Alors voilà, ce blog ne sert à rien. Non mais parce que, je veux dire, je pourrais vous filer des bons plans mode, vous faire un subtil retour sur les défilés ou vous une petite chronique bien sentie sur mon incroyable existence pleine de rebondissements capillaires, mais non, à la place, je vais vous solliciter.

Je cherche une robe noire, et j’arrive pas à croire que celle que je veux n’existe pas. Elle est ample, simple comme un tee-shirt, en soie* et col bateau. Je ne l’ai vue nulle part, c’est juste une idée du vêtement idéal qui s’est formée dans mon esprit.

Par contre je l’ai cherchée. Et presque trouvée chez Sessùn, où je salue la créatrice Emma François qui s’est quand même fendue de 4 petites robes noires hyper jolies et pas trop chères pile dans ce que je cherche (pardon, pile dans la tendance), mais aucune ne fait exactement l’affaire.

Ok, je la trouverais peut-être à Londres ce week-end. Sauf que moi, quand je prends mes billets de train, je veille toujours à ce que ce soit un jour de grève coup de massue. Histoire de mettre du piment à mon existence. Ben oui, sinon, j’aurais vraiment rien à vous raconter sur mon blog…

… Et j’en viendrais à vous demander de m’aider à trouver d’une robe qui n’existe peut-être pas.

————————-

En tout cas, Amy Winehouse est trop une trend-setteuse. Après rehab, LE truc fashion selon Elle et Jalouse (mais pas moi). Voilà qu’elle nous sort une chanson sur la petite robe noire?
Comment ça faut que j’arrête de lire des magazines je commence à voir de la fashion n’importe où?

Puis alors autant j’aimais pas trop “rehab”, autant celle-ci est en boucle sur mon Itunes.

* Voire en soie floquée, LE it-tissus de l’été prochain.