C’était hier, et j’étais là, au beau milieu de l’après-midi, perchée sur un banc, un café entre les mains, en train d’essayer de me réveiller dans le parc de St Cloud.

Rock en Seine. Un an déjà, et je retrouve les foules, le son, l’ambiance et l’énergie que j’avais laissées intactes à la sortie du concert d’Arcade Fire l’année dernière.

J’étais aussi en train de me demander si, au milieu des 2 millions de paires de Converse que je voyais autour de moi (la 2 millionième étant la mienne) j’allais trouver un éclair d’inspiration, quand soudain je vois Emma.

J’ai tout de suite adoré son look, et je ne vais pas vous faire une thèse, cette fille est aussi cool qu’elle en a l’air. Son perfecto, génialement vieilli, qu’elle a fait reteindre, son collier de perles, qui à l’origine est une ceinture, son pantalon de travail et ses rangers, c’était juste comme ça que j’aurais aimé être habillée pour me balader sur le gazon en perdition du festival.
J’aime trop cette façon de tout mixer pour se faire un look easy et pointu.

Bon en plus Emma m’a dit qu’elle était photographe, je suis allée voir son boulot et depuis je suis carrément intimidée…

C’est ça que j’aime trouver dans les festivals : comment s’habillent les filles quand elles savent qu’elles risquent de passer leur journée debout, à danser et à patauger dans la boue ?

Et bien elles mettent du plat, du court, du jean, un ou deux détails qui clashent, et puis elles oublient la mode et elles vont s’amuser.

Parce que l’important, c’est de se marrer, et c’est pas China, sa cops londonienne complètement barge et ses Wayfarer bleues qui me contrediront.

Héhé ! Et aujourd’hui en route pour le day 2 donc avec ma chère complice, et même que si on est lucky on verra Amy. Vous venez ?

—————–

Et merci pour vos coms d’hier, je n’ai pas eu le temps de répondre à tout le monde, mais votre point de vue sur la presse m’a passionnée. Gros bisou ! Et vive la boue !