suis pas peu fière avec mon Labello. Et puis alors, ils ont des idées géniales. T’es trop forte, viens, on va te montrer une descente sublime!!!

Ok alors on prend ce tire-fesses là-haut tu vois…
- ah oui le tire-fesses oublié tout là-haut celui que j’entends grincer d’ici?
On prend la crête qui part juste à côté…
- tu veux dire ce pic verglacé qui fait environ trente centimètres de largeur avec du vide en dessous?
Et ensuite YOUHOU!!!
-Et YOUHOU!! BANG!!!
Le sapin!!! Je me suis pris le sapin! Je gis sous trois mètre de neige, ils ont tous déjà dévalé la pente. Je suis seule, sonnée et coincée. Là j’avoue je pleure. Je hurle toute seule, je maudis mon chéri sur trois générations.
Soudain du fond de mon igloo je vois une passer une tête. SATANÉ CHAMOIS! Je l’insulte lui aussi et tous les écureuils du coin. Oh tiens qu’est ce que c’est ça sous ma main. Tiens, un téléphone portable. Une personne serait morte ici? J’ai froid. J’ai peur.
Et puis bon quand même ils reviennent me sauver et se faire injurier.

La prochaine fois, je vous raconterais en quoi le fait que TOUT le monde soit invité peut parfois poser problème au ski et pourquoi cette année quand mon chéri m’a dit alors on y va quand j’ai dit OUH génial ça terrible!!!! Tu vas y aller TOUT SEUL!!!


You may also like

  • Travel Beauty
    Beauty
    Travel Beauty
  • Bonjour from Corsica
    Stories
    Bonjour from Corsica
  • Beach Wear
    Style
    Beach Wear
  • Les Vacances
    Contributors
    Les Vacances

1 comment

Add yours
  • caro July, 22 2007, 5:17 / Reply

    c’est TROP terrible!! encore un peu et je sais de quel téléski tu parles (celui après le 1é télésiège, la, un peu sur la gauche en hauteur c’est ca?)

    et encore 2 ans d’humiliations tire-fessques, c’est déjà chapeau bas !! :)

In The Spotlight