Ma soeur a tout de mieux que moi. Elle est plus jeune, plus grande, plus mince et en plus elle a un 2.55. Mais s’il y a un truc qui rattrape toute cette injustice, ce sont ses cheveux, qui sont frisés, très frisés.

N’importe quelle vraie frisée vous rira au nez quand vous lui direz : Mais c’est très beau, assume! Sa vie a été une vraie galère capillaire.

Le premier truc qu’elle a trouvé, ado, ça été de les tirer dans un chignon. Ce qui a tout de suite donné une allure folle à son mètre quatre vingt. Comme ma soeur est perfectionniste option Bree Van de Kamp, elle a vite associé son chignon à une forte dose de gel avec lequel tu peux rayer les murs. (pour ceux qui n’ont pas la tv, il s’agit d’une pub ou de jeunes imbéciles font toutes sortes de choses extrêmes avec leur cheveux).
Problème : Il est arrivé que l’on retrouve des garçons coincés dans ses mèches.

Puis, elle a tenté le brushing. Sauf que là on a dit : vraie frisée. Le brushing maison dans ce cas c’est comme le Nutella maison, ça n’existe pas. Qu’à cela ne tienne! Ma soeur n’est pas du genre à se laisser abattre par des conjectures du type “il faudra aller au salon au moins 2 fois pas semaines et ça me coûtera un bras.” Elle y va donc, et revient nickel, raide, raide, raide comme un Kelly.
Problème : Première soirée, on danse, on s’éclate, il fait chaud, on transpire. Et là, une chose que nous les filles normales on aurait jamais pu imaginer : Ses racines refrisent! Merci l’humidité!
La voilà avec des baguettes en équilibre sur un plat de nouilles chinoises : Classe!

Découragée, il ne lui reste plus qu’une solution : Tout couper. La voici donc, toujours aussi sublime, avec 3cm de cheveux sur la tête. Et toujours autant de gel, un cheveux frisé ayant pour but dans la vie de ne jamais vous laisser tranquille, même lorsque vous l’avez réduit à sa plus simple expression, il mousse, il se disperse, il gonfle.
Petit problème : Alors là c’est tout simple : le cheveu court, ça lasse.

Et c’est au confins de cette détresse qu’est arrivée la solution miracle. Mieux que ça je ne vois que la génétique. Le XTenso. Le XTenso, c’est un produit relaxant (dans tous les sens du terme, donc), une sorte de truc tellement chimique qu’on vous applique ça sur les cheveux et qui vous les rend tous dociles. Une fois que c’est fait, c’est comme une permanente, ça ne bouge plus, et vous n’avez plus qu’à recommencer l’opération sur la repousse. Ca plus un petit brush maison vite fait avant de partir, c’est simple, c’est le rêve.
Oui, ça abîme les cheveux. Deedee en parle d’ailleurs dans un billet bien plus complet que le mien. Mais je sais pas, ce truc, ça lui a changé la vie.

Voilà comment je me retrouve avec une soeur plus jeune, plus grande, plus mince et plus raide que moi. Elle a intérêt à me filer son 2.55.

——

Ici le papier de Deedee sur le X tenso, et là, son premier, et fameux Deedeecast, qui est tellement chouette que je m’en suis délectée, alors, que franchement, moi, la musique de Zazie…