You can get it real, you can get it imitation, or you can get it vintage.  It works well as a little collar, or a big coat, but this winter, you saw it anywhere and everywhere.  From Stockholm to New York (see bottom picture), when it’s freezing, it often is the most elegant option, the only piece you can wear unbuttoned in sub-zero weather.  It’s like your own personal portable radiator.

But for me, the best way to wear it is without too much pomp and circumstance.  It has to be effortless, otherwise you run the risk of being a bit old lady.

Voilà, here are my last photos from Stockholm. I’ve just arrived in New York and they’re saying a snowstorm is on it’s way… Boy, oh boy, What?  Do I look like I’m asking for snow or something?

Okay.

Bon. Voilà. Now everyone, this is the time in the post where I’m going to get a little cheesy on you… I’ve got every right to though, no?  I’m in the States right now.  They invented the romantic comedy!  Okay.  Cue the violins.

Il y a la vraie, la fausse, la vintage, ça va du petit col au grand manteau, mais cet hiver, on l’a vue partout, partout, partout. C’est que, de Stockholm à New York (photo ci-dessous) quand il caille, ça reste souvent l’option la plus élégante, le seul truc qu’on peut porter ouvert par -12 tellement ça fait chauffage portable.

Pour moi la meilleure façon de la porter c’est sans en faire des caisses, sinon ça fait dadame.

Voilà, c’était mes dernières photos de Stockholm… Je suis arrivée à New York, et ici on attend une tempête de neige… C’est un peu comme si je la cherchais, la neige, non ?

Ok.

Bon. Voilà, maintenant c’est le moment où je vais devenir un peu cheesy… J’ai le droit, non ? Je suis au pays des comédies romantiques. Allez, violons !

Just a quick word on an article in this month’s Glamour. I was chosen as blog of the year and I wanted to thank all those who voted for me. And take this opportunity to thank you once again for being there with me. I’m such a dork for saying all this!!! In real life, I’d be coming with open arms…bon, okay… I’d give you all a big hug.

I wanted to say as well, if you haven’t had enough of my life story yet, the lovely Eleonore above, interviewed me over a cocktail in Stockholm. And the adorable Marhet of the blog f&art also interviewed me in Paris while I was doing the all important action of moving a garbage can. And plenty of other things that I have yet to mention but are in the press section like an article in the NY Times Magazine which, if I remember right, had me crying (ouais, I know, a bit much. ) (ouais, I am Céline Dion) with joy, much as it came as a total surprise, and on top of that, Scott, who is in many ways, my idol, he was the one who gave me the news and wrote a very sweet message about my photos.

In short, it’s cool.  It’s all a little too much.  I don’t know what else to say but it’s all thanks to you. I sincerely believe that. Alors, here’s a massive monumental MERCI!

Phew! ‘Nuff said. I’m gonna quit the egotrippin’ right now and just say that I’ll see you soon!

Translation : Magali Eva Suárez & Tim Padraic Sullivan.

Un petit mot donc, sur l’article paru dans le Glamour de ce mois-ci. J’ai été choisie comme blog mode de l’année, et je voulais remercier tous ceux qui ont voté pour moi. Et en profiter pour vous dire encore une fois merci d’être là avec moi. Ce que je suis nulle pour exprimer ce genre de trucs !!! Dans la vraie vie je prends dans mes bras… Bon alors voilà, je vous prends dans mes bras, ok ?

Je voulais aussi vous dire que si vous n’en avez pas assez de m’entendre raconter ma vie, la jolie Eleonore ci-dessus a fait une interview de moi à Stockholm où je bois un cocktail, et que l’adorable Marhet du blog f&art en a fait une à Paris où je déplace une poubelle et puis encore plein d’autres choses dont je ne vous ai pas parlé et qui sont dans la rubrique presse, dont un article dans le New York Times Magazine qui, si je me souviens bien, m’a fait pleurer (ouais je sais ça craint) (ouais je suis Céline Dion) de joie, d’autant que ça a été une surprise totale et qu’en plus Scott qui est en quelques sortes mon idole l’a relayée, avec un mot très gentil sur mes photos.

Bref, c’est cool, c’est trop, je ne sais pas quoi en dire sauf que c’est grâce à vous. Je le pense sincèrement. Alors un méga immense grand merci.

Ouf ! Maintenant j’arrête de vous souler avec mon egotrip et je vous dis à très vite !